Sujet : Précarité

"La colère sociale dans le milieu hospitalier qui unit le grand professeur comme l’aide-soignante, rejette la politique de soins passée au tamis d’une austérité appliquée sans discernement pour satisfaire des exigences comptables".

Débranchez la sulfateuse !

Des ors du château de Versailles au comité central du capitalisme à Davos, le Président distille ses messages prometteurs pour l’ultra-minorité qui accapare les richesses et accumule les patrimoines.  La France qui travaille, elle, crie justice. M. Macron a baisé

Manifestations à Paris le 12 mai 2016 / AFP

Un nouveau 49-3 qui en dit long

La manière plus qu’expéditive avec laquelle le premier ministre a fait adopter la loi de précarisation du travail nous semble avoir été insuffisamment analysée. Le rejet de ce projet de loi par une majorité de nos concitoyens n’a pas faibli

on est pas du bétail

On peut sortir de l’actuelle impasse

Par Patrick Le Hyaric   Le pays n’en veut vraiment pas ! Plus des trois quarts des françaises et des français – et chaque enquête d’opinion le confirme – rejettent le projet de loi de précarisation du travail. Ils sont presque

loitravailintersyndicale

Changer de régime !

Par Patrick Le Hyaric   Que le président de la République puisse froidement déclarer, il y a quelques jours, qu’il « ne cédera pas » sur la loi de précarisation du travail, prouve une nouvelle fois la perversité de notre régime de

Retrait loi travail

La muselière cassera !

Qu’une loi ne puisse être imposée que par un coup de force contre le Parlement et une majorité de citoyens en dit long sur ses buts, sur sa violence contre le droit du travail hérité des luttes ouvrières, avec l’appui

carlos ghosn renautl nissan2

Le PDG, le droit et l’intérêt général !

Les montants indécents des rémunérations des patrons des grandes entreprises donnent la nausée aux cœurs les plus solidement accrochés tant ils contrastent avec la faiblesse des salaires de celles et ceux qui n’ont que leur travail ou leur retraite pour

manif loi travail1

Fédérer pour le retrait !

Par Patrick Le Hyaric . Le mépris et l’agressivité qu’exprime une partie de la classe dirigeante envers le mouvement social et syndical qui conteste ses choix ne parvient pas à faire baisser pavillon à la mobilisation contre la loi de

Du rejet au projet

Par Patrick Le Hyaric   Ils auront beau changer les décorums des émissions télévisées présidentielles, beau en faire une grande promotion, ils n’effaceront pas cet écart abyssal entre les propos et les réalités.  Le malaise et le discrédit sont si

858380-repu

Ce mouvement naissant qui dit beaucoup !

Par Patrick Le Hyaric   Le projet de loi affublé du mot « travail », mais qui entend en réalité le débarrasser des règles de droit, est-il le projet de trop qui fait déborder le vase de la régression sociale ?   Dans