Sujet : Crise

Déjouer le piège de l’abstention

Dans quelques semaines, les 22 et 29 mars, chacune, chacun sera appelé à choisir celles et ceux qui les représenteront à l’assemblée départementale. Aucun débat sérieux n’est organisé sur les compétences de ces nouveaux conseils qui jusque qu’à présent jouent

Respecter les peuples

De quelque côté que l’on se tourne, nous n’observons que le déploiement d’une politique de la force et de la puissance contre la vie des peuples et leur expression citoyenne. Dans cette Union européenne présentée comme un espace de solidarité

30% de plus pour les actionnaires, rien pour les salaires!

L’année 2013 avait déjà été excellente. Mais les actionnaires sont gourmands . Ils empochent une augmentation de leurs dividendes de +30%. Presque autant que le  record de l’année 2007, celle qui a précédée la grande crise financière qui a secouée

Coup de force de la BCE !

Ne laissons pas faire ! La Banque Centrale Européenne menace d’étouffer l’Etat grec. Elle n’a que faire du choix des électeurs et entend imposer la terrible loi d’une austérité à perte de vue, celle-là même qui a conduit le pays au

L’esprit du 11 janvier

Nos larmes peinent à sécher et pourtant il importe de se mettre au service de la réflexion commune. Après le temps des cortèges dans les cimetières, serrés les uns contre les autres comme lors des marches du 11 janvier, pour

Nos chagrins et notre raison

Contre la criminelle barbarie, le peuple uni a marché partout en France pour dire « Non ». Il a marché contre l’obscurantisme et pour être libre. Il a marché d’un même pas, en silence, contre l’exécution de journalistes, de policiers ou de français

Bonne année

Que l’année qui commence vous apporte comme à ceux qui vous sont chers,  mieux-être, santé et réussite personnelle.   Nous savons à quel point la formulation traditionnelle de vœux resterait bien insuffisante si elle n’était accompagnée d’un espoir de nouveau

Sortir des crises et des guerres

L’année s’étire lentement vers ses derniers jours, laissant derrière elle une multitude de questionnements et de doutes, une inquiétante glissade vers un brouillage de repères, poussant toujours plus à droite, qui va de pair avec le maintien de beaucoup trop

Refuser la « Macron braderie » !

  Certains disent qu’il s’agit d’un projet de loi « fourre-tout ». En apparence peut être. Mais le texte dit « Pour la croissance et l’activité » ou « projet Macron » est d’une grande cohérence. Il s’inscrit totalement dans les injonctions de « contre réformes » structurelles