Le 25 mai, bloquer le missile transatlantique

le 14 mai 2014

130830-obama-hollande-1-1100x450

Par Patrick Le Hyaric

.

Député européen
Directeur de l’Humanité

 .

Au fur et à mesure que sont révélés les contenus et les objectifs du projet de marché de libre échange transatlantique par des mouvements citoyens, syndicaux et des parlementaires, la panique gagne les chancelleries de part et d’autre de l’Atlantique. Jeudi dernier, au cours de la réunion des ministres européens du commerce, le commissaire européen au commerce, M. Karel de Gucht qui croyait pouvoir négocier dans le secret, n’a pu dissimuler  son inquiétude. Il a appelé à  « démythifier » ce projet après que M. Hollande ait appelé à aller vite, sinon, a-t-il dit : « Il y aura une accumulation de peurs, de menaces et de crispations ». C’est dire le niveau de leur assurance et de leurs craintes !

.

Raison de plus pour amplifier la campagne de révélation en cours afin que grandisse l’idée qu’il y a un moyen très simple et très efficace d’écarter le danger : élire le plus possible de députés du groupe de la Gauche unitaire européenne. La vie quotidienne des travailleurs, des assurés sociaux, des consommateurs est en cause avec de dramatiques conséquences pour les générations à venir.

.

Rappelons que si ces députés avaient été plus nombreux, le Parlement européen n’aurait pas pu voter, il y a un an, en mai 2013, la résolution soutenant l’ouverture de ces négociations avec Washington.

.

Une autre majorité aurait aussi pu empêcher la Commission européenne de décider seule de permettre de laver les carcasses de viande bovine à l’acide lactique pour s’aligner sur les normes sanitaires des Etats-Unis, dans la perspective de ce marché. Une autre majorité aurait aussi permis le 16 avril dernier d’empêcher de voter un texte anticipant la mise en place de ces fameux tribunaux d’arbitrage privé,  dotés du pouvoir de contourner les droits nationaux et le droit européen.

.

C’est le cœur du missile antisocial, anti-environnemental, anti-sanitaire de ce projet, cousu main pour les grandes firmes transnationales et les fonds financiers, au mépris du travail et de la création et des intérêts des petites et moyennes entreprises. L’objectif des dirigeants du monde capitaliste est de créer les conditions d’une domination sans partage du grand capital sur les êtres humains et l’environnement. Avec ce mécanisme baptisé du nom de code « ISDS », ou « règlements des différends entre investisseurs et Etats », une société multinationale pourra contourner les tribunaux classiques, afin de poursuivre un Etat, devant ce tribunal arbitral privé, dés lors qu’elle considèrera que des lois sociales, sanitaires ou environnementales menaceraient sa rentabilité. Au bout du compte, le jugement ne se ferait plus en fonction de la loi décidée par les élus nationaux ou européens, mais par les jurisprudences édictées par ces instances privées.

.

Ainsi, une nouvelle étape serait franchie contre la démocratie, contre le droit des parlements, des gouvernements, des conseils régionaux ou municipaux et des Etats à légiférer dans l’intérêt général. Toute collectivité publique, de la mairie jusqu’à l’Etat, voir l’Union européenne,  pourra être déférée devant un tel tribunal pour se voir imposer le talon de fer de la loi des multinationales. Déjà l’Uruguay et l’Australie sont poursuivis par le géant de la cigarette Philips Morris, à cause des avertissements sanitaires que ces pays ont inscrits sur les paquets de cigarettes. Le trust américain Lone Pine, poursuit le Canada qui s’oppose à un projet d’extraction de gaz de schiste. La firme nord-américaine Metaclad réclame 15 milliards de dollars au Mexique parce que son gouvernement a refusé de rouvrir une décharge de produits toxiques. C’est insupportable ! Abject ! Leur objectif est d’imposer un nouveau droit international favorable au capital contre les droits humains. Le scandale est à son comble quand on sait qu’aujourd’hui c’est la Commission européenne qui négocie en secret pour tous les Etats européens. Mais demain, en cas de conflit, chacun d’entre eux sera seul face aux multinationales et ce sont les peuples qui paieront.

.

Face aux protestations en cours, la Commission européenne commence à louvoyer et fait semblant de manœuvrer en recul. Elle fait croire qu’elle abandonnerait le mécanisme, au profit prétendument d’un autre qui est inclus dans l’accord de libre échange avec le Canada, baptisé « CETA»*. Mais ce texte est lui aussi secret. Et il est certain qu’il s’agit du même dispositif. Nous exigeons qu’il soit rendu public sans délai ! Il le faudra bien car les députés européens élus le 25 mai auront à se prononcer aussi sur l’accord de libre échange avec le Canada. Nous voterons contre ! Tout est évidemment fait pour cacher ces projets inavouables et leurs conséquences à nos concitoyens. Avant de voter, le 25 mai, cela vaut donc le coup de regarder comment se positionnent les autres formations politiques sur cet enjeu majeur.

.

Avec les parlementaires du Front de gauche et de la Gauche unitaire européenne, on est sûr qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise !

.

.

* « Canada Europe Trade Agreement »

.

Le mandat de négociation de la commission est publié en intégralité dans le livre « Grand marché transatlantique – Dracula contre les peuples » de Patrick Le Hyaric – aux éditions de l’Humanité

.

Vous pouvez le commander en ligne en cliquant ici.

13 commentaires


Michel Berdagué 14 mai 2014 à 16 h 41 min

les missiles téléguidés ont été détectés ils ont donc pour sigle G.M.T. modifié en TAFTA puis vl’a qu’ ils nous envoient de l’ ouest nord américaine avec des complices U.E. noyautée OTAN/NATO , un autre missile C.E.T.A. . Pour ce dernier nous pouvons les éclairer par un : Vive le Québec Libre « , ça les calmera un petit peu , par contre un big morceau trafiqué ce TAFTA . Là il va falloir détourner ce missile gonflé aux OGM , chlore ,anabolisants, acide lactique ,hormones artificielles et autres …. , pour arrêter ce missile mortifère rien ne vaut l’ effet boomerang mais avec nos produits exports normaux de tradition culinaires ancestrales et qui ont fait leurs preuves.
Votons un maximum pour refonder de fond en comble cette U.E. et mettre à la poubelle de l’ Histoire , les déchets TAFTA et CETA ;

alain harrison 16 mai 2014 à 3 h 04 min

Bonjour

Extrait de:
« Si le revenu de base est utopique, c’est parce qu’on ne peut pas forcer les politiques à l’instaurer »

«« Les bureaucrates amoncellent les papiers pour décider de ce que nous et notre travail valons. Mais ironiquement, suggère l’anthropologue américain David Graeber, ce sont ces fonctionnaires qui effectuent le travail le moins sensé de tous. Si nous donnions à chacun un revenu de base forfaitaire et éliminions ces emplois bureaucratiques ?

«« ..le travail le moins sensé de tous..»»

Avant de dégresser les bureaugraties, ne vaut-il pas mieux de préparer le terrain.
La France avec les 50 milliards, plutôt que d’engraisser encore le privé, il serait plus profitable d’investir cet argent dans des coopératives à temps partagé pour les plus pauvres et mettre en place un revenu de base pour ceux-ci.

La classe moyenne devrait prendre conscience que d’élever immédiatement les pauvres aura un effet bénéfique pour elle-même. Un élargissement de bien-être leur donnera un sentiment de dignité à court terme, d’acceptation sociale enfin. À moyen terme, les comportements évolueront.
Nous sommes tous des êtres-humains, si on nous méprises nous adoptons le comportement qui va avec. La psychologie en est bien au fait.
Les gens des tourres de banlieu de Paris et Paris s’en trouveraient changer. Les jeunes, à cause du temps partagé se réapproprieraient leur vie et retrouveraient un sens « existentiel ».

Il y a là un rendez-vous.
50 milliards, les fonds sont là.
Les coopératives créeraient des revenus, des taxes, des impôts..un recul significatif de la violence et de la criminalité.
Le donné aux privés…quelle follie!

Voilà un devoir des parlementaires, redresser la justice sociale-économique.

alain harrison 16 mai 2014 à 3 h 08 min

Une chose est certaine, si le contrat transatlantique est signé, le changement, envisageable ci-haut, ne se réalisera pas et le fascisme prendra du poil de la bête.
Vous savez comment agisse les fascistes ?

Alors agissons en conséquence.

Le 25 mai que le Peuple de france vote pour le Front de Gauche

alain harrison 16 mai 2014 à 3 h 30 min

Autre extrait de l’article:

« Si le revenu de base est utopique, c’est parce qu’on ne peut pas forcer les politiques à l’instaurer »

««…Les libertariens m’ont dit que cela rendrait les gens plus responsables; qu’il y aurait plus de liens communautaires…
En fait, c’est ce qui se produit en réalité. En Namibie, une expérience a été menée où au lieu de l’assistance classique, ils ont versé à chacun une somme forfaitaire d’argent. Et la première chose que les gens ont fait a été de se réunir, de collecter la moitié de l’argent et de le mettre dans un pot commun. Ils ont créé un système démocratique. Ils ont décidé de leurs priorités, comme la création d’un bureau de poste, chose à laquelle aucune organisation d’aide n’aurait pensé. Ces personnes connaissent les besoins de leur communauté bien mieux que quelqu’un de l’extérieur.
Donc, en fait, je pense qu’il y a là une certaine tradition communautaire qui pourrait ne pas exister dans une ville comme Londres. Moyennant un peu de temps et des ajustements, cela permettrait au moins de nous donner l’occasion de nous regrouper et de créer des projets communs d’une façon qui n’est pas possible aujourd’hui.

Êtes-vous surpris qu’une partie de la droite soutienne cette idée ?
Pas du tout. Je pense qu’il y a des gens à droite qui peuvent comprendre que les taux d’inégalités actuels empêchent le libre marché de fonctionner. Il y a aussi une reconnaissance latente exprimant que le type de marché auquel ils aspirent n’existe pas dans le système actuel.
Adam Smith était très honnête. Il disait : évidemment, cela ne fonctionne que si les gens contrôlent leurs propres outils, s’ils sont travailleurs indépendants. Il rejetait complètement l’idée de capitalisme d’entreprise.»»

Adresse:http://revenudebase.info/2014/05/06/david-graeber-bureaucratie/?utm_source=Newsletter&utm_campaign=2eec077758-newsletter_mars_2014&utm_medium=email&utm_term=0_80e3516b56-2eec077758-73054153

Cet article est tiré du regroupement Mouvement Français pour un Revenu de Base.

Même des gens de droites (ils ont leur motivation)seraient pour.

Qu’importe leur motivation, la mise en place du revenu de base avec les coopératives changeraient la donne, puisqu’un changement de mentalité est inévitable dans une coopérative. Il se crée un dynamisme entre les coopérants. Pour développer une nouvelle mentalité, il faut se questionner, c’est incontournable.

Si le Front de Gauche gagne le 25 mai,
la donne peut changer.
Mais les députés devront rencontrer « significativement » et périodiquement la population.
Les TV communautaires devraient faire partie du parcours. Cela doit être systématique. Il s’agit de trouver une formule adéquate.
Il faut que les citoyens engagés en fasse la promotion auprès de la population.

La volonté citoyenne « consciente » fera bouger les choses. Mais partageons et ce sera moins lourd. Se donner un véhicule de conscientisation

alain harrison 16 mai 2014 à 3 h 31 min

Autre extrait de l’article:

« Si le revenu de base est utopique, c’est parce qu’on ne peut pas forcer les politiques à l’instaurer »

««…Les libertariens m’ont dit que cela rendrait les gens plus responsables; qu’il y aurait plus de liens communautaires…
En fait, c’est ce qui se produit en réalité. En Namibie, une expérience a été menée où au lieu de l’assistance classique, ils ont versé à chacun une somme forfaitaire d’argent. Et la première chose que les gens ont fait a été de se réunir, de collecter la moitié de l’argent et de le mettre dans un pot commun. Ils ont créé un système démocratique. Ils ont décidé de leurs priorités, comme la création d’un bureau de poste, chose à laquelle aucune organisation d’aide n’aurait pensé. Ces personnes connaissent les besoins de leur communauté bien mieux que quelqu’un de l’extérieur.
Donc, en fait, je pense qu’il y a là une certaine tradition communautaire qui pourrait ne pas exister dans une ville comme Londres. Moyennant un peu de temps et des ajustements, cela permettrait au moins de nous donner l’occasion de nous regrouper et de créer des projets communs d’une façon qui n’est pas possible aujourd’hui.

Êtes-vous surpris qu’une partie de la droite soutienne cette idée ?
Pas du tout. Je pense qu’il y a des gens à droite qui peuvent comprendre que les taux d’inégalités actuels empêchent le libre marché de fonctionner. Il y a aussi une reconnaissance latente exprimant que le type de marché auquel ils aspirent n’existe pas dans le système actuel.
Adam Smith était très honnête. Il disait : évidemment, cela ne fonctionne que si les gens contrôlent leurs propres outils, s’ils sont travailleurs indépendants. Il rejetait complètement l’idée de capitalisme d’entreprise.»»

Adresse:http://revenudebase.info/2014/05/06/david-graeber-bureaucratie/?utm_source=Newsletter&utm_campaign=2eec077758-newsletter_mars_2014&utm_medium=email&utm_term=0_80e3516b56-2eec077758-73054153

Cet article est tiré du regroupement Mouvement Français pour un Revenu de Base.

Même des gens de droites (ils ont leur motivation)seraient pour.

Qu’importe leur motivation, la mise en place du revenu de base avec les coopératives changeraient la donne, puisqu’un changement de mentalité est inévitable dans une coopérative. Il se crée un dynamisme entre les coopérants. Pour développer une nouvelle mentalité, il faut se questionner, c’est incontournable.

Si le Front de Gauche gagne le 25 mai,
la donne peut changer.
Mais les députés devront rencontrer « significativement » et périodiquement la population.
Les TV communautaires devraient faire partie du parcours. Cela doit être systématique. Il s’agit de trouver une formule adéquate.
Il faut que les citoyens engagés en fasse la promotion auprès de la population.

La volonté citoyenne « consciente » fera bouger les choses. Mais partageons et ce sera moins lourd. Se donner un véhicule de conscientisation.

alain harrison 16 mai 2014 à 3 h 49 min

Un autre extrait:

«« — Asservissement en ce sens que les hommes avec suffisamment de puissance peuvent faire fonctionner le marché à leur profit…

Tout à fait. Ils corrompent les politiciens pour avoir un système dans lequel ils accumulent le plus, et où les autres finissent par consacrer tout leur temps disponible à travailler pour eux. La différence entre être vendu comme esclave et se louer comme esclave était fondamentalement minime dans le monde antique, vous savez. Si Aristote était vivant, il penserait que la plupart des habitants de pays comme l’Angleterre ou l’Amérique sont esclaves.»»

Pour moi c’est claire.
Le fondement de nos systèmes sociaux:
L’exploitation de l’homme par l’homme.
(religieux, politiques, économiques, dictatoriales, idéologiques….).

Nous avons à nous reconstruire si nous voulons une société où les cultures (la diversité fait partie de notre écologie humaine, il s’agit d’éliminer les aberrations) saines florissent en harmonie avec la Terre, notre milieu Naturelle de Vie.

Si les gens ont besoin de croyances…ce qui fait problème ce sont les missions de « sauveurs » qui finissent mal.

alain harrison 16 mai 2014 à 4 h 08 min

Alerte alerte pour le 25 mai.

«« Une autre majorité aurait aussi permis le 16 avril dernier d’empêcher de voter un texte anticipant la mise en place de ces fameux tribunaux d’arbitrage privé, dotés du pouvoir de contourner les droits nationaux et le droit européen.»»

Ce qui se passe en France a des conséquences au Québec. Nos politiciens PLQ, PQ et CAQ ne font que suivre, aucune colonne vertébrale, mais de games..pour un peu de pouvoir…

Mais ce qui se passe au Vénézuéla devrait nous donner un coup de pied dans le c…. Les Peuples du Sud ont toujours combattu et bien plus que nous les occidentaux, il faut l’admettre. Ici au Québec on fait vraiment figure d’enfant gâté depuis la révolution tranquille, on a pas la mentalité de partage profonde (forgé par la souffrance du combat des centaines d’années que l’Amérique du Sud a endurée)qui crée un retournement. C’est ce qui se passe au Vénézuéla.

L’Europe a connu deux grandes guerres et le terrible fascisme. On dirait que rien n’a été compris. Le fascisme s’est remonté au niveau de parti bien organisé et il fait des conquêtes.
Même se permet d’être arrogant: il réclame l’interdiction du Chant des Patriotes.

C…. les Français, vous dormez dans les draps du consumérisme.

Lisez le document de JPMorgan

breteau jean claude 20 mai 2014 à 8 h 19 min

Ce dimanche une réunion de famille élargie ,démontre l’ignorance des français sur le projet de marché transatlantique ,mais aussi sur l’ensemble des questions politiques avec des idées surgies d’informations très partielles .Ce manque de repére ajouté à la rancœur de la trahison des électeurs oubliant de prendre connaissance des programmes des candidats est bien la raison de l’abstention démission .Dans ces conditions chaque vote gagné au candidats FDG va peser d’un poids plus important

curti 20 mai 2014 à 10 h 07 min

négocier dans le secret! aller vite pour éviter une accumulation de peurs, de menaces et de crispations, voilà les propos de Mr Hollande d’abord il devrait lui et tous ses complices avoir honte des magouilles qu’ils exercent dans le dos des peuples; et comment les peuples peuvent-ils être aussi aveugles, autistes et persévèrent dans des votes sans avenir pour eux, pour leurs enfants et même petits enfants. Le PS
qui dans ce scrutin Européen se dit vouloir lutter contre les politiques austéritaires et contre le démantèlement des services publics, ces hommes et ces femmes dit « de gauche » cela fait deux ans qu’ils sont au pouvoir; pourquoi n’ont-ils rien fait pour mettre un terme à cette politique déjà mené par Sarkozy. Dimanche au marché de Belfort, distribution du journal PCF franc-Comtois sur la réforme territoriale, Alstom, clinique des portes du jura et bien sûr élections Européennes, certaines personnes nous ont demandé des explications et bien il y a toujours un type pour venir nous interpeller sur les crimes du stalinisme…,j’ai répondu et je pense qu’il faut répondre, qu’il serait bien un jour de faire le bilan des crimes du capitalisme, tous les suicides de gens qui subissent des pressions dans leur travail, sont déplacés, les mises aux placards, les chômeurs qui ne retrouvent pas de travail, qui sont en fin de droits, expulsés, à la rue avec leurs familles et qui finissent par la trucider avant de mettre fin à leurs jours, parce que pour eux ils pensent qu’il n’y a plus d’espoirs. A bien sûr d’espoirs nous en entendons beaucoup parlé dans la bouche de ceux qui prônent ces politiques austéritaires après ça ira mieux! cela fait combien d’Années maintenant que nous les subissons? Ils ne cessent de puiser dans nos poches pour faire des cadeaux au grand patronat, pas pour l’emploi, la recherche industrielle, NON cela sert uniquement à augmenter leurs cagnottes, pendant que d’autres crèvent de faim, d’angoisse, de peurs pour leur avenir et celles de leurs proches. Alors OUI dimanche mettons un coup de latte à tous ceux qui mettent à mal nos vies votons massivement pour les listes du F de G et mettons Alexis Tsipras Président de la commission Européennes. PAS D’ABSTENTION,C’EST UNE ELECTION A UN TOUR, TOUTES LES VOIX COMPTES, PAS DE VOTE UTILE PS.REVEILLEZ-VOUS!!

monique 24 mai 2014 à 19 h 33 min

En effet il faudra un jour faire le compte de toutes les vies brisées, de toutes les richesses mondiales captées par quelques uns et surtout il faudra se débrouiller pour que les responsables et leurs complices de toute cette misère soient traduits en justice. Le crime de haute trahison devrait pouvoir s’appliquer, à commencer contre les hommes politiques qui abandonnent les peuples en rase campagne et les livrent aux requins du capitalisme sauvage ou qui détournent leurs votes et qui s’apprêtent avec le TAFTA à abandonner la démocratie au profit de quelques privilégiés.Soit ils sont complètement idiots, soit ils sont complices, dans les deux cas ils n’ont rien à faire à la tête de ce pays. Pour les européennes c’est plié, il faut se débarrasser de cette Europe et faire celle des peuples, depuis l’intrusion de Meme Tatcher (aujourd’hui remplacée par Angela Merkel dans le rôle de dame de fer)dans les instances européennes il n’est plus question de solidarité (I want my money back!)mais de concurrence entre les peuples (concurrence libre mais très faussée!). On prétend que l’Union Européenne a sauvegardé la paix mais telle qu’elle est maintenant elle prépare en réalité la guerre avec la renaissance des nationalismes et des fascismes dans tous les pays. On se demande pourquoi les peuples votent contre leur intérêt mais il faut comprendre les désespoirs, il faut écouter ceux qui souffrent et quand ils votent il ne faut pas détourner leurs votes (TCE 2005).
C’est la pensée unique qui domine et tous les médias sont entre les mains de ceux qui la servent les gens qui ne sont pas si idiots que ça et se rendent compte du problème mais ne connaissent pas les solutions.
En fait ceux qui ont la solution ne sont pas audibles par ceux qui en ont les problèmes. Sur les chaînes de télé on entend toujours les mêmes hommes politique (formation HEC, Sc Po, ENA) et les matraquages des mêmes « experts » alors comment voulez vous que les gens aillent voter sans se tirer une balle dans le pied? et quand par hasard une émission de télé à une heure de grande écoute est consacrée à autre chose que les tenants de la pensée unique il faut voir avec quelle condescendance les leader du FdG ou du PC sont interrogés par les laquets du capitalisme (journaliste membres du « siècle »). Un exemple: » ce mercredi l’hebdomadaire satirique le canard enchaîné, déployant un tourbillon d’arguments contradictoires et fumeux basés sur les éléments de langage de la Commission européenne » tente de convaincre ses lecteurs des bienfaits du traité transatlantique. Bon courage il y a du boulot

Michel Berdagué 25 mai 2014 à 8 h 52 min

Monique , en effet , bon courage et il y a du boulot ….Ce matin vote , en IdF 31 listes et vu sur la table chargée a minima 2 places vides ! dont une case marquée  » communistes ?  » Nous voyons que le diviser pour mieux régner a de l’ avenir dans le mur . Oui Monique nous avons après 2005 la volonté et le désir que le Prolétariat soit représenté uni dans un Front ou Rassemblement pour établir une plate forme propositionnelle Alternative à cette U.E. non sociale et que pour le Kapital devenu en non pensée car unique financier et contre même toute entreprise de création pour le bien commun de tous et toutes. C’est donc très grave car ces finances privées feront tout ,comme en 1930/32, de sponsoriser , de mettre sur orbite les forces obscures d’ extrême droites qui elles ne s’ attaqueront pas aux finances privées avec les seigneurs ,saigneurs de la guerre et du fric réunis . Oui lorsque Nous disons Résistance , bien sûr en référence à la Résistance de 40/45 , et aussi à celle à activer du 21 ie siècle . Quand tu dis que cette U.E. est la paix , la Yougoslavie éclatée morcelée a été la victime de cette U.E./OTAN et ce qui se passe à Kiev aussi de mettre des nostalgiques nazis à des postes importants dans un gouvernement issu d’ un coup d’ Etat montrent que cette U.E. des saigneurs est à l’ œuvre pour soumettre tous les Peuples , la population , le Prolétariat, la classe ouvrière et au delà à la préparation du nouvel ordre mondial cher à l’ OTAN/NATO économique -sic- pour créer les conditions de TINA – pas d’ alternative- et donc de faire accepter devant les résurgences du pire nazisme les sauveurs de l’ impérialisme américain du Nord . Nous devons désacraliser l’ Argent grand A devenu totem et pas touche pour le plus grand nombre en manque terrible de numéraires allant uniquement aux déjà gorgés de fric des 10 puissance 9 pour des privilégiés spéculateurs et voleurs contre les Peuples. C’ est à dire que la France du C.N.R. avec la souveraineté populaire et les avancées humaines et pour construire avec les services Publics une justice égalitaire , là il faut relire le Préambule du 20 octobre 1946 et nous voyons là tout l’ héritage perdu de la Résistance qu’ il ne suffit pas de clamer lors de meeting. Nous alons dès la fin de ces élections discuter âprement au Parti communiste de la stratégie du Rassemblement qui doit correspondre aux enjeux vitaux et la perspective à atteindre . Oui : « Bon courage il y a du boulot « 

curti 22 mai 2014 à 10 h 35 min

OUI dimanche 25 Mai bloquons le missile transatlantique, qui lui aussi va mettre à mal nos vies, comme le dit Patrick ci-dessus, et je vous conseille de voir sa vidéo sur le sujet, il explique très bien les enjeux de cette accord, et cela ne présage rien de bon pour les peuples ni aujourd’hui, ni pour ceux de demain. Certains sont indécis pour ce scrutin, d’autres ont la rancune tenace, bien sûr ces élections municipales nous ont laissé un goût amères voir même laisser des plaies pour certains d’entre nous, mais je pense qu’il va falloir passer au- dessus de tout cela, car la situation est grave, et je pense qu’il y a une part d’inconscience chez les électeurs, électrices, et même chez certains qui font de la politique,l’heure n’est pas au règlement de compte, il fallait le faire bien avant les élections, maintenant il faudra impérativement le faire après, car nous ne pouvons pas à chaque scrutin électoral avoir à régler les mêmes problèmes, oui le PCF est un parti politique qui a bientôt 100 ans en France, oui nous sommes plus nombreux que le PG qui est un parti très jeune, oui nous ne sommes pas d’accord sur tout cela nous permet de débattre et être complémentaire, c’est pas ce que nous voulons avec le F de G?, sinon nous serions dans la même formation politique, non? Alors dimanche laissons de côté nos différents, essayions de changer cette Europe de l’intérieur, ne faisons pas le jeu de tous ceux qui mettent à mal nos vies et qui se réjouissent de nos querelles. C’est pourquoi votons massivement dimanche pour les listes F de G! Et n’oubliez pas les autres pays d’Europe votent aussi, donc soyons tous derrière Alexis Tsipras pour le placer à la tête de cette commission Européennes!!

Eldora 8 août 2016 à 12 h 29 min

Now that’s sutble! Great to hear from you.

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter