Sujet : Elections législatives 2017

La nomination d’Edouard Philippe donne l’orientation d'un programme qui aura tôt fait de révéler sa dureté à l’encontre du monde du travail.

À situation nouvelle, réponses nouvelles

Emmanuel Macron poursuit son offensive de recomposition du paysage politique. Derrière les belles paroles sur la démocratie et l’apaisement du pays, son projet vise à mettre en place une majorité parlementaire à ses ordres. Pour cela, le Chef de l’Etat

'La réussite des rassemblements et marches du 1er mai diront à la fois le refus de l’extrême droite et la mobilisation pour le progrès social, la démocratie et la paix."

Bouleversements !

On n’a sans doute pas fini de mesurer et de sentir la puissance des secousses politiques produites par le premier tour de l’élection présidentielle. Les deux partis dits « de gouvernement » adeptes d’un projet bipartisan pour tenir « le système » sont laissés sur

Citoyens ! Mêlez-vous des élections !

Plus nos concitoyens s’engageront dans les actuelles campagnes électorales pour orienter les débats autour des moyens d’améliorer leurs vies, plus s’éloigneront les risques  aux conséquences inconnues que fait encourir la crise de régime. Des milliers de militants dans les quartiers,

Manifestation contre le front national à Paris le 29 mai 2014.

Face au danger, sursaut collectif !

Nous avons ici trop souvent alerté sur les dangers de la montée continue de l’extrême droite pour, à presque soixante jours du scrutin présidentiel, sonner le tocsin. En effet, de partout nous parviennent des témoignages du danger qui se présente,