Projet Transatlantique : interpellez vos députés européens.

le 29 mai 2015

19394_une

Déclaration de Patrick Le Hyaric

 

Le parlement européen doit voter le 10 juin prochain un texte confortant ou pas la commission européenne dans son projet de créer avec les Etats-Unis un Grand Marché Unique Transatlantique.

Cinq commissions du parlement ont rejetées ces dernières semaines ce projet. Particulièrement son volet consistant a créer un droit des affaires à la place des droits humains avec la création d’un tribunal privé arbitral qui déssaisirais les Etats de leur souveraineté au profit des sociétés multinationales.

Or jeudi dernier, le 28 mai, une nouvelle alliance entre les groupes socialistes et des droites au sein de la commission du Commerce international a adopter un texte approuvant les choix de la commission. Le député socialiste Français votant contre avec les écologistes, le mouvement cinq étoiles italiens et mon groupe de la Gauche unitaire (GUE /NGL). L’extrême droite laissant passer le texte en ne venant pas voter. Cette « résolution » doit servir de base à la position du Parlement pour les négociations en cours avec les États-Unis.

Ainsi, droite, libéraux et socialistes européens ont volontairement ignorés les risques que fait peser le projet de traité transatlantique sur nos vies car les droits sociaux, nos normes sanitaires, environnementales et la capacité future des Etats et des parlements à légiférer seraient gravement mis en cause.

En créant une vaste zone de libre-échange regroupant États-Unis et Union européenne, l’accord transatlantique mettrait en concurrence non seulement les productions, les services et les travailleurs, mais aussi toutes les normes existantes: Sécurité sur les produits, les médicaments, les normes sanitaires pour les denrées agricoles, les règles environnementales et les conventions du travail.

Le projet d’inclure dans l’accord un système de tribunaux privés: les mécanismes de règlement des différends investisseurs-États contre les droits nationaux et Européens, créerait un nouveau droit au service des puissances industrielles et financières.

Maintenant ce texte viendra devant la session du parlement européen le 10 juin. D’ici-là ensemble faisons nous entendre, amplifions les actions les plus diversifiées auprès de vos parlementaires européens et de tous les élus pour qu’ils n’approuvent pas ce texte.

24 commentaires


touzet josette 29 mai 2015 à 20 h 24 min

Pour la survie de notre démocratie, pour des normes sociales et environnementales de haut niveau, les parlementaires européens doivent se dresser contre le projet TAFTA et voter contre, le 10 juin.

fado 29 mai 2015 à 21 h 43 min

Depuis au moins un an on explique, milite, distribue des infos et pourtant rien n’arrive à bouger >>> que faire de plus avec si peu de pouvoir, de leviers , de soutiens citoyens !?

Bouvet 29 mai 2015 à 22 h 48 min

Malheureusement la majorité des gens ne semble pas suffisamment informer, ce qui arrange bien nos dirigeants et les multinationales qui dirigent la politique actuellement.

Gabillard Catherine 30 mai 2015 à 5 h 47 min

Effectivement je pense que les citoyens ne sont pas assez informés, il est certain que les droits sociaux et la sécurité sanitaire déjà bien mis à mal , deviendraient une catastrophe, voire l’appauvrissement de nos valeurs.

volodia 30 mai 2015 à 6 h 51 min

Le dix juin, tous à Bruxelles. Il faut affréter des Bus et être des milliers de personnes de toute l’Europe pour dire non, non et non

Renard 30 mai 2015 à 9 h 07 min

non et non !!! Nous sommes déjà assez contrôler par les grandes puissances et en plus les riches industriels se foutent de notre geule en nous faisans bouffer n’importe quoi au profit de leurs portefeuilles . Basta !!!!!!! Révolution et revolucione

Michel Berdagué 30 mai 2015 à 9 h 47 min

Patrick comme tu es le SEUL député communiste , pas besoin de t’ interpeller !
10 longues années et 1 jour de cauchemars et de graves malheurs avec ce machin ultra réactionnaire U.E./B.C.E./OTAN et FMI derrière.
NON majoritaire en 2005 , et en 2015 un raz de marée , un tsunami de NON du Peuple conscient et souverain en République , mais là ils ont trop peur !
C’ est à NOUS de construire une Europe des Peuples solidaires de justice et de coopérations avec tous les pays dans un monde multipolaire et NON pour cet atlantisme TAFTA , TISA et autres saloperies .

lepetit 30 mai 2015 à 10 h 37 min

sans aller jusqu’à dire qu’il en est le clone, le jumeau de pensée du 1er ministre Vals, Le ministre Macron, avec sa loi prépare bien le terrain pour faire passer le traité USA/EU.
pendant qu’on nous « amuse » avec des projets de loi sur des sujets apparemment disparates, BRUXELLES travaille dans la plus grande discrétion. L’école, les hôpitaux, la Sécu, la justice, bref tous les services publics sont dans le collimateur de la commission et du TAFTA. Le tir au îgeon se porte bien.
et la pusillanimité de Mr Moscovici pas pour nous rassurer.
Mais est-ce vraiment de la pusillanimité …
Suggestions d’une lectrice :
1// essayer d’organiser une tournée de présentation pédagogique du « DRACULA ».
2// quelle action pour retrouver une place dans les médias (l’humanité n’est quasiment jamais citée, pour représenter le Front de gauche; c’est à J.L. Mélanchon qu’il est le plus souvent appel etc.) ?
quant à vous MR Le Hyaric, sauf à vous avoir manqué, je ne sache pas que vous ayez été convié à présenter votre DRACULA ni chez Ruquier (on n’est pas couché), ni chez Taddeï (ce soir ou jamai. alors, à quand l’offensive ?
marif

lepetit 30 mai 2015 à 10 h 44 min

pas trouvé autre moyen pour m’excuser des défaillances des « copier-coller » de mon txt Word.
merci indulgence
marif

Marie Christine Coilbault 30 mai 2015 à 10 h 42 min

Notre soutien au peuple grec serait la plus sûre garantie face à des gouvernements qui ignorent la démocratie !

Béziat Aline 30 mai 2015 à 10 h 52 min

Non, les Députés Européens n’iront pas contre, c’est impossible, pour la simple et bonne raison, c’est que la Démocratie Libérale que nous subissons, ne le permet pas. Elle n’est pas celle dont le peuple a besoin. Ce n’est pas une question d’information, mais c’est la question de permettre au peuple de pouvoir se politiser pour comprendre tous les rouages du capitalisme pour qu’il décide, lui, qui doit être aux commandes des États, des communes, de l’Europe etc etc. Il nous faut donc une démocratie qui permet à chacun de décider à égalité de Droits et de Pouvoirs. C’est ainsi, qu’ensemble nous pourrons construire des politiques communes et alors construire une Europe des peuples. Ce que font certains élus aujourd’hui, peut être défait par d’autres demain. Courage.

pellizzoni 30 mai 2015 à 18 h 39 min

nous ne voulons pas de ce projet transatlantique,nous ne sommes pas des cobayes, nous voulons manger propre,et laisser la place aux petits agriculteurs et aux paysans qui sont de moins en moins nombreux le peuple est en droit de choisir , où est le beau discours de Mr Hollande avant son élection, tant de promesses non tenues, nous en avons assez de tous ces blas blas blas

RABOTOT Robert 30 mai 2015 à 19 h 37 min

Dénonçons la malfaisance de l’accord transatlantique (TAFTA)et faisons pression sur les Députés européens afin qu’ils ne votent pas ce texte.
Les Etats doivent conserver leur souveraineté; Tordons le cou à cette offensive de l’industrie et de la finance. Nous notre ennemi, c’est vraiment la finance, n’en déplaise à Monsieur Hollande.

Moreau 30 mai 2015 à 19 h 41 min

Il y a sur ce thème économique une double désinformation, les communistes doivent faire leur autocritique : les gens ne réagissent pas assez peut-être parce qu’ils ne comprennent pas tout étant victimes d’une double désinformation car les communistes ne disent pas ce qu’ils proposent à la place du projet transatlantique. La France profonde veut une Europe citoyenne et donc une économie ouverte sans exclure les Etats Unis. Quel est le meilleur projet ? C’est à cette question que se posent des Citoyens qu’il faut répondre et c’est à partir de cette réponse qu’il faut débattre.

JCG33 31 mai 2015 à 20 h 55 min

Depuis l’effondrement de l’URSS, les Américains s’imposent en gendarmes du monde et comme ce sont des « filous » pour ne pas dire plus(on l’a vu avec la recherche d’armes de destructions massives en Irak),ils espionnent tout le monde et surtout leurs « amis » pour leur piquer leurs marchés alors accepter que ce soit les multinationales qui s’imposent en justicier pour ce traité est scandaleux et suicidaire. De plus, lorsqu’on voit les derniers avantages (concernant l’âge et le montant de leurs retraites) que viennent de s’arroger les élus européens sans la moindre cotisation!!UN VRAI SCANDALE!!!On ne les a pas élus pour ça!!!

Le Trait 30 mai 2015 à 22 h 53 min

Devra-t-on mettre une épée de Damoclès au dessus de la tête de nos élus pour qu’enfin ils nous respectent, en tenant compte de ce que nous nous égosillons à leur crier alors qu’ils font les sourds et chacun sait « qu’il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ».
Devra-ton employer le référendum révocatoire ou ressortir « la Veuve Noire » pour qu’enfin nos « employée » nous écoutent, car nos élus, étant payés par nous, ils sont nos employés ?
Ne pourrait-on pas les attaquer au Prud’homme pour faute grave et demander leur licenciement ?

pellizzoni 31 mai 2015 à 7 h 40 min

LE TRait , je suis tout à fait d’accord avec vous, il faut proposer un référendum révocatoire

Moreau 31 mai 2015 à 17 h 22 min

Les élus sont les serviteurs des Citoyens, et l’idée de jugement de prud’homme est très intéressante, toutefois à partir des responsabilités politiques régionales jusqu’aux responsabilités du plus haut niveau, il faudrait que ça ressorte des compétences d’une cour prud’hommale du tribunal pénal international ; c’est à débattre entre citoyens.Les populismes commenceraient probablement à bien disparaître ainsi.

alain harrison 31 mai 2015 à 20 h 52 min

Bonjour Le Trait.

Pour infos, que ce passe-t’il avec les réunions sur la CONSTITUTION ?
Et qu’est-ce que le jugement de prud’homme ?

Il y a un renversement en Amérique Latine.

L’Europe entre dans le plan d’affaire de l’austérité.

La Grèce, bientôt l’Espagne……

Il ne faut pas paniquer, mais construire le mouvement citoyen sur des bases solides.

Depuis les trentes glorieuses , la France de la Révolution, du: Liberté, Égalité, Fraternité n’a cessé de pérécliter. Que c’est-il passé ?

Voyez l’ensemble de la période pour avoir accès aux tenants et aboutissants, les cause et les acteurs responsables, peut-être, trouverez-vous les solutions ?

Michel Berdagué 1 juin 2015 à 6 h 12 min

Vous oubliez toutes les Luttes pour le rétablissement de la République avec toutes les restaurations et les deux empires agissant contre la République du XIX et contre l’ Etat français de 40 à 45 ayant détruit la République du siècle dernier ; et surtout contre la Constitution de 1793 plus avancée que celle de 89 , et qui a été votée avec décret d’ applications ET n’ a jamais été appliquée dans ses lignes structurantes et Révolutionnaires faîtes d’ avancées et de portée Universelle . Vous oubliez aussi – La Commune – où fraternelle et Internationale des avancées étaient proposées et appliquées : oh pendant un court laps de temps et je vous renvoie à la terrible dite semaine sanglante où le sabre et le goupillon s’ en sont donnés à coeur perdu pour massacrer le Peuple Debout . Il est à remarquer que dans le  » territoire  » de La Commune » les communardes et communards avaient la Banque de France et en très grave erreur 80 % de l’ argent a été vers les versaillais et donc 20 % pour La Commune …En 2015 sans que ce soit kif kif …la Grèce et l’ Europe avec cette B.C.E. qui finance à taux presque zéro les banques privées et fait crever de faim le Peuple Grec , considéré comme expérience et véritable laboratoire d’ essais aux yeux de l’ impérialisme à étendre . Je vous passe toutes les Luttes de 36 , le Programme du C.N.R. , la Sécurité Sociale 70 années de soins gratuits et opérations à partir du K 50 , et c’ est tout ça que ce machin avec toutes les directives de cette U.E./B.C.E./OTAN et FMI en superviseur et pas que lui veulent faire sauter , en votant des GMT , l’ accord avec U.E./Canada est très avancé et constitue un essai de cheval de Troie pour ce GMT/TAFTA/TTIPP et TISA de destruction de tous les services publics mondiaux ( je vous épargne tous les sigles pour mieux nous noyer et distiller le confusionnisme ).
Hier à Fabien au Siège du PCF sous la coupole : la Grèce , Italie , Belgique , Allemagne étaient représentés avec Patrick pour nous informer de tout ça, ici sur son blog Patrick nous informe de tout ce qui se magouille dans cette U.E./Commission . Donc de Lutter contre toutes les régressions imposées par l’ impérialisme du monde du dit leader de ce monde unipolaire les States avec Toronto et autres atlantistes .
Pour – La Commune – nous sommes montés Unis , communistes , anarchistes , républicains , qqs socialistes une poignée , au Mur des Fédérés le 30 Mai comme chaque année , en chantant que La Commune n’ est pas morte …et quand tous les pauvres s’ y mettront …

alain harrison 4 juin 2015 à 20 h 49 min

Bonjour.

L’UE ressemble étrangement, dans les faits du partage du pouvoir vers les instances UE et qui les appliquent unilatéralement, au traité de L’ALENA qui est en train de mettre en place concrètement sa face cachée.
Au Québec, le PLQ modifie sensiblement l’environnement politico-économique et les instances publiques. À l’image et à la ressemblance des con…servateurs au niveau fédéral.
L’austérité est appliquée de manière sélective comme le dénonce, à bon escient, M. Jean-François Lisée, député péquiste.

Autrement dit, c’est à travers des jeux d’équilibrage, et le PLQ est un maître en la matière du rééquilibrage.

L’ALENA est, décidément, vraiment un produit toxique à valeur ajoutée: chapitre 11.
Mais ce traité, est-il légale ?

Voyons un peu:

libre échange » : La famille Bush et le crime organisé
Par Prof Michel Chossudovsky
Mondialisation.ca, 1er juin 2015

«« C’est précisément durant cette période que le gouvernement Salinas s’est lancé dans un programme de privatisation radical sous les conseils du FMI.
Le programme de privatisation s’est transformé par la suite en une opération de blanchiment de milliards de dollars. Des narcodollars ont alors été investis dans l’acquisition de biens de l’État et de services publics.
Dans son témoignage devant le Congrès des USA (le 14 avril 1994), Richard Barnet du Institute for Policy Studies a affirmé que :
« des milliards de dollars d’actifs de l’État sont passés aux mains de partisans et de relations. » (Dallas Morning News, 11 août 1994)
En faisait partie la vente de Telefonos de Mexico, une société évaluée à 3,9 milliards de dollars qu’une relation des Salinas a achetée pour la modique somme de 400 millions de dollars (ibid).»»

Url de l’article:
http://www.mondialisation.ca/jeb-bush-le-cartel-de-la-drogue-mexicain-et-le-libre-echange-la-famille-bush-et-le-crime-organise/5452684

Maintenant que penser de l’AECG et de TAFTA ???

Ici, en amérique du nord: un audit sur L’ALENA……

Mais de quelle coalition, cela se pourrait-il ?

Le NON de 2005 a été rejeté du revers de la main par l’UE et par le parti au pouvoir en France.

Mais, quelle coalition pourrait renverser la vapeur ?

Il y a un travail de fond……dans tout pays….
atteindre une masse critique…..à court, à moyen terme….
Comment ?
Qu’est-ce qui serait déterminant pour rassembler durablement autour d’un consensus conséquent.
Et il y a toute la question d’une stratégie effective, qui peut souder et élargir le consensus rassembleur et conséquent.

alain harrison 4 juin 2015 à 21 h 34 min

L’Histoire est un long…….

C’est fait.
Le Cameroun et le Canada signent l’Accord de Protection et Promotion des Investissements Étrangers .
Mercredi, 05 Mars 2014 13:34 Serge Tchaha

Sans parler des nombreuses ententes avec les paradis fiscaux….
La FIFA…..un cas particulier de corruption, durant plus de 20 ans.
ETC…

business as usual

http://www.afriqueexpansion.com/evenements/14577-le-cameroun-et-le-canada-signent-laccord-de-protection-et-promotion-des-investissements-etrangers-.html

alain harrison 5 juin 2015 à 23 h 35 min

Nous avons un problème.

Un consensus rassembleur.
Un consensus sur des solutions « synergiques ».
Un consensus sur les priorités.

Un consensus permet de mettre en parenthèse les conflits, les désaccords, les interprétations..

Bien de ceux-ci se résorberont en fonction des prises de consciences du bien fondé des solutions synergiques adéquates et du mal fondé des conflits, des désaccords, des interprétations, des opinions et des arguments erronés….

Combattre l’austérité par la gauche
L’alliance des partis de gauche est nécessaire, dit la militante écossaise Cat Boyd
30 mai 2015 |Daphnée Hacker-B.|Québec

« On fait souvent l’erreur de croire qu’une alliance implique de sacrifier des principes et des idéologies. On peut garder nos valeurs, mais il faut les prioriser en fonction du but commun, dans ce cas-ci l’indépendance », explique Cat Boyd.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/441460/combattre-l-austerite-par-la-gauche

Donc, prenons le temps de bien construire l’ordre des priorités qui au fur et à mesure nous feront quitter ce système de plus en plus enfermant et conflictuel (les esprits du vieux monde)pour nous mener vers la Terre-Monde.
L’Évolution Naturelle…une chance ?
Conditionnement et manipulation à ne pas sous-estimé. Très difficile de s’en sortir, mais pas impossible. Respect et patience. Le rythme de chacun…

alain harrison 5 juin 2015 à 23 h 59 min

En regard du capharnaüm juridictionnel, comme seul exemple de nombreux autres de « professions redondantes ad nauseam ».

Le passage progressif systématique du privé au coopératif ferait disparaître bon nombre de faux emplois et redondan.

Ayons une vision globale.

Répondre à Renard Annuler la réponse

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter