Sujet : progrès social

Un coup de pistolet italien dans le concert de l’Euro-libéralisme

Les élections générales italiennes ont sonné comme un nouveau coup de tonnerre dans un ciel européen déjà bien chargé. Si la percée de la « Lega » xénophobe et antisociale est le nouveau signe inquiétant de l’affermissement d’une extrême droite européenne, le

Cadeau d'Edmond Baudoin offert aux lecteurs de l'Humanité pour la nouvelle année.

Vœux de combat et de fraternité

En ces temps si incertains, si troublés, nos souhaits de bonheur, de santé et de paix pour l’année nouvelle ne peuvent qu’être accompagnés de vœux combatifs et fraternels. En effet, si le bonheur reste une idée neuve, elle s’évanouit vite

Un sursaut à faire fructifier

L’abstention massive et historique s’apparente à une véritable « grève » des urnes. Elle n’est pas que silence ou indifférence mais un cri d’insatisfaction et de défiance, surtout de la part des couches les plus populaires. Elle ne cesse de progresser depuis

Une manifestation contre le TTIP et le CETA durant la visite du président américain Barack Obama à Hanovre, le 23 avril 2016.

Les bavardages et la misère

L’indécence du spectacle médiatico-politique, de petites phrases en postures, de vaines polémiques en mises en scènes de l’intimité des prétendants au siège présidentiel, contraste cruellement avec le quotidien des millions de salariés, la hausse inexorable du chômage et de la

Fédérer pour le retrait !

Par Patrick Le Hyaric . Le mépris et l’agressivité qu’exprime une partie de la classe dirigeante envers le mouvement social et syndical qui conteste ses choix ne parvient pas à faire baisser pavillon à la mobilisation contre la loi de

Migrants wait for a bus which taking them further into Austria at the Hungarian-Austrian border in Nickelsdorf, eastern Austria, on September 5, 2015. Thousands of migrants streamed into Austria from Hungary, in what Vienna called a "wake up call" for Europe to get to grips with its biggest refugee influx since World War II.  AFP PHOTO / VLADIMIR SIMICEK

Le cœur, le droit et la paix.

Photo : V. Simicek/AFP . Par Patrick Le Hyaric . Le drame des réfugiés du Moyen-Orient n’en finit pas de secouer les consciences, de questionner l’Europe et ses fondements. Il faut remonter à l’année 1945 pour revivre une telle tragédie