Que le pouvoir réponde à la colère sociale !

le 3 décembre 2018

Le pouvoir macroniste doit cesser de tergiverser, de jouer le pourrissement, la division. Ni la peur, ni des dispositifs sécuritaires supplémentaires ou la menace d’état d’urgence, ne pourront répondre à la puissante exigence d’égalité qui parcourt le pays.

Des entreprises, des quartiers, des villages un cri se lève: « Cessez de nous prendre de l’argent. Nous n’en pouvons plus !». Le pouvoir doit y répondre concrètement notamment par l’augmentation des salaires et par la justice fiscale. Le débat sur la motion de censure de la politique gouvernementale déposée par les députés communistes et insoumis obligerait à analyser de manière approfondie la nature de l’actuelle crise et les moyens d’en sortir.

Le problème ne réside pas dans un déficit de « pédagogie » en faveur des choix actuels. Cette France qui travaille dur ou est privée de travail a compris que le macronisme consiste à servir toujours plus les plus fortunés, les actionnaires et le capital en général tout en pompant les revenus du plus grand nombre et en refusant d’augmenter les rémunérations, alors que les grandes entreprises bénéficient de dizaines de milliards d’exonération de cotisations sans bénéfice ni pour les travailleurs ni pour l’emploi. Cette violente politique de classe détruit à petit feu les solidarités.

Les mouvements en cours n’expriment pas un refus de l’impôt et des taxes mais la contestation de leur injuste répartition. La droite et l’extrême droite qui ne cessent de demander la réduction des dépenses publiques sont très mal placées pour s’immiscer dans les cortèges. Les forces politiques qui, depuis tant d’années, n’ont cessé de promouvoir les choix austéritaires et anti-démocratiques des traités européens gagneraient à rester humbles et discrètes.

La colère qui éclate aujourd’hui couve depuis des années sous la violence sociale et l’abandon des territoires. Elle trouve un nouveau ressort avec la suppression de l’impôt sur la fortune, l’évasion fiscale et ces immenses masses monétaires crachées par la Banque centrale européenne qui ne servent ni le travail, ni les biens communs, ni la transition environnementale.

Les refus ces derniers mois d’entendre les syndicats mobilisés contre la destruction droit du travail et de la SNCF, le mépris vis-à-vis des maires et des élus, la surdité à l’égard de l’opposition parlementaire ne pouvaient que tendre la situation sociale. C’est le pouvoir et lui seul qui en porte la responsabilité. Le gouvernement voulait modifier la Constitution pour verrouiller le système. Voici que sur les barrages routiers, sur les réseaux sociaux, dans les cortèges le mouvement s’empare des enjeux démocratiques et pointe la crise de représentativité du Parlement, réclamant, écoute et délibérations communes voir référendum ou élections à la proportionnelle.

Le Président de la République doit entendre les responsables des partis et groupes parlementaires, les confédérations syndicales, les associations de consommateurs, les représentants des « gilets jaunes », les associations d’élus, et lancer une conférence sociale et environnementale déclinée dans tous les territoires visant à combattre la vie chère, à augmenter les salaires, les retraites et les prestations sociales, à relancer les services publics partout, à améliorer les finances des collectivités. Un forum national pour la justice fiscale commençant par le rétablissement de l’impôt sur les grandes fortunes et l’instauration d’un impôt progressif doit être organisé. Les responsabilités des grandes entreprises et des banques doit être mis sur la table. Autant de demandes formulées par « les gilets jaunes » eux même. Le peuple cri « Egalité ! » Il faut lui répondre d’urgence.

7 commentaires


Martin-chartrie 3 décembre 2018 à 23 h 46 min

Merci pour cette immense vérité..nous voulons depuis trop longtemps de l’égalité..les gouvernements successifs nous ont trompé..et l’Europe nous broie pour le seul profit des castes dirigeantes.. ça suffit.. je suis complètement solidaire de ce mouvement de cette insurrection des g.j. et les soutiennent..tout le système économique, sociale et environnementale doit être refondus et le peuple par son bon sens et son réalisme du quotidien..doit être écouté.. je vous aime camarades G.J…

alain harrison 4 décembre 2018 à 5 h 15 min

Bonjour.

«« Les forces politiques qui, depuis tant d’années, n’ont cessé de promouvoir les choix austéritaires et anti-démocratiques des traités européens gagneraient à rester humbles et discrètes. »»
L’UE les porte depuis ses débuts, c’est dans son ADN, pour reprendre les mots déviés selon l’HABITUDE PRISE par le libéralisme de l’instrumentalisation des mots, da démonisation de tout ce qui n’entre pas dans son idéologie qui se traduit par le NO CHOICE, on peut parler d’absolutisme.
Le système UE a deux supports idéologiques, l’un, l’économie libérale et tous ses sbires qui font la navette politique et monde des affaires, et ceux de la gauche qui font la promotion du changement de l’UE-financière en UE du social, sans agenda visible, mais des discours.

Depuis quelques années, l’UE a démontré sa nature inchangeable.
Mais, avec l’accumulation des dommages collatéraux de ses politiques appliquées par les gérants des pays de l’UE, DES SUCCURSALES, même la tranche significative qu’est la classe moyenne habituellement ménagée, est touché maintenant.
Aussi, voit-on, quelques hommes d’affaires s’élevé contre les inégalités. Nous en verrons de plus en plus claironner, nous sommes coupables, nous avons abuser, pardonnez-nous car nous ne savons ce que nous avons fait… et bla bla, larme de croco. Ha! si nous avions su….Macron donne le ton.

Les concessions trompeuses du privé, du DÉJÀ VUE.
Et la gauche bobos, et bien, elle va faire ce qu’elle fait toujours, veiller à ses intérêts.

La Constituante (les 4 sorties, la déprivatisation des médiats, séparation du pouvoir politique avec la religion, le privé)
Le nouveau pacte social ( initier le peuple à considérer l’Éducation comme fonction vitale de Vie)
Le nouveau paradigme économique (les coopératives autogérées à temps partagé pour libérer le temps de vie………..son potentiel………les avantages pour tous…..)

QU’EST-CE QUE CELA ME RAPORTE, à moi, à ma famille, à mon milieu, à l’organisme…, parce qu’ils ont des effets collatéraux entre eux sur moi, et moi sur eux.

alain harrison 4 décembre 2018 à 22 h 22 min

La liste des gilets jaunes

1er décembre 2018
L’irrésistible vague !
Jose ESPINOSA

01/12/2018 à 17:09 par pauvre 2
« Les gilets jaunes ne demandent pas la lune », mais ça ressemble pas mal à un certain programme politique de 2017. Voici ce qu’ils ont envoyé comme revendications aux médias :
1. Zéro SDF : URGENT.
2. Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).
3. SMIC à 1300 euros net.
4. Favoriser les petits commences des villages et centres-villes. (Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce) + de parkings gratuits dans les centres-villes.
5. Grand Plan d’Isolation des logements. (Faire de l’écologie en faisant faire des économies aux ménages).
6. Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
7. Même système de sécurité social pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.
8. Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).
9. Fin de la hausse des taxes sur le carburant.
10. Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.
……..
40. Fin des indemnités présidentielles à vie.
41. Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue.
42. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.
Je précise que je ne suis pas d’accord avec tout, le 27 par ex. La justice oui, la police de proximité oui, le reste…

Le Grand Soir.

La Constituante, le nouveau paradigme révolutionnaire versus la stratégie macronienne dans des discussions bidons ?

Moreau 5 décembre 2018 à 1 h 32 min

LA POESIE CREATION A PARTIR D’UNE SELECTION PUISEE DANS LES 42 PROPOSITIONS DE LA JACQUERIE DE 2018 EN FRANCE

Au regard des résultats de l’élection présidentielle française de 2017, les 42 propositions viennent rappeler ou/et compléter pour certaines d’entre elles le programme de la majorité contrastée par l’abstention qui n’était pas sans fondements.
Alors qu’un SDF qui a publié un bouquin réclamait récemment que les Elus se bougent le cul, des citoyens se bougent avant les fêtes de fin d’année.

MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

Zéro SDF : URGENT.
Ma suggestion : Exclusion zéro. Zéro SDF. Justice sociale entière réelle.

Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).
Ma suggestion : réduction ou suppression de la taxe foncière sur le logement principal occupé pour vivre et pour travailler.

Grand Plan d’Isolation des logements. (faire de l’écologie en faisant faire des économie aux ménages).
Ma suggestion : transformation des habitations en habitations passives.

Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.

Même système de sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.
Ma suggestion : Sécurité sociale immédiate à 90 %

Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).

Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.

Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l’inflation.
Ma suggestion : Si le smic et les minimas sociaux et les retraites ne sont pas augmentés.

Que les causes des migrations forcées soient traitées.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.

Que les demandeurs d’asiles soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. Travaillez avec l’ONU pour que des camps d’accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l’attente du résultat de la demande d’asile.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.

Augmentation des allocations handicapés.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.

Limitation des loyers. + de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.

Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu’il y a eu privatisation, nous voulons qu’ils redeviennent publiques et que les prix baissent de manière conséquente.
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.

Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.
Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l’argent sur les personnes âgées. L’or gris, c’est fini. L’ère du bien-être gris commence.
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.

Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la Terminale.
Ma suggestion : le baccalauréat littéraire pour tous, et seulement les épreuves indispensables pour tous les autres diplômes. Economies très élevées sur le budget de l’éducation française et européenne.
Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.
Le Référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi.
Ma suggestion : la jacquerie populaire révolution perpétuelle, révolution d’art, révolution d’or ; peut et doit entrer dans la Constitution afin de permettre au Peuple de s’exprimer sans avoir à manifester.
Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.
Ma suggestion : Application immédiate des droits de l’Homme universels.
Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.
Fin des indemnités présidentielles à vie.
Ma suggestion : justice sociale entière réelle.
Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue. -Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.
Ma suggestion : organisation nationale du commerce.
MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

Et je m’autorise à ajouter afin d’anticiper une prochaine jacquerie qui pourrait bien être provoquée par l’informatisation calamiteuse de la société française et européenne :
L’automobile des Peuples, automobile pour tous ; et l’ordinateur et la tablette des Peuples, ordinateur et tablette pour tous. Organisation mondiale de l’invention à ajouter à l’organisation mondiale du commerce et organisation nationale et européenne de l’invention.
Révolution perpétuelle ! Révolution d’art ! Révolution d’or !

pierre 5 décembre 2018 à 16 h 27 min

Sur ce sujet, on aimerait entendre un peu plus la CFDT,la CGT, FO,et, soyons fous: le PC, (Ne parlons même pas du PS, absent désormais de partout.)

alain harrison 10 décembre 2018 à 23 h 06 min

Bonjour.

Enfin un brainstorming de solutions, merci aux gilets jaunes.

«« lancer une conférence sociale et environnementale déclinée dans tous les territoires visant à combattre la vie chère, à augmenter les salaires, les retraites et les prestations sociales, à relancer les services publics partout, à améliorer les finances des collectivités. Un forum national pour la justice fiscale »»

Macron sentant le feu, s’entoure, même la CGT tombe dans le panneau.
La question.
Comment couper l’herbe sous le pied de la gauche qui passe son temps à le faire. Un fait nouveau, le petit peule ose.

Qui récupérera la colère.

Macron et les affaires ne veulent surtout pas d’une Constituante du Peuple.
De toute façon, la gauche est molle quand vient le temps de vraiment agir.
Manque de perspective, d’imagination, est désorganisé dans l’ensemble, la diaspora se coupe l’herbe (PS (Hamon), PCF,….versus PRCF: FI l’occasion….) sous le pied, ce qui a ressorti autour des dernière élections présidentielles et législatives.
Les gilets jaunes, une occasion ?

alain harrison 11 décembre 2018 à 23 h 42 min

Ailleurs dans le monde.

Teaser de “Commune”, nouveau documentaire sur la révolution bolivarienne de TERRA TV
Venezuela infos wordpress
«« Sans doute y a-t-il un grain de folie à vouloir encore montrer au monde ce qui se passe au Venezuela hors du champ médiatique, à l’heure où le gouvernement mondial s’exerce par les médias, et où s’est creusé un abîme insondable entre la réalité d’un pays et son image à l’extérieur. »»

Le champ médiatique.
Le champ démocratique.

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter