Sujet : Macron

Paradis pour les nantis. Pas un radis pour le plus grand nombre.

L’anniversaire de la première année du quinquennat de M. Macron fait éclater au grand jour le « malentendu » sur lequel il a été élu et les secousses des plaques tectoniques qui travaillent en profondeur la France. Une grandissante désapprobation et contestation

Le trio guerrier

Personne ne peut soutenir le dictateur de Damas, encore moins ses exactions contre son peuple et particulièrement les enfants. Mais ici comme en Irak, en Lybie en Afghanistan ajouter des bombes aux bombes n’a jamais permis la paix et la sécurité. On peut même

Nouveau parfum de révolte

Singulière séquence que celle qui s’est déroulée depuis le milieu de la semaine dernière, inaugurée par la journée de mobilisation massive des agents publics et des cheminots après celle des retraités, puis l’irruption, sous couvert de la hiérarchie, d’une milice

Ce 22 mars, un début…

Les 161 manifestations de retraités qui ont irrigué l’ensemble du territoire semblent montrer que la tentative du pouvoir macroniste de mettre en concurrence les retraités avec les actifs commence à faire long feu. Ces mouvements renforcent ceux des personnels des

Débranchez la sulfateuse !

Des ors du château de Versailles au comité central du capitalisme à Davos, le Président distille ses messages prometteurs pour l’ultra-minorité qui accapare les richesses et accumule les patrimoines.  La France qui travaille, elle, crie justice. M. Macron a baisé

A qui perd…perd !

  Une vaste opération de mystification est en cours, laissant croire que 21 millions de nos concitoyens bénéficieront d’une hausse de leur pouvoir d’achat parce que les salaires vont augmenter. Ceci peut avoir l’apparence, et peut être le gout de

Avant de tourner la page de 2017….

Quoiqu’elles puissent paraitre artificielles, les balises de l’année nouvelle permettent d’opérer un retour utile sur les événements et de juger les évolutions en cours. Ce coup d’œil dans le rétroviseur est indispensable pour mieux ajuster les ripostes. L’année 2017 aura

Une question de civilisation

Le mouvement mondial de creusement des inégalités s’amplifie au rythme du déploiement d’un capitalisme assoiffé de dividendes, qui se nourrit goulûment des coups portés à L’Etat social, de l’abandon progressif des politiques publiques, du travail précaire en voie de généralisation,

Le Macronisme, c’est l’insécurité de vie

En convoquant micros et caméras pour permettre au « bon peuple » d’assister en direct à la démolition du contrat social français par simple signature du monarque, M. Macron met en scène sa propre arrogance et affiche son mépris envers la majorité