Sujet : gilets jaunes

Eruption sociale !

Une force populaire est en train de se créer. Par dizaines de milliers les personnels de santé, urgentistes, aides-soignants, médecins, chirurgiens, se mobilisent dans tout le pays pour défendre l’hôpital public gangréné par la précarité, les bas salaires, le sous-investissement

Les peuples entrent en scène

Liban, Chili, Irak, Algérie, Haïti, Equateur, Egypte, Indonésie, Colombie, Zimbabwe, Hong-Kong, Roumanie, ouvriers de General Motors et enseignants aux Etats-Unis, mouvements sociaux et gilets Jaunes en France, mouvements des femmes pour l’égalité ou pour la préservation de l’environnement… Une vague

Intervenir pour un autre budget

Les défis sociaux, environnementaux, démocratiques et géopolitiques se hissent chacun à un niveau de péril inédit. Si aucun pays ne peut seul y répondre, chacun peut manifester concrètement son ambition à y faire face. La préparation budgétaire est à cet

Le parti de l’ordre

Le parti de l’ordre agit. L’insupportable drame dont le jeune Steve Caniço est la victime n’est-il pas le révélateur de l’orientation et de ce qu’est devenue l’activité de la police ? Les « posts » sur les réseaux sociaux de gendarmes et de

L’arbre ENA, la forêt des services publics

C’est par une démagogique pirouette que le Président espère sortir du grand débat initié sous la contrainte des gilets jaunes en proposant la suppression de l’Ecole nationale d’administration. Les cercles du pouvoir espèrent ainsi noyer les revendications sociales, démocratiques et la soif

Cette grave surdité gouvernementale

L’onction d’un panel d’intellectuels réuni au « palais » devait permettre de conclure en beauté une étape du débat voulu par le Président. Beaucoup d’entre elles et eux ont été douchés par cette expérience dont il était pourtant aisé de prévoir qu’elle

Subvertir le débat !

Le grand débat souhaité par le pouvoir pour étouffer la contestation populaire sous un flot de paroles n’y a pas mis fin. Dans certaines villes, comme Toulouse, la mobilisation a même dépassé les précédentes. S’il en est ainsi c’est que,

Grand débat ou diversion ?

Le gouvernement aura beaucoup espéré de la trêve de fin d’année pour que s’essouffle la contestation sociale. La propagande autour des mesures en trompe l’œil concédées par le Président, la lumière médiatique braquée autour des seules violences pour mieux évacuer