Monsieur Macron, vous devez garantir la libération de Salah Hamouri

le 30 août 2018

Lire ma lettre au format PDF

    Paris, le 28 août 2018,

Monsieur le Président de la République,

Je me permets, une nouvelle fois, d’attirer votre attention sur la situation de Monsieur Salah Hamouri. Si nous insistons tant, c’est que nous considérons que notre pays et ses représentants au plus haut niveau ne peuvent se désintéresser d’un citoyen franco-palestinien dont le statut juridique fait qu’il ne dispose que d’un seul passeport : celui de la République française.

Monsieur Salah Hamouri a été arrêté par l’armée israélienne il y a un an, juste après avoir réussi ses études de droit et obtenu son diplôme d’avocat, sans qu’aucun acte d’accusation ne lui soit signifié, sans qu’aucun procès contradictoire ne se soit tenu.

Je connais les interventions de la diplomatie française et la vôtre auprès des autorités israéliennes. Cependant, alors qu’en principe nous sommes à quelques semaines de la fin de la seconde période de détention administrative de Monsieur Hamouri – ce qui signifie qu’il devrait être libéré d’ici la fin du mois de septembre – il est indispensable qu’au nom de la France vous manifestiez désormais publiquement et avec plus de force votre demande de libération sans condition.

Ceci peut se faire par quelques actes politiques visibles.

D’abord, la réception de l’épouse de Monsieur Hamouri, Elsa Lefort, et de ses avocats dans vos bureaux serait un acte public d’une grande importance.

D’autre part, avec le rapport du Conseil des droits de l’homme des Nations unies demandant la libération de Monsieur Hamouri, la République française dispose d’un point d’appui qui peut être décisif, non seulement pour se faire entendre des autorités israéliennes mais pour aller plus loin, en saisissant officiellement les structures de l’Organisation des Nations unies.

Je rappelle également que cette privation de liberté, et bien d’autres, contrevient à l’esprit et à la lettre de l’accord d’association en cours entre l’Union européenne et l’État d’Israël. C’est là un outil juridique supplémentaire à votre disposition en lien avec le Conseil européen et la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Madame Federica Mogherini.

Enfin, il est de votre devoir de diligenter sans plus attendre les démarches visant à garantir la libération de Salah Hamouri à la fin du mois de septembre, tout en obtenant le respect de tous ses droits dont celui de pouvoir vivre avec son épouse et son enfant, à Jérusalem s’il le souhaite.

Certain que cette interpellation retiendra toute votre attention, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma plus haute considération.

Patrick Le Hyaric
Député européen
Vice-Président du groupe de la
Gauche Unitaire Européenne-
Gauche Verte Nordique

Lire ma lettre au format PDF

4 commentaires


jacqueline CHEVALIER 31 août 2018 à 19 h 17 min

J’attends une réponse très responsable de la part de notre Pt de la République .

Il est inconcevable que, sans preuves de culpabilité quelconque, Sarah Hamouri soit

privé de liberté .

NOUS DEVONS TOUT FAIRE AUPRES DES AUTORITES ISRAELIENNES POUR OBTENIR

SA LIBERATION

lenczner salomon 31 août 2018 à 23 h 41 min

je soutiens la demande de libération de monsieur Hamouri

lenczner salomon 31 août 2018 à 23 h 43 min

je soutiens la demande de libération de Monsieur Hamouri

Ouri kamel 3 septembre 2018 à 22 h 01 min

Ce gouvernement n’est plus français, malheureusement il est tombé entre les mains d’une ordes sauvage sans foie ni loi ⚖ en train de planifié le ko en France (guerre des religions) ce cancer s’appelle le sionisme et je serais surpris que la France garde ces valeurs, d’ici peu ils seront capables d’assassiner le peuple français rien que pour arriver à leur manigances satanique contre les musulmans de France , réveillez vous français notre gouvernement sans compter des médias son contaminé par les Israëlien sioniste

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter