55° ?

le 1 août 2018

Même en respectant les normes fixées par l’accord de Paris, la hausse des températures pourrait atteindre 3 à 3,5 degrés d’ici la fin du siècle.

Cinquante à cinquante-cinq degrés dans l’Est de la France et dans la plupart des pays d’Europe. C’est ce que plusieurs instituts et centres de recherches scientifiques et climatologiques prévoient d’ici un demi-siècle. Ce que nous vivons aujourd’hui avec les épisodes de canicule, les perturbations climatiques et environnementales avaient été annoncé par des scientifiques il y a environ une quarantaine d’années. La fragilisation de la calotte glaciaire et la diminution de la surface des glaciers et des zones enneigées provoquent un réchauffement deux fois plus rapide dans l’Arctique. Même en respectant les normes fixées par l’accord de Paris, la hausse des températures pourrait atteindre 3 à 3,5 degrés d’ici la fin du siècle. On ne peut rester spectateur face à une telle menace de chaos climatique mettant en péril l’Humanité. Il y a urgence à faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre en changeant radicalement tous les modèles de développement.

La course aux profits maximum et à la rentabilité financière est incompatible avec la préservation de la vie sur Terre. Les modèles économiques poussés par les institutions internationales, la Commission de Bruxelles et la Banque centrale européenne avec les concepts antihumains de concurrence, de compétitivité, de privatisation des biens communs mènent au désastre. Il n’est pas possible de réorienter les économies pour un mode de développement humain et environnemental durable si les sociétés, leurs Etats et les institutions européennes ne disposent pas des moyens de contrôler et d’orienter les moyens de production et d’échanges. On ne peut développer un transport propre dans la concurrence rail-route et rail-rail, ni transformer nos villes pour un autre habitat économe en énergie, un nouvel urbanisme réduisant le béton et le goudron, faisant plus de place à la verdure et à l’agriculture urbaine, si on les asphyxie comme le fait le pouvoir depuis des décennies. On ne peut changer le modèle agricole basé sur la chimie pour basculer dans l’agro-écologie sans sortir de l’actuelle politique agricole commune. Le projet d’une politique alimentaire commune basée sur un réseau dense d’exploitations familiales  libéré du carcan des multinationales en amont et en aval de la production est à l’ordre du jour. C’est à l’opposé du voyage à Canossa qu’a effectué la semaine dernière Mr Junker qui a défendu l’industrie automobile Allemande contre de l’importation de soja OGM et du Gaz nord-américains.

Le libre échangisme commercial est incompatible avec la préservation de la planète. Un autre type de partenariat respectueux des droits humains, sociaux et environnementaux doit  être inventé tout en relocalisant une part des productions industrielles et agricoles. L’indispensable solidarité avec le continent Africain  et le Magreb-Makrech doit se manifester en y dédiant un grand fonds européen alimenté par une taxe mondiale sur les transactions financières et la mobilisation des banques institutionnelles européennes.

Tous les programmes d’austérité et de libéralisation européens doivent être stoppés au profit de nouvelles orientations pour les êtres humains et leur planète avec la création d’un fonds européen de développement social et environnemental. La mobilisation contre le chaos  climatique, pour l’avenir de notre terre et la vie des générations à venir, est urgente.

2 commentaires


Moreau 2 août 2018 à 9 h 13 min

Je suis à cent pour cent d’accord avec plusieurs lignes de cet article pour le régénérement climatique plutôt que l’imaginaire et l’irresponsabilité qui provoquent le surchauffement de la terre et de graves problèmes agricoles par le réchauffement climatique :  » On ne peut rester spectateur face à une telle menace de chaos climatique mettant en péril l’Humanité. Il y a urgence à faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre en changeant radicalement tous les modèles de développement. » La politique de l’offre est extrêmement dangereuse pour la vie de l’Humanité ; tout comme il faut une démocratie entière et réelle, il faut une politique sociale entière et réelle ; et que tout le monde oeuvre au plus près des besoins réel des gens tout en prenant à coeur les adaptations. La voiture électrique peut devenir le véhicule principal en province et la voiture pour les vacances en famille, le véhicule secondaire pour les familles pour lesquelles il est indispensable. Pour cela il faut la voiture principale pour tous sans interdire les modèles plus chers. Les gens (femmes et hommes) sont nombreux à dire qu’ils n’ont pas besoin d’une voiture électrique de marque comme Renault zoé ou une autre à 24, 25, ou 30 000 euros ; d’ailleurs il s ne pourraient pas en réunir le financement ; pour aller faire leurs courses, pour aller à leurs formations, pour aller à leur travail, et un certain nombre ; pour leur travail.

La politique de l’offre est une politique assassine puisqu’elle a comme conséquence la hausse de la température qui vient de faire entrer la vie de la terre dans le pire.
Des extrémistes de droite sont complètement dingues, ils réagissent contre les témoignages des gens qui ne veulent ni plus ni moins que la meilleure vie de la terre pour tous, bref, ce sont des gens qui attendent que le coucou ne chante plus mais il ne faut pas attendre, ça serait trop tard, je crois, aux experts de le dire. Ma conviction à moi, c’est que si l’espèce des coucous venait à disparaître, ça serait trop tard. Et puis on ne peut plus continuer comme jusqu’à maintenant, ainsi et partout sur la Terre, la vie de la terre va mal.
Il y a des solutions efficaces, mais il faut dans le coeur des Hommes, beaucoup plus d’amour pour les gens, que d’amour pour l’argent. La politique de l’offre, c’est la politique des Hommes qui aiment l’argent, et ne me dîtes pas monsieur Le Hyaric que ce n’est pas vrai, souvenez-vous que monsieur Sarkozy quand il amplifiait la politique de l’offre rabâché souvent qu’il aimait passionnément l’argent.

Monsieur Le Hyaric faites tout pour empêcher le réchauffement climatique est améliorer la vie des gens victime de la politique de l’offre, qui souffre seulement et pas seulement de la chaleur excessive. Beaucoup de gens estime qu’ils ont une malvie qui fait qu’ils souffrent, qui fait qu’ils ont une vie malheureuse ; comment vous avoir je ne sais qu’elle identité heureuse mais plutôt simplement le bonheur, quand vous avez une vie malheureuse. Je ne suis pas identariste, je suis humaniste.

Je vous en supplie monsieur Le Hyaric faites beaucoup plus pour la vie telle qu’elle devrait être, sans faire le moindre europexit ! Monsieur Trump semble faire l’amérexit !

Non au social de la politique économique de l’offre ; c’est la dictature et les inégalités extrêmes fratricides, nous avons une culture partagée avec l’Afrique tellement riche en 2018 pour les Hommes qui ouvrent leur coeur au lieu de la murer. Monsieur Le Hyaric faites plus, parce que c’est le meilleur qui peut mettre fin aux saccages causés par l’irresponsabilité ségrégationniste qui frappe notre Peuple autant que les autres Peuples tant il n’y a pas de grandes souffrances meilleures les unes que les autres, d’autant qu’intervient aussi le désert médical injustifié autant qu’injustifiable pendant ce vingt et unième siècle.

Autant je suis entièrement contre un communisme de la bourgeoisie, autant je serais pour le communisme républicain universaliste. Il faut quelques politiques pour tous et non ces centaines de partis qui n’ont aucune politique que veulent les Peuples tant je ne pense pas que les autres Peuples de l’Union Européenne soit très différents des femmes et des hommes et des Jeunes de la France, pays probablement le plus profond de l’Union Européenne puis que la France est la fondatrice de l’Union Européenne ; et bien monsieur Le Hyaric, ces mots disent encore qu’en aimant pas l’Union Européenne, madame Le Pen n’aime pas le pays profond des Françaises et des Français. Alors faites le travail politique pour le changement tel qu’il doit être !

Tous les partis politiques sont les responsables irresponsables du réchauffement climatique ici et partout, il est important de le dire en faisant tout pour passer enfin à toute la démocratie et à toute la république universaliste du vingt et unième siècle. Parce que en continuant comme c’est très mal parti depuis trop longtemps, la température pourrait monter jusqu’à 55 %, laisser arriver cela est crime contre l’Humanité.

Moreau 2 août 2018 à 9 h 40 min

Vous savez qu’il y a toujours eu sur la Terre des chiens sauveteurs de vies humaines. Et bien, ils sont comment ces chiens, comment ont-ils les yeux et les oreilles partout ; ce sont des chiens qui aiment passionnément les gens, qui peuvent avoir plusieurs comportements ; bien sûr pour vous serrer la main, ils le feront plutôt avec leur gueule qu’avec leur patte, de même que tous leurs ouah ouah sont un langage adressé à l’homme ainsi que des petits cris, et ceatera… Le chien qui a toutes les aptitudes en lui de sauveteur de vie humaine est un chien qui cherche tout le temps à avoir un comportement d’homme qui serait le meilleur comportement. C’est un rien d’une réactivité immédiate, rapide, très rapide. Il faut tout pour l’Homme n’espérant que recevoir en retour des paroles d’hommes très gentilles surtout et quelques caresses de temps en temps.

Le chien au qualité de sauveteur exprime le meilleur qu’il a dans le coeur par quelques Ouah Ouah mais plutôt expressif que nombreux, et avec sa tête ou/et sa gueule ; au niveau de la main et du poignet de l’Homme.

Je suis enclin à penser que tous les Hommes ont des qualités propres de sauveteurs à condition que des responsables irresponsables ne tuent pas ces qualités entre eux ; et dès lors qu’ils peuvent être tous des Sauveteurs supérieurs aux Chiens sauveteurs. Il reste beaucoup à dire.

Monsieur Le Hyaric, monsieur Macron a-t-il un chien aux aptitudes de Sauveteur, c’est votre métier de journaliste de le savoir, et l’animal de monsieur Hollande ?

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter