Sujet : Macron

De quelle guerre parlons-nous, M. le président ?

Deux semaines après le début d’un difficile mais nécessaire confinement, les interrogations se multiplient sur les causes et conséquences d’un désastre sanitaire au long cours. S’il était suivi, l’appel à « l’union sacrée » permettrait de faire silence sur les responsabilités et

Le coup d’Etat social

Quelle farce ! Quel irrespect ! Quelle morgue ! Décidément, rien n’arrête plus ce pouvoir ! Se croyant protégé par la progression du Coronavirus qui inquiète beaucoup, le premier ministre, au crépuscule d’un samedi, organise un coup de force contre le Parlement.

Les retraites méritent un référendum !

Un président de La République est garant de l’intérêt général. M. Macron doit saisir l’occasion de le prouver. Quand plus de 61% des citoyens refusent la destruction du système de retraite solidaire, il doit l’entendre. Il doit  reconnaitre que son

Qui a peur de la démocratie ?

C’est une petite musique qui devient tapageuse. Face à la colère populaire contre un pouvoir jugé obtus, arrogant et autoritaire par 72% des français, ses auxiliaires organisent la contre-offensive, accordent leurs violons, et donnent de la voix. Tous les arguments

Effritements

Il pleut comme à Gravelotte sur les lignes de défense du pouvoir : rejet par le Conseil d’état de la méthode et des fondements de la contre-réforme des retraites, puis de l’opération dite du « nuançage politique » visant à éliminer de l’appréciation

Que d’entourloupes !

Faire croire qu’une discussion sur le poids ou la couleur des chaines fait une négociation ou un compromis est une funeste imposture. Le pouvoir a décidé seul de détruire le principe d’un système de retraite solidaire par répartition et il

Le mouvement populaire pour faire vivre nos vœux

Nos meilleurs vœux pour chacune et chacun d’entre vous et pour vos proches sont au diapason de la transition historique en cours. Pleine de promesses si les mouvements sociaux et populaires réussissent à fructifier les idéaux du progressisme transformateur. Grosse

Un mouvement salutaire qui porte loin

Arc-bouté sur les intérêts particuliers qu’il sert, le pouvoir refuse tout débat sérieux sur les contours d’une réforme progressiste des retraites, adaptée aux conditions de notre temps. Ces dernières sont marquées par la reconnaissance de pénibilité de nombreux métiers, les

Ils veulent détruire la retraite par répartition !

Au moment où le pouvoir parfait son dispositif pour engager la contre-réforme des retraites est mis en place un « nouveau produit », selon la terminologie du milieu, « d’épargne retraite ». Tout est dit ! Le macronisme fait monter le dernier barreau de l’échelle