Inventer l’Europe des peuples !

le 27 juin 2016

Drapeaux européen et britannique

Par Patrick Le Hyaric

Directeur de l’Humanité

Le choix souverain du peuple britannique doit être respecté sans chantage, sans menaces de représailles. Nous nous tiendrons à ses côtés dans le combat contre l’austérité renforcée, le chômage, la précarité et la pauvreté. Tenter de le punir pour en faire un exemple, comme ce dut le cas avec les Chypriotes puis les Grecs, ne ferait qu’attiser les tensions et les divisions. Si du feu de l’intégration capitaliste européenne ne doivent pas resurgir les pires nationalismes exacerbés par les guerres économiques, cela implique que les chefs d’Etat comme les institutions européennes prennent la mesure de l’ampleur de la faillite du projet austéritaire européen. Leurs volte-face, leurs postures, leurs proclamations et agitations ne feront pas oublier qu’ils impulsent, en dehors des attentes de peuples et contre eux.

Après les rejets exprimés dans les référendums grecs, néerlandais et français, le vote anglais signifie que la coupe est pleine ! Il bat en brèche la thèse selon laquelle l’intégration européenne serait irréversible. Fait nouveau de première importance qui va changer la nature de l’Union européenne et la perception qu’en ont les peuples. La demande d’une transformation profonde de la construction européenne et d’un changement radical des politiques nationales, qui en sont trop souvent des déclinaisons, est majoritaire en Europe. La refondation progressiste et écologique de la construction européenne à partir des aspirations populaires et démocratiques est donc posée avec force. Ceci pourrait se faire dans le cadre de grands forums citoyens avec les syndicats, les associations, les partis politiques, les comités économiques et sociaux, les Parlements. C’est dans ce foisonnement d’idées que pourrait être coélaboré un nouveau traité pour le progrès social, démocratique et environnemental. La France devrait se placer aux avant-postes d’une telle initiative d’ampleur.

Dans l’immédiat, tous les projets visant à traduire dans notre droit national les demandes européennes doivent être suspendus, à commencer par la loi de précarisation du travail, la directive « travailleurs détachés », le traité budgétaire, les déréglementations comme le quatrième paquet ferroviaire. Les 80 milliards d’euros que la Banque centrale européenne déverse chaque mois vers les banques privées doivent servir aux entreprises pour l’emploi qualifié, les salaires, aux services publics pour les biens communs. Les discussions sur les traités de libre-échange avec le Canada et les Etats-Unis doivent être interrompues.

Ces débats concernent d’abord les peuples, les travailleurs et ceux qui aspirent à l’être. L’élaboration d’un nouveau projet européen coopératif et solidaire, autour d’une union de nations et de peuples associés, souverains et libres, doit devenir une exigence incontournable alors que tous ceux qui conduisent l’Europe au bord du précipice se contorsionnent pour que rien ne change. Cette attitude est irresponsable et dangereuse. Elle fait le lit des extrêmes droites. Contre les nationalismes, il y a urgence à ce que convergent les aspirations populaires du continent pour que, dans l’unité, elles fassent plier les forces du capital.

13 commentaires


Albert Patrick 2 juillet 2016 à 18 h 04 min

Effectivement « La refondation progressiste et écologique de la construction européenne à partir des aspirations populaires et démocratiques est donc posée avec force. » Mais qu’elle se fasse, il faut commencer par rompre avec l’Union Européenne et ses traités. Les exemples Grecs et Chypriotes sont cités à bon escient mais la conclusion est erronée. Rien n’est possible dans ce cadre.

chb 5 juillet 2016 à 12 h 01 min

De même, la paix dans le monde n’est pas possible tant qu’existe l’OTAN, qui pourtant est renforcé après le Brexit. UE, OTAN et FMI sont des instruments d’asservissement des peuples. Comme le projet de loi el Khomri, ils ne sont ni négociables, ni amendables : de ce présent-là, faisons table rase !

chb 5 juillet 2016 à 12 h 05 min

Evidemment, je souscris pleinement à l’idée de P. LeHyaric : « Inventer l’Europe des peuples ! » Mais cet idéal suppose que disparaissent les structures européennes, qui ont été mises en place depuis 60 ans pour exploiter les peuples notamment européens.
Désolé pour les sièges au parlement européen des amis de l’Humanité, mais sans rupture franche, rien ne s’améliorera pour nous.

alain harrison 28 juillet 2016 à 21 h 50 min

Parfaitement d’accord. Impossible sans les 4 sorties..

L’OTAN, quelle est son influence réelle ?

La Grèce a signé quelque chose avec Israël, alors qu’elle se disait solidaire de la Palestine, est-ce que je me trompe ?

L’OTAN aurait donc des effets idéologiques.

alain harrisonqui le protège. 27 juillet 2016 à 6 h 53 min

Oui d’accord.

Mais quoi mettre en remplacement.

Une révolution sans contenue risque de reprendre le contenu dont on ne veut plus.

La gauche pendant les 30 glorieuses n’a pas su mettre en place l’ensemble du programme de la « gauche » après la guerre.
Elle s’est laissé berner.

En Argentine, il s’est passé la même chose, le mouvement s’est laissé endormir par le gouvernement de Kirchner et son « pacte » avec le patronat. Un compromis.

Eux aussi croyaient changer le système au sein même du patronat.

C’est le patronat, le véritable exploiteur de la force du travail et de la plus value.
Petits et grands. Et bien sûr il y a la moyenne entreprise.

Sans parler de tout ce petit monde bien formaté de la sécurité.
Comme ils sont prompts dans les mains de la droite.
Hollande est passé maître, ou bien c’est la nature du formatage ?

Je crois que la gauche va se planter encore une foi. Vous repoussez toujours à plus tard, et vous refaites les mêmes erreurs. Vous discourez…….. au lieu de faire le travail de fond qui reste à faire, parce que l’occasion dont vous disposiez, vous l’avez laisser passer en des mains traitresses.

À la fête de l’humanité, demandez des comptes à vos élites.
JL Mélenchon doit rendre compte.

Mais l’agenda……

Le libéralisme marchand lui est au stade de l’improvisation, pourquoi arrive-t-il ce tour de force, parce qu’il a mis en place ses solutions fondamentales, il a ses balises et son guide.
Ses improvisations, il le fait sur le dos de la gauche avec des concepts de gauche: juste un exemple: l’économie de partage. Le mot clef «« partage »».
Et ça grâce au formatage des esprits: la consommation, les rabais, etc……pendant des années. répétées.
Le libéralisme s’approfondie: la liberté d’être son propre entrepreneur..les 10 avantages.

La gauche, pas capable de voir les obstacles…….les communistes avec les vieux concepts et une dialectique qu’ils n’ont pas su clarifié. Ils n’ont même pas eu l’idée de mettre dans la Constitution les protections nécessaires au fur et à mesure des avancés…..Le côté économique a été sans doute délaissé systématiquement ?!?!

Ils ne sont même pas capables de dire clairement: Marx nous a montré une chose passé inaperçu pendant des millénaires (ignorance oblige), aujourd’hui les mots, pour le dire, sont limpides.
Le patronat exploite les travailleur de deux façons…….C’est l’état de droit qui rend possible….et c’est la justice qui rend légal….et c’est le système de sécurité qui le protège.

Je pousse le bouchon, mais la gauche ne l’a-t’elle pas pousser elle-même ?

EY ! les communistes, la gauche, les progressistes et les verts (vous autre sortez du potager de temps en temps ), la mission du communisme et du socialisme et de la démocratie directe est de UN libérer l’humain de l’exploitation et DEUX que les coopératives autogérées débarrassent le boss, l’ultime exploiteur.

Mais vous tenez à vos gros sabots : la dictature prolétarienne. Vous ne voyez pas que ce sont des mots qui ont une résonnance à faire fuir. Mais vous vous êtes identifier bêtement à des mots, à de la dialectique, vous êtes incapable de voir.

CADTM, et d’autres initiatives vous montre le chemin,…Avez-vous le documentaire la PRISE, dans laquelle une question s’est posée: assez de critiques et de phrasages improductifs, il faut une réponse, et le mouvement des coopératives: occuper, résister et produire.

Même le Venezuela ne l’a pas réalisé et cela pendant 17 ans.

Et Cuba pendant presque 60 ans. Le pays devrait être totalement sous le régime des coopératives….

Je n’au qu’un mot désagréable, politiquement incorrect et une offence aux oreilles des croyants hypocrites, qui n’ont rien compris: que la religion a pour origine l’ignorance et les drogues et que les croyances ont servi dans un premier temps à se rassurer de la peur de tous les instants.
Siboir….

alain harrisonqui le protège. 27 juillet 2016 à 22 h 28 min

Sans la sortie des quatre, et d’un agenda alternatif……..KAPUT.

On fait ou on ne fait pas.

Les choses à moitié fait, retombe.

La Grèce en est le parfait exemple. Examinez.

Lisez (pp 29-30) du livre tous manipulés tous manipulateurs.
Un sous titre à ces deux pages pourraient être: d’un conditionnement à un autre.

alain harrisonqui le protège. 27 juillet 2016 à 23 h 28 min

En ce moment sur CPAC, imaginez qui parle de démocratie, de dictature, des droits de l’homme. ? Les droits des prisonniers…….?!?!

Conrad Black, le magnat qui a été mis au banc des accusés et trouvé coupable.
Il a des amis puissants.

Ils sont en train de récupérer et de rendre inextricable ce système de textes insondables sur nos vies et la vie elle-même. ET les interprétations de la charte des droits par les tribunaux, donc des avocats. Aux US c’est la pratique, les avocats mènent les pas de danse.

Quand je pense au PQ et Pierre K. Péladeau comme chef……………………

Nous, citoyennes travailleurs devons nous organiser tout azimut, dès maintenant, selon nos forces respectives et complémentaires.

En ce moment il y a un mouvement des hautes instances pour contrer les efforts des populations à se dégager du système d’exploitation et les techniques vont de la PUB au renversement des gouvernements progressistes dont le VENEZUELA est la figure de proulx qu’il faut pour le néo-libéralisme des affaires (les hommes d’affaires et cie.)couler à tout prix.

Erdogan est en train de formater par ricochet les états totalitaires dans l’Europe, et le PS-hollande fonce à plein.

Les médiats parlent à satiété des effets collatéraux du terrorisme, mais l’OMERTA sur les causes et les acteurs responsables.

IL faut reconduire ce texte historique qui l’indique clairement.

Crime contre l’Humanité, l’ultime retour des barbares.

alain harrisonqui le protège. 28 juillet 2016 à 0 h 29 min

Bien.

«« Fait nouveau de première importance qui va changer la nature de l’Union européenne et la perception qu’en ont les peuples. La demande d’une transformation profonde de la construction européenne et d’un changement radical des politiques nationales, qui en sont trop souvent des déclinaisons, est majoritaire en Europe. »»

OUI, attention ils vont ressortir le piège des concessions, à la carte et toutes les tractations en coulisse.

NON.

Il faut casser l’UE et les trois autres larrons: l’euro et les système bancaire à crédit néo-libéralisme sauvage (le capitalisme) et mettre à la porte l’OTAN.

De la vision d’ensemble.

Il n’y a pas de concession à faire, là on va voir qui est « oui, mais » dont la gauche doit se purger.

C’est le temps des choix, en ce moment nous détruisons l’écologie, notre terre nourricière et tout ça pour quelques dollars de plus des avaricieux.

En ce moment le péché le plus reprochable et le plus malfaisant: voir ses effets synergiques et ses dommages collatéraux à travers le monde.

Le pape François l’a enfin dénoncé. Les printemps arabes sont le fait de l’occident-US pour les ressources. Mais maintenant le pétrole a un double rôle énergétique et comme arme de destruction massive, collusion US-Angleterre, France, Allemagne et l’Arabie Saoudite comme bras armée économique-énergétique.

Les autres pays comme l’Italie, la Grèce (pacte avec Israël), L’Ukraine (conflit avec la Russie) et maintenant Erdogan (institutionnalisation des états autoritaires) et les autres (surtout de l’est ?!) dans une moindre mesure, mais d’usurre de la démocratie par la monté de fascisme.

Seul la vision d’ensemble peut nous donner accès aux tenants et aboutissements, aux causes et acteurs responsables. Et des acteurs responsables il y en a une trollé. Mais, y en a qui ont plus de responsabilités criminelles sur le plan de Crime cintre l’Humanité qui a des effets synergiques et dommages collatéraux à travers le monde. Qui favorise l’emprise du néo-libéralisme et sa consolidation sur le monde. Et cela sur un continuum, qui va de Coullard (Québec) et la privatisation en douce du système de santé publique (les politiques économiques d’ajustements, une technique fondamentale, sous couvert, dont les bit sont inaperçus, à moins D’arriver à faire des liens (Cousteau, avoir la capacité de faire des liens entre des choses qui en apparence ne semblent pas avoir de liens)….toujours sur le continuum, qui va de (…) à la mise en place du terrorisme, une nouvelle forme d’extermination (les guerres limitées_ le nouvel Ordre Mondial de tu sais qui) en lieu et place du nazisme par trop organisé et sophistiqué. Le terrorisme, à priori, n’est pas de cet ordre. Mais, nous devons nous rendre compte qu’il ne s’agit pas de terrorisme, mais bel et bien d’une guerre limitée d’intérêt par sous traitance, ou autrement dit un genre de néo-colonialisme, une néo-guerre. Une instrumentalisation.

alain harrisonqui le protège. 28 juillet 2016 à 2 h 16 min

Le discours de l’ancien chef de la CIA, a remis les pendules à l’heure, Clinton continuera à bouleverser la planète, ils ont des intérêts nationaux partout partout, partout, peut-être même dans nos maisons. Il paraît que Joe Biden est un être plein de compassions, il comprend la misère du monde.

La gauche n’a qu’à bien ce tenir partout partout dans le monde, le masque démocratique, ce cache derrière les protestants, vous savez ceux qui ont fui l’Angleterre, l’exode vers le nouveau monde, quelle ironie, le nouveau monde est vite devenu l’ancien monde avec ses méthodes de la libre entreprise, et tout ce qui n’est pas d’accord avec disparaît. Les amérindiens ont gouté aux traités blancs.
Du Mexique à la Terre de Feu.
Mais il semble qu’il y a encore de la place pour une deuxième razade des ressources et aux meilleurs prix. HA la bourse ! Wall Mart doit se lécher les mains ainsi que tous ses clients.

Lisez et relisez et surtout faite passer, répéter la vérité historique de l’esprit du Vieux Monde qui repart à la conquête. Et ou,Thatcher n’est pas morte, au contraire elle se porte très bien, mais cette foi ci, elle ne s’installe pas en Angleterre, mais aux US. Imaginez !!!

Pour ma part j’espère presque que Trump va l’emporter.

Dans les pays fascistes (que l’occident semble prendre le virage), la femme de fer va mener le bal. Sans doute que la première danse sera avec Obama.

Obama, Syriza…….en france………

OUAIS…..

alain harrisonqui le protège. 28 juillet 2016 à 5 h 11 min

Correction: Tsipras et non Syrisa

Donc:

Obama, Tsipras……en France

alain harrison 28 juillet 2016 à 23 h 04 min

Le néo-colonialisme ne cesse d’innover: Chypre et le tourisme.
Le tourisme ????
Le consumérisme et ses effets collatéraux sur les populations ?

Même des populations de la classe moyenne participe à l’effet néo-colonialisme, le marché de tout et de rien.
Faire parcourir un oeuf de Chine jusqu’au Québec. On en a des oeufs, on peut en exporter même.

L’absurde, le consumérisme va-t-il nous y mener ?

Le consumérisme ne serait-il pas la prédation sophistiquée ?

alain harrison 29 juillet 2016 à 0 h 55 min

Bonjour.

Qui est Fethullah Gülen, accusé par la Turquie d’être à l’origine du coup d’État ?

«« Mais l’ancien ami est devenu l’ « ennemi public numéro un » de l’homme fort de la Turquie après un scandale de corruption de la fin 2013, qui a touché le cercle intime du président…..

Des millions d’adeptes

Son enseignement d’un islam ouvert à l’éducation et aux sciences ainsi qu’au dialogue interreligieux, notamment inspiré du soufisme, lui vaut des millions d’adeptes mais aussi les suspicions des défenseurs de la laïcité en Turquie. »»

http://www.la-croix.com/Monde/Europe/Qui-Fethullah-Gulen-accuse-Turquie-etre-origine-coup-Etat-2016-07-16-1200776217

Décidément, quand on regarde la diaspora mondiale : de la tribut la plus reculée, en passant par la philosophie de la guerre limitée, de financiariser ou donner un prix à chaque chose, à l’envoie du dernier satellite, Nous sommes bien rendu à un point tournant.

alain harriso 30 juillet 2016 à 0 h 15 min

Comment changer les institutions, et bien par les commissions citoyennestravailleurs, appuyées par les nombreuses initiatives qui remettent en question et même exigent des changements drastiques du système financier-état de droit (e), en faillite qui fait ressortir toute la collusion malhonnête hommes d’affaires- politiciens affairistes.
Et vous les forces militaires et les forces policières réveillez-vous. Qui défendez-vous en réalité.
Osez vous questionnez, osez vous instruire sur l’histoire récente de la monté en puissance de la finance qui se fout de vos parents, et qui préparent l’avenir de vos enfants.

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter