Sujet : fraternité

Cadeau d'Edmond Baudoin offert aux lecteurs de l'Humanité pour la nouvelle année.

Vœux de combat et de fraternité

En ces temps si incertains, si troublés, nos souhaits de bonheur, de santé et de paix pour l’année nouvelle ne peuvent qu’être accompagnés de vœux combatifs et fraternels. En effet, si le bonheur reste une idée neuve, elle s’évanouit vite

La Fête de l’Humanité pour se donner des forces nouvelles

Nous dévoilons une nouvelle partie des programmes de la grande scène de la Fête de L’Humanité. Une nouvelle fois, elle est diverse, ouverte, et veut satisfaire au maximum d’envies et de goûts. Chacune, chacun, dans la diversité de ses opinions,

Rendez-vous à la Fête de l'Humanité les 9,10 et 11 septembre prochains

La Fête de L’Humanité dans des conditions nouvelles

C’est parce que nous considérons qu’il est plus urgent que jamais de se parler, de dialoguer, de partager des idées et de belles émotions que nous soutenons toutes les initiatives culturelles et festives qui se tiennent. La Fête de l’Humanité

Autel en hommage aux victimes des attentats de novembre, Vieux port de Marseille  / AFP

La paix et la fraternité

L’onde de choc générée par les crimes terroristes a produit des milliers de cérémonies religieuses et interreligieuses dans les églises, les mosquées. D’autres, sur les places ou devant les mairies, ont permis à nos concitoyens de rendre hommage au père

Des milliers de personnes rassemblées à Saint-Etienne-du-Rouvray pour l'hommage à Jacques Hamel / AFP

Affronter ensemble ce nouveau moment !

Face aux projets guerriers, sanguinaires du califat Daech, le pire serait de tomber dans son piège : celui des divisions accentuées, des flammes de la haine, de l’étouffoir sur les libertés, de la culture de la peur. Les valeurs fondamentales

Un homme porte une pancarte à l'occasion du rassemblement en hommage aux victimes des attentats, le 10 janvier 2016 / AFP

Faire front ensemble

Les larmes de tout un pays ont coulé ces jours derniers jusqu’à former un fleuve de tristesse, de compassion, de solidarité, de colère aussi après l’atroce attentat qui a frappé Nice, ses habitants, ses visiteurs rassemblés sur la promenade des