Quel est le but de cette campagne contre l’Humanité ?

le 13 décembre 2013

l'Humanité 5

Une cohorte déchaînée de la bien pensance radiophonique, en appui de quelques groupuscules de droite, s’attaque violemment depuis quelques jours au Parlement et à l’Humanité.

 

Pourquoi ? L’Humanité aurait reçu un cadeau de l’Etat qui lui effacerait ses dettes. Rien que ça ! Sans même vérifier de quoi il s’agit exactement, sans même prendre la précaution de nous passer un coup de fil confraternel, une équipée, qui va de Mrs Apathie, Brunet, Morandini et consors, multiplie les chroniques, émissions spéciales, sous-entendus et autre insinuations pour calomnier l’Humanité, souhaiter sa mort tout en accusant l’Assemblée nationale de complicité coupable. Mme Le Pen leur est venue subrepticement en renfort il ya quelques jours. Et voici que de petits groupes liés à des droites extrêmes lancent une pétition demandant à l’Etat de ne pas payer les dettes de l’Humanité. C’est une farce ! Cela fait près de 30 ans qu’on n’avait pas entendu de tels propos haineux à l’encontre de notre journal.

 

S’il s’agissait de critiquer un vote des députés ou un choix gouvernemental, rien de plus naturel en démocratie. Mais c’est de bien autre chose dont il est question qui se résume en un seul slogan à propos de nous : qu’ils crèvent ! Et tant qu’elle y est, toute cette bonne société qui petit-déjeune, déjeune et dîne dans le beau monde, passant d’un média privé à un autre, négociant ses bons salaires chaque année au moment du mercato télévisuel, en vient à crier haut et fort, que c’est toute la presse écrite qui est trop, bien trop aidée. Que des citoyens, des salariés, des petits patrons qui, actuellement souffrent terriblement de la crise, des fins de mois difficiles, du manque de débouchés pour leurs productions ou de la cherté du crédit, soient offusqués par un tel prétendu cadeau, peut se comprendre. Mais il ne s’agit pas de cela. Et je veux m’en expliquer.

 

De quoi s’agit-il ? A la fin de l’année 2000 l’Humanité se trouvait en grave difficulté, proche de la cessation de paiement. Un plan de redressement lourd était décidé à la suite de ma nomination. Il comprenait une sévère restructuration sociale, industrielle et économique, sur laquelle je ne reviens pas ici. Pour la mener à bien, il était indispensable de disposer de prêts relais pour faire face à un certain nombre d’échéances impératives. Avec le directeur financier de l’époque, nous avons rencontré au moins 11 dirigeants de banques importantes. Aucune d’entre elles ne voulait aider une PME dans notre situation ; encore moins une entreprise de presse. Et évidemment, encore moins l’Humanité, journal de la gauche de la transformation sociale et écologique. Face au péril qui menaçait, j’ai du, en désespoir de cause, me tourner vers la banque publique, Banque de développement des PME (BDPME) devenue par la suite OSEO. Celle-ci faisant la même analyse que les autres banques refusait d’accorder quelque crédit que ce soit sans garantie. Me tournant vers la structure du CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle), rattachée à Bercy pour traiter de la situation des entreprises en très grande difficulté, notre dossier est devenu encore plus sensible. Au terme de ce parcours du combattant, les pouvoirs publics ont demandé au CIRI et au Fonds de développement économique et social (FDES) de réétudier l’ensemble de notre dossier. C’est là qu’enfin nous avons obtenu trois lots de prêts étalés sur deux années en lien avec le FDES. Le premier, le 24 décembre 2001 pour une valeur de 1,5 millions d’euros. Nous avons remboursé son capital et ses intérêts, soit  plus de 2 millions d’euros. Un second au mois de mars 2002 pour un capital de 2,2 millions d’euros pour lequel nous avons remboursé au total une somme dépassant les 3 millions d’euros. Un troisième, le 4 avril 2002 dénommé « prêt participatif », aux  taux d’intérêt progressifs, pour une somme de 3,2 millions d’euros. Sur ce prêt, nous avons remboursé environ 20% du capital mais nous payons des intérêts très élevés depuis l’année 2007 puisque pour un emprunt de 3,2 millions d’euros, ils représentent 3,1 millions d’euros. C’est dans ce cadre, et en tenant compte de ces frais financiers exorbitants et pour permettre la reconstitution du capital de l’Humanité que j’ai demandé depuis des années aux gouvernements successifs de reconsidérer notre situation. Tous les gouvernements, sans exception, l’ont toujours admis et sont restés ouverts à nos demandes. En 2009, avait été décidée une solution d’attente transitoire consistant à repousser de 5 ans le remboursement du capital. Mais avec cette formule, les frais financiers ont continué à peser sur notre trésorerie et nos résultats comptables.

 

A la suite de ces différents examens, l’actuel gouvernement a décidé, en toute transparence et au nom du pluralisme de la presse, de proposer au Parlement de nous délivrer de ce fardeau qui, comme pour d’autres petites entreprises, nous asphyxie à cause des frais financiers. Du reste, c’est contre cette logique que l’Humanité, avec le Front de gauche et d’autres, mène campagne contre les coûts du capital et non pour accuser ceux du travail, comme le font quotidiennement nos censeurs médiatiques, bien moins regardant quand il s’agit du cadeau de 20 milliards d’euros fait au grand patronat ou encore des faramineuses retraites-chapeaux. L’Etat n’est en rien spolié puisque les frais financiers dont nous nous sommes acquittés remboursent largement le capital. Il est ici dans son rôle républicain de garant de la démocratie, de la libre expression des opinions et des idées et donc du pluralisme de la presse écrite d’information générale et politique. Un pluralisme bien utile. Nous sommes à un moment où le monde entier, toute la presse, rend hommage et célèbre Nelson Mandela. Nous nous en réjouissons. Mais, nous ne pouvons oublier que l’Humanité a été bien seule pour faire connaître le sort du dirigeant sud-africain qualifié de « terroriste » pour justifier sa détention par le régime d’apartheid. Rappelons également les campagnes d’information et de décryptage de l’Humanité anticipatrices lorsqu’elles montraient que le traité de Maastricht puis celui de Lisbonne conduisaient l’Union européenne et les peuples dans le mur. On pourrait ainsi multiplier les exemples. Faire taire la voix de l’Humanité conduirait à désarmer des forces sociales, syndicales, culturelles de leur action pour l’émancipation humaine. Peut-être est-ce d’ailleurs l’objet des actuelles campagnes ?

 

Enfin, nos procureurs brandissent devant nous une étude bien commode de la Cour des comptes qui, par de savants calculs, a décrété que l’Humanité est le journal le plus aidé. Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage ! Je suis prêt, bien sûr, à produire des chiffres, notamment dans le cadre de débats contradictoires avec nos accusateurs que les stations qui les emploient auront à cœur, j’en suis sûr, d’organiser.

 

La prétendue aide dont bénéficie l’Humanité reste au tiers inférieur de celle allouée à certains confrères. Elle répond tout à fait à ce que prévoit la loi pour les quotidiens à faibles ressources publicitaires. De surcroît, depuis l’année 2000, cette aide a été diminuée de 1 million d’euros qui nous aurait été bien utile.

 

 Autre argument de nos grands maîtres à penser, notre diffusion. Comme si l’Humanité était le seul journal à perdre des lecteurs ! Même si nous ne distribuons aucun journal dans les chaînes d’hôtel, de parking ou dans les premières classes de la SNCF.

 

Je remarque au passage, qu’aucun confrère de la presse écrite qui vit les mêmes difficultés que l’Humanité, n’a ouvert ses colonnes à ces zorros en peau de lapin. S’il en est ainsi, c’est qu’à l’exception de nos amis de La Croix, tous les journaux perdent des lecteurs et aucun ne vit de la vente de ses titres. La diffusion de l’ensemble de la presse payante a diminué de 180% depuis la Libération. Cela ne doit réjouir personne. Affaiblir un organe de presse ou le fermer comme cela a été malheureusement le cas pour France Soir, Infomatin, Le Matin de Paris ou la réduction de la voilure de La Tribune revient à mettre à chaque fois des centaines de salariés, dont de nombreux journalistes, au chômage. Au-delà, ce sont des milliers de chômeurs supplémentaires dans l’ensemble de la chaîne de production et de distribution des journaux.  Et ce qui se passe depuis plusieurs mois dans le monde entier est inquiétant pour toutes et tous sauf évidemment pour les intégristes, les simplistes populistes et l’extrême-droite qui rêvent d’un peuple asservi sans livre, sans théâtre, sans cinéma, sans maisons de la culture, sans journaux mais peut-être truffé d’écoles privées.

 

Dans un tel monde, toute la presse et la télévision seraient aux mains des puissances d’argent au service d’une pensée unique. Aucun démocrate, aucun républicain qu’il soit de droite ou de gauche ne peut le souhaiter. C’est la question essentielle.  A quelle valeur chiffre-t-on la démocratie, le pluralisme des idées, le débat, l’accès à la culture dans une société ? Evidemment, les forces de l’argent et leurs perroquets n’ont pas encore inventé des agences de notation pour cela. Pluralisme, démocratie, respect mutuel, autant de conditions qui vaillent pour faire société et monde ensemble dans cette période de crise qui bouleverse tout, fracture les vies et déchire les repères.

 

Si nos procureurs ont terminé leur plaidoirie et sont prêts au débat, je suis à leur disposition.

140 commentaires


daniele brutails 13 décembre 2013 à 11 h 08 min

il faut que l’Humanité puisse représenter tous ceux qui à gauche sont sans voix

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 54 min

Oui ils le font pas c’est dommage. Ils vivent de subventions et de prêts publics, ils risquent pas de représenter grand chose qui aille contre la voix de leur maitre. On devrait les appeler Waf Waf !!! lol

Potier Jacques 8 janvier 2015 à 12 h 06 min

oui c’est essentiel de défendre l’huma pied à pied. Amitiés

Michel Le Veillé 13 décembre 2013 à 11 h 20 min

s’il ne devait rester qu’un argument : à la veille du 100e anniversaire de sa mort on ne va quand même pas assassiner une deuxième fois JAURES!!!

Jean Jaures 13 décembre 2013 à 20 h 47 min

Ne travaillant plus dans ce journal, peu m’importe. Mais merci pour l’attention.

Hamel, Louis-Marie 11 juillet 2015 à 22 h 01 min

Si tu n’y travailles plus concrètement, ton esprit habite toujours la publication. Jean Jaurès (pseud.) ou qui que tu sois, ta modestie t’égare… Pas facile de parler à la place des icônes…

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 54 min

Ha oui, Jaures ça fait sérieux là. il faut sauver le soldat Huma !

ARNAUD 13 décembre 2013 à 11 h 43 min

Il est désormais de règle qu’un confrère dans le besoin soit systématiquement attaqué, mais il ne faut pas oublier que la droite et surtout le patronat sont devenus des acharnés pour détruire le seul journal d’origine communiste. Vous savez ce journal qui défend les ouvriers, les travailleurs, les retraités, les sans voix. Or, ce journal demande, en ce moment, de l’aide à ses lecteurs, il devient fragile allons-y, la bête est blessée, faisons tout pour soutenir les destructeurs d’emplois, les délocaliseurs, les utilisateurs d’ouvriers sans contrat et sans protection sociale. Voilà ce qu’un presque octogénaire pense de cette presse sans âme.

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 56 min

Franchement si les lecteurs l’aide. Alors moi je dis respect. Rien à redire et longue vie à l’huma. Mais malheureusement, j’ai plutôt l’impression que plus personne ne le lit.Et encore un qui vit au crochet d’une société qui n’en peut plus.

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 02 min

Comment « au crochet » ? les PME qui empruntent vivent « au crochet » ? Quelle entreprise n’emprunte pas ? Pour le journal il s’agissait de payer des intérêts égaux (voire plus grands) au capital emprunté. N’est-ce pas au rôle des banques dans la société qu’il faudrait réfléchir ? Autrefois, elles étaient nationalisées, mais aujourd’hui cela irait à l’encontre du dogme libéral de l’économie.
Ayrault au service du Medef !

alain harrison 25 décembre 2013 à 3 h 27 min

Allez et prenez le temps de voir ces quelques vidépos courts, en vous posant la question où est passé l’argent des peuples, car si l’argent a une quelconque valeure, c’est parce qu’il y a les PEUPLES qui travaillent, qui produisent. Malheureusement, il y a un petit 1% qui avec l’aide des institutions (publique-même) s’accaparent le bien collectif.

Vidéos:

La dette publique pour les nuls
Loi pompidou giscard rothschild de 1973
LA DETTE PUBLIQUE EXPLIQUÉE PAR UNE ENFANT
François Hollande et l’article 123 du traité de lisbonne
CÔTÉ DOCUMENT:
Le document de JPMorgan

Solutions:
coopératives autogérées à temps partagé
revenu de base
Les tables de réflexion informelle à temps partagé
pour prendre conscience: pédagogie de l’implication à temps partagé: auto-éducation et questionnement sont les premiers pas.

Se questionner et agir en tant qu’humain, notre seul idéologie ne ressort-elle pas de l’Évolution Naturelle et de notre humanisme en devenir. Je dis en devenir parce que, OK, pour frapper l’imagination: La bête de la bible, n’est ce pas tout simplement un symbole pour indiquer en réalité l’homme qui s’abandonne à la haine (une grande peur psychologique devenu compulsive pour parer à tout sentiment de culpabilité et de honte qui se cache derrière sous le couvert de l’obsession de la loi et de l’ordre tel que le conçoit le fascisme). En jetant un regard sur l’activisme du fascisme (naz, com, fas, les extrémismes) du siècle passé, pour moi l’évidence de la bête ressort.
Les idéologies ont démontré leur limite. Bien sur il faut un signe de ralliement. Pourquoi pas de porté universelle.
L’argent est notre moyen d’échange. Le lion dès la naissance est pourvue de griffre, c’est son moyen de survie. Et nous ?!?
Liberté individuelle et l’ensemble humain sont indivisibles. Créons un monde, dès maintenant de partage. Un petit véhicule labile: les tables de réflexion informelle à temps partagé. Petit train va loin. Occipy wallstreet a fait ressortir le 1%. de nouveaux groupes se forment et il y a tous ces milliers d’orgamismes à vocation distincte… Trouver un levier de synergie.
La critique sans outil de conscientiser..
L’Argentine au début 2000 a mis à mal les politiciens, elle a fait du grabuge justifié, mais c’est donné ses premières réponses : occuper et produire, si elle passe au niveau 2: des coopératives autogérées rentables et « compétitives » à temps partagé, le revenu de base rentrera en compte, le niveau 3. Le niveau 4, c’est la démocratie directe partagée.
La finance s’invente. Inventons-nous, et pourquoi-pas autour d’une table.

Les étudiants ne sont pas encore trop pourri par des conditionnements, ils peuvent se prendre en main..

Questionnement et créativité

REMIGNARD 13 décembre 2013 à 11 h 44 min

En 1944 le CNR où étaient représenté tous les partis républicains le syndicats et les mouvements de résistance prônait dans son programme « Les Jours Heureux » l’indépendance de la presse des puissances d’argent un programme encore à mettre en œuvre!
pour l’indépendance de l’information
Vive l’humanité

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 51 min

1944, c’était au siècle dernier non ?

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 06 min

et alors ? 1789 c’était encore plus vieux ! il faudrait détruire la liberté d’expression pour faire moderne ?

José Canali 13 décembre 2013 à 12 h 28 min

L’Huma est un journal qui s‘achète ou ce diffuse.
Il n’est pas vendu ou à vendre aux forces de l’argent tels cesser ces valets asservis, pantins écervelés du capital répandus sur les médias à genou.

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 50 min

Non pas du tout vendu aux forces de l’argent… Juste 3,2 Millions de prêt plus des subventions chaque année … Pas du tout vendu, complètement indépendant; surtout du pouvoir en place !!!! MDR

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 08 min

ah ??? parce qu’il défend le PS ?

garoste 13 décembre 2013 à 12 h 43 min

Seulement quelques jours sans l’Huma….et on s’aperçoit qu’on ne saitplus rien de ce qu’il est nécessaire de savoir si l’on veut continuer à espérer un avenir digne pour nos enfants.Sans l’Huma ce serait l’uniformité mais qui a dit: »la nuit naquit un jour de l’uniformité »?

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 48 min

Achetez internet, et passez un moment dessus. Vous lirez tellement de choses plus pertinentes qu’à l’Huma ou ailleurs et vous vous direz : merde je veux plus de cette propagande. ET comme les autres, vous n’achèterez plus … Comme ça ils vous forceront par la loi pour vous prendre l’argent afin que tous les journalistes et redac et dirigeants du journal puissent continuer à avoir leur salaire pour faire un boulot inutile à la communauté …

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 11 min

c’est sûr ! parler des conditions de vie des gens ou des salariés en lutte, c’est de la propagande ! mdr

Lo Piccolo 27 décembre 2013 à 14 h 54 min

Voila une preuve que l’humanité est depuis toujours attaquée,elle défend trop les peuple il faut la détruire à toutes force depuis un siècle ,cette image en atteste la véracité.Alfred

http://imageshack.com/a/img811/6808/gxk4.jpg

Gérard 9 avril 2014 à 10 h 37 min

Ah « internet » ! Qui c’est ce « binitials » ? Ironique ou haineux ? Or, les deux ne vont pas ensemble… J’espère que sa « brillante » analyse s’adresse à l’ensemble des journaux qui tous (sauf peut-être « la croix ») sont dans des situations identiques.
Pathétique « binitials »…

Moreau 13 décembre 2013 à 13 h 31 min

Nous avons besoin de davantage de bon journalisme et non de moins, l’Humanité est un journal assez satisfaisant qui gagnerait à parler plus de la culture réelle tant la qualité des oeuvres n’est pas en fonction de la célébrité des artistes notamment en ce qui concerne la Poésie. Le président de la République a annoncé une politique de la culture ambitieuse sans préciser laquelle, il serait bon que les producteurs de bon journalisme s’investissent en prenant des initiatives. Il est normal que le bon journalisme soit aidé, mais il serait normal aussi qu’il s’investissent pour des progrès culturels qui seraient la base même du vrai changement de la société au-dela des nouvelles lois : abolition de la peine de mort, de la prostitution des personnes mineures, de la prostitution des personnes adultes… Je pense qu’il faut parler du progrès du journalisme qui se fait attendre plus que du coût du journalisme pour la société.

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 45 min

Ce sont des vendus comme les autres. Lisez l’article, il vous le dit …

Lo Piccolo 15 décembre 2013 à 21 h 08 min

Binitials ,il n’y a pas beaucoup à chercher pour savoir sans peur de se tromper de quelle classe vous sortez,c’est ignoble de lire ce que vous écrivez. Alfred

Binitials 15 décembre 2013 à 22 h 40 min

ha oui, quelle classe ? Ceux qui veulent une presse libre qui ne se vend pas à l’état ? Qu’y-a-t-il « d’ignoble » ?

Lo Piccolo 16 décembre 2013 à 8 h 25 min

Oui bien sûr vous suivez votre raisonnement il vaut mieux se vendre au néolibéralisme ,ça confirme ce que je disais.ALFRED;

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 05 min

ET puis l’avantage du néo/turbo libéralisme c’est qu’il n’a aucun visage… Tu sais … La liberté …

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 20 min

Associer « liberté » à libéralisme est un glissement de sens pernicieux ! Friedman, le chantre du libéralisme a été le conseiller économique du Chili sous la dictature de Pinochet.
Si vous n’êtes pas au Medef ou fils d’un de ces idéologues du libéralisme, je dirais que vous tenez des propos d’asservi volontaire.

Victor 13 décembre 2013 à 14 h 52 min

« Si nos procureurs ont terminé leur plaidoirie et sont prêts au débat, je suis à leur disposition. »

hum hum …. il n’y a plus de correcteur à l’huma ? sans doute viré en 2000 pour sauver des éditorialistes talentueux qui confondent la plaidoirie de l’avocat avec le réquisitoire du procureur ?

Hamel, Louis-Marie 11 juillet 2015 à 22 h 14 min

Pardon, votre Honneur, avant d’attaquer, il faut connaître un minimum le jargon juridique. Jusqu’à preuve du contraire, la définition d’une plaidoirie, c’est : « La plaidoirie désigne de manière générale l’exposé verbal des prétentions et arguments d’une partie devant un tribunal, lors d’une audience. » Et Pan ! sur le bout du nez ! Non le Directeur de l’Humanité n’est ni inculte, ni niais. Il défend son journal ? A sa place qui ne le ferait ?

Vidal 13 décembre 2013 à 16 h 24 min

Il serait bon que Monsieur De Caunes donne la parole à Patrick Le Hyaric comme il

le fait si souvent à Mrs Brunet, Morandini et surtout Aphatie
sur canal plus pour que les téléspectateurs connaissent la vérité sur ces calomnient. merci d’avance

Vidal 13 décembre 2013 à 16 h 26 min

Il serait bon que Monsieur De Caunes donne la parole à Patrick Le Hyaric comme il

le fait si souvent à Mrs Brunet, Morandini et surtout Aphatie
sur canal plus pour que les téléspectateurs connaissent la vérité sur ces calomnies. merci d’avance

Jay 13 décembre 2013 à 16 h 35 min

Les pseudo-démocrates, qui se présentent comme de grands défenseurs du pluralisme de la presse, se transforment sans complexe en ses fossoyeurs quand il s’agit de « l’Humanité » parce que, quotidiennement, elle participe à donner la voix à celles et ceux qui ne l’ont jamais, et à défricher une voie de justice, de fraternité et d’Humanité.

Colvert-Spartakoïd 13 décembre 2013 à 19 h 05 min

Ce scandale hypocrite où les incendiaires osent crier « Au feu » est inspiré par tous ces bandits poussés par les oligarchies et les multinationales qui veulent faire disparaître la liberté d’information et d’expression des citoyens.
Résistons et Soyons de plus en plus nombreux à nous impliquer dans cette véritable Lutte des Classes.

Vive l’Humanité

Joàhn Beullens 13 décembre 2013 à 20 h 03 min

Eh oui, les roquets aboient !
Les roquets, les commentateurs diplômés ès-gouvernants, ces « experts » que les media appellent à tout propos pour justifier les injustifiables injustices subies par tant d’hommes et encore plus de femmes
Oui, ces roquets qui aboient pour mordre les chevilles et espérer mettre à bas un journal, et par delà ce journal, ses lecteurs, ces électeurs qui ont l’outrecuidance de vouloir dire NON à l’injustice, NON à une certaine Europe.
Ces citoyens qui disent NON à cette Europe dans laquelle la circulation des capitaux, des services n’est libre et non faussée que pour le grand capital et pour les bénéfices outrageants tirés de l’exploitation des plus pauvres par ceux qui sont les plus riches.
Ce journal est un nécessaire – indispensable – contre pouvoir. La réaction de ces roquets montre à l’évidence qu’ils n’aiment pas, mais pas du tout, ce que disent les Maurice Ulrich, Jean-Emmanuel Ducoin, Jean-Paul Piérot et autres José Fort… Ah oui, il y a des vérités que les roquets n’aiment pas entendre.

Lo Piccolo 13 décembre 2013 à 22 h 57 min

Je suis bien d’accord Joàhn Beullens ces journaliste qui critiquent notre HUMANITE,le font parce qu’ils sont incapables d’écrire ce qui est écris sur ce journal,ils n’ont aucune étique journalistique,ils se contentent simplement de réécrire ce que le gouvernement et le patronat leurs autorisent à écrire ,ils ont trop peur de perdre les salaires faramineux qu’ils perdraient s’ils étaient plus impartiaux, et vérifiaient comme doit le faire un journaliste qui fait ce métier,ils sont loin d’avoir la valeur morale qui faut pour informer le peuple des réalités de ce qui se passe réellement dans le pays au lieu de se soumettre totalement aux lois du marché comme leur imposent les donneurs d’ordres ils devraient avoir honte d’éssayer de détruire un des seuls journaux sinon le seul qui défende vraiment le peuple , bien que quelques fois hélas il est moins convainquant, peut être pour ne pas être accusé de fauteur de troubles.Alfred

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 45 min

Non les roquets se demandent juste pourquoi l’huma, mais pas seulement … Le figaro pour prendre le contrepoint… Ne vendent plus rien. Peut être parce qu’il n’apportent aucun éclaircissement sérieux sur cette situation. Et puis je suis désolé un journal qui ne vit que sur l’argent public, ça s’appelle un organe de propagande, pas un journal libre. Quand benbella paye les journaux, vous vous foutez de la gueule de l’information qui en sort, non ? Alors quand l’état fait la même chose avec vous, je crains que cela ne mérite que le même sort …

Justicier 15 décembre 2013 à 8 h 55 min

Tiens Binitials tu t’es bien reconnu comme un roquet, un trait de lucidité sans doute ?

Si on te suis ne devrait survivre QUE les journaux gratuits intégralement payés par la publicité, mais QUI paient d’après toi en dernière analyse la publicité ?

Les consommateurs, on est bien d’accord or à ce que je sache ce ne sont pas les consommateurs qui CHOISISSENT les organes de presse où passent les publicités des annonceurs.

Je serais donc, pour ma part, par exemple, pour une répartition NEUTRE des recettes publicitaires qui servirait à alimenter ainsi les organes de la presse quotidienne, entre autre, de telle sorte à GARANTIR LA PERENITE de la liberté d’expression ceci dans la limite bien sûr du respect des lois.

Tout organe de presse qui souhaiterait bénéficier de ces fonds devrait s’engager à respecter une chartre et une déontologie qui garantissent la liberté d’expression et de courtoisie dans son journal papier ou autre.

En échange les contributeurs publicitaires bénéficieraient à égalité complète mais proportionnel bien sur à leur contribution de ces médias dans ceux ci.

Je suis intimement persuadé que beaucoup de sociétés moyennes qui ne peuvent pas à l’heure actuelle se payer le luxe des pages de publicité seraient intéressées par ce type de « diffusion » de « publicité » pour leurs marques.

Justicier

mais non pas con 21 décembre 2013 à 16 h 22 min

y a un truc qui marche pas dans ton idée.
« En échange les contributeurs publicitaires bénéficieraient à égalité complète mais proportionnel bien sur à leur contribution de ces médias dans ceux ci. »
à égalité complète, ou proportionnel à la contribution ?
à égalité complète, le problème, c’est que ce qu’on veut sauver, c les journaux qui réfléchissent et informent, or ceux ci sont plutôt vers la gauche, et quand ils tentent d’être indépendants, c bel et bien pour ne pas avoir la moindre patte dans les pourris afin de pouvoir conserver pleinement la liberté de penser et continuer à suivre leur ligne éditoriale sans pression aucune.
A égalité complète, tu obliges ces organes de presse à donner une visibilité à des pourris qu’on cherche à zapper puis détruire s’il advenait qu’ils n’assainissent pas leurs pratiques.
Or ces pourris là ont largement de quoi se payr en surplus toutes les pubs qu’ils veulent en panneaux dans les rues, les metros les revues ; partout ils peuvent être et ils se dégagent déjà les budgets pour ça, avec lesquels on pourrait nourrir l’ensemble des enfants affamés du monde.
Là tu leur files une page en plus ?
Proportionnel à la contribution : idem, mais pire.
« Tout organe de presse qui souhaiterait bénéficier de ces fonds devrait s’engager à respecter une chartre et une déontologie qui garantissent la liberté d’expression et de courtoisie dans son journal papier ou autre. »
Par contre, mon objection saute si tu fais signer une charte aux contributeurs :déontologie, etique, social, Environnement etc…
Du coup, que des contributeurs « propres », et là ouais, ça deviendrait carrément intéressant.
Et ça rassemblerait les entreprises sur un projet de société, et ça asseoirait leur engagement, pas celui auprès des journaux, mais auprès de la société.
Et c’est bien volontiers alors qu’on pourra leur consacrer des pages.

Parfois je réfléchis comme une patate, il faut me dire si je dis des bêtises, mais ça sonne pas mal comme idée de rattrapage de la presse, non ?

Alain Harrison 24 février 2014 à 23 h 51 min

Oui.
Ton analyse (mais non pas con) me semble intéressante..
Je vais la copier pour l’examiner. Là ça fait un bout de temps que je suis sur internet. Je reviendrai avec un commentaire en lien….
En attendant aller rigoler sur le site La Péniche http://www.autogestion.coop/spip.php?auteur4
Le petit cartoon :
Les patrons sont-ils indispensables

DOMART Jean-Marc 13 décembre 2013 à 23 h 52 min

Ceux qui s’offusquent de l’existence de l’Huma sont les mêmes qui défendent la liberté d’informer, surtout ailleurs qu’ici. On en a un bel exemple avec Mr Robert Ménard avec ceux qui le soutiennent, qui pensent peut-être que vu leur silence observé à son propos que Guantanamo est un camp de vacances…ou un « détail » de l’Histoire!

Ayn Rand 14 décembre 2013 à 2 h 06 min

L’Humanité, le journal que plus personne n’achète… mais que tout le monde paye avec ses impôts !

Lo Piccolo 15 décembre 2013 à 15 h 28 min

Ayn Rand,est-ce que vous vous êtes demandé pour quel raison il se vend moins d’HUMANITE, à lire votre réaction on voit bien que vous êtes un peu à coté de la plaque, n’avez vous jamais vu ce bon journal caché à la vente, soit en le cachant dans d’autres journaux ou aussi parce que lorsqu’on en parle dans les médias c’est pour le moquer, bien que ce ne soit plus le journal du parti communiste on le traite comme s’il avait une position irréaliste,alors que la plus part du temps il es bien plus intéressant que les autres journeaux qui diffusent trop souvent de fausses informations qui bien sûr vont à l’encontre du journal mais elles sont fausses et même pas contrôlées avant de les écrire,il vous faut écouter les informations des Médias Latinos Américains qui eux sont biens plus impartiaux,et respectent l’étique journalistique,combien de fois voit-on des journalistes de l’HUMA débattre avec ceux de droites il est bien rare que l’on puisse voir des débats on préfère appeler les réguliers de la télé sans les nommer au moins il informeront dans le sens qui convient au système.Alfred.

Ayn Rand 15 décembre 2013 à 15 h 47 min

Lo Picolo, vous pouvez vous cacher derrière votre petit doigt en feignant de penser que presque plus personne n’achète l’Huma parce qu’on en parle pas assez dans les médias.

D’abord, c’est faux (en atteste Claude Cabanne régulièrement invité sur RTL première radio de France), ensuite l’Humanité ne souffre certainement pas de déficit de notoriété. Tout le monde connait ce journal.

Non, la réalité est beaucoup plus prosaïque. L’Huma ne se vend plus (ou en tout cas plus assez pour vivre de ses ventes) parce qu’il n’y a presque plus de communistes. Le communisme a eu sa chance et son heure de gloire. Il a échoué et les gens s’en sont détournés. Les journaux communistes meurent. C’est la vie et les communistes ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes.

Lo Piccolo 15 décembre 2013 à 21 h 30 min

Ayn Rand vous êtes un peu cours ,vous citez Claude Cabanne excellent journaliste communiste de l’HUMANITE,et qui d’autre a part ces quelques apparitions est-ce le seule journaliste du journal,je peux vous ajouter si vous voulez les deux autres journalistes qui viennent dans l’émission de Patrick Chêne qui représente quand même la réalités des choses parce que pour un communiste une fois par semaine vous pouvez compter tous les autres plus ou moins de droite sans compter ceux qui sont inamovibles voilà pour les journalistes en rapport avec notre échange, maintenant en ce qui concerne le communisme si il y a bien eues des erreurs graves ce bel idéal n’est pas mort loin s’en faut ,jetez un regard vers ce qui se passe en Amérique latine pour vous en convaincre, je veux ajouter si vous pensez que cet idéal est mort en disant qu’il n’a pas réussis,je vous demande maintenant si le capitalisme lui l’a fait???Est-ce que ce modèle a réussi a sorti le monde de la misère?De la pauvreté ou au cntraire selon moi il continue à voler les richesses des pays pauvres et essayent de leur imposer et qui j’espère ils arriveront à éjecter tous ces accapareur de richesses. Alfred

Binitials 15 décembre 2013 à 22 h 56 min

Parlons en de l’amérique latine j’y suis 6 mois par an. Le régime de Chavez est au bord de l’explosion. Ils en sont à proposer le rationnement de la viande (et il n’y a pas d’embargo là). Pardon, ils ont reculé car le peuple allait se soulever. Tous les Vénézuéliens sont en fuite. Le pays est riche il vit dans une misère qui explose. ALlez-y avant de parler. Prenez un sac à dos et allez y. Puis allez en Colombie, au Pérou, au Panama … Regardez la différence. Le Brésil, très Socialiste est au bord de l’explosion lui aussi. Et Cuba, magnifique Cuba, ou les gens préfèrent prendre le risque de crever en mer pour s’échapper. Allez y à Cuba, mais allez y souvent et apprenez la langue. Et regardez ce que c’est qu’un peuple qui ne peut même plus exprimer ce qu’il pense de peur de finir en prison. Vous verrez les règlements de compte à la fin du régime. Les « comités de quartier » qui épient tout le monde dans leur intimité… QUi emprisonnent votre fils parce que vous refusez de subir leur diktat. Qu’y a-t-il de beau dans un régime communiste ? A part l’illusion ? Les gens ont été communistes parce qu’ils croyaient qu’ils pourraient être libres. Mais il s’est prouvé incompatible avec la liberté et il a accouché des régimes les plus abjects que l’humanité ait connu. Les gens le savent. Il n’y a pas de renouveau possible. Il faut passer à autre chose. Mais au moins ça sert la carrière politique de quelques uns …

Lo Piccolo 16 décembre 2013 à 8 h 41 min

Binitials,vous racontez n’importe quoi et j’en arrive à douter de vous quand vous dites que vous y passez 6 mois par ans ,et vous n’êtes même pas au courant que ^probablement votre poulain Capriles s’est fait laminer à ces dernières élections( 23 communes sur 24 aux Chavistes)c’est pas mal non!! vive le Chavisme et les progressistes de l’Amérique Latine, qui peut être fera réfléchir nos gouvernants, jusqu’à quel point vous refusez la réalité!! et pour Cuba c’est la même chose vous êtes formaté par les médias et la radio, je suis marié avec une Cubaine et je suis à même de pouvoir vous contre dire sur vos positions complètement erronées toujours formatées par les journalistes qui vous conviennent et que vous soutenez. Alfred

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 09 min

QUi vous a dit que capriles était mon poulain ? Vous connaissez les scores à l’intérieur de chaque région ??? ha oui vous avez raison, je lis et k’écoute tous les journalistes français. Marié avec une cubaine ? Mais que faites vous encore en France ??? Allez vivre à Cuba, c’est tellement bien !!! Pourquoi votre femme est-elle en France ? Elle s’est enfuie c’est ça ??? C’était trop bien là bas ! Regardez bien … Dans 10 ans vos régimes se seront littéralement effondré laissant une terre ravagée et condamnant les pays à une loi du plus fort désastreuse !

Lo Piccolo 26 décembre 2013 à 19 h 46 min

Je vois bien que vous êtes ignorant de la situation à Cuba, vous ne savez même pas que malgré un blocus de 52 ans ce pays est classé dans les meilleurs mondiaux pour l’éducation, et pour la médecine,il a une meilleur performance que les EE-UU pour la mortalité enfantine, un médecin pour 127 familles il a des médecins dans tous les pays pauvres même au Brézil et au Vénézuéla entre autre ,il forme des médecins pour beaucoup de ces pays et gratuitement même des ETATS-UNIS qui sont formés eux aussi gratuitement parce que trop pauvres chez eux,et il n’ont pas le droit de dépenser un dollar à Cuba, vous voyez que vous êtes au courant de rien et effectivement vous êtes formaté par nos médias qui n’ont pas d’étique professionnelle,j’aurais d’autres choses à vous dire mais cela serait perdre mon temps j’en reste là.Non ma femme ne s’est pas enfuie et nous sommes heureux de pouvoir passer nos vacances dans sa maison,c’est un très très beau pays et les gens en général ont une très bonne éducation, et sont très accueillants.Vous devriez vous y rendre un jour pour vous désintoxiquer des mauvaises informations que vous avez écoutées.

Lo Piccolo 27 décembre 2013 à 15 h 18 min

Voila pour vous éclairer un peu et pour vous prouvez que j’avais raison de douter de vos 6 mois par an au Vénézuéla ,avec cet article vous pourrez vous rendre compte de l’éfficacité de l’économie progressiste lorsque le peuple participe à son élaboration,vous voyez la manipulation des médias acquis au néolibéralisme pour vous amener à dire des choses inexactes, en lisant cet article vous vous rendrez compte combien vous êtes loin de la réalité,Vive le Vénézuéla et toute la politique progressive de ce continent.Alfred

http://imageshack.com/a/img20/9294/80sq.jpg

Ayn Rand 16 décembre 2013 à 13 h 41 min

Lo Picolo, je vous parle de poids objectif du PCF et vous me répondez « bel idéal » et de comparaison avec le capitalisme.

C’est un débat intéressant mais hors sujet pour pour expliquer la déroute de l’Huma. Duclos a réalisé 21% aux présidentielles tandis que Buffet n’a pas atteint les 2% en 2007.
Comment pourrait-on espérer que cela n’ait aucune incidence sur la viabilité de l’Humanité ? Bref, les faits sont là, il n’y a presque plus de communistes en France. Et cette réalité conduit inévitablement à ce qu’il n’y ait presque plus de lecteurs de l’Huma (ou en tout cas leur nombre est très insuffisant pour permettre à ce journal d’être viable économiquement).

Encore une fois, se pose donc la question de savoir si l’argent public doit être utilisé pour maintenir artificiellement en vie un quotidien moribond faute de lecteurs… Personnellement, je préférerais voir ces 3 millions d’euros injectés dans la lutte contre la précarité.

Ayn Rand 16 décembre 2013 à 13 h 57 min

« si vous pensez que cet idéal est mort en disant qu’il n’a pas réussis,je vous demande maintenant si le capitalisme lui l’a fait???Est-ce que ce modèle a réussi a sorti le monde de la misère? »

Là encore, les faits sont indiscutables :
« Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté dans le monde s’est réduit de 1,9 à un peu moins de 1,3 milliard entre 1981 et 2008 (dernières données disponibles). Une évolution d’autant plus positive que dans le même temps la population mondiale s’est accrue. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été réduit de moitié : 22,4 % de la population mondiale vit aujourd’hui avec moins de 1,25 dollar par jour (en parité de pouvoir d’achat) contre 52,2 % au début des années 1980. »

La source est l’Observatoire des Inégalités, organisme très à gauche.

L’extrême pauvreté divisée par deux en seulement 27 ans sur une terre habitée depuis des millions d’années. Merci qui ? Merci la mondialisation capitaliste. C’est elle et elle seule qui a permis cet exploit absolument phénoménal par son ampleur et sa rapidité.

Lo Piccolo 16 décembre 2013 à 23 h 01 min

Ayn Rand,plus je vous lis plus je vous vois de l’autre côté de la barrière,vous êtes complètement manipulez par la puissance de la finance et vous n’arrivez même pas à voir la misère du monde ni vous ne vous rendez même pas conte qu’une toute petite minorité du monde grâce à sa puissance financière arrive à imposer leur libéralisme qui va mener le monde contre le mur ,on en prend le chemin,vous ne voyez même pas la lutte que se font les capitaliste pour essayer de s’implanter dans les pays pauvre pour leur voler la richesse de leur pays en les exploitant et en se servant d’eux pour dresser les peuples un contre l’autre pour pouvoir abaisser les salaires déjà bien bas des ouvriers, mais je pense que les peuples commencent à s’en rendre compte et ils se soulèvent un peu partout et naturellement en choisissent la voie progressive bien sûr,c’est vrai que le parti communiste a perdu un peu de son aura ce qu’il doit a Mitterrand mais inévitablement il remontera quand le peuple se rendra bien compte que c’est lui qui les défends le mieux, en politique il y a de haut et des bas c’est sûr le part socialiste était descendu à 5% et vous voyez qu’il est remonté,le peuple a puni plus sévèrement les communistes que les socialistes parce qu’ils ont fait l’erreur de ne pas quitter le gouvernement Quand Mitterrand a pris son virage à droite,ce que fait actuellement notre gouvernement aujourd’hui et qui peut lui coûter cher et amener un peu plus de souffrance au peuple,vous parlez qu’il n’y a plus de communistes ( c’est votre rêve) alors pourquoi ils sont tellement attaqués privé de débat à la télévision pourquoi on leur présent chaque fois 3 ou 4 contradicteurs est-ce qu’on s’occupe tant d’un soit disant moribond,a peine un pays se soulève voila qu’on leur envois des troupes pour les faire rentrer dans le rang, sauf que maintenant il faux qu’ils augmente leur vigilance parce que tôt ou tard il seront battus la vie ne peux pas durée avec toutes ces injustices du monde et la nature même amènera la raison , je fais confiance aux Latinos Américains pour accélérer le processus le plus vite possible sera le mieux ne vous en déplaise Vive le communisme démocratique.Alfred

Ayn Rand 17 décembre 2013 à 10 h 54 min

@ Lo Picolo

« Ayn Rand,plus je vous lis plus je vous vois de l’autre côté de la barrière » : vous m’amusez. Il vous a fallu tout ce temps pour vous en rendre compte ? Bien sûr que je suis de l’autre coté de la barrière. D’ailleurs, je vous invite à découvrir l’oeuvre de la personne à laquelle j’ai emprunté mon pseudo. Ayn Rand est une philosophe libérale majeure des années 60. Très célèbre chez elle aux USA mais en effet inconnue en France. Par exemple, dans « La grève », elle décrit avec grand talent les effets que finissent immanquablement par induire une société communiste. Un livre majeur que personne ici ne lira jamais, hélas.

Bref, je suis un libéral de la pire espèce, mais ouvert au débat. Voici pourquoi il m’a pris l’envie de faire part de mon point de vue à la suite de cet éditorial. Un point de vue très hostile, mais sans qu’il soit nécessaire de tomber dans l’insulte comme on le voit hélas si souvent sur les réseaux sociaux.

Pour le reste, nous ne nous mettrons bien sûr jamais d’accord. Le capitalisme n’est certainement pas le paradis, mais les faits nous montrent qu’il est la meilleure (et la seule jusqu’à preuve du contraire) solution pour permettre au plus grand nombre d’élever son niveau de vie. Certes cela engendre de fortes inégalités. Mais personnellement, je préférerai toujours une société inégale qui s’enrichit à une société égale qui reste pauvre.

Bonne continuation

-« Les hommes sont conservateurs de ce qu’ils possèdent et communistes du bien d’autrui. » – Malcolm de Chazal

Alain 17 décembre 2013 à 19 h 39 min

@ Ayn Rand, votre raccourci est un peu gros que le capitalisme est le résultat d’une baisse de la pauvreté dans la monde, il suffit de regarder dans quel pays il a baissé et quel politique la fait baissé…. Pour l’Europe par exemple…..

Ayn Rand 18 décembre 2013 à 11 h 08 min

@ Alain : on peut en effet regarder d’un peu plus près quels sont les pays qui sont sortis de la misère ces trente dernières années. En Asie de l’Est, le taux est passé de 77% en 1981 à 14% en 2008. En particulier, 663 millions de personnes sont sortis de la grande pauvreté en Chine depuis 1981, qui correspond approximativement aux débuts des réformes de libéralisation (relative) de l’économie du pays. En Afrique sub-saharienne, le taux est tombé pour la première fois depuis le début des mesures sous les 50%, avec 47% en 2008. Surtout, la tendance récente est positive, avec une baisse marquée depuis 2005 qui contraste avec la hausse qui perdurait depuis le début des années 1980.

Quant à votre remarque sur l’Europe, je ne vois pas où vous voulez en venir. Explicitez, svp. Quoiqu’il en soit, on constate que plus les pays européens sont favorables au libéralisme économique et mieux ils s’en sortent. Avec en point d’orgue la Suisse.

JP 8 avril 2014 à 21 h 19 min

Dans ce cas vus devez adorer l’URSS: taux de croissance à deux chiffres …
Malgré la guerre de 14/18 , l’invasion part les armées étrangères occidentales et leurs affidés à ses frontières et la guerre civile l’Armée blanche organisant des pogroms , et cette situation de bouleversement en temps de guerre jusqu’en 1921 ,l’indice de production de 1913 est atteint en 1927 puis forte croissance etc …
Ceci avec la suppression de l’analphabétisme et l’accès à l’éducation .
Depuis les années 1990 jusqu’en 1998 donc en tout juste 8 ans de retour au Capitalisme et d’après un rapport des Nations Unies ( pas une idéologue ) , 150 millions de pauvres : un record absolu .
Et puis dans Failed Croisade de St. F. Cohen , le PIB a diminué de moitié dans ce laps de temps .

Chiffres difficiles à réfuter , à moins de réfuter l’ONU en principe indépendante.

je vous entends déjà entonner l’Internationale , vous si féru de développement humain et ennemi de la misère .

PS : à Madagascar , sous la mondialisation capitaliste : salaires non payés par les entreprises étrangères 90% de pauvres .Education privatisée sous le président ultralibéral : il fait mieux vivre à Cuba sous embargo que dans un pays sans embargo mais sous la coupe du néocolonialisme .

Lo Piccolo 27 décembre 2013 à 15 h 45 min

Voila un article qui peu vous ramenez à la réalité,cela fait plus d’un siècle que le communisme est la bête noire de la bourgeoisie et bien sûr du capital c’est la raison qu’ils ont de combattre l’HUMANITE,peine perdue notre journal perdure même si hélas il n’a plus la même force de ses années qui sont sur cet article ,mais heureusement il continue à défendre le peuple même s’il n’a plus la même vigueur,il reste notre appuis le plus sûr.Alfred peuhttp://imageshack.com/a/img20/9294/80sq.jpg

Lo Piccolo 25 décembre 2013 à 22 h 03 min

Ayn Rand,je n’avais pas vu jusqu’à ce soir la réponse que vous m’aviez faite,c’est la raison de mon retard à vous répondre,comme vous le dites le débat ne mérite pas de d’égarer à des insultes, ou au manque de savoir vivre,qui n’apportent aucune solution pour résoudre les problèmes,je suis satisfait que vous revendiquez vos idées clairement et j’aurais aimé que comme moi vous communiquerez sous votre véritable identité comme je le fais moi même ce serait plus juste,vous dites que le capitalisme est la meilleure solution pour pour permettre au plus grand nombre d’améliorer leur niveau de vie,je pense que vous ne vous rendez pas compte qu’au contraire c’est la pire pour augmenter les inégalités,vous n’avez qu’à lire les comptes rendus de l’Insse pour vous rendre compte des écarts de salaires injustifiés entre un ouvrier et le salaires du CAC40 ou des directeurs de grosses entreprises qui parfois gagnent jusqu’à 700 années d’un salarié au Smic si vous appelez ça augmenter le niveau de vie c’est que vous ne vous rendez même pas compte de la dureté de la vie, quand vous voyez que maintenant on fait payer même aux retraités qui touche tout juste 1000 euros par mois on vois bien que vous n’êtes pas dans ce cas parce que alors vous seriez plus près de mon opinion, on va augmenter la TVA pour payer les promesses aux patrons c’est à dire que les plus pauvres aideront les patrons à garnie un peu plus leurs portefeuilles c’est çà les grandes lignes du capitalisme, maintenant pour en venir au communisme,je veux commencer par vous dire qu’il n’a encore jamais existé dans aucun pays pas même dans l’ancienne URSS qui a essayé de le faire mais il faut dire que cela a été un semi échec parce que il n’ont réussi qu’à ne faire un socialisme d’Etat qui n’a pas appliqué véritablement l’idéologie communiste ,mais pour autant cet idéal est loin d’être mort et vous voyez que l’Amérique Latine s’en inspire largement et le niveau de vie las-bas s’améliore tous les jours je vais jusqu’à penser que c’est eux qui feront changer la face du monde parce que il est intolérable qu’une infime minorité Capitaliste puisse puisse continuer à prolonger ce système grâce aux guerres qu’ils fomentent un peu partout dans le monde il faudra bien qu’un jour chaque pays s’habitue à gérer son pays et laisser les autres le faire comme ils l’entendent,je crois que je suis un peu long,mais je veux quand même vous dire que j’aimerais vivre encore quelques années pour voir enfin le communisme régir le monde dans la LIBERTE et dans le bien être de tous,hélas pour moi j’ai peur d’être un peu trop âgé pour voir ce rêve. Alfred.

alain harrison 26 décembre 2013 à 22 h 13 min

Bonjour Ayn Rand

Le coopérarisme peut facilement faire mieux que le capitalisme.
Votre conditionnement (vous avez épousez la pensée unique, c’est à vous de vous questionnez sur vos motivations)vous empêches
de voir les alternatives. Vous faites probablements peu confiance en l’être-humain.
Toute la question réside dans l’éducation.
Le voyez-vous? Une piste: à l’heure actuelle _l’éducation_ instrumentalise. Avant on conditionnait à croire sans se questionner. Aujourd’hui l’école tend à être privatiser (à faire des petits entrepreneurs..), toujours le même modus operandi: le conditionnement.
Le conditionnement, c’est simple, empêcher le questionnement.
Allez et prenez le temps de voir ces quelques vidéos courts, en vous posant la question où est passé l’argent des peuples, car si l’argent a une quelconque valeure, c’est parce qu’il y a les PEUPLES qui travaillent, qui produisent. Malheureusement, il y a un petit 1% qui avec l’aide des institutions (publique même) s’accapare le bien collectif.

Vidéos:

La dette publique pour les nuls
Loi pompidou giscard rothschild de 1973
LA DETTE PUBLIQUE EXPLIQUÉE PAR UNE ENFANT
François Hollande et l’article 123 du traité de lisbonne
CÔTÉ DOCUMENT:
Le document de JPMorgan

Solutions:
coopératives autogérées à temps partagé
revenu de base
Les tables de réflexion informelle à temps partagé
pour prendre conscience: pédagogie de l’implication à temps partagé: auto-éducation et questionnement sont les premiers pas.

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 11 h 26 min

Ayn Rand, pseudo pas neutre…voir définition de Wikipédia.
Ayn Rand (prononcé [ˈaɪn ˈrænd]), née Alissa Zinovievna Rosenbaum (en cyrillique russe : Алиса Зиновьевна Розенбаум), est une philosophe1, scénariste et romancière2 américaine d’origine russe, juive athée, née le 2 février 1905 à Saint-Pétersbourg et morte le 6 mars 1982 à New York.

Ayn Rand est connue pour sa philosophie rationaliste, proche de celle du mouvement politique libertarien, à laquelle elle a donné le nom d’« objectivisme ». Elle a écrit de nombreux essais philosophiques sur des concepts tenant de la pensée libérale, comme la liberté, la justice sociale, la propriété ou l’État et dont le principal (et l’un des seuls de ses textes traduits en français, avec La Grève (Atlas Shrugged)), est La Vertu d’égoïsme (The Virtue of Selfishness en langue originale). Ses contributions principales s’inscrivent dans les domaines de l’éthique, de la philosophie politique et de l’épistémologie. Cependant, malgré sa considérable popularité hors du champ académique, ses travaux ne sont généralement pas commentés par la plupart des philosophes. Cela peut s’expliquer parce qu’une lecture de ses romans est requise pour discuter les éléments de sa philosophie objectiviste, et que les philosophes rechignent à la lecture d’ouvrages de fiction3.

Ayn Rand a également publié des œuvres de fiction telles que La Grève (Atlas Shrugged), La Source vive (The Fountainhead) et Nous, les vivants (We the Living), qui figurent parmi les plus vendues aux États-Unis. Elle a par ailleurs écrit de nombreux scénarios pour le cinéma, dont des adaptations de ses propres œuvres de fiction.

Ayn Rand est considérée comme la théoricienne d’un capitalisme individualiste ainsi que d’un libertarianisme refusant toute forme de coercition et prônant les valeurs de la raison, du travail et de l’« égoïsme rationnel », son concept central. Figure de l’anti-communisme radical, Ayn Rand prône également l’indépendance et le « laissez-faire » face à toute forme de collectivisme ou de religion établis.

De nombreuses personnalités, comme le psychothérapeute Nathaniel Branden, les économistes Alan Greenspan et M. Northrup Buechner4, le romancier Terry Goodkind, le président Ronald Reagan ou le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, se réclament de ses conceptions. Ayn Rand a aussi profondément nourri la vision libertarienne dite minarchiste, replaçant l’individu au centre de la société et de l’éthique.

Elle avait trouvé dans Ludwig von Mises, lui aussi émigré aux États-Unis, le grand théoricien contemporain du laissez-faire qui complétait sa compréhension de l’économie.

Selon Alain Laurent, un des spécialistes francophones de son œuvre, Ayn Rand représenterait l’incarnation de la « self-made woman immigrée », « car elle réussit cet exploit tout en professant un athéisme radical (…) et critiquant violemment l’altruisme au nom de l’« égoïsme rationnel » ». Ayn Rand fut par ailleurs la cible de nombreuses critiques dont la principale s’attache à expliquer qu’en dépit d’une argumentation se voulant rationnelle, elle n’en maîtrisait pas toujours les raisonnements.
Alors le « pseudo » indique la teneur des textes qui en émanent.

Lo Piccolo 27 décembre 2013 à 14 h 59 min

Voila pour vous éclairer pourquoi l’HUMANITE à des problèmes depuis un siècle en atteste ce document,la bourgeoisie veut le détruire ce journal défend trop le peuple ,c’est leur bête noire heureusement que nous l’avons. Alfred

http://imageshack.com/a/img811/6808/gxk4.jpg

Soufflet Bernard 14 décembre 2013 à 9 h 41 min

J’aimerai que les députés qui ont pris cette décision légale et juste fassent la même chose pour rétablir les élections prudhomales.

Michel Berdagué 14 décembre 2013 à 10 h 24 min

Il fut un temps où l’ Humanité se trouvait dans les bibliothèques municipales , puis souvent dans les kiosques le journal historique était introuvable , à Paris il faut voir la distribution en masse des journaux gratuits qui inondent le matin ,après la télé de même teneur, les travailleurs matraqués à trop de coût dès que leur force de travail s’ active. Encore ce matin sur Fr inter le SMIC a trop augmenté et conséquence le chômage – sic -! . Cette litanie obsessionnelle d’ intox devient une vraie drogue et quand , à la même heure nous tractons , le réflexe pavlovien genre automatisme de répétition va vers les relents de l’ unique pensée , mais parfois des sourires et des espoirs des lumières naissent en lisant que le Coût du Capital est l’ ennemi . Les mécanismes pour empêcher le dévoilement de la réalité et du réel sont mis en place depuis longtemps. Au 19e et une partie du 20e , la concurrence se faisait sur papier, la concurrence n’ était pas faussée , la Presse , là c’ est disproportionné , l’ image est possédée par les maîtres/capitalistes jusqu’ à les voix de son maître , les oreilles sont marchandisées . Fr inter, cult. = pensée unique surtout pas d’ alternative , et le spectacle , l’ image dans le plus de jouir dégouline à chaque instant, achetée aussi par les monopoles privés . Pour survivre et vivre : l ‘ Humanité , nos tracts , et à quand une radio libérée pour une dialectique , débats vivants , une télé aussi ?, en attendant : Les Films de l’An 2 PRO .

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 40 min

Puisque plus personne ne lit cela ni ne l’écoute, demandez donc aux contribuables de payer. Après tout il est normal qu’on se crève le cul pour que personne ne soit éclairé par « votre vérité » ? Non ?

Claude 21 décembre 2013 à 13 h 35 min

PSA et les retraites chapeaux envisagés : 70 millions d’euros pour 5 hauts cadres dont on a vu l’efficacité de leur gestion !
Le crédit d’impôt à percevoir par PSA payés par nos impôts : 70 millions d’euros (4000 fois le smic annuel).
Les français qui se crèvent le cul paient leurs impôts pour ces gens ! Merci Ayrault !

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 11 h 41 min

c’est mieux, sûrement, d’être intoxiqué dès le matin, par la pub pour un journal appartenant à un « marchand de canons » (ou de « Rafale » qui ne se vendent pas mais coûtent des milliards aux contribuables) financé à plus de 80% par des pubs dont on n’a rien à « battre »? Je préfère – et de loin – lire l’Humanité, qui vit beaucoup plus chichement, mais au moins apporte des informations qui m’intéressent et ne déblatère pas sur ceux qui me représentent. Et, à ce prix – infiniment moins cher pour le contribuable -, le rapport qualité-prix, il n’y a pas photo, autre chose que le CAC 40, le « people » et l’horoscope!

Chigot Luc 14 décembre 2013 à 10 h 37 min

Quand la droite et l’extrême droite attaquent l’humanité ,elles ne se trompent pas d’adversaire ! Quand des pseudos journalistes valets de la droite torpillent l’Humanité ils ne trompent pas non plus de combat car ils œuvrent au service du capital ! L’humanité est depuis toujours aux côtés des plus démuniś, de ceux qui luttent contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie! L’Humanité est aux côtés des travailleurs , des sans emplois, des jeunes , des précaires et des retraités et partage leurs combats ! A quelques jours de la disparition de Nelson Mandela il est important et de rappeler que l’Humanité a été bien seule à s’opposer à l’apartheid et quelle a lutter du 1er jour d’incarcération de Madiba et jusqu’à sa libération quand les autres journaux et principalement ceux de droite titraient sur Mandela qu’il était un dangereu terroriste ! Je suis lecteur de l’Humanité et par mon métier d’ouvrier du livre je suis en plus heureux et fier d’imprimer ce titre dont je partage les valeurs, j’assure de mon total soutien Patrick Le Hyaric ,l’ensemble de la rédaction et le personnel de l’Humanité et j’appelle l’ensemble des lecteurs à participer à la diffusion de l’Humanité et à aider financièrement l’Humanité ! En attaquant l’Humanité c’est le pluralisme et la démocratie dans notre pays qui sont menacés ! L’Humain d’abord !

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 37 min

Oui tellement de leur côté qu’ils ne le lisent plus ! C’est une farse et c’est tout !

Ayn Rand 14 décembre 2013 à 13 h 44 min

Le pire dans cet edito, c’est qu’il vous enfonce encore davantage…

Vous nous dites en gros que vous ne voulez/pouvez plus rembourser ce troisième prêt parce qu’il est à taux progressif et que ce taux a fortement augmenté. Eh oui, c’est le principe de l’emprunt à taux progressif. Parfois ça monte, parfois ça baisse. Mais rassurez moi, personne ne vous a forcé la main pour accepter l’argent j’espère ?

Quoiqu’il en soit, un emprunt à taux progressif que l’on peut faire annuler dès qu’on trouve que le taux est trop haut, cela n’existe pas dans la vraie vie. L’Humanité y est parvenue par une décision politique basée sur un favoritisme totalement anti-démocratique. Car dans la mesure où l’argent ne pousse pas sur les arbres, cela revient à exiger des 60 millions de Français qu’ils financent votre mauvaise gestion.

Justicier 15 décembre 2013 à 8 h 17 min

@Ayn Rand

« ce troisième prêt parce qu’il est à taux progressif et que ce taux a fortement augmenté. Eh oui, c’est le principe de l’emprunt à taux progressif »

Si vous n’avez pas encore compris que ce sont justement ces TAUX progressifs surtout pour des emprunteurs à faibles revenus qui SONT TOTALEMENT INACCEPTABLES car ils alimentent DIRECTEMENT la spéculation, c’est que vous n’avez rien compris.

A ce que je sache l’HUMA a TOUJOURS remboursé rubis sur ongles ses emprunts grâce et avec l’aide entre autre de ses lecteurs et en particulier à ses lecteurs-souscripteurs dont j’ai fait partie.

La spéculation financière, c’est TOUT le problème. Elle fait CREVER SEULEMENT CEUX ceux qui vivent honnêtement et uniquement que DU PRODUIT DE LEUR TRAVAIL.

C’est une maladie ( la spéculation) très largement diffusée par ceux qui, eux, ne « travaillent » pas ( les financiers, les banquiers, les spéculateurs etc..) mais qui font travailler les autres en récoltant le fruit de leur sueur et qui PRETENDENT ensuite donner des leçons de gestion….libérales, aux honnêtes petites gens et aux PME ou aux SCOOP, par exemple

A vous lire, je ne doute pas une seconde à quel monde vous appartenez, du monde du travail ou du monde des spéculateurs et rentiers.

Voir, par exemple, pour les particuliers, les crédits révolvings, TRES largement diffusés et sans retenue par les banques et les financiers pour « pallier » le manque de pouvoir d’achat de leurs victimes, mais en les ECRASANT par la même occasion de taux d’intérêts prohibitifs

La spéculation sur le malheur des gens, CA SUFFIT

Vous semblez « horrifié » que 60 millions de français paient pour éviter qu’un journal d’opinion comme l’Humanité meurs, mais vous acquiescez, SANS AUCUN DOUTE, SANS RESERVE les milliards d’€ dépensés SANS RETENUE par l’Etat pour acheter des armes à un fournisseur d’armes dont le dirigeant est un éminent membre de l’UMP…

Vous devriez proposer et donner vos leçons et vos conseils d’économiste distingué, à l’UMP par exemple, qui doit AUJOURD’HUI plus de 100 millions d’€ et qui aurait du et devrait en toute logique être mis en faillite…puisqu’ils ont dépassé depuis longtemps, les dates limites de remboursement….non sans avoir auparavant voulu « soutirer » 15 millions d’€ à l’Etat sur la campagne présidentielle de SARKO

On croit rêver !

Justicier

Ayn Rand 15 décembre 2013 à 15 h 42 min

@Justicier :

Bizarre, cette manie que vous avez de mettre certains mots en lettres capitales… Petits arguments, grandes lettres ? Mais bref.

Je ne défends pas spécialement le principe de l’emprunt à taux progressif. Je dis juste qu’on ne peut pas (comme l’a fait l’Huma) l’accepter à son démarrage puis finalement s’y soustraire lorsque les taux se mettent à grimper. Personne n’a contraint ce journal à aller emprunter selon ce système. Ou plutôt, ce qui l’a contraint à accepter ce système, c’est tout simplement que le journal n’a réussi à convaincre personne de lui prêter à taux raisonnables tout ce dont elle avait besoin pour se relancer. Et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que son projet économique n’est pas viable. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons, il n’y a plus assez de lecteurs tentés par l’achat de l’Huma pour permettre à l’Huma de vivre.
D’ailleurs, sans une intervention très très appuyée des pouvoirs publics, même l’emprunt risqué à taux variable aurait été refusé.

De là se pose une question : les 60 millions de Français doivent ils-payer pour permettre aux derniers rares communistes de pouvoir lire leur journal préféré chaque matin ? Je ne vois aucune raison à cela. On pourra très bien vous objecter que ces millions donnés à l’Humanité sont des millions non disponibles pour venir en aide aux nécessiteux.

Et le principe doit bien sûr être le même pour l’ensemble de la presse maintenue en vie sous respirateur artificiel, de l’extrême gauche à l’extrême droite.

J’ajoute pour finir que je ne suis pas davantage favorable au capitalisme de connivence permettant à Dassault capitaliste de se transformer en Dassault élu de la nation afin vendre ses avions à ses « collègues de bureau ». Il y a effectivement beaucoup de pourriture dans tels petits arrangements entre amis.

Lo Piccolo 28 décembre 2013 à 12 h 19 min

Yan Ran encore un petit effort et vous vous rapprocherez de nous,vous avez raison(il y a beaucoup de pourriture et des arrangements entre amis) c’est juste, mais ces arragement peuvent arriver principalement par ceux qui défendent le système capitaliste,parce que c’est là que se trouve,la matière pour ces combines,vivement une justice qui ramène tout ce monde àla réalité de la vie piètre pour les pauvres et de plus en plus dans l’abus pour les riches.Alfred

Binitials 15 décembre 2013 à 23 h 05 min

Moi j’aimerais bien connaître vraiment avec quoi l’huma a remboursé ses prêts … Ou sont les chiffres et les comptes. Quels sont les salaires ? En plus des prêts combien de subventions ?

Et la transparence ? je suis contre les subventions à l’huma et je serai tout aussi virulent (voire même plus) sur le figaro se retrouvait dans la même situation.

Je suis contre toute connivence avec l’état. Et dans tous les cas qu’on entretienne quelqu’un qui devrait disparaitre, ça empêche quelqu’un de mieux de prendre la place. Et si l’huma disparaissait mais à la place apparaissait un autre journal communiste qui lui vendrait et ferait mieux pour votre cause ? Parce que visiblement l’huma n’en est pas capable.

Il y a un point de vue qui est intéressant chez certaines personnes de votre mouvance. Mais l’huma vit au crochet de tous et n’est plus capable d’apporter quoi que ce soit.

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 28 min

Bine sur à ce message, plus personne pour faire le malin !

DOMART Jean-Marc 27 décembre 2013 à 23 h 05 min

et çà coûte combien au contribuable, les « partenariats public-privé » avec Eiffage, Bouygues qui nous « informe » (TF1,LCI…) pour réaliser des constructions auxquelles on n’aura jamais accès ou qu’on paiera à perpète? çà ne vous scandalise pas? Au moins, l’Huma parle de mes problèmes au quotidien, que Copé ait un pet de travers, çà ne m’intéresse pas, n’en déplaise aux actionnaires de TF1.

LEVARDON Philippe 14 décembre 2013 à 14 h 41 min

Il y a toujours eu un microcosme où les les nantis représentant les forces de l’argent se côtoyaient et se regroupaient; mais le monde de l’image ayant évolué, ils paradent à présent dans toutes les émissions et les lieux dont « on parle », au point où une certaine presse peut faire penser qu’ils symbolisent et représentent l’essentiel de la nation. Heureusement qu’il existe encore une presse comme l’humanité qui ne se laisse pas aller à ce genre de courbette et qui est encore là pour rendre compte de la vie d’une majorité de la population.

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 58 min

Vous avez raison, l’Huma de fait pas de courbettes. Pas du tout, juste la manche aux subventions et au fric des français. Chiche ils publient tous leur bulletin de paye et les avantages fiscaux à l’huma ?

Justicier 15 décembre 2013 à 8 h 19 min

100% d’accord

Justicier

Justicier 15 décembre 2013 à 8 h 23 min

C’est naturellement à Philippe LEVARDON que j’ai adressé mon

100% d’accord

et pas bien entendu à Binitials ….

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 30 min

Bine sûr, vous ne voudriez pas que l’on publie combien gagne vraiment tous ces gens … La transparence et la propagande …

Bon allez j’arrête de vous embêter. Ca m’a bien amusé. C’est pas très gentil de ma part.

Ca ne doit pas être facile d’accepter de voir s’effondrer sa religion !

Binitials 14 décembre 2013 à 20 h 34 min

Bien franchement non je ne comprends pas. Je n’ai rien contre l’humanité en particulier mais contre la presse en général. Un titre de presse qui ne vend plus rien, c’est parce que sa ligne éditoriale ne convainc plus. Que le titre est incapable de fournir au public le contenu qui l’éclaire. C’est la faillite d’un système de pensée étatiste qui est de plus en plus en décalage avec la réalité. Qui pollue l’esprit, entretien la confusion. Le fait que vous vous retournez vers l’argent public est une honte. Vous vous êtes faits acheté et n’êtes plus rien d’autre qu’un organe de propagande, des traitres à votre propre profession et en plus c’est nous qui payons pour cette farce. Disparaissez tous et laissez la place à ceux qui créent de la valeur. A l’époque où vous parliez de Mandela vous vendiez. Cette époque est révolue, si vous aviez une once d’éthique vous et vos copins du figaro, du nouvel obs et de tout autre support de droite comme de gauche d’extrême comme du centre qui ne vivez pas de vos tirages dégagez ou alors, assumez que vous faites de la propagande et non pas de l’information. Vous êtes les premiers responsable de ce qu’il se passe.

Michel Berdagué 15 décembre 2013 à 8 h 03 min

Informations du réel et de la réalité :
Conférence Réponses aux questions et commentaires
1/10 – Introduction Q1/12 – Le capitalisme
2/10 – Le tournant de 2008-2009
Q2/12 – PIB, croissance, nouveau type de développement
3/10 – Le double dogme Q3/12 – L’Allemagne
4/10 – La dette publique Q4/12 – La dette publique
5/10 – La traque des coûts Q5/12 – Production, solvabilité des débouchés
6/10 – Faire reculer le coût du capital pour plus et mieux dépenser Q6/12 – Salaires, Smic, emploi, formation
7/10 – Comment faire autrement ? Q7/12 – Une révolution technologique d’ensemble de portée anthropologique
8/10 – Comment en pratique avancer ? (a) Q8/12 – Les PME
9/10 – Comment en pratique avancer ? (b) Q9/12 – Pôle bancaire et financier public
10/10 – Le rôle des services publics Q10/12 – Une nouvelle efficacité
Q11/12 – Le chômage
Q12/12 – L’utilisation de l’argent .
Voilà de quoi ne pas dégager……

Lo Piccolo 30 décembre 2013 à 23 h 02 min

Binials,vous êtes irrécupérable et même nuisible pour la société,il ne faut pas perdre son temps avec vous parce que vous êtes obtus,c’est dommage vous me semblé jeune encore mais vraiment manipulé et impossible à amener à voir la réalité du monde ,voyez encore cet après midi j’ai pu voir en direct une conférence de presse du Président du vénézuéla Maduro et que visiblement vous n’en connaissait rien,vous auriez pu vous rendre compte des avancée énorme qu’a faites ce pays, que vous avez l’outrecuidance de comparer à la (COLOMBIE pays régie par un pays pas loin du fascisme,ou il y a une misère noire sauf bien sur pour la toute petite minorité de latifundio,le Paraguay et le Perú à peu près dans le même état social mais quand même qui essayent de se rapprocher de la révolution Bolivarienne, pour évidemment profiter de la progression des pays qui compose cette union)je ne sais pas si vous avez toujours l’intention d’aller vivre au Vénézuéla ,mais je pense que c’est un mensonge que vous avez écris parce que je ne peu pas croire que vous n’êtes pas au courant de la situation au Vénézuéla,je ne pense pas que vous avez écouté cette conférence de presse vous en auriez appris pas mal de choses intéressantes,vous pouvez l’écouter en la demandant sur google cela peu vous remettre les idées en place.Vive le Vénézuéla et l’Amérique Latine. J’oubliais de vous dire l’Amérique Latine s’inspire de Cuba et de l’expérience de FIDEL CASTRO qu’ils vont chercher à la HAVANE, pour changer les régimes dictatoriaux imposés par les EE-UU comme ils l’ont toujours fait. Alfred

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 18 h 48 min

c’est sûr, « Présent » çà vous convient mieux, c’est pour çà que vous n’en parlez pas…

Justicier 15 décembre 2013 à 7 h 25 min

J’aimerais vraiment savoir qui est REELLEMENT ce Binitials, car à le lire, les journaux d’opinions qui ont de faibles ressources publicitaires devraient CREVER et SURTOUT sans réagir, mais des journaux TRES largement soutenus comme Le Figaro par des financiers comme Dassault (depuis 2004) député UMP et accessoirement fournisseur pratiquement exclusif d’armement de l’armée française ( ce qui ne signifie pas que les produites par Dassault soient médiocres bien au contraire bien entendu, mais chères voir très chères pour les contribuables )mais eux malgré ces ENORMES budgets publicitaires, environ 15 millions d’€ PAR AN reçoivent malgré tout une AIDE de l’état de 0€,17 par numéro !!!
Or dans le MÊME temps,Le Figaro se permet de diffuser GRATUITEMENT # 70 000 exemplaires, soient plus que la diffusion de l’Humanité ( # 50 000 exemplaires )!!!!

Ce journal se taille aussi la part du lion dans les médias radio et TV avec des invitations régulières par exemple sur les chaines de télévisions dont son rédacteur adjoint Yves Thréard est omniprésent

L’huma, elle ne vit que par ses 3 000 CDH bénévoles, des recettes de la fête de l’HUMA ( # 600 000 participants chaque année ), des dons de ses lecteurs et c’est le SEUL journal quotidien qui a fait entrer ses lecteurs dans son capital.
L’HUMA c’est l’expression des petites gens face aux mastodontes de la finance.

DONC ENCORE BRAVO et longue, très longue vie A L’HUMANITE.

Pour faire taire les chacals type Binitials, j’ai décidé de m’abonner à l’huma.

Justicier

Binitials 15 décembre 2013 à 23 h 20 min

ET bien non. Les journaux d’opinions, certains vivent très bien. Se gèrent aux petits oignons et vous savez quoi, leurs dirigeants ne sont pas députés, ils n’émargent pas à 20 000 euros par mois, ils font leur boulot. Ils diffusent massivement, gratuitement sur internet et en plus on leur donne des sous pour qu’ils continuent quand ils en ont besoin. Lisez contrepoints pas exemple, prenez exemple. Et en plus ils s’affichent comme indépendants et refusent tout financement public … Le résultat chaque mois leur lecture explose. Ils défendent la liberté, la vraie.

Quant à qui je suis REELLEMENT … tu risques d’être déçu mn grand. juste un mec de trente ans qui vit à Nice et qui dans trois mois ne sera plus ton problème car je me casse en Amérique Latine refaire ma vie. Dans un pays ou les gens en veulent, ou ils expriment leurs opinions ou malgré la misère, personne ne râle. car j’en ai ras la casquette de voir des gens qui ne produisent aucune valeur pour la communauté et qui pompent et pompent du fric pour que l’état vienne ensuite me le réclamer. Qui refusent d’assumer le faut que cette crise c’est avant tout eux qui l’ont produites car à force de pomper le fric des français on s’est endetté et qui viennent ensuite vous expliquer que c’est pas leur faute c’est à cause des autres … Gavé. Franchement gavé. ET des comme moi mon cher, on est des millions et des millions qui ouvrons les yeux tous les jours. Vous êtes en train de piller vos enfants et vous vous proclamez justicier …

Justicier 16 décembre 2013 à 10 h 05 min

Quand Binitials sort du bois, le libéralisme débridé prôné et défendu par Contrepoint et ses généreux mécènes désintéressés bien connus de type Yvon Gattaz ou Alain Madelin…… pour ne citer qu’eux, font feux de tout bois.

Quand a affirmer que ces sombres crétins de salariés qui c’est bien connu ne produisent AUCUNE VALEUR AJOUTEE, les gentils donateurs de Contrepoint sont bien content de les trouver pour faire le boulot….

Justicier

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 18 min

Qui a dit que les salariés ne créent aucune valeur ajoutée ?

Je ne me suis jamais caché dans aucun bois !!!! Moi je n’ai pas 100 millions de morts sur la conscience ! Yvon Gattaz, je sais même pas qui c’est !!!! C’est pour dire ! Je viens de voir qui c’est sur Wikipédia. jamais entendu parlé sur contrepoints et vu ses activités au Medef, je doute qu’il soit bien accueilli parmi nous …

Pour un justicier, vous semblez plutôt bien ignare ….

Justicier 17 décembre 2013 à 8 h 12 min

Extrait de la prose de Bibitials

« j’en ai ras la casquette de voir des GENS qui ne produisent aucune valeur pour la communauté et qui POMPENT et POMPENT du fric pour que l’état vienne ensuite ME LE réclamer »

Alors qui ce sont ces GENS qui ne produisent AUCUNE VALEUR pour la communauté pour VOUS ?

Certainement, par exemple, soit

1 )ces crétins de salariés licenciés parfaitement incapables de retrouver SEULS un travail et qui défendent becs et ongles leur outil de production contre une délocalisation COMPETITIVE imposée par leurs patrons malgré de juteux bénéfices, pas comme en Amérique Latine où, selon VOUS  » les « gens » expriment leurs opinions ou MALGRE la misère, personne ne RÂLE. »

En somme vous préconisez aux salariés injustement licenciés de S’ECRASER et de là fermer.

2 ) ces odieux suceurs de frics que sont les chômeurs qui ont l’audace et le toupet de vouloir vivre dignement, alors que DANS LE MÊME TEMPS un malheureux patron remercié ( mis à la retraite forcée à 61 ans ) de chez Peugeot prétend émarger à plus de 21 millions d’€…alors qu’il n’a émargé qu’à SEULEMENT plus de 1,6 millions d’€ PAR AN PLUS 1,6 € de part « variable », une paille

C’est sûr qu’il a, lui, dû beaucoup, beaucoup suer sang et eau pour « VALOIR » 1750 ans du revenu d’un « crétin » de smicard ou pire d’un improductif et fainéant de surcroît chômeur ou abusivement bien entendu bénéficiaire du RSA
Ca devait certainement être au moins une vie de bagnard voir d’esclave…pour mériter un tel salaire….

Vous ne vous êtes jamais caché, dites vous ? Ah bon ? mais alors que faites vous d’après vous en vous exprimant avec un pseudo bidon plutôt que de mettre votre véritable nom ?

Il est vrai, que moi aussi j’utilise un pseudo, mais à la différence notoire de vous c’est que je ne prétends pas donner de leçon de libéralisme débridée à un journal qui DEFEND, LUI, « ces petites gens trop improductifs » que VOUS par contre VOUS MEPRISEZ alors qu’il est sournoisement attaqué par des individus comme vous.

Et le pire, vous osez dire que ce sont eux qui :

« Qui refusent d’assumer le faut que cette crise ( financière ) c’est avant tout EUX qui l’ont produites »

On croit rêver, car QUI, selon vous, subit la crise et qui en profite ? Monsieur le « Professeur d’économie Ultra Libérale »

Vous devriez pourtant savoir qu’il suffit en effet de savoir qui en profite ( de la crise financière ) pour savoir qui la subit

Je veux bien admettre que vous ne connaissiez pas Yvon Gattaz ou Alain Madelin, encore que, mais alors dans ce cas ne citez pas en exemple un organe de presse du net en l’occurrence Contrepoints, chantre de l’ultra libéralisme, dont ils sont pourtant les soutiens et les porte-paroles.

Puisque vous vous dites audacieux, alors osez Monsieur, donnez votre véritable nom et je vous promets je ferais de même.

Ah bon ? Je ne savais pas que l’Huma avait 100 millions de morts ( quelle soit RESPONSABLE de, vous devez confondre ) sur la conscience, mais vous c’est SÛR vous n’avez pas la conscience tranquille.

La preuve ?

Vous vous recoupez, quand vous dites

 » je doute qu’il ( Yvon Gattaz ) soit bien accueilli parmi NOUS …  »

Mais le NOUS c’est QUI ?

Je maintiens donc que ma remarque est judicieuse :

« Quand Binitials sort du bois, le libéralisme débridé prôné et défendu par Contrepoints etc.. »

On vous a reconnu avec votre faux nez

Justicier

Lo Piccolo 29 décembre 2013 à 19 h 32 min

Binitials,pour Yvon Gataz c’est le premier patron de l’équivalent du médef, c’est luis le premier qui demandait au gouvernement de laisser les patrons licencier les ouvriers quand il voulait le faire et il promettait d’embaucher 500 000 chômeurs,paroles de patrons que bien sûr il n’a jamais tenue au contraire depuis ce temps là le chômage ne fait qu’augmenter pour arriver aux sommets ou il est aujourd’hui,et que son fils Pierre est pire que lui parce que en plus il trouve l’augmentation i%,1du simc trop élevée,il faudrait le faire vivre avec 1000euros par mois pour ceux qui y arrivent,voila pourquoi notre HUMANITE est nécessaire pour arrêter ces abus de cette oligarchies capitaliste, que vous défendez bec et ongle, peut être protégez vous un patrimoine vous aussi pour être aussi virulent dans vos commentaires contre ce journal qui est le défenseur des pauvres. Alfred

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 11 h 50 min

Ah bon, et Mr Dassault, patron du Figaro, ne vit-il pas aux crochets du contribuable?. N’est-il pas on n’a-t-il pas été élu (donc retraite payée par qui?), et ne dépend-il pas du contribuable pour faire tourner son « commerce »? Et qui paye pour les « Rafale » qui ne se vendent pas, devinez? Et Lagardère, kif-kif! Là, franchement, vous tombez mal.

pellizzoni 15 décembre 2013 à 11 h 51 min

où est la démocratie l’humanité doit continuer d’exister, même si elle dérange certains, le social doit se développer plus que jamais

Binitials 15 décembre 2013 à 23 h 21 min

Depuis quand les communistes sont ils des démocrates ? citez moi un seul régime communiste qui fut démocratique …

Lo Piccolo 16 décembre 2013 à 8 h 48 min

Au vénézuéla justement vous en parliez plus haut, 19 élections et référendum compris, et une seule défaite respectée, chez nous un référemdum gagné par le peuple sans que les gouvernement de droite en tiennent compte et même magouillent pour faire passer ce référendum par l’assemblée ou bien sûr ils avaient la majorité et vous osez parler de démocratie!!!Alfred

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 39 min

J’ai voté contre le TCE je suis donc d’accord sur cette partie. C’est fou ça : sujet d’interro : comment un ultra turbo libéral peut-il avoir voté « non » au référendum sur le TCE ??? Si vous trouvez une réponse dans votre système de pensée j’aimerais bien que vous me l’expliquiez …

Le vénézuela. Oui si l’on enlève la police politique et les médias sous coupe réglée du gouvernement … C’est sûr c’est une belle démocratie.

Mais vous savez, je vous embête mais c’est juste de la provoc un peu méchante. Vous êtes en voie de disparition. L’huma disparaitra. Cela fait longtemps que tout le monde sait que le communisme c’est la tyrannie. AU bout d’un siècle tout fini par se savoir même sans internet …

Les votre ils sont au FN maintenant. Et c’est bien ça qui me dérange. Parce que eux, ils m’inquiètent plus que vous.J’aimerais franchement que vous ayez plus de poids comme ça eux ils en auraient moins …

Lo Piccolo 30 décembre 2013 à 14 h 11 min

BINITIALS,vous dites au bout d’un siècle le communisme disparaîtra,selon vous c’est donc que nous avons vécu selon vous la tyrannie,mais nous sommes au 21 siècles cela fait donc qu’entre le féodalisme prémisse du capitalisme cela fait 20 siècles de passés sous ce fléau de système,et je vais être un peu brutal,ce système de 20 siècles de capitalisme à tué beaucoup plus d’êtres humain que ne l’a fait le communisme, mais les médias préfèrent parler de ceux du stalinisme,pour une bonne part dans le siècle ou il a vécu (je conteste de dire communisme)parce que il n’a encore jamais existé et c’est seulement un socialisme d’état que nous avons connus,c’est plus facile pour eux que de parler des crimes d’état commis au siècle dernier,que de tous ceux commis dans les 20 autres siècles qui sont terriblement plus nombreux,mais tranquillisez vous la nature seule amènera le véritable socialisme parce que ce sera la seule façon de pouvoir faire vivre le monde avec la population qui chaque années progressent et il faudra bien que la terre faire vivre tout le monde, donc obligation de faire du nettoyage sur le 1%des propriétaires terriens du monde.Alfred

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 19 h 37 min

si l’on compte toutes les tueries et guerres qu’a causées le capitalisme depuis -limitons-nous au XVIIème siècle avec Louis XIV – qu’il a pris de l’importance: guerres en Europe, coloniales,esclavagistes,religieuses,interventionnistes et de répression, et mondiales, ce jusqu’à maintenant, je préfère cent fois être communiste sur le plan des vies humaines, car je suis pour la paix. Et vive l’Huma!

Justicier 17 décembre 2013 à 9 h 12 min

Si vous étiez un peu moins ignare Binitials, vous sauriez que le mouvement communiste est issu entre autre en France de la commune de Paris qui a été régulièrement ELUE en Conseil de la Commune de Paris et a donc légalement légiféré pour Paris entre le 18 mars 1871 au 28 mai 1871 sur les bases suivantes :

L’appel du 22 mars énonce que « les membres de l’assemblée municipale, sans cesse contrôlés, surveillés, discutés par l’opinion, sont révocables, comptables et responsables » et que leur mandat est impératif. C’est la CONSECRATION du gouvernement DU peuple, PAR le peuple et POUR le peuple : une DEMOCRATIE DIRECTE reposant sur une citoyenneté active, renouant avec l’esprit de la constitution de 1793 qui fait du droit à l’insurrection « le plus sacré des droits et le plus imprescriptible des devoirs » (article XXXV de la Déclaration des droits de l’Homme de 1793, Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793#Insurrection populaire : droit le plus sacré, devoir le plus indispensable).

La Commune de Paris ouvre la citoyenneté aux étrangers : « Considérant que le drapeau de la commune est celui de la République universelle ; considérant que toute cité A LE DROIT de donner le titre de citoyen aux étrangers qui la servent… ».

Les communistes FRANCAIS dont ils sont les héritiers, n’ont JAMAIS ni de près ni de loin été des adversaires de démocratie, bien au contraire ils sont donc des DEMOCRATES.

Ils n’ont JAMAIS EUX participé à des massacres de populations AU NOM de leur idéal

AUCUN autre parti en France ne peux se prévaloir de cette réalité.

Que des erreurs aient pu être faites, oui comme celles d’avoir adopté le terme de « dictature du prolétariat » dans ses statuts voulu par Marx qui reprochait aux « communards » de ne pas avoir :

« attaquer Versailles dès qu’elle en a l’occasion, et d’être trop indulgente avec les comploteurs, les incendiaires et les espions contre-révolutionnaires »

Ces termes y ont depuis été retirés

Alors Monsieur le donneur de leçon, un peu d’humilité, s’il vous plait

Justicier

curti 10 juin 2014 à 10 h 03 min

Mais qui êtes vous donc pour être si virulent contre le parti communiste? Vraisemblablement avec vos 30 ans, je remarque que vous ne savez pas grand chose, vous ne connaissez pas Yvon Gattaz et son Fils au-moins vous connaissez? Vous avez eu le temps de vous informer? concernant le
journal l’humanité fondé par un grand humaniste
Jaurès, mais peut-être que lui non plus, vous n’en avez jamais entendu parlé?
Vous parlez des communistes qui ne seraient pas des démocrates et de régimes? mais a votre avis
jeune irresponsable, à qui devez-vous d’être libre aujourd’hui? quand durant la guerre tant de nos camarades communistes sont morts, pour que la France ne soit plu sous la botte hitlérienne, que ceux que vous soutenez, ceux qui mettent à mal les vies de millions de gens, pour toujours plus de profits, ceux-là même qui dans ces périodes tristes de notre histoire pactisaient avec l’occupant, eux oui! ne sont pas des démocrates et sont responsables de la morts de millions d’hommes, femmes et enfants. Jeune homme, Eduquez-vous, lisez, renseignez-vous, sur l’histoire de votre propre pays avant de dépasser les frontières! Il serait bon, de faire le bilan des crimes du capitalisme dans le monde, tous ceux qui ont mis fin à leurs vies à cause des profits du capitalisme, qui mettent; faute d’emplois des familles à la rue, ferme des entreprises, et puisque vous parlez des aides de l’Etat accordées à l’huma que dire des aides de l’Etat aux entreprises sans contreparties, et qui licencient ensuite les gens ici, et utilisent cette argent pour ouvrir une usine au Mexique, toujours à la recherche d’une mains d’œuvres payées avec un lance-pierres? Expliquez-nous donc si d’autres journaux que l’humanité, la télévision, radios, dénoncent tout cela? NON et vous savez pourquoi parce que ce sont les mêmes que vous soutenez qui les paient!

Fauvel 15 décembre 2013 à 13 h 55 min

Normal…
Il y a quelques années , ils auraient dits on ne tire pas sur une ambulance…aujourd’hui tant ils n’ont pas de solutions pour résoudre la crise sociétale et environnementale liée au coûts du Capital et au Productivisme.
A contrario l' »Humanité » défend des solutions pour en sortir avec l' »Humain d’abord » pour que la vie de chacun change en mieux.
Bonne route compagnons du progrès social

Un citoyen 15 décembre 2013 à 14 h 44 min

Tel un animal blessé que l’on achève pour abréger ses souffrances, les attaques ne cesseront pas. C’est la pensée communisme que l’on attaque, pas le journal. Tous ces joyeux « polémistes » ou journaleux tels les brunets en consœur, dictent la messe sur les ondes de grandes ecoutes. J’en ai pris un dans mon taxi un jour… leur manque de connaissance n’égal que la quantité de leur venin. Ils sont grassement choisi et payés pour ça d’ailleurs. Je ne suis pas communiste mais je pense qu’il faut voir dans cette attaque, un hommage fait à la vertu d’un quotidiens qui participe largement à l’émancipation politique. Continuez comme ça et ne lâchez rien!

Un citoyen 15 décembre 2013 à 18 h 54 min

Un détail. je viens de voir le prix du journal. Il est tout de meme dissuasif pour le grand public qu’il entends éclairer, 1,40 par jour et + de 1,70 pour la version numérique qui ne propose qu’un vulgaire scan du journal. Peut etre y a t-il une cause à effet. Il faut être convaicu, bienfaiteur, militant, syndicaliste, élu, être dans le milieux associatif pour s’abonner. Plus de 300 € à l’année, c’est un luxe aujourd’hui que beaucoup de peuvent s’offrir. La presse gratuite, généraliste, de complaisance et de désinformation à de beau jours devant elle. Si votre souhait est de creer une véritable prise de conscience, un sursaut, un changement de société par la base, il serait grand temps de créer les conditions d’une information accessible pour commencer. Voyez les gratuits de la presse mac-do qui sont présents partout aux heures cruciales de la journée. Lire l’huma est incontournable pour ceux qui souhaitent comprendre et agir en toute conscience. Difficile de vous trouver parfois permis les autres journaux, vous n’êtes même plus présent sur les étals. Il y a de nombreuses forces en sommeil qui attendent on ne sait quoi. Réagissez au lieu d’être déprimant sinon vous appartiendrez au passé comme certains le font entendre.

BCE - Bonnes condition d'expression 15 décembre 2013 à 22 h 33 min

Combien de centaines de millions d’euros d’argent public, ont été « abandonnés » en 2008 pour sauver les banques ?
Et ce sans consultation de la représentation nationale.
Je préfère participer au sauvetage d’un outil d’information dont je ne partage pas forcément les orientations mais qui me fait entendre un autre son de cloche que les aboiements des chiens de garde qui répètent en boucle,avec zèle, les litanies lancinantes de la pensée unique, et qui sont eux aussi bien aidés directement et indirectement par l’argent public.
Souvenez vous: le référendum de 2005….. Timisoara…… les couveuses de Bagdad… les armes de destruction massive…..Mandela le terroriste… l’intervention en Lybie….
Ils n’étaient pas nombreux les médias qui donnaient à lire ou entendre d’autres informations que celles matraquées quotidiennement par les hauts-parleurs complaisants de la pensée unique.
Que vivent et soient aidés l’Huma, Politis, Fakir, le Diplo, la Croix, le Canard, les médias alternatifs, les radios associatives, la presse syndicale et militante qui nous apportent des infos critiques et différentes et qui sont les garants de la pluralité d’opinions et d’analyses.
La publicité, donc les grands groupes financiers (marchands d’armes et bétonneurs entre autres) ne doit pas décider de l’existence ou de la disparition d’un organe d’information.
L’information n’est pas une marchandise !
La gestion et la rentabilité ne doivent pas etre les seuls critères d’existence ou de disparition d’un organe d’information.
Il s’agit d’un enjeu fondamental pour la démocratie.
Il en va de la qualité et même de la survie d’une société démocratique.
La seule alternative étant la dictature de l’argent donc le totalitarisme.

Binitials 15 décembre 2013 à 23 h 27 min

ce qu’il s’est passé avec les banques est une honte. Mais ne vous inquiétez pas, elles feront bientôt faillite.

Pourquoi acceptez vous ce que vous critiquez chez les autres ?

Non, que personne n’aide la presse, que la presse de démerde et se finance auprès de ses lecteurs. Une démocratie a besoin d’une presse libre pas d’un chien chien qui quémande une faveur à son maître l’état. Car elle ne s’appelle plus presse alors mais propagande. Et je suis pour la liberté par la servilité. Libre à vous d’êtres des esclaves (et visiblement avec plaisir), moi j’ai d’autres exigences.

BCE - Bonnes condition d'expression 16 décembre 2013 à 0 h 48 min

à binitials:
un renard libre dans un poulailler libre et des poules libres
à votre avis qui gagne ?
est-ce cela la liberté ?

Moulin 16 décembre 2013 à 9 h 58 min

Ils font tous pitiés !
Moi gaulliste, je préfère lire l’Huma que d’autres torchons de la presse bien pensante !

Courage à votre action, longue vie à l’huma !

FB 16 décembre 2013 à 11 h 40 min

Binitials a bien appris des chiens de garde qui comme lui attaquent l’Huma mais répéter cent fois des mensonges ne les rendent pas plus vrais… Il ne me reste plus qu’à lui souhaiter un bon voyage en Amérique latine et au vu de ses convictions politiques, trois destinations s’imposent : le Honduras et le Paraguay sous la férule de putschistes et la Colombie qui totalise plus de la moitié des assassinats de syndicalistes dans le monde. Bon vent Binitials !

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 19 min

Bien entendu … Un libéral soutenant une cause totalitaire. Il n’y a que les communistes qui soutiennent la tyrannie mon cher … Ignorance quand tu nous tiens …

FB 17 décembre 2013 à 14 h 50 min

Je vous présente mes excuses, il est vrai qu’on a jamais vu un libéral soutenir une dictature. Sauf peut-être D. Eisenhower avec la Corée du Sud de Syngman Rhee… Ou R. Reagan avec les talibans en Afghanistan et les Contras au Nicaragua… Ou Margaret Thatcher avec Pinochet… Ou les « Chicago Boys » (difficile de faire plus libéraux) avec ce même Pinochet… Je m’arrête là ? Je ne vous retournerai pas le compliment sur l’ignorance car je sais bien que tout ça, vous le savez mais vous préférez mentir et travestir la réalité afin de servir vos propos réactionnaires.

DOMART Jean-Marc 2 octobre 2014 à 19 h 14 min

Et çà se comprend très bien que l’ultra-libéralisme marche toujours de pair avec le fascisme. F. Thyssen, l’industriel allemand bien connu aimait beaucoup les hitlériens pour la discipline qui régnait dans leurs rangs (et pour cause…)qu’il a écrit un livre « j’ai financé Hitler ». Dans le même registre, le patronat français criait « plutôt Hitler que le Front Populaire » et a mis cette devise en pratique. sous l’Occupation, notre cher patronat « faisait de bonnes affaires » avec les nazis: pas de grèves, syndicats interdits, communistes et syndicalistes fusillés, l’Huma (légale) interdite depuis fin août 1939, le PC depuis septembre 1939, le décret Sérol du 9.4.40 vouant les communistes au poteau d’exécution. « C’était le bon temps » pour eux, à tel point que leur idéologue D. Kessler a dit qu’il fallait en finir avec 1945. c’est vrai, avant 1945, il y a eu 1944 (du moins en grande partie), sous la férule du Maréchal… » je ne vous ai pas beaucoup vus à Londres », disait De Gaulle aux patrons en 1945…Et pour cause! Voilà le modèle de « liberté » professé par certains. On comprend que communiste ou non, ceux qui l’ont vécu préfèrent – et de loin – celui qu’a instauré le programme du CNR! Ceux qui répètent la propagande de leur télé (ou autre chien de garde) ne font pas preuve de beaucoup de personnalité ni de capacité de jugement.

Tardy 16 décembre 2013 à 21 h 48 min

Il n’y a pas que les gens de l’extrème droite à « dégoiser » sur les fonds de l’Humanité .A Aix en Pce lors de la projection d’u film « les jours heureux « une PG d’Aubagne m’a soutenu que nous avions des fonds du Qatar …..Drole d’engeance ,qui n’a rien à faire dans le Front de Gauche .
J’espère que l’Huma vivra ,comme souvent avec l’argent de ses lecteurs .

Binitials 16 décembre 2013 à 22 h 43 min

Bonne chance les cocos. Je vous charie, c’est un peu facile. Ca doit pas être drôle de s’apercevoir que ce que l’on a cru s’est effondré et reste destiné à la disparition. Quand vous aurez fini de pleurnicher, peut être que l’on pourra enfin rétablir la démocratie… mais pour ça malheureusement il va falloir ouvrir les yeux. le problème n’est pas le capital, le problème … C’est l’état … Plus il a de pouvoir plus il se fait acheter. ceux qui veulent une société libre doivent lutter contre l’état.

Justicier 19 décembre 2013 à 7 h 55 min

Le cri du cœur du libéral Binitials

« mais pour ça malheureusement il va falloir ouvrir les yeux. LE PROBLEME N’EST LE CATITAL , LE PROBLEME … C’EST L’ETAT … Plus il a de pouvoir plus il se fait acheter. ceux qui veulent une société libre doivent lutter contre l’état. »

Allez encore un effort et ce chantre du libéralisme débridé va DECRETER que le problème c’est pas de travailler pour gagner sa vie mais de FAIRE bosser les autres pour à son SEUL profit et l’Etat n’a surtout pas a mettre son nez dans l’esclavage qu’impose les plus nantis au moins nantis.
Vive le retour à l’âge de pierre, à l’esclavage et aux privilèges des plus riches, les plus exploiteurs…

Il est inadmissible, par exemple, SELON LUI, que les salariés réclament à leurs patrons un salaire décent de leur travail.

Ils devraient déjà être contents qu’on leur « octroie » ce qu’ils gagnent, ces fainéants professionnels…

A l’écouter on ne devrait leur permettre la retraite qu’à 90 ans, au moins ils s’épuiseraient plus vite et nous ferait moins chier à vouloir vivre décemment.

Est ce que les financiers eux demandent quoique ce soit et à qui que ce soit ? Non

Pourquoi ? c’est parce qu’ils ONT DEJA TOUT PRIS à ces andouilles de travailleurs incapables de se contenter de vivre, par exemple, avec 1200 € net par mois alors qu’il leur faudrait au moins 1700 € et alors que les spéculateurs, c’est bien connu, ont beaucoup de mal à y arriver en gagnant au bas mot 1000 fois plus….

Exemple :

En Allemagne les TRAVAILLEURS sont plus dociles, ils se contentent en effet pour plus de 6,5 millions d’entre eux d’un SALAIRE ou plutôt d’une aumône de 600 à 700 € nets et ils ne disent rien.

Dixit en 2010

« Selon l’institut du travail de l’université de Duisbourg-Essen, plus de 6,5 millions de personnes en Allemagne, soit près de 20 % des travailleurs, toucheraient moins de 10 euros brut de l’heure

La population touchée par cette précarité est celle qui n’a pas le choix de son emploi pour cause de faible qualification : les moins de­ 25 ans, les étrangers, les femmes.

Cette situation est UNIQUE en Europe, explique l’étude, qui rappelle que les autres pays de l’Union ont instauré presque tous une LOI fixant un salaire MINIMUM. Ce n’est pas le cas en Allemagne, où chaque branche d’activité dispose de sa propre grille de salaire, négociée avec les syndicats. Ce système est profitable aux secteurs de l’industrie très syndiqués, comme l’automobile et la métallurgie. Mais dans les services, atomisés en de multiples secteurs très différents, le système se fait au détriment des employés. »

En clair lorsque l’Etat ne fixe pas de revenus minimum les patrons exploitent A FONDS leurs esclaves.

C’est beau comme l’Antique la liberté d’exploiter SANS AUCUNE RETENUE, vive la dictature libérale du Capital…et à bas l’Etat et c’est Binitials qui vous le dit Ah mais !!

Justicier

DOMART Jean-Marc 27 décembre 2013 à 23 h 24 min

Binitials préfère une époque où l’Huma était interdite, celle qui a commencé le 26 août 1939 pour se terminer fin août 1944. joyeuse époque où certains faisaient de bonnes affaires, dînaient chez Maxim’s ou chez Prunier avec des messieurs à uniformes vert de gris et brassards à croix gammées. Au moins, à cette époque, les grèves étaient interdites et la Bourse était au beau fixe. N’est-ce pas?

vianney 26 février 2014 à 20 h 35 min

vous vivez dans un monde de fiction. soyez courageux… ouvrez les yeux !

Michel Berdagué 17 décembre 2013 à 9 h 00 min

75 commentaires dont 26 au seul Binitials avec les relents de l’ individualisme forcené de la célèbre anti-communiste Ayn Rand , 6 com., dont le nom est repris ici . Tapez sur Wikipédia , le patron étant un grand disciple et là vous verrez de quoi il s’ agit , c’ est du kif-kif avec les 26 éructations , c’ est sûr qu’ ils veulent la disparition du journal de Jaurès qui en effet voulait la paix pour que les deux prolétariats ne se massacrent pas au seul profit de la bourgeoisie , des capitalistes dits libres qui voyaient leurs pouvoirs ébranlés par les idées du Manifeste du Parti Communiste qui fleurissaient dans le monde . Un Henri Barbusse était sur cette position , et il s’ est engagé à plus de 41 ans en première ligne et a pu écrire en direct : Le Feu , prix Goncourt 1916 . 1944 ?! , mais c’ est très proche même que dans le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 , le Programme du C.N.R. dans ses grandes lignes est là et bien là mais pas appliqué – tant la bourgeoisie le combat car mettant la sécurité sociale , révolutionnaire, avec la solidarité centrale échappant au marché privé capitaliste ( « ils » en sont malades) au cœur de l’ Humanité – ; dans les dérives de résurgence du pire qui depuis 1945 s’ étalent en intox dans les mass media tous achetés par les capitalistes , » journaux  » gratuits aussi. Alors Vive l’ Humanité .

La Fontaine 17 décembre 2013 à 16 h 27 min

Quand le gibier n’a pas ses journalistes
les chasseurs ont toujours le beau role.

Alain 17 décembre 2013 à 19 h 59 min

Lecteur de l’Huma tous les jours dans la loire, je dis merci tous les jours pour une info non formaté………

Un autre citoyen 17 décembre 2013 à 20 h 48 min

Quel « con » ce Binitals… Enfin c’est dit!

breteau jean claude 20 décembre 2013 à 16 h 18 min

binitial n’est pas un con ,c’est un facho ,que ne génent pas les 200 milliards distribués aux patrons, sans contrepartie .Mais pour le savoir il faut lire l’Huma ! pour s’instruire, ce mot honni de la bourgeoisie qui se gave

mais non pas con 21 décembre 2013 à 3 h 14 min

« Mais pour le savoir il faut lire l’Huma ! »
non, pour le savoir, c’est pas forcément l’huma qu’il faut lire, et c’est ce qu’il essayait de dire.

juste que l’huma est un journal communiste et que ça fait de l’huma un journal de propagande

juste que l’huma est fortement rattaché au pouvoir en place puisque ce dernier vient de lui accorder une remise, et donc n’est pas un journal indépendant

puis il s’est amusé à vous chipoter le communisme parce que ça le fait rire, mais avant que ça le fasse rire, j’imagine qu’il a dû gerber un peu, avant

l’huma, c’est la révolution anticapitaliste et plein de belles idées, un chouette allié aurait pu être à ces deux conditions : indépendance politique et finnacière

il vous chipote
la gestion contreproductive
qui vous fout des boulets aux pieds,

pas con
provocateur
et saoulé des communistes et des journaux sans indépendance

et il a pas dit qu’il veut voir l’huma crever, juste que l’huma crèvera

et quand je compare les gestions en pleine chienlit du diplo et de l’huma, ainsi que la présentation des choses, j’avoue poser un regard inquiet sur l’avenir du journal
or notre défenseur, entre autre de l’europe des peuples, c le hyaric
la mauvaise gestion du journal, c’est les balles dans le pied que se tire un de nos fervents défenseur de la cause.
c’est de l’autosabotage inconscient.

ce prêt, c’est une casserole à la con

LA prise
et les roquets se jettent dessus et la télé et hop
discrédité de partout l’huma, et pouf le hyaric proeurope des peuples…
pour la droite, on asseoit un peu plus l’europe finance et le cassage des droits humain
et pour l’extrème droite, pouf, encore de quoi convaincre ses ouailles d’arrêter l’europe, et pouf, rebaffe à mélenchon par la même occase, desfois qu’il aurait encore eu envie de l’ouvrir

des balles dans le pied

inexcusable

et ouais les alliés de l’huma sont pauvres, à ce tarif, ils peuvent pas
en tout cas pas après s’etre abonné au diplo tout en envisageant de continueer à acheter le canard, à reconduire le courrier, et réussir à acheter des bouquins pis voir des films et des concerts
ouais l’huma, faut te porter tout seul

la vrai e question, c’est pas quel est le but, celui-là il est tout clair.
la vraie question, c’est : le fait que cette campagne puisse avoir lieu n’est-il pas le symptôme d’une de nos faiblesses ?
grâce à quoi peuvent-ils mordre ?
quelle prise on leur a laissé

en vrai, il est pas con, je crois qu’il a essayé de vous dire ça.
ne laisser aucune prise aux roquets, le blindage absolu, c’est la totale indépendance.

vu de l’extérieur, y a effectivement des prises partout pour les roquets

hollande d’un côté, le hyaric qui se tire une balle, les deux liés, mélenchon là dessus avec une marine qui déboule
quelle chienlit, comment tu veux encore avoir un déba t sur l’europe des peuples et la préservation de l’environnement ? hein ???????

tout ce qu’il vous a dit en quinze commentaires, c’est
« eh ben c’est malin »

et c’est ce que je dis aussi.
c’est un sale coup.
surtout quand on lutte plutôt pour la liberté la solidarité, la terre, l’eurpoe des peuples et la misère pour personne.

M. Le Hyaric, ça fait longtemps que je vous suis, ce qui arrive là, en tant qu’alliée ça me plombe carrément.

Le but c’est pas l’important
l’important c’est les causes de la possibilité de ça
et leur éradication aussi vite que possible.

et oui, réduire le prix du journal pour que les pauvres puissent vous suivre, ce serait vachement bien.
si vous abandonnez vos lecteurs modestes ou pauvres avec ces prix prohibitifs, vous perdrez autant de porteurs de vos idées.
la terre est fragile et est en urgence, l’europe des peuples est sérieusement mise à mal, ayez confiance en vos lecteurs, baissez vos prix, ils vous porteront
chacun à la hauteur de ses moyens, mais ils le feront.

Justicier 22 décembre 2013 à 6 h 47 min

@ »c’est pas con »

C’est vrai a la limite que Binitials soit ou non un con, à la limite peut importe, d’autant plus qu’il a l’intention de se tirer….. en Amérique latine si on a bien compris !

Mais là où on ne peut pas laisser passer les choses c’est lorsqu’il ose prétendre et laisse entendre que ce sont les salariés et les improductifs ( pour lui ) qui les SEULS responsables de la « crise financière » et de ce qui leur arrivent, or c’est TRES exactement l’inverse qui est la réalité.

Car AUCUN, je dis bien AUCUN détenteur de capitaux et/ou spéculateur ne se retrouve clochard ou chômeur.

Tous ont de toute façon de confortables revenus mis bien à l’abri y compris dans des paradis fiscaux , et ce sont ces MÊMES profiteurs qui viennent donner des leçons de gestion capitaliste aux petites gens.

Et ce sont TOUJOURS les MÊMES qui hurlent à la mort lorsqu’on ose ne serait ce que proposer de leur faire payer 0, 5% sur LEURS REVENUS FINANCIERS, à savoir leurs rentes financières, les dividendes. Tout ça sous prétexte qu’on touche dans ce cas à LEURS POUULES aux œufs d’or et qu’elles en crèveront.

En clair pour eux, il ne faudrait surtout pas faire payer les riches ( donc ceux qui peuvent payer ) car sinon ils ne pourront EUX plus vivre….

Et le pire c’est qu’ils ont trop souvent gain de cause…..

Mais pendant ce temps, alors qu’ils déploient ce rideau de fumée, sournoisement cyniquement et INEXORABLEMENT, les plus pauvres deviennent TOUJOURS plus pauvres et les plus riches TOUJOURS plus riches.

Les plus riches N’ONT ABSOLUMENT AUCUN SCRUPULE, ils se foutent comme de leurs premières chemises que PAR LEUR EGOÏSME des millions de personnes crèvent de faim TOUS les jours.

Il a déjà été DEMONTRE par exemple que ponctionner tous les ans 0, 005% des revenus des « MAJORS » de la finance et du commerce et de l’industrie, permettrait d’éradiquer DEFINITIVEMENT et TOTALEMENT la faim dans le monde et bien sur AUSSI en France avec la suppression des resto du cœur…..par exemple…

Pour mémoire l’homme le plus riche du monde, Bill Gate ose se pavaner, avec une fortune estimée à 70 milliards de $ en progression de + 10 milliards de $ sur 2012… et même si sa fondation reçoit chaque année aux alentours de 1 milliards de $, c’est DERISOIRE…

Il faut changer d’urgence l’ordre ECONOMIQUE du monde.

Or il suffit de 30 milliards de $ par an pour faire cesser ce scandale de la faim dans le monde….

Tant que le monde ne changera pas cette logique égoïste économique TOTALEMENT ABSURDE prônée et défendue becs et ongles, entre autre, par des individus de type Binitials, voir ses coms., RIEN ne se passera de positif POUR TOUS.

L’Huma, elle, participe à son niveau et TOUS les jours à ce combat titanesque.

Longue, très longue vie à l’HUMA

Justicier

Rafaela 24 décembre 2013 à 0 h 19 min

Cher Monsieur, J’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt. Je n’ai regretté qu’une chose, c’est que vous ne mentionniez à aucun moment les souscriptions que l’Humanité lance régulièrement auprès de ses lecteurs et auxquelles, ils sont nombreux à répondre. Je me doute que ces envois ne doivent pas peser bien lourd mais tout de même, si cela ne règle pas les problèmes de trésorerie, du moins cela y contribue-t-il et méritait d’être signalé. Recevez mes cordiales salutations.

courtoux 15 janvier 2014 à 11 h 46 min

Il faut arrêter de se prendre la tête avec tout ses suppôts médiatiques du gouvernement. Nous marchons à grands pas vers l’angle-saxonisation, la mondialisation, l’économie libérale et toutes ces autres conneries qui veulent nous apprendre à nous contenter d’un bol de riz pour repas. D’après la communauté internationale ? ( un jour, peut être,saurons-nous qui elle est réellement) Donc,alors que la communauté internationale clame haut et fort que le communisme n’existe plus, voilà qu’un quotidien « nuisible », s’exprime à contre courant de la manipulation de l’opinion et démontre le contraire. Ainsi, dans notre pays « démocratique », la solution élégante est qu’il faut éradiquer le trublion par tous les moyens.L’argent, la désinformation, le mensonge,etc. Tout cela se fait évidemment avec l’aide des principaux médias Qui font ce qu’il faut pour maintenir le confrère la tête sous l’eau. Hypocrites qu’ils sont tous.

LUCE Roger 15 janvier 2014 à 15 h 25 min

courtoujour : Je ne suis pas lecteur de l’Huma , mais je veux que ce journal continue à vivre .
J’ai lu dans un autre article : »L’HUMANITE journal de la gauche de transformation sociale et écologique » Je souris: tout le monde est écolo. même si je n’ai pas trouvé ni le mot ni la chose dans les échanges ci-dessus lus (pas tous!).
Le capitalisme a développé nos sociétés thermo-industrielles
depuis le XVIIIème siècle. Les communistes défendent ces sociétés avec quelques modifications mineures. ( « Les soviets plus l’électricité »-Actuellement beaucoup sont toujours-après Fukushima-pro-nucléaires…et sont volontaires pour être « liquidateurs » en cas de gros problèmes ou sont d’accord pour que leurs fils le soient…!!)
Quelques « info » : Le début du déclin des pétroles c’est 2020,du gaz 2030, du charbon 2040 ou 2060. La fin de l’extraction du minerai de fer, c’est dans 50 ans -avec un taux de croissance de 2%/an- ou 75 ans mais sans croissance de l’extraction. Pour le cuivre, c’est respectivement 25 ans ou 40 ans.L’aluminium ne rend pas les mêmes services et peut être dangereux(mauvais contacts…) et demande beaucoup plus d’énergie …–>>Donc dès les prochaines décennies, ce sera le déclin ou la fin de la société thermo-industrielle mondialisée. Pour le pétrole, le taux de décroissance varie selon les estimations de 2% à 5% par an. Moins 5%, c’est
moitié moins de pétrole disponible en …14 ans ! C’est la cata ! Pas le temps de s’adapter.L’écroulement des sociétés de gaspillage…L’enrichissement économique est pour une bonne part un leurre, de l’intox, même si certains en profitent bien.C’est un appauvrissement en énergies et en minerais,toujours plus de pollutions ingérables avec le réchauffement et la chute de la biodiversité, et les atteintes à notre santé,etc…:bientôt la destruction du monde-dont nous-mêmes espèce humaine et Humanité si nous continuons…
En 2005>>2008, nous produisions 72-75Mb/j. A présent, c’est plus de 90millions de barils par jour! Plus nous-industrialisés et en voie- consommons, gaspillons, plus rapide sera la dégringolade, la chute.Le développement ne peut être durable, il sera mortel pour beaucoup…
Le jeune de 30 ans le comprendra trop tard…beaucoup d’autres aussi.
Quand l’HUMA a abordé ces questions ? Je ne sais . Jamais sans doute. Mais c’est pareil pour tous les « grands journaux » catalogues publicitaires…
Salut à tout le monde.
Courtoujour.

MG 16 janvier 2014 à 11 h 34 min

Jeudi 16 janvier 2014. Flash info sur FIP radio vers 8h50:le maire de New-York, élu avec une majorité confortable, a dû faire des excuses publiques pour avoir déclenché une polémique terrible; sa faute est d’avoir mangé une pizza avec des couverts!
C’est tout ce qu’il y avait d’important dans le monde! Rendormez vous braves gens, tout est tranquille.
Voilà de l’info sur une chaine publique payé avec nos impôts, et cela ne s’appelle pas des subventions?!

vianney 26 février 2014 à 20 h 33 min

cet édito est culotté… le pb n’est pas que l’Huma soit un journal courageux, etc., mais hélas pour lui, qu’il n’ait plus aucune portée politique ni éditoriale… la presse écrite a crevé,à cause de ses coûts (bravo la CGT Livre !!!) et à cause de la digitalisation de la vie culturelle. Mais certains s’en sortent mieux que d’autres : La Croix vend 5 FOIS PLUS que Libé… et 10 FOIS PLUS que l’Huma… si vous ne pouvez pas analyser les causes de cela, vous ne pourrez que vivres sous perfusion en attendant l’euthanasie.

alain harrison 10 juin 2014 à 6 h 05 min

Bonjour
Après avoir parcouru les commentaires. Je retiens l’opposition capitalisme communisme.
Comme disait quelqu’un dans son commentaire que je n’ai pas retrouvé: il n’y a jamais eu de communisme mais un état socialisme.
Pour ma part, même pas de socialisme mais bel et bien des dictatures sans réserves, que ce soit Mao, Staline, ou Hitler…
Maintenant, nous le savons tous. Non, je me trompe.
Ce ui se passe en Amérique Latine, principalement au Vénézuéla, l’ article de Venezuela infos:
«« Venezuela : la profondeur de la démocratie participative cachée par les médias occidentaux »»

S’apparente à ce qui se passait dans le Chili D’Allende: Le gouvernement marchait main dans la main avec le Peuple.
Pas avec une clique comme partout dans le monde. La clique des exploiteurs.

Lisez l’article.

Autre sujet

Chigot Luc dit :

14 décembre 2013 à 10 h 37 min

««..l’Humanité a été bien seule à s’opposer à l’apartheid et quelle a lutter du 1er jour d’incarcération de Madiba et jusqu’à sa libération quand les autres journaux et principalement ceux de droite titraient sur Mandela qu’il était un dangereux terroriste !»»

Même Obamas est hypocrite. N’oublions pas que Mandela reconnaissait Castro comme un libérateur.

«« Le Grand Soir
José FORT
Les vautours sont lâchés sur l’Amérique latine

Le maintien renouvelé à la tête de leurs pays des gouvernements progressistes latino américains et le développement des structures d’intégration économique et politique dans la région suscitent la haine dans les sphères de pouvoirs étatsuniens…….
…..A la Havane, cela fait plus d’un demi siècle que cela dure. Cette fois, alors que Barack Obama avait laissé entendre qu’il était temps de « réviser » la politique nord-américaine à l’égard de Cuba, dans le même mouvement une opération à plusieurs tiroirs a été déclenchée contre la Grande Ile.

Lisez l’article, les EU sont contre les peuples, le racisme est à son comble, sauf comme cheap labor pour engraisser les exploiteurs. Ce panier de crabes.

Nous citoyens devons prendre conscience des solutions fondamentales:
revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
Ne plus perdre de temps avec les empoignades stériles, il y en a plusieurs ci-haut.
Oui aux analyses, au critique constructive, mais parlons des solutions et des stratégies pour les mettre en place.
Cessons d’être réactif-stérile et soyons proactifs des solutions.

Seigneur, le voyez-vous que les solutions résident dans le revenu de base couplé aux coop….
Le voyez-vous le potentiel de chamgement de dynamique social-économique.
Le voyez-vous: tous les avantages pour nous tous.
Le voyez-vous: libération du chantage économique, libération de vie le bien le plus précieux de tous..
Les avantages et le potentiel ne sont pas des opinions. Ce sont des fAITS, SI ON LE RÉALISE, SI NOUS LE METTONS EN PLACE.

Maintenant parlons stratégie pour le réaliser..

alain harrison 10 juin 2014 à 6 h 40 min

Au sujet du fascisme, n’oublions pas que c’est un état d’esprit. Mais en regard des standards de ce qu’est un humain, le fascisme relèverait définitivement d’un état de sous-esprit qui relève plus des pulsions (violence, pouvoir brut, mépris de la femme…). Une pathologie sociale qui dérive d’un manque flagrant d’éducation.
Le fascisme touche toutes les cultures, les mêmes patrons ressortent: anti-démocratique, extrémiste et sans nuance aucune….

Facile à reconnaître: l’emploi, l’économie, la sécutité, la discipline, l’autorité ssont les grands thèmes de la droite conservatrice fasciste financière.
Mme. Lagarde en est une porte parole sincère ou masque.
Comme les thatchers de ce monde. J’espère que les femmes en générales distinguent réussite et saloppe (comme les Thatchers), dans le fond pas différente des salops: Reagan, Busch père et fils.
Avez-vous vue le film de Clint Eastwood:
chasseur blanc coeur noir.

Je suis désolé, mais il faut vraiment se réveiller et trouver des stratégies pour réveiller le plus grand nombre aux solutions fondamentales. Il y a des journaux qui pourraient être les relais des solutions..Des radios communautaires, internette pourrait faire mieux.. les télévisions et radios communautaires…
Les groupes communautaires quelque soit leur vocation pourraient réserver des espaces aux solutions. Ils se disent communautaires ou humanistes ou pour les pauvres….
Se questionner et s’auto-éduquer doivent être au rendez-vous

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 39 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت رقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 43 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت فرقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 46 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت فرقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 47 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت فرقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 47 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت فرقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

و551402000670 ص*ض* الاجتمعية الاسلامية يحياوي بوزيد وزوجة زهية وذرية اجمعين منضلين وزعماء فى حزب الله الجبهة الاسلامية الانقذ القوي بالخدمة العس 25 novembre 2014 à 14 h 48 min

اعوذ بالله من الشيطان الرجيم بسم الله الرحمن الرحيم *والمرسلت عرفا*فالعصقت عصفا*والنشرات نشرا*فالفرقت فرقا* فالملقيت ذكرا*عذرا او نذرا*انما توعدون لواقع*فاذا نجوم طمست*واذا السماء فرجت*واذا الجبال نسفت*واذا الرسل اقتت*لاي يوم اجلت*ليوم الفصل *وما ادريك ما يوم الفصل*ويل يوميذ للمكذين*الم نهلك الاولين*ثم نتبعهم الا خرين*كذالك نفعل بالمجرمين*ويل يومئذ للمكذين *الم نخلقكم من ماء ومهين*فجعلنه ذ ين *الم يجعل الارض كفتا*احياء وامواتا*وجعلنا فيها رواسي شمخت واسقينكم ماء فراتا*ويل يومءذ للمكذبين*انطلقوا الى ما كنتم ه تكذبون*انطلقوا الى ظل ذى ثلث شع* لاظليل ولا يغنى من اللهب*انها ترمى بشرر كالقصر*كانه’جملت صفر*ويل يومءذ للمكذبين*هذا يوم لا ينطقون*ولا يوذن لهم فيعتذرون*ويل يومئذ للمكذبين*هذا يوم الفصل جمعنكم والاولين*فان كان لكم كيد فكيدون*ويل يومئذ للمكذبين*ان المتقين فى ظلل وعيون*وفواكه مما يشتهون*كلوا واشربوا هنيئا بما كنتم تعلمون*انا كذالك نجزى المحسنين*ويل يومئذ للمكذبين*كلوا وتمتعوا قليلا انكم مجرمون*ويل يومئذ للمكذين*واذا قيل لهم اركعوا لا يركعون *ويل يومئذ للمكذبين*فاي حديث بعده’يومنون بسم الله الرحمن الرحيم اتل ما اوحي اليك من الكتب واقم الصلواة ان الصلواة تنهى عن الفحشاء والنكر ولذكر الله اكر والله يعلم ماتصنعون سبحن ربك رب العزاة عما يصفون والسلام على المرسلين والحمد لله ربالعلمين صدق الله ورسوله العلي العظيم السلام عليكم ورحمة الله وركته *فى قرار مكين*الى قدر معلوم*فقدرنا فنعم القدرون*ويل يووووومئذ للمك

jean -pierre Hauguel 30 janvier 2015 à 14 h 08 min

merci patric

gérard huot 21 avril 2015 à 16 h 45 min

haro sur l’humanité, mais d’où ca vient c’est bon signe. il y a quelques bons journaux l’huma en fait partie.si elle disparaissait
cela représenterait un très grand vide.

Felicdad_escortparis 5 août 2017 à 11 h 58 min

L’operation avait ete decidee il y a une semaine.

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter