Sujet : attentat

Deux ans après, toujours debout face à l’obscurantisme

En ce triste jour anniversaire, deux ans après le massacre de Paris et de Saint-Denis, nous nous associons au chagrin des familles face à un deuil nécessairement long et douloureux. Nous adressons aux centaines de blessés, meurtris à jamais, nos

Solidarité et fraternité avec Barcelone.

Nous pleurons les victimes des odieux crimes perpétrés à Barcelone et Cambrils, les quatorze vies humaines une nouvelle fois emportées par le fanatisme assassin et la nébuleuse du crime obscurantiste et terroriste, les dizaines de vies meurtries à jamais. Une

Mémorial improvisé sur la Promenade des anglais à Nice, le 16 juillet 2016/ AFP

Face à la terreur

Ce devait être un soir de fête et c’est devenu un jour d’effroi. Après Paris, Istanbul, Orlando, Bamako, Bruxelles ou Bagdad, la furie terroriste s’est abattue sur Nice. Elle a broyé des dizaines d’existences, certaines à l’aube de la vie,