Sujet : Ecologie

Mouvement mondial pour le climat

De New York à Peshawar, des atolls de Pacifique à Paris, de Kampala à Sydney, des millions de jeunes se sont mis met en mouvement pour appeler à conjurer le réchauffement climatique. Depuis combien de temps n’avons-nous vu combat partagé,

L’urgence climatique à la Fête de l’Humanité

Ce n’est pas une péripétie. Champs grillés par le soleil, lacs au bord de l’assèchement, rivières au lit devenu trop large, incapables de refroidir les centrales nucléaires, nuit de sauna, bovins entamant les réserves de l’hiver, recherche partout de climatiseurs,

Une autre agriculture pour la vie

Le salon international de l’agriculture ouvre ses portes alors que les consommateurs et les agriculteurs expérimentent les effets d’une nouvelle mystification du pouvoir. Celui-ci leur a promis que la loi dite « agriculture et alimentation » permettrait de mieux rémunérer le travail

Subvertir le débat !

Le grand débat souhaité par le pouvoir pour étouffer la contestation populaire sous un flot de paroles n’y a pas mis fin. Dans certaines villes, comme Toulouse, la mobilisation a même dépassé les précédentes. S’il en est ainsi c’est que,

Des mouvements qui portent loin

En cette nouvelle année, nous adressons à chacune et chacun d’entre vous, ainsi qu’à vos familles et vos proches, nos souhaits de santé et de bonheur. Les combats entamés en 2018 sont autant de vœux pour que chaque individu, chaque

Un plaidoyer pour ne rien changer

M. Macron ne semble pas comprendre qu’il n’a pas mandat dans le pays pour appliquer sa feuille de route libérale. En répétant inlassablement qu’il conserve son cap, il met les pays et ses institutions en danger. En ne voulant pas

Ecologie ? Mon œil !

Il est vital d’engager un processus de sortie des énergies carbonées. Mais faire croire que seule l’augmentation continue des trois taxes sur les carburants le permettra relève moins de la transition écologique que de la poursuite des transferts des richesses

Le long manteau réactionnaire s’étale…

Pas un jour ne passe sans que le débat public ne soit phagocyté par une basse polémique de haute intensité. Elle ne porte ni sur les moyens de garantir un travail à chacune et chacun, ni sur les mesures nouvelles