Sujet : CGT

Le Macronisme, c’est l’insécurité de vie

En convoquant micros et caméras pour permettre au « bon peuple » d’assister en direct à la démolition du contrat social français par simple signature du monarque, M. Macron met en scène sa propre arrogance et affiche son mépris envers la majorité

Crédit : Tristan Gauthier

La fête d’un beau projet : l’Humanité

Nous étions un demi-million à avoir bravé les prévisions météorologiques qui, fort heureusement, se sont révélées inexactes au-dessus du parc de La Courneuve. 550 000 à avoir ignoré ces lieux communs crachés dans les micros de différentes radios et sur les

La fête de l’Humanité pour mobiliser, débattre et converger !

Pour faire face aux immenses défis technologiques, démographiques ou environnementaux, l’époque appelle plus de coopération dans le travail, dans la recherche, plus de formation tout au long de la vie, plus de stabilité et de sécurité au travail, plus de

manifestation contre la loi travail

Messieurs du pouvoir, cessez vos diversions

Par Patrick Le Hyaric Directeur de l’Humanité Les limites de la décence sont franchies une à une par le gouvernement qui se vautre dans une conception autoritaire du pouvoir et se dresse contre le mouvement social, contre la grande majorité

loitravailintersyndicale

Changer de régime !

Par Patrick Le Hyaric   Que le président de la République puisse froidement déclarer, il y a quelques jours, qu’il « ne cédera pas » sur la loi de précarisation du travail, prouve une nouvelle fois la perversité de notre régime de

manifestation-de-gaulle-30-mai-1968_1148050

Michel Warcholak, un grand militant ouvrier

Par Patrick Le Hyaric   J’apprends avec une grande émotion et beaucoup de tristesse, le décès de Michel Warcholak. Michel ce cœur tendre, doublé d’une grande lucidité politique. J’ai eu plaisir de nombreuses fois à travailler avec lorsqu’il collaborait au

goodyear2

De la violence !!

Par Patrick Le Hyaric   La violence du verdict contre les syndicalistes de Goodyear-Amiens est faite pour nous assommer. Une menace claire est expédiée au monde du travail, aux ouvriers, à leurs délégués syndicaux qui veulent défendre leurs droits, leurs

Agir pour mettre le cap à gauche

Du déplacement du Président de la République la semaine dernière à Dijon, il ne reste qu’une petite musique « a-démocratique ». Annoncé comme le moyen de renouer le dialogue avec les citoyens, il s’est terminé avec l’annonce de l’utilisation par le gouvernement

Amnistie sociale !

Pour celles et ceux qui auraient pu en douter encore, il suffisait d’entendre Mme Parisot, les ténors de l’UMP et de lire Le Figaro pour comprendre que le vote de la loi d’amnistie sociale est un événement politique de grande