L’amour de la « Patrie » ?

le 12 juillet 2017

2 commentaires


alain harrison 13 juillet 2017 à 20 h 19 min

Bonjour.

Comme M. le Hyaric l’a souligné, la politique est remplacée par la politique comptable.

Qu’est-ce que l’économie ?

C’est de la comptabilité sans plus, un outil mathématique.
Par exemple un emprunt c’est un capital plus des intérêts dans notre système capitaliste.
Mille euros à 5% d’intérêt donne après remboursement: mille cinquante euros.
Mais non, puisque la finance utilise des formules mathématiques qui multiplient les intérêts dans le temps. Sans compter les taux d’intérêts qui font varié le dit intérêt.
Si je ne me trompe pas. Donc ce sera plus que 1050 euros.

Dans la Constituante, cette question devra être traitée entre autre sujet versus le nouveau paradigme économique.

Analyser l’économie financiarisée en fonction de l’élaboration du nouveau paradigme économique sera un exercice d’éclairage et de mise au point de la nouvelle économie.
Afin de parer aux possibles distortions.

Revoir et renouveler, avant toute chose, le programme du CNR, principalement le pan économique dont la cotisation a démontré son efficacité pour les avancés sociétales.

Démystifier l’économie.

alain harrison 13 juillet 2017 à 20 h 36 min

C’est devenu limpide que quand macron parle de l’amour de la patrie, il parle de l’oligarchie et de l’amour qu’il porte a ses avantages.

Un article qui en dit long sur la plus grande démocratie, les US et les pères fondateurs. À lire, très instructif.

12 juillet 2017
L’arbre de la liberté rafraîchi avec le sang des patriotes et des tyrans
Dans les profondeurs historiques de l’État profond étasunien
Jada THACKER

«« Si ces délégués représentaient quelqu’un, c’était l’élite économique : 80% étaient des détenteurs d’obligations ; 44 % des prêteurs d’argent ; 27% des propriétaires d’esclaves ; et 25 % des spéculateurs immobiliers. Sur le plan démographique, les 39 qui ont finalement signé le projet final de Constitution constituaient 0,001% de la population des EU déclarée au recensement de 1790. George Washington, qui la présidait, était probablement l’homme le plus riche du pays. Tous des joueurs de l’État profond. »»
https://www.legrandsoir.info/dans-les-profondeurs-historiques-de-l-etat-profond-etasunien.html#forum137867

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter