Sujet : Emmanuel Macron

Une lettre et … direction bien à droite

On imagine sans peine le tollé qu’aurait provoqué Mme Merkel si elle avait pris « la liberté » d’expédier une lettre aux « citoyens européens ». C’est pourtant ce qu’a commis M. Macron sans beaucoup de succès, même parmi la population de son pays. Ne

Neutre, l’information ?

Après la restriction du droit de manifestation, la répression, le rabaissement du Parlement, le recours aux ordonnances pour défaire le droit du travail, les attitudes de mépris envers nos concitoyens, la presse et l’information semblent être dans le viseur du

Le débat ! Mais pour quoi ?

Selon toutes les enquêtes, nos concitoyens n’attendent rien ou si peu de la missive postée par le Président de la République pour ce fameux débat. Celui ci avait déjà du plomb dans l’aile, tant a été répété sur tous les

Grand débat ou diversion ?

Le gouvernement aura beaucoup espéré de la trêve de fin d’année pour que s’essouffle la contestation sociale. La propagande autour des mesures en trompe l’œil concédées par le Président, la lumière médiatique braquée autour des seules violences pour mieux évacuer

Préparer l’issue au macronisme

Le mouvement de protestation et d’action contre les hausses de taxes sur les carburants cristallise une colère plus profonde et plus large contre l’injustice fiscale, élément de l’injustice sociale, d’un gouvernement qui cherche à faire croire qu’on cotise pour l’environnement

Commémorer pour penser un autre avenir

De villes en villages, la France s’est replongée quatre années durant dans l’un de ses plus grands traumatismes. Une myriade d’initiatives a permis de porter un regard neuf et apaisé sur la tragédie inaugurale d’un siècle de fer et de

Monsieur Macron, vous devez garantir la libération de Salah Hamouri

Lire ma lettre au format PDF     Paris, le 28 août 2018,   Monsieur le Président de la République,   Je me permets, une nouvelle fois, d’attirer votre attention sur la situation de Monsieur Salah Hamouri. Si nous insistons tant,

Alerte sur la Sécurité sociale !

Il aura fallu la mobilisation de milliers d’entre nous pour que le groupe macroniste de l’Assemblée nationale fasse marche arrière et retire l’amendement qui, dans le cadre des débats sur la réforme constitutionnelle, visait à supprimer la Sécurité sociale de