Une dure bataille pour faire vivre l’Humanité

le 23 avril 2020

Vous êtes nombreuses et nombreux à répondre à notre appel « souscription-spéciale-crise » pour l’Humanité. Nous vous en remercions d’autant plus chaleureusement que nous subissons en ce moment, comme l’ensemble de la presse, un choc d’une violence inconnue depuis très longtemps.

Ce contrecoup sévère, effet de  l’actuelle épidémie, est dû à la fermeture d’un nombre important de points de vente et aux difficultés rencontrées ces dernières semaines par la distribution postale. La diminution moyenne des ventes de journaux avoisine 25% tandis que les pertes de recettes publicitaires atteignent  80%. A ceci s’ajoute depuis quelques heures la cessation des paiements de notre entreprise-coopérative de distribution de la presse, Presstalis. Ceci va dégrader encore nos résultats car les ventes de journaux et de Hors-séries de ces dernières semaines risquent de ne pas nous être payées.  De nouveaux journaux, notamment Paris-Normandie  la semaine dernière sont placés en redressement judiciaire.

Si cette crise venait à se poursuivre, c’est tout un pan de démocratie qui tomberait en lambeaux. L’Etat doit donc s’en préoccuper avec plus de diligence. Des aides exceptionnelles doivent être décidées sans tarder au risque de nouveaux sinistres.  La demande d’informations, au-delà de celle fournie en continue par des chaines d’informations, de contenus journalistique élaborés, documentés, fiables est extrêmement importante dans l’ensemble de la population. La presse écrite qui permet le développement et le traitement des faits, des analyses diversifiées, est plus que jamais un outil démocratique, citoyen, culturel pour réfléchir en homme ou femme libre. C’est d’autant plus vrai dans l’actuel contexte ou tant de contradictions exposées, tant de faits cachés, tant d’uniformité des options politiques à la télévision et à la radio crée une situation malsaine tendant à écarter le citoyen, le travailleur de la délibération publique.

Tout en respectant les prescriptions sanitaires, nos équipes se battent avec détermination et courage pour vous permettre d’accéder a des informations vérifiées tout en prenant le parti du monde du travail et de la création, des soignants, tout en relayant les actions de solidarité qui se déploient dans tout le pays et au-delà. Les équipes de journalistes sont en lien constant avec des médecins, des infirmières, des chercheurs, comme avec les inspecteurs du travail et les avocats, avec les ouvriers et leurs syndicats comme avec les créateurs. Ils travaillent avec constance et professionnalisme  pour que vous disposiez avec notre plateforme « humanité.fr », L’Humanité-Dimanche, L’Humanité, ou Travailler Au Futur (travailleraufutur.fr) d’un ensemble de lieux où vous pouvez accéder à des informations, à des actions, à des débats et des propositions alternatives utiles pour penser et agir sans attendre.

Les soutiens financiers que nous recevons constituent donc  un fort encouragement. Il est indispensable pour affronter cette période, alors que le plan de continuation de L’Humanité adopté par le tribunal de commerce de Bobigny le 27 décembre 2019 est forcément mis à mal. La souscription « spéciale crise » en cours est un moyen de faire face à nos dépenses courantes. Nous sommes également heureux d’accueillir de nouveaux abonnés notamment sur notre plate forme numérique. Qu’ils n’hésitent pas à nous faire part de leurs opinions et propositions pour améliorer encore nos journaux et revues.

L’existence et le développement de L’Humanité est partie intégrante des conditions du pluralisme et de la démocratie. La découvrir et la faire lire est le moyen pour soi même, d’accéder à un traitement des événements à partir des ses intérêts sociaux, écologiques, démocratique, culturel. Elle est un moyen de gagner en liberté.

Pour faire un don à l’Humanité cliquez ici.

Pour découvrir et s’abonner à l’Humanité ou l’Humanité Dimanche : aller à https://boutique.humanite.fr

Pour une question, une remarque, une proposition : relation.lecteur@humanite.fr

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter