Les forces du capital sont au combat

le 1 juillet 2014
Juncker

Juncker

Décidément, les chefs d’Etat et de gouvernement européens ne veulent rien entendre, rien comprendre des puissantes alertes lancées par les citoyens, à l’occasion des élections européennes. Seulement un mois après leur résultat, les grandes et petites manœuvres continuent de plus belle.

 

Pour remplacer M. Barroso à la tête de la Commission européenne, dirigeants de droite et socialistes, choisissent comme un seul homme, à partir d’une sorte de mercato de répartition des postes, l’ancien premier ministre du Luxembourg de droite, fédéraliste, et chef de file des conservateurs du Parti populaire européen lors des élections européennes. Ainsi, on propose de remplacer un fédéraliste de droite, Barroso, par un libéral fédéraliste de droite M. Jean-Claude Juncker. Celui-là même qui incarne depuis un quart de siècle, l’actuelle construction ultralibérale de l’Union européenne et son cortège de souffrances infligées aux travailleurs, aux retraités, aux citoyens européens.

 

A la tête de ce que l’on appelle « l’euro-groupe », c’est-à-dire la structure regroupant les pays qui ont l’Euro pour monnaie, il était au cœur du dispositif de la dérégulation financière dans l’espace européen. On lui doit donc d’avoir joué un rôle de premier plan  dans l’application des politiques d’austérité qui ont détruit les économies de la Grèce, de l’Espagne et du Portugal, attaqué celles de l’Italie, de l’Irlande et de la France. Il est celui qui a largement contribué à construire, au cœur de l’Europe, l’un des plus grands paradis fiscaux du monde, le Luxembourg. Il en a été Premier ministre de très nombreuses années et à ce titre, il a chaque fois utilisé son droit de veto contre tout projet visant une fiscalité des mouvements de capitaux, la réglementation de la finance ou des banques. M. Juncker est bien le symbole de cette Europe et de cette monnaie unique qui a failli. Il le reconnaissait lui-même il y a un peu plus d’un an quand il déclarait : « L’euro et moi-même sommes les seuls survivants du traité de Maastricht ». Quelle autre manière d’avouer qu’il est l’homme d’un autre temps et celui de l’échec. C’est pourtant de celui-là que M. Pierre Moscovici a pu dire « qu’il serait un bon président de la Commission européenne »!

 

Pourtant, ce choix est à mille lieues de l’expression populaire et du refus de vote aux élections européennes, marquées à la fois par une poussée de l’extrême-droite et de la droite extrême, dite « eurosceptique », la progression d’une gauche alternative dans les pays du Sud de l’Europe, un net recul des deux formations traditionnelles, les conservateurs de droite  du Parti populaire européen et le Parti socialiste européen qui se partagent les postes et veulent continuer à le faire au sein des institutions européennes. Ainsi, on assiste à ce spectacle affligeant où socialistes et écologistes soutiennent un candidat de droite à la présidence d’une commission européenne, « rose-blanche », et la droite soutenant un socialiste à la présidence du Parlement. Et le même partage se fera pour la Présidence permanente du Conseil européen. Ce dispositif d’une grande coalition dite « droite-gauche » au sein des institutions européennes, copie conforme de l’entente « démocratie chrétienne – sociaux démocrates » au pouvoir à Berlin, n’est pas le seul reflet d’ambitions personnelles pour occuper les postes décisionnaires. Elle correspond fondamentalement aux demandes des puissances d’argent et du capital international. Ils veulent être certains de disposer du personnel politique jugé capable de faire survivre le système capitaliste enserré dans la tornade de sa crise.

 

C’est du reste un appel à ce type « d’union nationale » qu’ont lancé sept dirigeants patronaux, la semaine dernière, derrière le vocable « un partenariat au-delà des… postures » pour libérer la France de ce qu’ils appellent « les blocages structurels », c’est-à-dire l’ensemble des droits sociaux et démocratiques qui ont façonné « le modèle social français ». Ils réclament du pouvoir Valls – Hollande qu’il soit plus ferme contre les cheminots, les intermittents, les députés socialistes qui critiquent le pacte d’austérité, ceux du Front de gauche qui appellent à revenir à gauche, tous les élus qui refusent le charcutage territorial, ou même la décision du gouvernement qui a finalement abandonné le projet de gel du niveau des retraites inférieures à 1200 €.

 

C’est dire si le combat est rude.

 

Il appelle évidemment plus de débats pour un nouveau projet à gauche, plus de mobilisation unitaire pour résister et obtenir des améliorations immédiates, plus d’efforts pour rassembler celles et ceux qui ne se résignent pas aux situations actuelles en France et en Europe. C’est le sens de la préparation de la Fête de l’Humanité  qui aura lieu les 12,13 et 14 septembre prochains.

 

L’enjeu d’un nouveau partage des richesses et d’une nouvelle manière de les produire, respectueuse des hommes et de la planète,  devrait être placé au cœur d’une large action transformatrice. Et le nouveau Parlement européen serait bien inspiré de s’emparer du projet de la Confédération européenne des syndicats qui, en proposant de mobiliser une infime part des richesses produites dans un plan d’investissement audacieux et innovant, montre qu’il est possible de créer 11 millions d’emplois en Europe. Ce serait le moyen de tenir compte du résultat des élections européennes.

28 commentaires


Moulin 1 juillet 2014 à 10 h 20 min

Qu’attend dont nous pour organiser la résistance à cette Europe libérale, les résistants pendant l’occupation ont-ils attendus que les conditions soient réunies ? Non, alors merci pour cette belle et juste analyse, mais le PCF et le Front de Gauche doivent prendre des initiatives marquantes, chocs même, afin d’être visibles et à l’offensive… pas d’autres choix.

Le Trait 1 juillet 2014 à 22 h 46 min

Bonsoir,
Militante au PG, ayant compris le danger, bien avant le vote FN, j’ai, en mon nom propre et sans reprendre aucun titre, lancer des Ateliers Constituante, déjà trois, parfaitement réussis, avec aussi des participants qui se sont eux même lancés, ils en font à plus de 60 et même 135 km d’ici, cela commence à faire tâche d’huile.
C’est d’autant plus important de travailler à reconstruire la Démocratie réellement, que c’est aux citoyens, trompés par des élus traîtres à la Gauche, qu’il appartient et à eux seuls de refaire la Constitution.
C’est la loi des lois, celle qui doit régir les actions de nos élus et ce n’est donc pas à eux de la faire ou de la modifier, surtout à leur profit et en parfaite accord avec l’Europe dont les citoyens ne veulent plus.
Nous devons être prêt pour une 6ème République, qui rendra sa confiance au Peuple et sera placée sous son unique contrôle, c’est à nous de rétablir la Démocratie.

alain harrison 2 juillet 2014 à 19 h 42 min

Bonjour Le Trait
Belle initiative.
«« déjà trois, parfaitement réussis, avec aussi des participants qui se sont eux même lancés, ils en font à plus de 60 et même 135 km d’ici, cela commence à faire tâche d’huile.»»
«« c’est aux citoyens,….. et à eux seuls de refaire la Constitution.»»
Vous avez lancer un mouvement. C’est la fin de l’inertie et du piège de la réaction.
Vous creusez le sillon qui se multipliera.
Question:
Avez-vous introduit des solutions pour contrer et inverser le phénomène de l’exploitation de l’homme par l’homme?
Ma suggestion demeure toujours la même:
Le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
Le potentiel et les avantages pour tous!
Prenez le temps d’en discuter dans vos rencontres.
Regarder aussi, la faisabilité de tables de réflexions informelles à temps partagé, un simple véhicule de conscientisation concentré dans un premier temps sur « le revenu de base couplé aux coopératives à temps partagé », le potentiel et les avantages pour tous (seulement pour exemple, partez avec la conciliation travail famille..) Un outil de plus.
Je précise que les tables de réflexions….doivent rester souples pour les rencontres et ouvertent pour la participation aléatoire, c’est un simple véhicule de conscientisation. Mais le restreindre aux solutions, pour ne pas s’égarer et/ou écoeurer les gens qui seraient intéressé (ES) à ce niveau de participation dans un premier temps.
C’est la prise de conscience claire des gens qui fera la différence.
«« Moi, c’est la catastrophe survenue à Haïti , l’inertie de la communauté internationale et l’arrivé des prédateurs de cheap labor qui m’a secoué. « Mais quelle réponse à donner pour vraiment les aider?
Je me suis souvenu de Femmes de la Brukman d’Argentine dans le documentaire LA PRISE.
La solution saute aux yeux immédiatements: les coopératives.
Puis l’an passé je suis tombé sur l’initiative citoyenne européenne sur le revenu de base.
Deux solutions intéressantes!?
Comment faire pour éveiller les gens sur ces deux aspects prometteurs de solutions à nos problèmes écolos-sociaux-économiques?
Coupler le revenu de base aux coopératives autogérées à temps partagé et développer les avantages pour tous, que tous peuvent voir d’un coup.
Et le potentiel de changer la dynamique sociale-économique de façon légale et sans violence, de manière progressive mais systématique.»»
voilà un questionnement qui mérite de s’y attarder.
En en discutant, les solutions défilerons et le potentiel émergera en stratégie de mise en place.
Il s’agit de bien l’articuler.
Les gens veulent du concret, pas des dialectiques.
Soyons claires et simples.
C’est toujours plus simple qu’on le pense. Ce que déteste les manipulateurs, qu’ils se reconnaissent ou non, qu’ils soient de gauche, de droite, syndicaliste, religiquex, politiciens, hommes d’affaire (une exception, ils sont tous des exploiteurs par définition « su ou non su »), n’en déplaise aux bien-pensants) etc, ils sont 3 ou 4% mais font du dégas comme des armées.
La peur, le chantage détourné sont leur clef de contrôle.
Et encore braveau de votre initiative. Moi, ma force réside dans l’écriture et la persistance de mes envoies même si c’est très décevant, je dois m’y attendre tellement de massages il y a.
Mais, persistons, l’énergie viendra.
Regarder le Peuple Vénézuélien comme seul exemple, j’ai l’impression que c’est bien l’amorce que la troll-ka craint par dessus-tout. Cette troll-ka hypocrite et dangereuse, descendante des ismes, même ici au canada, y a beaucoup de sectes de croyants qui ont la vérité divine.
Faisons attention à nos chers conditionnements, certains sont sains, mais d’autres peuvent nous amener à la confusion. Voir le chapitre 1 : tous manipulés tous manipulateurs.
Je le redis, les solutions, si elles sont universelles et claires en simplicités pour leurs mises en place (donc irrécupérables) on ne se trompe pas!
Voir Jean Jaurès, une bone lecture:

Jean Jaurès et le supplément d’âme
Pour Jean Jaurès, la révolution socialiste n’est concevable que dans le cadre de la légalité démocratique, c’est-à-dire par une conquête graduelle et légale par le prolétariat des institutions parlementaires et de la puissance de la production.

7 juin 2014 |Robert Tremblay Chercheur autonome, Ph. D. (histoire)|

Le Devoir de philo
http://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo/410354/le-devoir-de-philo-jean-jaures-et-le-supplement-d-ame#reactions
Merci de votre attention.

Moreau 1 juillet 2014 à 12 h 04 min

Les forces du capital sont au combat, et bien les forces de gauches devrait être au travail au service des grandes initiatives. Les forces du capital sont au combat parce qu’il y a encore absence de statuts du vingt et unième siècle de l’entreprise de gauche qui seraient une synthèse de l’autogestion, des statuts de SCOP, et des statuts de fondations RUP. Oui, pourquoi pas des entreprises de gauche autogérées sous statuts fondation RUP-SCOP plutôt que des entreprises défaites jusqu’à l’anéantissement alors qu’elles étaient ou sont nécessaires et indispensables à la vie telle qu’elle doit être ! Il faut sauver la vie de la grande entreprise METALTEMPLE.

chb 1 juillet 2014 à 12 h 08 min

C’est une « large action transformatrice » que suggère l’auteur. Certes. Sauf que l’action transformatrice, elle est déjà entreprise. Elle l’est par les gouvernements Hollande en « union nationale » avec la droite et le capital, avec comme roue de secours le FN si les fusibles PS – UMP doivent être remplacés.
Le PCF et le Front de gauche, là-dedans, ont un rôle très marginal, même s’ils disent des vérités que l’immense majorité ressent en termes d’injustice sociale, même et surtout s’ils s’inscrivent dans le tableau « démocratique » de cette V° république fatiguée. La faible représentation aux commandes ou dans la presse des tenants de la vraie gauche, et aussi – malgré l’estime que l’on accordera aux militants – leur très faible capacité de mobilisation et d’organisation, de même que leurs connexions internationales quasi inexistantes : voilà les éléments de son impuissance à long terme.
Un Mélenchon a pu passionner plusieurs meetings (bien corsetés, tout de même), il ne s’en est pas moins attaqué principalement… à la roue de secours. Pendant ce temps, le rouleau compresseur du libéralisme gagne en efficacité, et les masses ahuries n’ont que leurs yeux pour pleurer.
La révolution serait-elle d’actualité ? Ce n’est pas l’option ici, il suffira d’une « large action transformatrice », quitte à accompagner celle du Capital.
Allez, une citation pour la route, et puis bon courage à tous : « La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! » H. Krasucki

alain harrison 2 juillet 2014 à 19 h 58 min

Bonjour CHB

«« Allez, une citation pour la route, et puis bon courage à tous : « La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! » H. Krasucki»»

«« La révolution serait-elle d’actualité ? Ce n’est pas l’option ici, il suffira d’une « large action transformatrice », quitte à accompagner celle du Capital.»»

Inspirons-nous de Jean Jaurès et du Vénézuéla (actuellement en mouvement, une sorte de renaissance, de reconnaissance du Chili d’ALLENDE!)et de l’Argentine (les coopératives..).

Jean Jaurès et le supplément d’âme
(journal Le Devoir)
Pour Jean Jaurès, la révolution socialiste n’est concevable que dans le cadre de la légalité démocratique, c’est-à-dire par une conquête graduelle et légale par le prolétariat des institutions parlementaires et de la puissance de la production.

Quand le mouvement social s’éveillera

RABOTOT Robert 1 juillet 2014 à 13 h 13 min

Jeu de chaises musicales à la tête de la Commission européenne; Toute la droite épaulée par les sociaux libéraux fait sienne la devise: »On ne change pas une équipe qui gagne »Certes les forces de droite triomphent et il en sera ainsi tant que la vraie gauche ne sera pas capable de lancer l’offensive et d’entrainer tous ceux qui souffrent dans des actions décisives pour changer vraiment les choses.

alain harrison 2 juillet 2014 à 20 h 03 min

Malgré les leçons très dures des deux conflits du xx èm. siécle. Les mêmes erreurs se refont à un autre niveau..
Lisez le premier chapitre de Jean-marie Abgrall (tous manipulateurs tous manipulés) il est en plein dedans…le changement de niveau

alain harrison 17 août 2014 à 20 h 15 min

Bonjour

«« tant que la vraie gauche ne sera pas capable de lancer l’offensive….des actions décisives..»»

Que la gauche citoyenne élabore une politique concrète et visible, une stratégie de mise en place et un échéancier.
Des priorités clefs.
La constitution est à moyen terme.
Le revenu de base couplé aux coopératives à temps partagé à terme indéterminé à l’heure actuelle.
Mais partir des coopératives peut se faire dès maintenant.
1a.)acheter sytématiquement des coopératives existantes, en devenir membre, y faire du bénévolat, mais les rendre rentables et compétitives (passage oblige)face au privé (pour un temps !?).
Réfléchir sur ce sujet dès maintenant.
1b) diffuser l’idée du revenu de base couplé aux…, en faire prendre conscience au plus grand nombre (expliquer les avantages), en faire la promotion systématiquement.
1c) l’idée du parti citoyen, c.à.c. que les citoyens choisissent les futurs représenants à mandat limité (2 au plus consécutif, mais peuvent revenir après une élection séparée). la question du manque d’expérience. Peut-être un faut problème: le mandat est de représenter les électeurs et de mettre en place les solutions trouver à mettre en place prioritairement démocratiquement.

Cherchons et nous trouverons et plus nous trouverons plus ce sera énergisant.
Créons le sillage qui noiera la droite…
D’abord quittons le sillage du privé.

monneret 1 juillet 2014 à 13 h 25 min

est il vrai que les anglais veulent sortir de l europe ??? et mois de l ‘euro !!!!!!de retour du Portrugal j’ai pu voir le gaspillage financier de l europe avec ses autoroutes certaines maintenant privatisées ou les portugais sauf les riches peuvent y circuler tellement qu’elles sont chères et certaines construites sont inutiles ; Mais j’ai vu que le réseau Eoliens était développé quand en France pareil pour remplacer le nucléaire encore un sujet tabout

alain harrison 2 juillet 2014 à 20 h 10 min

Comment les riches détruisent et s’accaparent, il y a même des parcs en affrique pour protéger les animaux !?!?

Il y a un bon article à lire sur le délire de la finance:
http://www.legrandsoir.info/lorsque-les-psychopathes-prennent-le-controle-de-la-societe.html
27 mai 2013
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société

« Derrière un masque de respéctabilité et d’autorité, liquidateurs d’entreprises & licencieurs en série »

Les commentaires, beaucoup des plus intéressants.

novelli robert 1 juillet 2014 à 15 h 05 min

moi encore une foi j’ai adorer l’article facile a lire et a comprendre.
mai quand je lis que certains veulent sortir de l’Europe et de l’euro ce n’est pas ça qu’il faut cet une Europe qui ne soit pas diriger par
des aigrefins qui ne pensent qu’a amasser de l’argent sur le dos des travailleurs et créer des niches pour faire sortir le fric et faire croire a la crise reprenons le combat a fond pour que la vrai gauche et surtout le front de gauche et les communistes redevienne influent pour ca il faut réveiller la jeunesse souvent laissera l’abandon oublier toutes la haine que les capitalistes sème pour nous diviser

Moreau 1 juillet 2014 à 20 h 31 min

La régression sociale se combat, je suis entièrement d’accord avec cette citation du talentueux Henri Krasucki ; mais je tiens profondément à préciser qu’elle se combat au nom des valeurs universelles et donc au nom de la République. Pour cela et pour en finir avec la régression sociale, il nous faut réussir la refondation de la démocratie pour réussir la refondation de la République ; pour écrire la nouvelle constitution de la République, il faut avoir pensé la démocratie entière réelle du vingt et unième siècle, elle est pensée, elle est même écrite ; alors qu’attendons-nous ? Il faut la vraie République de l’Union Européenne démocratique et laïque, c’est tout. Alors le communisme universel sera très influent, j’en suis sûr.

JP 1 juillet 2014 à 23 h 11 min

Les précédents commentaires sont très justes ( et divers) . Finalement , on attend bien plus de combativité des communistes , voire du FdG .

Mais dire que ce gouvernement est sourd est évident puisqu’il n’y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre …

Toutefois c’est même pire : il entend et comprend qu’avec ce rapport de force et ces résultats qu’il a pilotés , alors il peut continuer tranquille .

Regardons les médias : ils ignorent les Communistes et ont dénigré Mélenchon . Ce n’est pas innocent . Ils savent que celui qu’ils vilipendent est par réaction valorisé : ainsi à aucun moment les communistes n’apparaissent-ils comme force révolutionnaire ni acteurs de résistance face au libéralisme dont Messieurs Hollande de Valls sont les pires vecteurs .
Ensuite Mélenchon qui s’écoute parler et rouspéter n’est pas pris au sérieux . Rappelez-vous comment il n’était pas au fait des questions lors de la campagne, surtout au début . Or l’électorat de gauche est exigeant et ne se contente pas de beaux discours .

Donc le fait de se montrer sourd de la part de ce gvt fait partie de sa tactique . L’électorat a besoin d’un écho à sa colère et on lui fait miroiter l’extrême-droite . Cette tactique s’avère très efficace : on est encore très loin de mobilisations aptes à renverser cette politique de destruction de nos acquis sociaux ( CNR notamment ) et même , cerise sur le gâteau , la politique étrangère est belliciste et atlantiste …toute la politique gouvernementale n’est que de la collaboration ouverte avec les USA .

Sourd , donc , mais très à l’écoute quant à nos données personnelles qu’il communique à une certaine puissance étrangère . Je pense que les deux choses sont justement liées : il y a une forme de harcèlement de la part de ce gvt qui agit en quelque sorte comme un patron face à ses salariés .

Le loi US est donc appliquée ici en France , qui prévaut sur celle de l’UE , et si l’on met en regard l’amende de la BNP et la cession d’Alstom , on peut conclure que Valls et Hollande offrent Alstom sur un plateau , gratuitement , à Obama et à ceux dont il est l’homme de paille ( disons dont il incarne les intérêts) . Disons que notre patronat préfère encore filer nos secrets stratégiques aux USA plutôt que laisser les salariés espérer gagner des points dans cette lutte des classes .
Il s’agit de crime économique .

Robespierre et l’article 34 de la Constitution de 1793 ( me semble-t-il ) appelaient au devoir de désobéissance civique face à un gouvernement trahissant les intérêts de la Nation . On en est là .

alain harrison 1 juillet 2014 à 23 h 15 min

Bonjour

Le trappeur est en place, et la peau des castors pour chapeaux haute-formes pour pas cher!

Nous pouvons faire une multitude de choses constructives parallèlementà l’organisation destructrice financière.

Allez sur Avazz. org revenu de base et signer en masse.
Il y a des coopératives, aller acheter là.
Une pétition pour exiger des élections proportionnelles.

Parler du revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé, le potentiel et les avantages pour tous.

Écrivez aux députés européens qui promeuvent le capital et dites leur de partir. EN MASSE, Un texte court et envoyez à répétition sans cesse et massivement.

Soyons pro-actif, internett facilite la tâche.
Passons le message des solutions sur toutes places internett.

Créons des pétitions pour mettre dehors les députés européens anti-démocratique.

Écrivons à la justice son laxisme contre le fascisme et le crime organisé.

Nous sommes une multitude, nous pouvons nous partagé ce genre de tâche.
Ex. si 10 000, et plus, français et françaises par sujet écrivent avec persistance et augmente les participants pour chaque sujet, la conscientisation prendra un tour actif.

Communiquer avec vos connaissances…

Aller sur Avazz.org pour la pétition revenu de base, envoyez l’adresse sur tous les sites internett (groupes sociaux, associations étudiantes…..

Que différents groupes se spécialisent pour obtenir des résultats.

Un autre ex. des lettres, un epétition sur la criminalisation de Monsanto: breveté du vivant c’est du pur vol contre l’humanité.

Il s’agit de faire un bon texte percutan, persistance…

alain harrison 1 juillet 2014 à 23 h 26 min

Lors de cette fête:
C’est le sens de la préparation de la Fête de l’Humanité qui aura lieu les 12,13 et 14 septembre prochains.

Faites des photocopies du petit cartoon :
les patrons sont-ils indispensables. À l’endos mettez y des adresses de documents pertinents.

Faites des gilets avec le cartoon et prenez le copy right contre toute récupération.

Dès maintenant, moi Alain Harrison je dis que la seule utilisation du cartoon Les patrons sont-ils indispensables ne peut être utilisé par des organes citoyens et individus citoyens.
Peuvent en faire des répliques à seule fin de conscientisation.
Tout autre, industrie, vendeur de marchandises, etc privé ne peuvent utiliser se cartoon.

Faison notre PUB pour conscientiser.
Articulons adéquatement les solutions et leurs avantages.
C’est ça qui est incontournable si nous voulons établir la paix.
1) éradiquer la pauvreté

alain harrison 1 juillet 2014 à 23 h 37 min

pouvez-vous enlever le message cihaut:

alain harrison dit :

1 juillet 2014 à 23 h 26 min

Lors de cette fête:
C’est le sens de la préparation de la Fête de l’Humanité qui aura lieu les 12,13 et 14 septembre prochains.

Faites des photocopies du petit cartoon :
les patrons sont-ils indispensables. À l’endos mettez y des adresses de documents pertinents.

Faites des gilets avec le cartoon et prenez le copy right contre toute récupération.

Dès maintenant, moi Alain Harrison je dis que la seule utilisation du cartoon Les patrons sont-ils indispensables ne peut être utilisé par des organes citoyens et individus citoyens.

À cause de ma phrase malle formulée

Merci de votre attention

alain harrison 1 juillet 2014 à 23 h 31 min

Correction de la phrase:
«« ne peut être utilisé par des organes citoyens et individus citoyens.»»

REMPLACER PAR:
Le cartoon peut être utilisé seulement par les organes citoyens et les individus citoyens

Alain Harrison

Faisons une liste de citoyens pour entériner ceci pour contrer toute récupération pécunière des exploiteurs prédateurs.

colombe 2 juillet 2014 à 5 h 27 min

Les frondeurs n’auront pas frondé longtemps.Du rouge,vert ,rose,ils sont revenus au rose,rose pale.

JP 2 juillet 2014 à 7 h 53 min

Le Capital une longueur d’avance : le NON au TCE de 2005 a été effacé ; on est loin de ce contexte de mobilisation unie .

Il a su s’organiser et nous a balancé le FN et jusqu’aux néo-nazis dans les pattes partout en Europe.
Il les arme en Ukraine , et projette une guerre que les médias sont charger de légitimer peu à peu .

Face à ça , on fait peut . L’Huma qualifie de rebelles les Ukrainiens qui refusent la mainmise fasciste .

Il faudrait quand même dénoncer réellement qui sont ces Svoboda et Pravy Sektor qui honorent Bandera et l’OUN fasciste . Beaucoup étaient du reste au Canada et aux USA et l’on trouve partout la légitimation de leurs crimes face à l’URSS . Cela couvait depuis des années . Les bourses pour les étudiants pro-OUN se sont multipliées de façon à produire de la littérature « historique » ad hoc .

L’Huma n’a pas fait de dossier sur ce sujet brûlant .

Junker ( « grand propriétaire terrien prussien ») est significatif mais la partie visible de l’iceberg . Lui et Barroso ne sont que des marionnettes . Il conviendrait de montrer la réalité plus à fond , analyser la stratégie des USA à l’oeuvre , enquêter sur ses liens avec Svoboda …

Or il n’y a ici que le Monde Diplomatique et l’Huma qui aient cette vocation parmi la presse …

Michel Berdagué 2 juillet 2014 à 11 h 50 min

Oui les forces du capital sont au combat depuis que le Prolétariat réfléchit , analyse ,lutte , et propose une Alternative communiste et puisqu’ il y a un siècle les Prolétariats allemands et français , alors que l’ alternative et les luttes pointaient avec la diffusion de Marx /Engels , Jaurès , ….leurs écrits et propositions de Luttes pour construire et après la Commune , ont été massacrés au 75 , à la mitrailleuse par des généraux aux ordres de qui vous savez , et lorsqu’ on voit que l’ assassinat à Sarajevo aurait été la cause du grand massacre , ça continue pour essayer de nous abrutir et de cacher que les causes réelles pourraient être celles des Révolutions qui approchaient , celles des Prolétaires en Union , une bonne guerre très sanglante réglerait ça -lire Annie Lacroix- Riz – et ça à continué avant 1945 et après en utilisant les pires pour casser toute alternative . Pendant plus 70 ans le capital se dédouanant facilement du financement et du soutien des années 30/45 au nazisme et le sachant depuis 1924, a tout fait pour se battre contre le Programme du C.N.R. – cf. Préambule de 1946- contrecarrer une proposition où le capitalisme pourrait commencer à être dépassé avec un Programme comme l’ Humain d’ abord posant les premiers jalons avec un Pôle Public financier et bancaire . Ce qui se passe en Ukraine continue la tactique/stratégie d’ aider les pires,religieux ou pas, comme en 1979 en Afghanistan et Libye – Salwa Bugaighis avocate assassinée mercredi dernier 25 juin , pourtant grande figure de la dite révolution en Libye où les religieux du pire obscurantisme ont été aidés par un filousophe grand stratège comme à Kiev et nos armes, en Syrie c’ est kif -kif il fallait refiler des armes à ces rebelles et maintenant le califat s’ étend … ou/et d’ aider les nazis/fascistes en Europe et donc à chaque fois comme cela d’ éviter une société où ce capital ne sera plus en crise systémique puisque dépassé par une société où les pouvoirs seront du Peuple par le Peuple citoyen et pour les prolétaires unies -is . Tu vois le boulot du Rassemblement …. , c’ est comme un impossible et nous devons nous unir .

alain harrison 2 juillet 2014 à 20 h 35 min

Bonjour

Relit le commentaire de:
Le Trait dit :

1 juillet 2014 à 22 h 46 min

Bonsoir,
Militante au PG, ayant compris le danger, bien avant le vote FN, j’ai, en mon nom propre et sans reprendre aucun titre, lancer des Ateliers Constituante, déjà trois, parfaitement réussis, avec aussi des participants qui se sont eux même lancés, ils en font à plus de 60 et même 135 km d’ici, cela commence à faire tâche d’huile.

Devenons pro-actif selon nos moyens et nos talents, nous avons tous de l’imagination.

Mais les solutions, il n’y en a pas des tonnes, et pourtant si.
C’est une question de priorité dans les solutions et de leur mise en place.
Plus la solution est universelle et facilement reconnaissable par tous, plus elle est fondamentale. D’elle les autres solutions défilerons selon leur priorité.

Au Vénézuéla, c’est la construction urgente et fondamentale d’avoir un toit pour tous qui prime, ensuite leur priorité ira sur d’autres sujets.
Ce n’est pas la dialectique.., ce sont les problèmes réels et les solutions réelles qui gouvernent.
Seul un grand manipulateur magicien (pathologie lourde) peut oblitérer la réalité selon le conditionnement de celui d’ en face.

Nous avons des solutions à porter de mains:

Le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
Le potentiel et les avantages pour tous, pour tous.
Mais le questionnement et l’auto-éducation (éclairée par le questionnement) doivent être au rendez-vous.
Des tables de réflexion informelle à temps partagé, un simple véhicule de conscientisation

alain harrison 2 juillet 2014 à 20 h 47 min

Merci à M. Le Hyaric d’amener de l’eau au moulin.
Meuniers au travail

alain harrison 2 juillet 2014 à 21 h 14 min

Voici un extrait qui résume bien la déception de la gauche face au PS d’Hollande-Valls.
En tout cas un certain raprochement!!!

http://www.legrandsoir.info/lorsque-les-psychopathes-prennent-le-controle-de-la-societe.html
27 mai 2013
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société

« Derrière un masque de respéctabilité et d’autorité, liquidateurs d’entreprises & licencieurs en série »

EXTRAIT:
«« Tous ceux qui ont été attirés initialement par l’idéologie originale prennent conscience qu’ils ont désormais affaire à quelque chose d’autre, quelque chose qui a pris la place de l’idéologie originale et qui se présente sous le même nom. La désillusion vécue par ces anciens partisans idéologiques est extrêmement amère.
La détermination de la minorité pathologique à garder le pouvoir sera menacée par la société des gens normaux, dont les critiques ne cessent d’enfler.
Pendant ce temps, le phénomène de pathocratie mûrit : un système d’endoctrinement vaste et actif est bâti, avec une idéologie convenablement rénovée qui en sera le véhicule ou le cheval de Troie dans le but de pathologiser les processus de pensée des individus et de la société. L’objectif est de forcer les esprits humains à intégrer les méthodes pathologiques et les formes prédéterminées de pensée, et par conséquent d’accepter la règle – ce qui n’est jamais admise ouvertement.»»

Je résume en deux mots:

Je suis une ressource humaine disposable

Question:
Est-ce entré dans vos moeurs:
« les formes prédéterminées de pensée »

alain harrison 2 juillet 2014 à 21 h 45 min

Dans le même sens, liser ou reliser la partie traduite du document de JPMorgan.

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

Par Stefan Steinberg
19 juin 2013

Ce document incriminant JPMorgan de crime de l’ordre de Crime contre l’Humanité ne doit pas passer.
Nous devons le remettre en circulation et exiger que les justices des pays, des pays, les seules justices crédibles, les courts internationales doivent suivre le mouvement.
Donc, un crime contre l’Humanité ou une conspiration évoquée sont punissables.
En fonction de la dimension du crime: contre un individu, contre une collectivité, un pays, une culture, contre des gens qui croient (les gens sont libre de croire, ce qui fait problème c’est la poursuite de l’endoctrinement selon…), etc.

Et JPMorgan est au niveau de l’UE.

Tous les crimes du xxèm. siècle et d’une partie du XIX doivent trouver leur condamnation. Les descendances qui n’ont pas faites amandes honorables: excuses, pécunières et de patrimoines injustements acquis, en réalité, doivent rendre compte (un signal aux futures tentations d’abuser).
Comme la descendante de Mussolini et son arrogance, comme seule exemple. Une Marie Le Pen et sa famille qui n’a jamais été inquiétée par la justice. Maintenant, la droite fasciste prend du pouvoir.
L’allemagne nazie avec l’accord du peuple!!
La France, l’Angleterre, la Pologne (qui a souffert) mais surtout l’Allemagne doivent se bouger le cul face à la monté des ismes occidentaux et remettre la finance à sa PLACE.
Beaucoup de prisons.
Montrer l’exemple que l’UE doit servir les Peuples en respectant les Cultures, que l’économie doit servir le Peuple.
Que le coopératisme doit remplacer le privé.
La tâche première est l’abolition de la pauvreté et d’agir en conséquence: expropriation à défaut de la bonne volonté du privé exploiteur point.

alain harrison 2 juillet 2014 à 22 h 19 min

Un exemple. les jeunes que la general motors company a exploiter pour faire la EV1, est un exemple patant. En regardant le reportage, la malhonnêteté transpire.

Ce brevet doit être remis dans les mains de ces inventeurs.
De même:
Les gouvernements doivent se mettre à la place qu’ils leur reviennent, au service du Peuple, et faire le ménage des représentants: qu’ils partent tous et qu’ils ne reviennent pas.
DU SANG NEUF ET INTÈGRE

Le.ché 8 juillet 2014 à 8 h 49 min

Il n’y a rien de nouveau en ce qui concerne cette Europe capitaliste, on fait des élections bidons soi-disant démocratiques et au final c’est toujours les mêmes qui sont au pouvoir et qui dirigent, cherchez l’erreur??

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en Contact