Tous les articles de Patrick Le Hyaric

Une marée brune en Europe

La marée brune montait depuis trente ans en Italie, pays fondateur de l’Union européenne. À l’approche du centenaire de la marche de Mussolini sur Rome, voici que le post-fascisme renaît au point de s’asseoir au cœur du pouvoir de nos

Absolument rechercher un chemin pour la paix

Sept mois après le début de la sale guerre déclenchée par le pouvoir poutinien contre le peuple ukrainien, les grands de ce monde jettent du sel sur les plaies. Alors que le nombre des victimes civiles et militaires ne cesse

Transformer les colères en un grand mouvement social et populaire

À peine les portes du fameux Conseil national, prétendument de « la refondation démocratique », étaient-elles refermées que le président de la République démontrait lui-même l’ampleur de la supercherie. Terminées les promesses de changement de méthode, les engagements « d’horizontalité »

« Valeur travail ? »

Voici deux mots à consonance positive, abondamment cités par le président de la République lors de son allocution du 9 novembre dernier. S’agit-il pour lui de considérer le travail à sa juste valeur et de le rémunérer en conséquence ? S’agit-il

La République de l’Humanité

« Est-il une jouissance plus douce que de voir un peuple entier se livrer à la joie un jour de fête et tous les cœurs s’épanouir aux rayons suprêmes du plaisir qui passe rapidement, mais vivement à travers les nuages

Le moment ou le capitalisme est remis en cause

La sortie du président de la République, en début de Conseil des ministres fin août, a été abondamment commentée. L’expression « fin de l’abondance » a été à juste titre interprétée comme une véritable insulte pour les gens de peu.

Un machin pour refonder quoi ? Et, pour qui ?

« Pour enterrer un problème, créez une commission », s’exclamait en son temps Clemenceau. De fait, notre République est truffée de conseils et de comités en tout genre, aux noms aussi pompeux que leur objet est inefficace. Leurs bavardages n’ont

Les leçons de l’été appellent l’après-capitalisme

Cette fin d’été sonne comme un tocsin, révélateur d’un système capitaliste à bout de souffle. Un système qui, non seulement démontre désormais son incapacité à répondre aux besoins humains et aux défis de la nature, mais devient dangereux pour le

Sobriété : pour qui ?

Cet été, les effets des dérèglements climatiques sont sortis des rapports d’experts et des grandes conférences internationales pour impacter directement, parfois durement, la vie quotidienne de chaque famille. Certaines d’entre elles ont été endeuillées, d’autres ont perdu leurs maisons et