Les vrais assistés au paradis fiscal

le 13 novembre 2014

luxembourg

 

Après le Secours populaire, le Secours catholique a alerté, la semaine dernière, sur l’aggravation de la pauvreté. Au même moment, un consortium d’une quarantaine de journalistes révélait l’ampleur d’une évasion fiscale, organisée par le grand duché du Luxembourg.

 

De son côté, M. Gattaz appelle le grand patronat à descendre dans la rue contre un prétendu « ras le bol fiscal » alors que 58 grands groupes français détournent de l’argent qui devrait revenir à la collectivité publique et qui est soustrait des ressources du pays pour alimenter le feu de la destructive spéculation financière.

 

La collision entre ces deux événements est brutale. Le choc est violent !

 

Le Luxembourg, pays de 549 000 habitants, abrite 104 000 entreprises. La fraude fiscale représente 40% de ses richesses mais le taux de pauvreté y est passé de 16% des habitants à 19% en deux ans. Les entreprises ? Ce sont simplement de petites plaques dorées à l’entrée de bâtiments, camouflant de colossales fortunes et surtout des millions de milliards d’argent créé par le travail manuel et intellectuel dans le monde entier, détournés du bien commun. Dans le lot des 340 multinationales qui viennent placer leur argent volé au chaud dans ce pays, les géantes transnationales nord-américaines plébiscitent ce paradis fiscal qui leur sert par ailleurs de porte d’entrée dans l’Union européenne, loin des détecteurs de fraude de l’administration fiscale nord-américaine. Une part de ces détournements sert aux mastodontes des Etats-Unis à racheter les sociétés européennes comme on vient aussi de le voir la semaine dernière quand, en toute discrétion, le gouvernement a permis à Général Electric de placer une partie des activités du groupe Alsthom dans ses puissantes mâchoires.

 

Ces faits, à condition qu’ils soient mis en relation, devraient aider les militants syndicaux, associatifs, les salariés en général à déchirer le voile qui cache les milliards de spoliation du travail et de l’intérêt général derrière ces mots sombres, rabâchés désormais à satiété par de prétendus « experts», répétant en cœur que nous devrions être « toujours plus compétitifs » ou qu’il serait inconscient de laisser la dette publique à nos petits-enfants. En vérité, une poignée de multinationales qui exploitent et surexploitent des travailleurs sur la planète entière, pour dégager de substantiels profits, couvrent d’or leurs actionnaires privés avec l’argent qu’ils extorquent au bien commun. Ceux qui nous expliquent que la lutte des classes est une lubie dépassée, sont les mêmes qui accentuent cette violente lutte contre les classes travailleuses qui n’ont que leur force de travail à vendre. Ceux-là même qui paient de plus en plus d’impôts que les milieux dirigeants tentent de rendre inodores et incolores avec la TVA ou la taxe sur les carburants. Ces dernières apportent désormais six fois plus d’argent dans les caisses publiques que l’impôt sur les sociétés.

 

Un deuxième enseignement est confirmé avec éclat par ces scandales : l’inceste permanent entre les milieux d’affaires et des dirigeants politiques de la droite. Rien n’est en effet  possible sans décisions politiques. Rien de cela n’existerait sans que M. JC Juncker, ministre des finances du Luxembourg, puis premier ministre, tout en étant président de l’Eurogroupe, ait organisé ce système dit de « rescrit fiscal », permettant de soustraire des multinationales industrielles et bancaires à l’impôt. Mieux ! Quand ce débat est venu devant les cénacles européens, M. Juncker n’a jamais hésité à brandir l’arme du veto pour bloquer toute avancée européenne contre la fraude et l’évasion fiscale. Autrement dit, le même qui participait à imposer une cure d’austérité indescriptible aux peuples des pays du sud, y compris en y faisant augmenter les impôts, faisait exonérer le capital. Eclatant conflit d’intérêts ! C’est celui-là que les partis de droite européens ont choisi pour diriger la Commission de Bruxelles et auquel les parlementaires socialistes se sont ralliés.

 

Oui, le grand capital international s’est choisi M. Juncker à la tête de la Commission européenne car il sait qu’il est pour eux un homme sûr et qu’avec lui, avec ses 37 000 euros de salaire mensuel, ses égoïstes intérêts seront bien défendus !

 

Et notre ministre des finances, M. Sapin n’est pas en reste. Il vient en effet de se faire le porte-voix du lobby bancaire au cours de la dernière réunion des ministres des finances européens, le 7 novembre dernier, en limant sans cesse le projet de taxe sur les transactions financières qui risque de devenir une coquille vide.

 

Il faut maintenant demander avec plus de forces, d’énergie, plus de persévérance, des comptes à tous ces dirigeants. Au service de qui êtes-vous messieurs ? L’intérêt général ou la minorité des privilégiés ?

 

Les inégalités deviennent insupportables. La pauvreté qui parcourt nos rues et nos champs aussi. Le chômage et la précarité gangrènent la société.  Ensemble, refusons qu’une majorité du peuple au travail, à la retraite ou privé d’emploi et d’activité souffre en silence et deviennent la proie de l’extrême-droite.

 

Nous appelons à relever la tête, à prendre son destin en main pour un avenir de justice et de progrès. Faisons la lumière sur les vrais assistés du paradis fiscal.

 

Partout, que la vérité éclate sur les causes des inégalités et les moyens de s’en sortir. Exigeons une vraie révolution de justice fiscale, avec l’abolition de tous les nouveaux privilèges. Chaque heure compte désormais pour faire de la journée d’action unitaire contre l’austérité du 15 novembre, avec le collectif « Alternative à l’austérité », le Front de gauche, des syndicalistes, des associations, un temps fort de contre-offensive aux prétentions du MEDEF. Il fera écho à  ceux des cheminots allemands, des travailleurs italiens et belges qui, avec ceux de la Grèce et de l’Espagne, se sont mobilisés ces derniers jours contre l’austérité et pour la justice.

 

Là est la condition d’un sursaut positif et progressiste.

28 commentaires


Le.Ché 13 novembre 2014 à 12 h 10 min

Il est temps, grand temps , de demander des comptes au capitalisme sur sa gestion, les puissants doivent être jugés par le peuple, leurs fortunes confisquées et redistribuées aux peuples.

Michel Berdagué 13 novembre 2014 à 14 h 09 min

100 % d’ accord , ça c’ est la Justice mais aussi de taxer les finances privées spéculatives et prédatrices , criminelles et terroristes : c’ est 100 % dans le Pôle Public financier et bancaire géré par le personnel du Pôle avec contrôle de la citoyenneté et des élues et élus du Peuple instruit et souverain dans la République libérée de la gangue de la bourgeoisie /capitaliste ayant pris ( ou presque ) tout le pouvoir dans l’ état laissant la nation républicaine nue et sans pouvoir , malmenée . c’ est une Libération . Toutes et Tous Camarades le 15 novembre .

pinet 14 novembre 2014 à 10 h 13 min

demander des comptes au capitalisme? non il doit etre détruit et construire le socialisme

novelli robert 13 novembre 2014 à 14 h 03 min

JE MEXCUSE MES ME REPONDE SONT SOUVENT DES DOUBLONS DITE MOI A L’AVENIR CE QUE JE DOIT DIRE
JE NECOMMETRAI PLU DE DOUBLONSJE N4AI FAIT QUE APPRECIER CERTAIN COMMENTAIRES A L4AVENIR NE MENVOYER PLUS RIEN COMMCA IL N4Y AURA PLUS DE DOUBLONS

Guy Moreau 13 novembre 2014 à 14 h 35 min

Encore un excellent article d’information, merci Patrick car je suis au nombre des pauvres que le régime bête et cruel et je trouve essentiel que tu parles de la pauvreté que viens aggraver l’endettement. Tu ne vis pas sans ignorer une chaîne monstrueuse de violations des Droits de l’Homme même s’il y a eu plus monstrueux ailleurs : exploitation de l’Homme par l’Homme et exploitation des enfants encore bien après 1968, puis domination de l’Homme par l’Homme, puis endettement des pauvres. Le président Hollande qui imite Clémenceau autant que Sarkozy l’a imité ; dit de ne pas regarder en arrière mais de regarder devant ; or en regardant derrière nous, il y a les violations des Droits de l’Homme que sont les exploitations d’êtres humains par d’autres êtres humains, la domination de l’Homme par l’Homme ; et en regardant devant nous, il y a la domination de l’Homme par l’Homme et l’endettement des pauvres. Ce n’est pas la liberté, la fraternité, l’égalité, ça. Alors oui, il faut la vraie République mais toute la République, rien que la République, et dans l’ordre des marches : vraie démocratie, vraie République. Parce que tu donnes des preuves que tu es un vrai démocrate, je place en toi une confiance afin de faire évoluer la France et l’Union Européenne ainsi, dans l’ordre de ces premières marches. Une construction de l’alternative non nationaliste, non conservatrice car non ne peut pas continuer avec des violations des Droits de l’Homme, non conformiste car on ne peut pas continuer à vivre menés par la bêtise et victime de sa cruauté ; voire une alternative associant le socialisme universel, le communisme universel, des politiques nouvelles universelles, est simple à résumer car elle existe. Et si les associations de tout ce qui peut être associé sont réalisées avec la passion d’associer le plus du meilleur qui est proposé par les uns et les autres, avec humilité, efficacité, alors l’alternative sera excellente et parfaitement compatible avec la gouverne européenne et la meilleure gouverne pour chaque pays de l’Union Européenne. Les communistes universels français et européens peuvent et doivent donc aussi diffuser leur volonté de rétablir les droits de l’Homme en complétant avec les nouveaux Droits de l’Homme et leur application stricte. C’est maintenant ou jamais !

Merci 13 novembre 2014 à 15 h 01 min

Je vois bien tout ça. Révoltissime ! Mais, hélas, je me vois aussi totalement cuit, annihilé, ramolli, incapable de me relever. Cuit, à coup de pub, de discours absurdes me divertissant, m’égarant vers la possession de toutes sortes de gadgets stupides et sans intérêts, éphémères et sans aucune valeur. Toujours se comparer, courir, compétition dérisoire … Compétitivité abjecte et ultra violente nous menant tout droit vers la guerre, les massacres et la destruction.
Quel élixir pourra me réveiller. Me donner l’immense courage de m’arrêter. M’arrêter de trimer pour un salaire aussi fictif que dérisoire qui tire cette méga machine à m’éreinter, me décerveler.
Si seulement je pouvais lui tourner le dos. Privant ce monstre de l’énergie que je lui donne. Peut être que d’autres, me voyant en feraient autant …
Et à mesure que nous le priverions de ce qui le maintient, le voyant s’affaiblir et se disloquer comme un château de cartes, le courage et l’élan humain me reviendrait …
Merci !

breteau jean claude 13 novembre 2014 à 15 h 16 min

Cher Patrick, le ton de cet article ,me conviens mieux ,il faut taper fort sur ce salaud,pas de quartier .Mais donner du monsieur à ce voyou me semble inconvenant.Le délinquant doit se contenter d’un Juncker.Combien de morts ,de malheurs,de miséres,de chomeurs,de drames ,de divorces de sa responsabilité .Organisons un tribunal populaire pour le juger de ses crimes ,instituons la déchéance de cette individu ,méme virtuelle ,il sera touché,méme s’il ne risque pas d’avoir de remord ,à la place du cœur il a un coffre fort.!beurk

Michel Berdagué 13 novembre 2014 à 16 h 33 min

Oui il faut juger ce machin comment déjà il s’ appelle mais aussi la machine du machin du système impérialiste financier universel prédateur ,criminel . Il paraît qu’ il se cache comme vous savez pas de nom dans les finances ( privées) mon ennemie si pas de nom c’ est machin . Un grand merci à Merci car toutes et tous avons envie de prendre la tangente après la Marche D -enfert — Assemblée Nationale Libérée des machins sans nom ..

Michel Berdagué 13 novembre 2014 à 16 h 59 min

Infos et doc. …. » le gouvernement a permis à Général Electric de placer une partie des activités du groupe Alsthom dans ses puissantes mâchoires. » , ouh là là alors là et qui sont les directeurs financiers de ces deux groupes , des initiés en couple à moins qu’ ils soient divorcés avec perte et fracas mais là comme dit le Jacques Brel , mais chez ces gens là …. …L’ argent va à l’ argent chez les machins vu que le système est pour leur pomme et les gueux bossent et triment et triment encore. Manifestation militante et déterminée .

Rebours 13 novembre 2014 à 18 h 15 min

Il est regrettable qu’il ne soit fait mention du réactionnaire Daniel Cohn Bendit qui à fait campagne pour Juncker.

alain harrison 13 novembre 2014 à 20 h 36 min

Bonjour.

««« Un deuxième enseignement est confirmé avec éclat par ces scandales : l’inceste permanent entre les milieux d’affaires et des dirigeants politiques de la droite. Rien n’est en effet possible sans décisions politiques. Rien de cela n’existerait sans que M. JC Juncker, ministre des finances du Luxembourg, puis premier ministre, tout en étant président de l’Eurogroupe, ait organisé ce système dit de « rescrit fiscal », permettant de soustraire des multinationales industrielles et bancaires à l’impôt. Mieux ! Quand ce débat est venu devant les cénacles européens, M. Juncker n’a jamais hésité à brandir l’arme du veto pour bloquer toute avancée européenne contre la fraude et l’évasion fiscale. Autrement dit, le même qui participait à imposer une cure d’austérité indescriptible aux peuples des pays du sud, y compris en y faisant augmenter les impôts, faisait exonérer le capital. Eclatant conflit d’intérêts ! C’est celui-là que les partis de droite européens ont choisi pour diriger la Commission de Bruxelles et auquel les parlementaires socialistes se sont ralliés. »»»

«« M. Juncker n’a jamais hésité à brandir l’arme du veto pour bloquer toute avancée européenne contre la fraude et l’évasion fiscale »»

Évasion fiscale au Luxembourg : Juncker se dit « politiquement responsable »
latribune.fr (avec AFP) | 13/11/2014

« J’avais dit que la Commission lutterait contre l’évasion et la fraude fiscales. Ce ne sont pas des propos en l’air », a promis Jean-Claude Juncker. « J’ai un devoir d’action pour faire avancer l’harmonisation fiscale en Europe. »
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20141113tribac41c6ce1/evasion-fiscale-au-luxembourg-juncker-se-dit-politiquement-responsable.html

Il se dit responsable politiquement et malgré qu’il ait été Premier ministre du Luxembourg entre 1995 et 2013, et qui est aujourd’hui président de la Commission européenne, a admis que le système d’évasion fiscale mis en place au Grand duché et révélé par la presse était contraire à la « justice fiscale » et aux « normes éthiques et morales », il n’est pas en conflit d’intérêt.

Il était le premier ministre. Sachant l’étendu des pouvoirs du premier ministre et de son accès pévilégié à toute information concernant le gouvernement et ses politiques. Il faut croire que cet homme est soi un pur incompétent dans le sens littéral du mot ou bien un de ces nombreux politiciens (ici au Québec on en a une trolley)qui a l’uzure des fameux mots ou phraséologie (découverte de la commission Gomery); je ne savais pas, on ne m’en a pas parlé….Ha! si j’avais su !?!?

C’est un manipulateur point.

La gauche se cherche…
Quelle est sa politique ?
Quels sont ses liens avec le Peuple ?
L’Humain d’Abord, quel contenu ?
Comment rassembler le Peuple ?
Quels sont les outils de conscientisations ?
Quelles sont les solutions ?
Il y a des initiatives citoyennes, y a-t’il un répertoire ?
Y-a-t’il des commités citoyens organisés qui se coordonnent ?

Le questionnement est notre pouvoir et ouvre sur les solutions, les moyens de…, le consensus, la créativité…..

Dans le questionnement et les solutions il n’y a pas de contradiction.
Le questionnement nous dégage du conformisme et des contradictions.

HÉ ! Vous réfléchissez aux deux fondamantaux, à leur formidable potentiel et à tous les avantages pour tous !?!?

RABOTOT Robert 13 novembre 2014 à 20 h 40 min

Les prédateurs capitalistes ont de plus en plus d’audace, encouragés par ces hommes politiques à leur service qu’ils soient au Gouvernement ou dans les hautes sphères de l’Europe
Patrick, c’est une illustration de plus à ton livre « le pacte des rapaces »

alain harrison 13 novembre 2014 à 20 h 55 min

Bonjour.

Vous avez un héritage que tente de dépecer Hollande-Valls, une commande de l’UE, soit de démanteler vos communales, ce réseau qui a un formidable potentiel de mobiliser la population.

Je reviens avec cette initiative citoyenne:

•Le Trait dit :

1 juillet 2014 à 22 h 46 min
Bonsoir,
Militante au PG, ayant compris le danger, bien avant le vote FN, j’ai, en mon nom propre et sans reprendre aucun titre, lancer des Ateliers Constituante, déjà trois, parfaitement réussis, avec aussi des participants qui se sont eux même lancés, ils en font à plus de 60 et même 135 km d’ici, cela commence à faire tâche d’huile.
C’est d’autant plus important de travailler à reconstruire la Démocratie réellement, que c’est aux citoyens, trompés par des élus traîtres à la Gauche, qu’il appartient et à eux seuls de refaire la Constitution.
C’est la loi des lois, celle qui doit régir les actions de nos élus et ce n’est donc pas à eux de la faire ou de la modifier, surtout à leur profit et en parfaite accord avec l’Europe dont les citoyens ne veulent plus.
Nous devons être prêt pour une 6ème République, qui rendra sa confiance au Peuple et sera placée sous son unique contrôle, c’est à nous de rétablir la Démocratie.
http://patrick-le-hyaric.fr/les-forces-du-capital-sont-au-combat/

Alors, communiquez….

alain harrison 13 novembre 2014 à 21 h 04 min

Bonjour.

Je reviens avec mon idée des tables de réflexion informelle (pas de paperasse, pas de président, etc ..) à temps partagé pour développer une nouvelle mentalité de participation.

En partageant le temps de participation nous enlevons un poids important sur nos épaules, l’énergie de participation sera multipliée et inépuisable.
Ces rencontres sont faciles à réaliser et n’importe qui peut en devenir l’animateur.
Le mode d’intervention est le questionnement.
C’est simple ouvrir la rencontre sur cette question:
Travailler pour un boss et ses exigences…. ou être le maître d’oeuvre de son travail à temps libéré ?
Le questionnement est très efficace et nous évite bien des pièges un coup compris.

Les deux fondamentaux, c’est quoi pour vous ?

alain harrison 13 novembre 2014 à 21 h 52 min

Sautons dans le train des solutions qui sont à porter de mains.

Communiquons les.

Quand le Peuple parlera haut et fort des solutions,les affairistes prendrons le bord….
Nous choisirons nos portes-voix.
Leurs discours porteront notre politique.

Après tout comme le disait:

Le plan de bataille des marchés : entretien avec le stratège
Par Adrien Levrat, François Ruffin, 12/04/2012
…..Donc y a vraiment un sujet sur la communication avec l’électorat, le peuple, et une façon de faire passer les messages. Ça, moi j’ai envie de dire, c’est ce pourquoi les hommes politiques sont payés, c’est leur métier, j’espère juste que François Hollande trouvera la bonne formule….
http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches%2c359.html

Une rencontre à remettre sur les railles pour prendre conscience que la bataille n’est pas terminé.

Nous avons des forces.
En prendre conscience et en faire une synergie implacable.
Ceux de la finance n’ont aucune conscience, leur cellule ont muté : $$$$

Et ils ont de gros arriérages ne fussent qu’en impôt non-payé.

alain harrison 13 novembre 2014 à 22 h 06 min

Bonjour.

««

Ces faits, à condition qu’ils soient mis en relation, devraient aider les militants syndicaux, associatifs, les salariés en général à déchirer le voile qui cache les milliards de spoliation du travail et de l’intérêt général derrière ces mots sombres, rabâchés désormais à satiété par de prétendus « experts», répétant en cœur que nous devrions être « toujours plus compétitifs » ou qu’il serait inconscient de laisser la dette publique à nos petits-enfants.
»»

«« les milliards de spoliation du travail et de l’intérêt général »»

Marx a décrit comment le propriétaire à « spolier » la plus value (des milliards) des travailleurs.
C’est tout simple. NON. OUI.

Jean Jaurès montre le chemin.

Le Peuple Vénézuélien défriche la terre démocratique avec ses communals dans lesquelles
le citoyen a la parole et l’initiative de faire selon son propre sens.
Nous pouvons en prendre le POULS VIVANT.

La France a la richesse et tous les atouts, il ne manque que la conscience claire du Peuple.

alain harrison 13 novembre 2014 à 22 h 34 min

Bonjour.

Ce n’est qu’à pure titre d’info, sans plus, que je présente cette pétition.

Je viens de recevoir cette alerte-pétition.
en anglais de:
SumOfUs is a worldwide movement of people…

Big news coming out of Luxembourg! Some of the world’s biggest companies, from Dyson to FedEx and from Burberry to Amazon have all secured secret sweetheart tax deals from Luxembourg, that allow many to slash their tax bills, in some cases to almost nothing.

The Luxembourg Prime Minister is unrepentant. He says “Luxembourg was not breaking any rules.” Of course its not — his government wrote and devised the laws he says the country is not breaking!

Luxembourg is a tiny place where small ripples can make big waves, where the government is open and accessible. So if we make a lot of noise, we would have a big impact on the government there.

Let’s show Luxembourg that we’re fed up with it facilitating corporate tax dodging.

More information:

Luxembourg tax files: how tiny state rubber-stamped tax avoidance on an industrial scale, 6 Nov 2014, The Guardian.

Luxembourg leaks: global companies’ secrets exposed, 6 November 2014, International Consortium of Investigative Journalists PM

Xavier Bettel says Luxembourg abiding by international rules on tax, 6 November 2014, Economic Times.

Nous sommes des MILLIONS à travers le monde.
Juste des pétitions.
Mais quand on va commencer à s’organiser…
en synergie…
Les solutions, c’est ça la clef.

alain harrison 13 novembre 2014 à 22 h 42 min

Ha oui, soyons sur nos gardes, les tentatives de charmer, de récupérer, les PROMESSES (va comme je te pousse).
PAS de compromissions.

Attention, ne sous-estimez pas les manipulateurs.
Il y a les forces de l’ordre « formatées ».
C’est la conscience-sensible qui nous humanise.

Je conseille de lire le chapitre 1 du livre de Jean-marie Abgrall: tous manipulateurs tous manipulés.
Il y explique clairement la structure et le principe du conditionnement (nous le sous-estimons) et son corollaire le manipulateur.

Ce document est bien fait et va dans le coeur du sujet….

Bernard MICHAUD 14 novembre 2014 à 7 h 59 min

Bonjour,

Comme tous tes articles je trouve celui ci particulièrement intéressant et aussi TRES révélateur.

Voilà en effet un suppôt INCONDITIONNEL et qui plus est Fondé de Pouvoir du grand capital Mr Juncker, pris la main dans le sac….

Certes ce n’est pas d’aujourd’hui que les multinationales du monde entier ne pratiquent que le SEUL SPORT qui les intéresse.

L’optimisation fiscale PLANETAIRE qui consiste à se soustraire COÛTE que COÛTE et PAR TOUS LES MOYENS leurs monstrueux bénéfices pompés SANS VERGOGNE sur le travail, l’exploitation et la consommation des milliards d’habitants du monde entier des taxes et des impôts auxquelles elles sont normalement soumises.

Cette organisation PLANETAIRE de l’évasion et de la fraude fiscale par les multinationales ne date certes pas d’aujourd’hui, mais cela va devenir de plus en plus insupportable pour tous ceux à qui on demande de payer la note avec des mesures d’austérité de plus en plus insupportables A LA PLACE de ces véritables escrocs.

Que fait et que dit l’Europe CONCRETEMENT et EFFICACEMENT contre ces malversations et ces détournement ? Rien ou si peu.

L’Europe est véritablement plus que minée de l’intérieur par ces paradis fiscaux que sont, la Belgique, le Luxembourg, la Principauté de Monaco, le Lichtenstein, l’Autriche, Andorre, Jersey et Guernesey et …. la Suisse

Mais tant que des mesures DRACONNIENNES européennes mais aussi mondiales n’auront pas été prises pour juguler une fois pour toute cette plaie ouverte, qu’est l’évasion fiscale les multinationales se joueront TOUJOURS de cette passoire…

Il faut donc INTERDIRE à leurs représentants et Fondés de Pouvoir de figurer dans les instances de contrôles….de l’évasion fiscale.

Le cas Juncker n’est en effet malheureusement pas un cas isolé.

Il ne faut pas s’y tromper ces sociétés et leurs valets ne sont en réalité que DES ESCROCS de haut vol

Ils détournent en effet des sommes considérables LEGALEMENT dues aux états et à leurs peuples UNIQUEMENT dans le but de se faire de l’argent….pour elles mêmes.

Elles ont une RESPONSABILITE ESSENTIELLE ECRASANTE dans la crise économique, sociétale et monétaire mondiale et de l’aggravation de la pauvreté des populations sur lesquelles elles prospèrent….

Il faudra nécessairement qu’un jour ou l’autre, elles payent.

Le plus tôt sera le mieux.

Bernard MICHAUD

JP94 14 novembre 2014 à 10 h 19 min

Le PE semble bien impuissant tant à enrayer ce capitalisme en pleine décomplexion : le paradis fiscal est au coeur même de l’Europe , qu’à enrayer le capitalisme poussé dans ses retranchements impérialistes , qui fait la guerre partout où c’est possible : le fascisme sonne même à la porte , en Ukraine où les ouvertement néo-fascistes ( et se réclamant des nazis ) sont au pouvoir mis en place par les USA avec l’aval de l’UE .

Or ce qui finance ces coups d’Etat-là c’est cet argent-ci d’abord blanchi et exempté d’impôts .

Mais comme le disait Marx dans le Manifeste Communiste , pour un taux de profit de 25% , il n’est nul crime qui ne se trouve justifié par le Capitalisme …

Et à propos de taux de profit – dont l’Humanité pourrait nous informer , il a baissé de moitié ici en quelques décennies – il faudrait corréler ça à la politique menée . Par contre , son taux a décuplé aux USA au moment de la 2de GM … de là à y trouver une explication à la politique belliciste de ce pays …

Le.Ché 14 novembre 2014 à 10 h 41 min

Il est temps de sortir de cette Europe capitaliste, de sortir de l’euro
et de l’OTAN, c’est toute cette organisation capitaliste copiée sur le
modèle des USA qui est mauvaise, ayons le courage de construire une autre Europe, une Europe des peuples et des nations, de la solidarité, du plein emploi.

Michel Berdagué 14 novembre 2014 à 11 h 43 min

Bien sûr qu’ il faut sortir de cette orientation pourrie européenne de cette OTAN/u.e. à la Junker et Baroso et cons-orts, c’ est qu’ y en a un paquet de pourris ultra/capitalistes du turbo du tout financier impérial de tout faire payer aux Peuples , aux Prolétariats et leur classe ouvrière à Bruxelles Luxembourg et j’ en passe …Et si Le.Che Nous nous occupions de ce Draghi qui avec un CV d’ affaires aussi blindé que la Mme Lagarde formatée aux States des Chicago boys et autres , même qu’ il a presque suivi nos conseils en accordant un taux directeur de 0,05 % lui aux banques privées et Nous pour la Puissance Publique un Taux zéro , ça c’ est Nous qui l’ exigeons pour ne pas être bassinés à longueur de matraquage d’ antennes sur toutes les ondes audio/visio que la Dette c’ est Nous et les Services Publics . Le.Che tu abordes la question de la sortie de l’ euro ,ce jour ? Mais nous ne sommes plus sous Maastricht de ce temps de subsidiarités dénoncés et tous les avatars et perdant toute maîtrise de création monétaire adossée à l’ or , ou tout du moins avec des réserves conséquentes à la Banque de France où l’ ancien président s’ est empressé d’ en vendre un max alors que le cours était très bas en disant que le  » jaune  » était inutile , ben voyons seul le pognon des rolleix au poignet l’ intéresse et le jonc en réserves dilapidés , bon si nous retournions au franc aujourd’ hui dans le millionème de seconde une immense spéculation de vautours rapaces en corbeaux très noirs se jetteraient dessus et comme Le.Che tu le sais 4000 milliards soit 4 x 10 puissance 12 de £ sont chaque jour à l’ affut perdus pour l’ économie réelle et réservés uniquement aux robots/traders pour gagner à tous les coups , là la proie serait belle pour ces pourris . Pour preuves où je laisse quelques traces sur la Voix de la Russie ne me cachant pas d’ être communiste , tu verrais en vraie grandeur toute la spéculation financière et internationale contre le Rouble le faisant chuter et que la Banque Russe centrale essaye de limiter en vendant des devises fortes $ et autres . Le Parti communiste a lutté contre cette Cinquième de tous les dangers , contre Maastricht , contre le Traité pourri de Giscard 2005 là Victoire mais tu sais la suite : la République en danger…et comme tu le dis : » …ayons le courage de construire une autre Europe, une Europe des peuples et des nations, de la solidarité, du plein emploi. » Si , compagnerô mais aussi et surtout investissons cette B.C.E et sortons tous ces mafieux de la Banque Centrale , c’ est une Libération tout à fait simple à faire ,toute en Justice et en douceur …

Michel Berdagué 14 novembre 2014 à 12 h 03 min

JP94 Marx ET Engels ( je ne connais pas en Histoire une amitié une camaraderie et un respect mutuel aussi tenace et d’ éthique , Engels a respecté Marx avec les Livres II, III … En plus avec son ANTIDÜHRING La science bouleversée par M. Dührind , 1878, la conception matérialiste de la politique ,élaborée par Marx et Engels depuis plus de trente ans , était exposée de manière systématique dans un grand traité ; Se rappeler aussi Lénine dans l’ impérialisme stade suprême du capitalisme , où il fait la différence entre capital de production et ca

Michel Berdagué 14 novembre 2014 à 12 h 12 min

…entre capital de production et capital financier 1916 qui pour ce dernier s’ est transformé en Impérialisme de la poignée prédateur , mafieux , criminel , terroriste , des rapaces réunis . Ne rêvons pas mais imaginons en espace temps , quatrième dimension , ( recherche d’ A. Einstein ) réunis Marx , Engels , Lénine en 2016 alors là ça fuserait sec et ça gueulerait : mais comment vous restez passifs devant ces monstruosités à l’ oeuvre dans cet impérialisme manifeste privé de la poignée rapace . Imaginons les avec un  » dialogue  » avec les Warren Buffet et Soros et autres …ça chierait sec .

Guy Moreau 14 novembre 2014 à 17 h 26 min

Le mouvement communiste parle de la pauvreté, des pauvres, de l’arrêt de l’endettement des pauvres car cet endettement est violation des Droits de l’Homme (dévastatrice), il faut donc que le mouvement communiste continue à représenter les pauvres car il le fait bien (c’est dommage que tout les partis qui se disent de vraie gauche ne s’unissent pas sur ce problème et ses solutions) par des propositions fortes comme celle de l’impôt universel juste et approuvé par les Citoyens, il est désespérant pour des pauvres que le régime politique des vingt dernières années a appauvri sans cesse davantage puis endetté de plus en plus, d’être obligé de payer des impôts excessivement lourds ou de se voir jeté à la rue ou n’importe où et dans n’importe quelle condition par des « procédures dites d’usage ». Le mouvement communiste se révèle donc le premier mais hélas encore le seul mouvement politique à parler vrai de la pauvreté, je pense qu’il faut qu’il parle de rétablir l’application des Droits de l’Homme : non endettement des pauvres, liberté de circulation, et ceatera… Il est contradictoire d’entendre une société qui a de plus en plus de pauvres et qui les endette, de parler de tourisme social, le tourisme social est une invention très dangereuse en politique faite pour discriminer dans ce contexte de nature à nuire à l’Homme puisqu’elle n’a pas de fondement, il faut donc une politique des migrations de gauche. Le mouvement communiste peut et doit reprendre à mon avis le combat pour les Droits de l’Homme en France qui par ailleurs va avec la refondation de la Démocratie et de la République. Il a ce devoir historique à réussir au vingt et unième siècle : combattre la pauvreté efficacement, garantir l’application des Droits de l’Homme par la France, faire respecter une politique des migrations bien fondée et juste qui n’existe pas à l’heure présente. Et bien sûr mettre à avant les projets communistes pour le vingt et unième siècle que notre pays tout entier gagnerait à ce qu’ils soient réalisés, et l’Union Européenne irait mieux.

Bernard MICHAUD 15 novembre 2014 à 9 h 25 min

@Michel Berdagué

C’est vrai que les débats de fonds qui conditionnent pourtant la vie de tous les jours de centaines de millions et même de milliards d’hommes et de femmes sont aujourd’hui TOTALEMENT occultés et que les vraies et seules questions qui devraient être étudiées à savoir :

Comment l’humanité va-t-elle résoudre DANS LA JUSTICE, LA LIBERTE et LA FRATERNITE le problème FONDAMENTAL de sa survie tout simplement avec plus de 9 milliards d’habitants sur la planète Terre.

Or LA SEULE issue POSSIBLE acceptable POUR TOUS c’est NECESSAIREMENT le PARTAGE équitable des richesses du monde.

C’est la base MÊME et l’origine même de l’idée du COMMUNISME.

Le système capitaliste qui privilégie SANS AUCUN SCRUPULE l’accumulation A N’IMPORTE quel prix des richesses au SEUL PROFIT de quelques uns est donc par définition une impasse aussi bien économique que sociale.

Il porte EN LUI MÊME l’égoïsme et l’individualisme comme un étendard INDEPASSABLE.

Il faudra donc nécessairement une véritable révolution je dirais mondiale des mentalités de chacun pour renverser cette chape de plomb qui aboutie concrètement à refuser de voir, par exemple, la misère des autres.

Soit l’humanité ne s’en sortira je le répète que par le partage EQUITABLE des richesses et des connaissances POUR TOUS, soit elle va tout droit vers le gouffre.

Il est en effet TOTALEMENT aberrant que des pays, des sociétés ou des hommes continuent d’accaparer A LEUR SEUL PROFIT et sans aucun scrupule et SANS RETENUE les richesses du monde et qu’ils refusent OBSTINEMENT dans le même temps de donner à tous les moyens de vivre tout simplement décemment.

Cette attitude est totalement insupportable, intenable et LE PLUS SÛR MOYEN de provoquer des guerres…..aux conséquences incalculables.

Or le débat d’idées qui devrait permettre à chacun de comprendre et de réfléchir les enjeux de la survie de l’humanité donc de chacun de nous a malheureusement depuis longtemps été volontairement limité cette question :

Comment DONNER aux exploiteurs de tous poils les moyens d’exploiter de mieux en mieux SANS AUCUNE CONTRAINTE les individus qu’ils exploitent.

Il est par exemple particulièrement révélateur que le patron des patrons du MEDEF, Yvon Gattaz qui OSE sans que personne au gouvernement ne le remette à sa place, demander en effet ouvertement la suppression programmée et SYSTEMATIQUE de TOUS les acquis sociaux obtenus de TRES haute lutte en France par les salariés SOUS PRETEXTE de libérer la liberté d’entreprendre des patrons !!!

Ces garanties sociales qui sont considérées comme des carcans alors qu’ils ne sont en réalité que les derniers remparts contre le retour n’ayons pas peur des mots à l’esclavagisme….primaire

Ces patrons réclament ni plus ni moins la mise à leur disposition d’une main d’œuvre taillable et corvéable à merci et SURTOUT sans autre droit ….. que celui de se taire.

L’avenir ne peut EN AUCUN CAS être dans cette voie…et c’est pourtant malheureusement ce qui se passe en France et dans les autres pays de l’Europe et dans le monde.

Toutes remises en cause d’acquis sociaux pourtant ABSOLUMENT INDISPENSABLES à la vie voir à la survie de tous les jours des salariés sont porteuses en elles mêmes de luttes de plus en plus DURES à l’avenir.

A suivre ….

Bernard MICHAUD

Michel Berdagué 15 novembre 2014 à 17 h 21 min

Oui Bernard c’ est pour cela que je milite pour le Rassemblement de TOUS les Communistes , femmes et hommes .

drobisz 19 novembre 2014 à 13 h 24 min

Luxembourg coalition arc en ciel : bleu (libéraux) Rouge (socialiste) et vert… Premier ministre libéral.
Avec cette info du jour : «Étoffer l’équipe» qui s’occupe des ruling
«Le débat, ce n’est pas d’accorder les mêmes conditions fiscales à chacun, mais de savoir qui fait quoi», selon lui. Il défend aussi le système du rescrit fiscal ou «tax ruling» pratiqué par son pays, rappelant que 22 États européens y ont recours, et estime même «nécessaire d’étoffer l’équipe» qui s’occupe des ruling au sein de l’administration fiscale luxembourgeoise, en raison du «volume de travail que cela représente».

Les ruling permettent à une entreprise de demander à l’avance comment sa situation fiscale sera traitée dans un pays, et sont utilisés par les multinationales pour faire de l’optimisation fiscale en répartissant à leur avantage coûts et bénéfices entre filiales situées dans des pays différents.
Voir : http://bettembourg.skyrock.com/3237230155-Luxembourg-Bettel-Premier-Ministre-veut-amplifier-les-tax-rulings.html

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter