Sujet : Europe

Un coup de pistolet italien dans le concert de l’Euro-libéralisme

Les élections générales italiennes ont sonné comme un nouveau coup de tonnerre dans un ciel européen déjà bien chargé. Si la percée de la « Lega » xénophobe et antisociale est le nouveau signe inquiétant de l’affermissement d’une extrême droite européenne, le

L’alimentation doit être un droit humain

L’agriculture et l’alimentation devraient être déclarées enjeux d’intérêt général et humain. On ne peut plus vivre au rythme cadencé des scandales alimentaires comme celui, récent, du lait pour bébé contaminé à la salmonelle. Venant après la vache folle, la viande

Finance ou sécurité ferroviaire ?

La scénarisation de la convocation du président de la SNCF par la ministre des Transports ne trompe personne. La ministre officiait il n’y a pas si longtemps au comité de direction de l’entreprise publique sous les ordres de G. Pepy.

Un silence complice des autorités européennes !

La crise espagnole qui s’aiguise n’arrive pas comme un coup de tonnerre dans un ciel serein. On en parle certes abondamment mais en agitant le chiffon des apparences. Par contre c’est bouches cousues s’agissant des scandales de corruption à Madrid

De la Catalogne, l’Europe en question

Aucun différend politique ne se peut se régler par la force. En agissant comme il l’a fait contre des citoyens armés d’un simple bulletin de vote, le gouvernement espagnol a montré son incapacité à résoudre la crise majeure qui ébranle

La fête d’un beau projet : l’Humanité

Nous étions un demi-million à avoir bravé les prévisions météorologiques qui, fort heureusement, se sont révélées inexactes au-dessus du parc de La Courneuve. 550 000 à avoir ignoré ces lieux communs crachés dans les micros de différentes radios et sur les

Le CETA, c’est assez !

Tout était pourtant bien huilé, préparé, agencé et… caché pour infliger aux peuples européens et canadiens « l’Accord économique et commercial global » dit CETA, traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, concocté comme il se doit dans le plus

Les Wallons, l’honneur de l’Europe

Parce qu’il refuse que la démocratie soit bafouée et qu’une justice privée des affaires sacrifie les droits sociaux, humains et environnementaux au nom du « libre-échange », le courageux Parlement de Wallonie est cité à comparaître devant le grand tribunal

Barroso ou la morgue des puissants !

Après s’être fait nommer à vingt-deux postes depuis qu’il a quitté la présidence de la Commission européenne en octobre 2014, dont ceux du groupe de pilotage de Bilderberg et de la présidence du lobby des grandes entreprises « Européen Business