Il faut réinventer, refonder la République

le 2 février 2015
Gennevilliers

Gennevilliers

Samedi 31 Janvier, à Gennevilliers,  avait lieu le traditionnel banquet républicain des amis de l’Humanité avec Patrice Leclerc, Roland Muzeau, Elsa Faucillon, Jacques Bruhnes, Jacques Bourgoin et plus de 400 citoyens et amis , pour réinventer, refonder La République. Pour redonner au projet républicain le souffle révolutionnaire qui a présidé a sa naissance en 1789.

 

« Il ne ne peut y avoir de République sociale sans un développement en grand des services publics.Il ne peut y avoir de République sociale sans reconquérir le droit réel au travail, sans sortir de l’austérité ».

 

5 commentaires


RIVOAL 2 février 2015 à 11 h 29 min

Créons le lien social et Républicain qui fait défaut,pour grands nombre de raisons. Une d’entre elles est l impossibilité quasi absolue pour la plupart d entre nous d’accéder à la justice en tant qu’institution et à plus forte raison au droit.. Un outil « Je propose donc la création d’une épicerie sociale d’accès au droit ». Bien entendu il faudra faire un bilan du travail accompli par les bénévoles de toutes les associations cependant force est de constater que ces relais peuvent être améliorés.

Jeana 8 août 2016 à 12 h 10 min

Th’tas going to make things a lot easier from here on out.

Michel Berdagué 2 février 2015 à 16 h 12 min

Relayé ton discours révolutionnaire pour la citoyenneté des prolétaires dans une République où la bourgeoisie sera éjectée de l’ Etat redevenu comme le souhaitait Babeuf : égalitaire . Comme pour cette Europe où la bourgeoisie qui plus est financière est à éjecter de la B.C.E. et de la Commission et de ce type de l’ enfer fiscal le Luxembourg à 240 000 000 000 euros qui relève de la grande truanderie fiscale , Cahuzac est battu à plate couture dans l’ abject et la perversion sadique .

Le.Ché 4 février 2015 à 14 h 50 min

Pour reconquérir le droit au travail il faut reconstruire une industrie française digne de notre pays, ça veut dire qu’il faut mettre en place un grand chantier de reconstruction qui n’est pas prévu puisque pour le moment c’est l’Allemagne qui assume cette partie là et ils s’y accrochent de toutes leurs forces.

LAURENT 23 juin 2015 à 17 h 22 min

A priori opposé à tout « leader » charismatique (type De Gaule), je constate toutefois que notre PCF manque d’un dirigeant dynamique et passant bien dans les medias (il serait plus souvent invité) et dans le monde d’aujour’hui c’est indispensable pour se faire entendre. Pierre LAURENT présente un argumentaire solide et qui nous correspond bien.
Malheureusement il manque de ce quelque chose qui peut entraîner derrière lui. Il est comme ça et n’y peut rien.
En revanche, je pense que Patrick Le Hyaric , tout aussi solide communiste que Pierre, possède l’étoffe pour relancer notre Parti et attirer quantité de nouveaux adhérents et militants ou ramener ceux qui se sont écartés. Il ne faut pas les laisser entrainés par la démagogie du FN. Mélenchon est un tribun mais le fond de son argumentation ne tient pas la route (il a trop de « restes » socialistes!)
Alors Patrick lance-toi !
c.Laurent (pas parent avec Pierre)

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en Contact