Sujet : Syndicats

Un 26 mai unitaire et décisif !

Les initiatives unitaires auxquelles nous sommes conviés samedi à l’appel de dizaines d’organisations syndicales, associatives et partis de gauche, sous l’égide d’ATTAC et de la fondation Copernic, sont d’une grande portée. Ainsi revit l’unité et avec elle un début d’espoir.

Vingt-huit heures !

28 heures de travail hebdomadaire. Et avec 6% d’augmentation de salaire. Telle est la demande formulée par le grand syndicat allemand de la métallurgie IG Metall pour trois millions de salariés. Puissante claque pour la droite qui, chez nous, n’a

Messieurs du pouvoir, cessez vos diversions

Par Patrick Le Hyaric Directeur de l’Humanité Les limites de la décence sont franchies une à une par le gouvernement qui se vautre dans une conception autoritaire du pouvoir et se dresse contre le mouvement social, contre la grande majorité

Changer de régime !

Par Patrick Le Hyaric   Que le président de la République puisse froidement déclarer, il y a quelques jours, qu’il « ne cédera pas » sur la loi de précarisation du travail, prouve une nouvelle fois la perversité de notre régime de

Vous être utile !

Par Patrick Le Hyaric   Cette édition spéciale est le résultat du  travail accompli avec passion et détermination par les équipes de l’Humanité pour offrir les outils de connaissance nécessaires au débat et à la mobilisation contre la loi dite

Vite, un printemps social !

Par Patrick Le Hyaric   On n’avait jamais vu les forces de droite et le syndicat du grand patronat réclamer que le parlement vote vite et sans amendements un projet de loi présenté par un gouvernement qui se réclame de

De la violence !!

Par Patrick Le Hyaric   La violence du verdict contre les syndicalistes de Goodyear-Amiens est faite pour nous assommer. Une menace claire est expédiée au monde du travail, aux ouvriers, à leurs délégués syndicaux qui veulent défendre leurs droits, leurs

Turbulences aériennes !

Photo AFP   Par Patrick Le Hyaric   « Dialogue social », encore une expression qui ne dit rien des réalités d’aujourd’hui. Comment en effet oser baptiser « dialogue » une convocation d’instances représentatives pour toujours demander aux organisations syndicales d’accepter ce que l’employeur