La Fête de l’Humanité pour se donner des forces nouvelles

le 29 juin 2017

Nous dévoilons une nouvelle partie des programmes de la grande scène de la Fête de L’Humanité. Une nouvelle fois, elle est diverse, ouverte, et veut satisfaire au maximum d’envies et de goûts.

Chacune, chacun, dans la diversité de ses opinions, avec l’originalité des ses convictions humanistes, est invité à partager ces trois jours dédiés à la Justice, à la Liberté et à la Paix, ces trois exigences du monde qui vient.

La mobilisation va devoir redoubler dans les jours et semaines qui viennent et pendant l’été pour que la fête contribue à donner de la force aux mouvements sociaux, culturels, démocratiques, environnementaux.  Chaque bon de soutien donnant droit a l’entrée de la fête acheté est une pierre posé à l’édifice de résistance sociale.

C’ est un « non » affirmé contre la destruction du droit du travail par ordonnances, le cloisonnement de la démocratie politique et sociale, contre la restriction des libertés individuelles et collectives, contre la gangrène obscurantiste, un « oui » retentissant pour construire un monde de paix.

La fête sera le lieu original et incontournable du débat, après la longue séquence électorale qui pose des questions nouvelles à toutes celles et de ceux qui cherchent des voies efficaces pour l’émancipation humaine.

Elle sera une fête pour se retrouver, pour partager des expériences sensibles en goûtant au plaisir de la musique, du théâtre, du cinéma, de la littérature et pour ressentir la joie simple et intense des découvertes artistiques.

Chacune, chacun est invité à venir discuter avec des auteurs au village du livre, à déambuler à la découverte d’artistes confirmés ou en devenir de la Grande Scène à la scène Zebrock en passant par la Petite Scène ou l’espace dédié au jazz. Des centaines de stands et d’espaces offriront aux yeux du passant des expositions improvisées, des débats sur les grands sujets du quotidien et de l’avenir ; un village du monde est mis en partage pour partir à la rencontre des peuples en lutte pour partager les combats internationalistes de chacun des continents.

« Chaque Homme est une humanité, une histoire universelle » écrivait Michelet. Comment s’accomplir vraiment si ce n’est en conjuguant les espérances et expériences collectives de luttes et libre développement de chacun par le partage d’émotions ? Voilà, en somme, ce que vous proposera la fête de l‘Humanité les 15, 16 et 17 septembre prochains. Venez-y nombreux, avec élan, et faîtes venir celles et ceux que vous côtoyez. Ce sera le moyen de se donner de nouvelles forces !

Accéder à la billetterie : 

A l’affiche (cliquer pour voir la vidéo) :

Grande scène

  • Vendredi
  • Jahneration
  • Flavia Coelho
  • Gojira
  • « L’âge d’or du rap français » (Assassin, les Sages Poètes de la Rue, Stomy Bugsy, Passi…)
  • Feder
  • Samedi
  • Gavin James
  • Un air, deux familles (les Hurlements d’Leo & les Ogres de Barback)
  • Dub Inc
  • S-Crew
  • Trust
  • Iggy Pop
  • Dimanche
  • Les sœurs Bertholet
  • Renaud

Scène Zebrock

  • Vendredi
  • Bror Gunnar Jansson
  • Lo’Jo
  • The Psychotic Monks
  • Samedi
  • Corine
  • Storm Orchestra
  • Gisèle Pape
  • JP Manova
  • Trio Skyzo Phony
  • Dimanche
  • Cyril Mokaiesh
  • Santiago
  • Trio Skyzo Phony

Petite scène

  • HK (projet l’Empire de papier)
  • Karpatt
  • Sidi Wacho…

2 commentaires


MANDIN Jean-Marc 30 juin 2017 à 22 h 31 min

Pfff .. Renaud .. il cherche notre fric celui là qui a tourné sa veste !

alain harrison 22 juillet 2017 à 19 h 56 min

Bonjour.

«« Chacune, chacun, dans la diversité de ses opinions, avec l’originalité des ses convictions humanistes, est invité à partager ces trois jours dédiés à la Justice, à la Liberté et à la Paix, ces trois exigences du monde qui vient. »»

««« dans la diversité de ses opinions »»»
««« convictions humanistes »»»

Oui bien sûr il faut exprimer sa subjectivité. Des opinions et des convictions, tout le monde en a, fondé ou pas.

subjectivité Caractère de ce qui est subjectif, par opposition à objectivité. État de quelqu’un qui considère la réalité à travers ses seuls états de conscience.
Définitions : subjectivité – Dictionnaire de français Larousse
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/subjectivité/75043

L’État du Monde exige le dépassement des opinions et des convictions ?

Ne devons-nous pas nous attacher à trouver, à promouvoir et à expliquer les solutions adéquates et leurs effets bénéfiques collatéraux sur l’ensemble ?

Si nous ne trouvons pas de point d’ancrage dans les éléments objectifs de la situation actuelle du Monde, nous ne ferons que reconduire et empirer la situation actuelle. Et ceci autant en France, en Grèce,……. au Moyen-Orient…….., qu’au Vénézuéla dont les médiats ne cessent de présenter la situation de façon tronquée.

J’espère qu’à la Fête de l’Humanité il y aura une scène pour chaque thème devenu VITALE pour la SURVIE de l’humanité sur une Planète Viable.

La Constituante
Le nouveau pacte social
Le nouveau paradigme économique
La question des 4 sorties (5, 6 ?)

Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels
Entrée en vigueur: le 3 janvier 1976, conformément aux dispositions de l’article 27

Préambule
Les Etats parties au présent Pacte,
Considérant que, conformément aux principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde,
Reconnaissant que ces droits découlent de la dignité inhérente à la personne humaine,
Reconnaissant que, conformément à la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’idéal de l’être humain libre, libéré de la crainte et de la misère, ne peut être réalisé que si des conditions permettant à chacun de jouir de ses droits économiques, sociaux et culturels, aussi bien que de ses droits civils et politiques, sont créées,
Considérant que la Charte des Nations Unies impose aux Etats l’obligation de promouvoir le respect universel et effectif des droits et des libertés de l’homme,
Prenant en considération le fait que l’individu a des devoirs envers autrui et envers la collectivité à laquelle il appartient et est tenu de s’efforcer de promouvoir et de respecter les droits reconnus dans le présent Pacte,
Sont convenus des articles suivants:

Le préambule souligne faiblement les conditions pour assurer le bien être des humains.
Ce préambule doit être discuter sérieusement.
La vision d’ensemble et le questionnement.

Il y manque quelque chose qui est complémentaire ( le su et le non su, Korzybski)

Article premier
1. Tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel.

««« Tous les peuples ont le droit__ inaliénable__ de disposer d’eux-mêmes »»»

Soyons objectif: un individu ne peut survivre en dehors de relations saines. Et, en premier lieu, en dehors de soins parentaux adéquats, ou pris en charge par une tierce personne qui sera bien veillant.

Le pacte n’est pas une abstraction, mais doit être mis en lien avec la vie usuelle et toute la signification qui en découle.

L’Humain d’Abord. Tien il se fait rare………

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter