Le 25 mai, contestons la domination de la finance en Europe

le 14 mai 2014

Stop europe de la finance

Décidément, tout est fait pour que nos concitoyens ne puissent pas participer au débat préparatoire des élections européennes. Pire, les reportages se multiplient dans les médias radios-télévisés autour d’une progression supposée des forces national-populistes qui permet aux deux partis dominants d’organiser la campagne autour d’un positionnement face à l’extrême-droite. Pour faire bonne mesure, il arrive aussi assez souvent que le média-business alimente cet insupportable amalgame entre l’extrême-droite et le Front de gauche. Il en faut de la mauvaise- foi pour faire mine de confondre le national-populisme refusant de commémorer l’abolition de l’esclavage, chassant les aides municipales aux associations et à la culture, fermant des locaux de la Ligue des droits de l’homme, autant d’actes antirépublicains, avec le Front de gauche qui fait des valeurs de la République et de « l’humain d’abord » le cœur de son projet.  Les deux forces dominantes espèrent ainsi faire oublier qu’elles partagent le bilan d’une construction européenne rejeté par une majorité de nos concitoyens. Le concept imbécile de « lutte contre les extrêmes » devient dès lors le vecteur d’une sorte de vote, prétendument utile, en faveur de l’une ou l’autre des composantes d’un bloc politique central « fréquentable », constitué de l’UMP et du PS, alternant au pouvoir ici et en Europe. Déjà, ils gouvernent ensemble dans plusieurs pays européens, se retrouvent ensemble à la Commission européenne et font les compromis que l’on sait au sein du Parlement européen. Avec pour crédo, la prétention de mener la seule politique possible, celle-là même qui produit les records du chômage, de la précarité et de la récession ! Ce qui favorise partout sur le continent la progression de l’extrême-droite. Voilà ce qu’ils espèrent cacher. S’ils y parvenaient et obtenaient un fort niveau d’abstention des milieux populaires, alors ils échapperaient à la sanction qu’ils méritent et auraient les mains libres pour continuer leur politique qui fait si mal au monde du travail et de la création. S’en trouve renforcée la responsabilité des militants progressistes, de toutes celles et ceux qui veulent une rupture avec cette construction européenne ultralibérale et la reconstruction d’un nouveau projet européen solidaire, au service des travailleurs, des jeunes, des femmes, des retraités.

.

Les jours qui nous séparent du scrutin seront mis à profit pour montrer qu’il s’agit d’élire des députés qui votent des lois au sein du Parlement européen. Plus ils seront nombreux dans le groupe de « la Gauche européenne », avec notre ami Alexis Tsipras, plus les décisions et les votes seront favorables à celles et ceux qui n’ont que leur travail ou leur pension pour vivre. Plus sera entravé le  principe de concurrence « libre et non faussée »  qui pousse au dumping social et fiscal, à la pression à la baisse des salaires, aux délocalisations, à la protection des paradis fiscaux et à la libre circulation du capital, à la libéralisation de l’électricité ou des transports, avec de négatives conséquences sur la sécurité et les prix. Plus les banquiers, les financiers et les spéculateurs auront du souci à se faire.

.

Cela vaut le coup d’y réfléchir et, pour une efficacité maximum, de se retrouver sur un vote en faveur des candidates et candidats présentés par le  Front de gauche. Il ne s’agit pas d’y adhérer mais, sans rien renier de sa préférence pour telle ou telle sensibilité de la gauche et de l’écologie, de se déterminer à partir de la démarche et du projet les plus rassembleurs. Le rejet de l’austérité, une autre répartition des richesses, favorable au travail et une nouvelle manière de produire qui enclencherait un processus de transition environnementale, créateur d’emplois qualifiés en constituent des axes essentiels. La transformation du système bancaire, à commencer par la Banque centrale européenne et celle de l’Euro permettraient notamment de  lancer un grand projet pour les jeunes, élargissant l’accès à Erasmus, mais au-delà, de transformer tous les emplois précaires en emplois stables, de développer  une nouvelle façon de combiner  l’éducation et la  formation avec l’ accès à un travail ou à une activité pour chaque jeune européen. Un rapport de force nouveau au sein du Parlement européen donnerait la possibilité  de mettre en échec le projet dit de « marché transatlantique », cousu main pour les multinationales et le capital financier.

.

Au moment où le gouvernement dépose sur la table de la Commission européenne  le « programme national de réformes » que celle-ci lui demande, le vote en faveur des listes Front de gauche permet aux électrices et électeurs qui ont approuvé le refus de l’adopter de ses  députés à l’Assemblée nationale, de ceux des Verts et d’une partie du groupe socialiste de confirmer ensemble leur choix et de le prolonger jusque dans le Parlement européen.

.

Au nom de la démocratie et de la démocratisation de la construction d’une autre communauté européenne, coopérative et solidaire, respectueuse des souverainetés populaires, avec la mobilisation dans les urnes le 25 mai, il s’agit d’aller vers une union de nations et de peuples associés et souverains, mettant au cœur de tout projet, non plus la finance et la spéculation, mais le bien commun. Non plus la concurrence mais la coopération et la solidarité. Non plus les blocs militaires mais la paix. Non plus la guerre économique et sociale, mais la convergence sociale et écologique vers le haut. Bref, en élisant des députés Front de gauche qui sont des élus au service d’un autre projet, au service des citoyens, chacune et chacun peut s’exprimer pour compter, être respecté et reprendre espoir.

14 commentaires


Michel Berdagué 15 mai 2014 à 7 h 13 min

Croissance : zéro pointé . Nul . Ils le font en pleine conscience et choix , à la mesure de leurs décisions de se mettre en soumission avec des pointes à être le plus « caniche » que d’ autres que ce soit pour l’ OTAN/NATO ou pour TAFTA . Quant à l’ instrumentalisation de l’ extrême droite en effet les forces organisées du Kapital à l’ exemple de M. Giscard d’ Estaing qui déclare que le 8 Mai 1945 jour de souvenir de la Victoire douloureuse pour les Peuples contre le nazisme et les forces Waffen et collaborationnistes contre l’ AXE , cet Ex ne trouve pas mieux de déclarer que c’ est trop cher , lui qui a avec une grande partie de la droite était contre le rappel de la Victoire de tous les Alliés et de la Résistance , rejoignant en cela les fn qui interdisent le Chant des Partisans . Devant les lieux de travail nos tracts sont pris à 80 – 90 % et avec le sourire , par contre en effet dans les média , ça craint et Nous n’ avons que nos forces militantes , à faire grandir , comme à la Manifestation pour la fonction Publique à 14 h à Denfert-Rochereau ce jour . Et l’ Humanité avec hier – Communiste S – le quotidien – et un décryptage du G.M.T./TAFTA/CECA , trois pour le prix d’ un euro cinquante.

alain harrison 15 mai 2014 à 22 h 16 min

Bonjour.

««..tout est fait pour que nos concitoyens ne puissent pas participer au débat préparatoire des élections européennes. Pire, les reportages se multiplient dans les médias radios-télévisés autour d’une progression supposée des forces national-populistes…..Le concept imbécile de « lutte contre les extrêmes » devient dès lors le vecteur d’une sorte de vote, prétendument utile, en faveur de l’une ou l’autre des composantes d’un bloc politique central « fréquentable », constitué de l’UMP et du PS, alternant au pouvoir ici et en Europe. »»

«  » mon adversaire n’a pas de visage, il ne se présentera pas.. »
C’est du néo-politique, vous vous rappelez le néo-colonialisme pour mieux servir les intérêts du colonialisme « devenu invisible » une forme de « inc. » pour devenir intouchable.

 » les reportages se multiplient dans les médias radios-télévisés autour d’une progression supposée des forces national-populistes….. »

Les médiats ont démontré leur efficacité <a relayer la philosophie financière.
Il faut réagir.
Selon (Vénézuéla info)
Le dernier sursaut de Santander
…Si elle ne s’attelle pas à la démocratisation de la propriété des médias, la gauche occidentale se coupera du monde avant de disparaître elle-même, laminée idéologiquement….

Une urgence parmis tant d'autres.
Comment remettre les chose à leur place:
Le parlement au service du Peuple Souverain.
Le marchand et sa vraie place.
Les investisseurs qui échappent aux lois.

Le 25 mai, majorité Front de gauche au parlement européen.

alain harrison 15 mai 2014 à 22 h 26 min

Bonjour.

««..les fn qui interdisent le Chant des Partisans .»»

Le fn est bien un parti fasciste.
Je ne comprends pas comment ça se fait que depuis le seconde guerre (l’horreur des horreurs,rien encore ne la surpassé, malgré les horreurs « multiformes  » qui se déroulent sans arrêt)que les gouvernements n’ont pas mis de lois rendant le fascisme comme crime « absolu » exigeant les plus hautes peines.
Cette voix devrait être promue par nous tous.

La gauche et les progressistes humanistes doivent dénoncer sans merci le fascisme déguisé aujourd’hui.

alain harrison 15 mai 2014 à 23 h 08 min

Bonjour

(Vénézuéla info)

«« En 1980 le rapport remis à l’UNESCO par la commission du prix Nobel irlandais Sean MacBride (y participèrent Gabriel Garcia Marquez, Marshall Mc Luhan et Hubert Beuve-Méry, fondateur du Monde) mit en cause la circulation unilatérale de l’information – victime du pouvoir économique – et le déséquilibre nord-sud des flux médiatiques. Il prôna de développer dans le Tiers Monde des politiques nationales en vue de créer ¨un nouvel ordre mondial de l’information¨. Le rapport fut rejeté par le gouvernement Reagan. N’est-il pas temps de passer aux actes ? »»

Les médiats sont l’une des nouritures de la conscience de la société.
L’ éthique, la transparence, l’objectivité et la diversité des points de vues (clairement identifiés) de l’info sont à prioriser.

Mettre un terme à l’info alambiquée.

Voir toute la désinformation orchestrée sur le Vénézuéla. Patent.

La gauche européenne au parlement européen pourra faire la différence dans les dérives qui se poursuivent sous l’égide du marché de la finance et des multinationales. L’industrie de l’armement civile doit être revue et corriger. Quels sont ses rapports avec le trafique (ses profits passés sous silence)

Une Audit sur la dette est devenue incontournable (la fausse dette).

alain harrison 15 mai 2014 à 23 h 17 min

Bonjour

Des priorités à mettre en place:

Le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.

Faites la liste des avantages pour nous tous.

Se réapproprier le pouvoir politique:
élections proportionnels pour la représentativité démocratique.

Part des médiats et des ondes pour et par le Peuple

Reprise du contrôle monétaire par les parlements au service des Peuples Souverains.

etc…

alain harrison 16 mai 2014 à 4 h 53 min

Bonjour

Pour contester quelque chose il faut en connaître les….et aboutissements.
Les européens doivent commencer à les comprendre les aboutissements de l’européisation de la finance.

Je viens d’aller sur le site de l’initiative citoyenne pour un revenu de base et j’y ai relevé ceci:
LE VIDÉO: …Le revenu de base : un nouveau droit humain – France
73 491 visionnements.

Il y a 400 millions d’habitnats (es).
Et bien ça me donne une idée du niveu de conscience collective pour une vie meilleure.

Les fascistes, eux sont pro-actifs et imaginatifs.
Ils foncent pour leurs intérêts.
La grande majorité, même si on leur repasse les documentaires sur les deux grandes guerres et le mal incommensurable qu’ont causé les fascistes…pas un tic…
Alors, pour la plupart, les atrocités (qui peuvent survenir…)de cette époque (elle est à deux coins de rue pour user d’une métaphore)
n’a plus aucune signification.

Krishnamurti: pour vous est-ce un fait ou une idée.
Le fn, dans toute son arrogance réclame l’interdiction du Chant des Patriotes.

Le Peuple Français doit conquérir sa souveraineté. D’ailleurs les Peuples ne l’ont jamais eu, enfirroipper par tous les manipulateurs. C’est vrai que jusqu’à la moitié du siècle dernier, les peuples étaient asservis dans l’ignorance. La démocretie est naissante, c’est de cela que nous devrions prendre conscience.

Alors le 25 voter…..à gauche
Ne laisser pas passer les fachos
La finance est sans état d’âme, les gens qui la forment, eux aussi.

alain harrison 16 mai 2014 à 6 h 22 min

Bonjour

Un gadget de plus, au Québec, la boussole pour trouver le parti avec lequel on a le plus d’affiniter, et ça marche, les gens marchent.
Après l’église, l’idéologie, LES SECTES, etc.. une autre béquille, «  »scientifique » » celle-là.
Ou bien on voit ça comme un jeu ou au sérieux. À chacun son idée. Pour moi, un gadget est un gadget.
Mais pour plusieurs, le besoin de béquilles se fait sentir.

alain harrison 16 mai 2014 à 7 h 04 min

Bonjour

Un gadget de plus, au Québec, la boussole pour trouver le parti avec lequel on a le plus d’affiniter, et ça marche, les gens marchent.
Après l’église, l’idéologie, LES SECTES, etc.. une autre béquille, «  »scientifique » » celle-là.
Ou bien on voit ça comme un jeu ou au sérieux. À chacun son idée. Pour moi, un gadget est un gadget.
Mais pour plusieurs, le besoin de béquilles se fait sentir.

Et bien voilà que pour les élections européennes, vous avez vous aussi votre boussole:

««…Comment savoir pour quel parti voter? Plus précisément, quel parti reflète le mieux vos préférences politiques? Ce n’est pas simple de répondre à ces questions. D’un côté, l’information politique disponible est infinie, et l’on s’y perd aisément. De l’autre, la campagne pour les élections européennes en France se fait plus que discrète.

Euandi peut vous aider dans cette décision. Euandi est une application d’aide au vote (Voting Advice Application en anglais) qui aide à vous placer dans le système des partis. Cette application n’a aucune vocation commerciale ou partisane, mais elle a été développée par le European University Institute de Florence pour répondre à une demande citoyenne. Le but de l’application est bien de permettre aux utilisateurs de trouver le parti qui les représente le mieux.

Ce projet est dirigé par le professeur Alexander H. Trechsel, en partenariat avec le Centro Italiano Studi Elettorali de Rome et le Berkman Center for Internet and Society de Harvard. C’est un véritable projet européen, qui rassemble plus de 120 chercheurs en sciences sociales, afin de proposer l’application EuandI dans les 28 pays membres de l’Union et dans chacune de leurs langues….»»….

«««….La force d’Euandi n’est pas seulement de permettre aux utilisateurs de trouver le parti qui leur ressemble le plus en France, mais aussi parmi les 232 autres partis candidats dans les 27 autres Etats membres. Afin d’approfondir la connaissance de leur positionnement politique, chaque utilisateur peut comparer ses préférences politiques aux autres, via une intégration d’EuandI sur les réseaux sociaux. Voilà la possibilité d’une réelle transformation des comportements politiques: chacun pourra échanger, voire s’organiser politiquement, avec les autres citoyens européens qui partagent leurs convictions!…»»»»

Et oui, la science vient à notre secours pour trouver son parti.
Pure objectivité….

««« via une intégration d’EuandI sur les réseaux sociaux……
…d’une réelle transformation des comportements politiques: chacun pourra échanger, voire s’organiser politiquement, avec les autres citoyens européens qui partagent leurs convictions!…»»»»

Si je comprends bien, les gens ne savent pas ce qu’ils veulent, ils sont perdus dans le bordel des idéologies amalgamées des partis qui tous veulent le bien du citoyen, principalement le citoyen moyen, la classe moyenne, la vache à lait des exploiteurs, mais, attention classe moyenne, nous les exploiteurs, si nous sommes insatisfaits, nous allons délocalisés.

La classe moyenne veut quoi:
elle veut son consumérisme, la dernière idéologie qui marche à plein au profit des marchands, les relais du marché non faussé contrôler par les multinationales en dehors de toutes compétitions réelles. L’OMC gouverne sur la mondialisation de la finance, des biens et services et du capital humain.

Vous ne savez pas pourquoi vous votez, alors trouvez le parti qui le saura pour vous en jouant avec «« Euandi est une application d’aide au vote (Voting Advice Application en anglais) qui aide à vous placer dans le système des partis. »»

Même la science a ses dérives qui sert bien la finance. Les scientifiques, ici on peut parler, plutôt, d’inventeur de gadget. Si vous voulez mon avis.

Moi je sais ce que je veux et je vois les solutions.
Et c’est seulement la conscience des Peuples qui nous sotira du marasme dans lequel nous a emtrainer les financiers et leurs sbires.
Ce des sont gadgets à cloaque, ils le disent eux-mêmes,les inventeurs, soyez attentif, il faut le faire:

«« Euandi est une application d’aide au vote (Voting Advice Application en anglais) qui aide à vous placer dans le système des partis. »»

Le PS a trahis ses promesses aussitôt au pouvoir, un véritable cloaque. Et vous croyez que ce gadget le Euandi est autre chose qu’un absurde jeu de passe passe.
Vos allez vous retrouvez écartelé dans le système des partis.
Divisez pour mieux régner. Mieux diviser l’individu en une multitude de tendances et qu’il s’y perde.
Soyez attentif.
Krishnamurti: voir la vérité d’une chose.

Au lieu de s’égarer dans les idées et les fausses promesses des partis. Regardons ce que nous offre les solutions, leurs anantages pour nous tous:

Le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé et faites l’effort de découvrir les avantages qu’elles nous offrent.

Mais faites le.
Sachez ce que vous voulez et exigez le ?
Il y aune initiative citoyenne pour le revenu de base. Il n’y a qu’à voter.
Mais vous ne le faites pas.
Ces citoyens vous offre le moyen de régler le problème de la pauvreté et de faire un pas vers l’idéal qui réside dans ces trois mots: liberté, égalité et « fraternité », et vous passez à côté.
Attention à la nouvelle phraséologie (découverte au Québec par la commission Gomery): je n’en n’ai pas entendu parlé, j’en n’étais pas conscient…AH! si j’avais su…

alain harrison 16 mai 2014 à 7 h 18 min

Bonjour

Faites l’exercice de bien saisir:

««.Ce projet est dirigé par le professeur Alexander H. Trechsel, en partenariat avec le Centro Italiano Studi Elettorali de Rome et le Berkman Center for Internet and Society de Harvard. C’est un véritable projet européen, qui rassemble plus de 120 chercheurs en sciences sociales, afin de proposer l’application EuandI dans les 28 pays membres de l’Union et dans chacune de leurs langues….»»….

«««….La force d’Euandi n’est pas seulement de permettre aux utilisateurs de trouver le parti qui leur ressemble le plus en France, mais aussi parmi les 232 autres partis candidats dans les 27 autres Etats membres. Afin d’approfondir la connaissance de leur positionnement politique, chaque utilisateur peut comparer ses préférences politiques aux autres, via une intégration d’EuandI sur les réseaux sociaux »»

C’est quoi les préférences politiques, les exercices redondants et surranés des recettes des petites politiques: avec leur variante d’épices selon le chef de parti. Le plat principal: L’austérité que l’on va apprêter avec des coupures ici et là, des transferts vers..
Les gadgets servent l’amusement et les amuseurs.

Minerva 8 août 2016 à 12 h 31 min

Supsirring to think of something like that

alain harrison 16 mai 2014 à 7 h 26 min

Dernier constat.
Nous sommes des mines d’informations pour les manipulateurs.

Krishnamurti et l’histoire du diable qui se promenait avec un acolyte. Celui-ci dit à satan, qu’est-ce que cette personne à ramasser pour avoir cet air de contentement?
Satan lui répondit, un bout de vérité.
L’autre, ce n’est pas bon pour nous.
Au contraire, lui répond Satan, nous allons l’organisé.

Organiser les informations des citoyens qui ignorent ce qu’ils veulent.
Encore aujourd’hui, l’ignorance nous accompagne.

Connais toi toi-même, et tu connaîtras les dieux et les univers.
C’est à chacun de l’éprouver.
A bon entendeur salut

Maria Soto 17 mai 2014 à 10 h 00 min

Oui.

curti 21 mai 2014 à 14 h 53 min

En effet tout est fait pour désintéresser les peuples de ce scrutin Européen
d’une part parce que les débats télévisés ont lieu à des heures tardives plus de 22h, quand les gens travaillent le lendemain difficile de suivre, de plus les intervenants, ou ceux qui débattent après( comme la semaine dernière pour la présidence de la commission Européenne)sont ceux que l’on entend tout le temps et acquis à la cause de ceux qui dirigent déjà l’Europe, donc pour les politiques austéritaires, et le démantèlement des services publics,et contre un autre fonctionnement de la BCE> comme prêter directement aux Etats sans passer par les banques privées qui aujourd’hui empruntent à la BCE à taux 0% et prêtent aux Etats à des taux élevés, évalués en fonction de l’endettement du pays qui emprunte.
D’autre part la multiplication des listes 23 cette fois-ci contre 19 la fois précédente.
De plus les médias qui en tant normal, réprime de donner la parole aux formations politiques ou syndicales qui ne seraient pas suffisamment représentatives selon leur dire, mais nous le savons c’est à géométrie variable sur le plan syndicale ils font parler la CFDT ou FO(Alstom) jamais la CGT et pourtant elle est plus représentative . Aujourd’hui pour faire parler des royalistes, des gens qui appellent à l’abstention: je les cite: même si, ils sont petits, ils ont le droit de s’exprimer, A bon! et le PCF c’est pour quand?. J’espère que nous saurons leur rappeler leur bonne réflexion, dans un souci démocratique, que même petit nous avons des choses à dire, avons le droit de les dire et de vivre!!

Elly 8 août 2016 à 11 h 17 min

Kick the tires and light the fires, problem ofifliacly solved!

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter