La République comme arme commune

le 16 novembre 2015

une humanité

Par Patrick Le Hyaric

Depuis des mois, les alertes de nombreux spécialistes et de nos institutions n’ont pourtant pas manqué. On avait peine à l’imaginer. Et pourtant ! Vendredi soir, des loups sont une nouvelle fois entrés dans Paris et Saint-Denis, provoquant un horrible carnage et irriguant les rues d’un sang innocent. L’effroi, l’émotion et le chagrin continuent d’envahir la France et, au-delà, le monde entier.

Chacun reste abasourdi par ce drame innommable. Jamais depuis la Libération, notre pays n’avait eu à faire face à un tel déchainement de violence à des attaques suicides menées simultanément en différents endroits de la région capitale. Jamais la France n’avait pleuré autant de victimes d’actes terroristes. Ces criminels ne font aucune distinction d’origine ou de religion. Ils frappent l’humanité.

Moins d’un an après les crimes barbares contre Charlie Hebdo et à l’hyper casher de Vincennes, nous voici à nouveau pris dans le redoutable tourbillon de la terreur fanatique. Cette fois, aucun symbole politique ou religieux sous le feu des assassins mais une foule heureuse, vivante, jeune et festive qui contraste tant avec le visage hideux du fondamentalisme. Un palier supplémentaire vient d’être franchi dans la barbarie qui frappe indistinctement au cœur des lieux où s’ébat la vie : au bar, au restaurant, au concert ou au stade. Il s’agit bien d’un acte de guerre au cœur de notre société, d’une insondable cruauté.

La solidarité qui s’est levée le soir même, des hôpitaux débordés par l’afflux de donneurs du sang à l’expression intense de liens solidaires sur les réseaux sociaux en passant par les portes ouvertes de centaines de foyers, incarne cette résistance morale qui réchauffe autant nos cœurs qu’elle donne confiance en l’avenir. L’efficacité des services publics de sécurité, de santé, de protection civile, des fonctionnaires territoriaux fut exemplaire. Ils étaient ce soir-là l’expression d’une nation solidaire et fraternelle.

Aujourd’hui, la France, sans être la seule, est indéniablement dans le viseur de Daech et de la nébuleuse jihadiste. La menace terroriste est plus que jamais la donnée macabre avec laquelle nos concitoyens devront composer. Il en faudra de la lucidité pour ne pas sacrifier les libertés, pour ne pas vaciller sur nos bases républicaines et convaincre que les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité restent les armes les plus tranchantes pour combattre l’obscurantisme assassin.

Preuve est désormais faite que ce n’est pas l’empilement de lois sécuritaires qui fait la sécurité d’une Nation, surtout si elles s’écrivent avec l’encre de l’animosité et sous le régime de l’austérité. Des moyens nouveaux sont indispensables à la justice, la police, aux services de renseignement pour protéger les Français et la démocratie. La tenaille de l’austérité doit aussi s’ouvrir pour l’école et les collectivités locales.

Les leçons de la guerre contre le terrorisme menée par les Etats-Unis doivent être une bonne fois pour toutes comprises et assimilées. Ce n’est pas en rajoutant la guerre à la guerre ni en écornant l’Etat de droit que l’incendie s’éteindra. La politique doit reprendre ses droits. C’est vers ce but exclusif que doivent être dirigés nos efforts diplomatiques et militaires comme la politique intérieure. C’est surtout le seul moyen d’assécher les filières de recrutement jihadiste qui se nourrissent du perpétuel ressentiment entretenu par le fracas des armes, les injustices et misères que cultive la mondialisation capitaliste. Des efforts nouveaux doivent être déployés ici pour l’éducation et la jeunesse, là-bas pour le développement humain, social et économique. Comment comprendre que notre pays, présent sur tant de théâtres de guerre, ait pour la cinquième année consécutive baissé son aide au développement, désormais loin, très loin des objectifs fixés par l’ONU ?

Pour sortir la Moyen-Orient du chaos, la France devrait être à l’initiative d’une coalition internationale nouvelle, avec des puissances régionales responsabilisées et associées aux Nations-Unies. Le Parlement devrait être habilité à faire des propositions en ce sens. Le double jeu des pays du golfe et de la Turquie doit être fermement dénoncé. La France ne peut pas d’un côté prétendre mener la guerre au terrorisme international et de l’autre signer des contrats d’armement mirobolants avec les monarchies théocratiques ou laisser les entreprises privées commercer sans contrainte avec ceux qui financent autant qu’ils inspirent le terrorisme islamiste. Clarté et cohérence sont aujourd’hui indispensables. Les victoires successives des forces kurdes contre l’Etat islamique forment à cet égard un nouvel espoir sur lequel il faudra s’appuyer.

Le terrorisme sera d’autant plus efficacement combattu que nous resterons une société ouverte, tolérante, qui refuse la stigmatisation, de confondre nos concitoyens de confession musulmane avec l’étendard de la mort jihadiste, qui combat le racisme sous toutes ses formes. La République comme arme commune et la solidarité comme bannière pourront renverser les montagnes de haine et de division que cherchent à ériger la barbarie fondamentaliste et ses exécutants.


29 commentaires


Lulu 16 novembre 2015 à 18 h 43 min

Pour transformer le monde, nul besoin de combattre à l’extérieur de nous mêmes,
il nous suffit d’agir sur notre monde intérieur et intime,
nous transformer avant tout nous mêmes.

Prenons conscience de nos propres ombres,
de nos blessures, traversons-les, acceptons-les avec humilité,
pour pouvoir agir avec notre lumière sur nous mêmes.

Par effet miroir, notre entourage et le monde autour de nous se transformera

LE MONDE EXTERIEUR N’EST QUE LE REFLET DE NOTRE MONDE INTERIEUR ET INTIME

BONNET 16 novembre 2015 à 19 h 45 min

aucun politique pour expliquer ses actes macabres,nous gentils francais lancont des bombes depuis pluisieurs semaines sans faire de victimes ,on entretien le mensonge permanant il serait temps de redescendre de votre nuage ,la france ne se grandi pas d’intervenir dans un conflit qui ne la concerne pas et pour tous ceux qui veulent une intervention terrestre qu’ils y aillent eux meme
jamais la guerre ,nos dirigeants sont dans des bunkers le peuple la chair a canon

chb 21 novembre 2015 à 23 h 21 min

Les Daèche sont des monstres, mais ce sont nos monstres.
La France de Fabius, qui avait déclaré que le président élu de la Syrie « ne mériterait pas d’être sur Terre » avant de tenter de lui coller sur le dos une bancale histoire de sarin-contre-son-propre-peuple pour pouvoir bombarder Damas, a encore récemment livré des armes aux « rebelles » : un crime, dans une mare de propagande, au service des pétromonarques exonérés de toute question quant à la démocratie, aux droits de l’homme (et de la femme!), aux millions versés à Daèche… : ils ont des sous, et achètent des Rafale; alors motus. Ecoutez sur France Inter « daeche, autopsie d’un monstre » (http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1192619), et vous vous demanderez si notre ministre des affaires étranges (avec qques autres) est juste incompétent, ou fou à lier, ou simplement très corrompu. Ses amis ont tué des centaines de fois autant que les fadas sectaires à Paris, vendredi 13 !

PS : j’ai été très étonné, et déçu, du vote par les députés communistes de la prolongation de l’état d’urgence à l’appel du « Maréchal » Hollande, comme l’appelle le Canard Enchaîné. Cette réduction inouïe de nos libertés n’a pourtant guère de chance d’empêcher la terreur : elle va plutôt libérer la haine !

Jourdain 17 novembre 2015 à 9 h 44 min

Il faut de la tolérance mais en même temps combattre la médiocrité d’aujourd’hui face aux fous qui détournent une religion est nécessaire. En effet, dans ce bain de réflexions médiocres sur les Réseaux Sociaux par exemple, nous pouvons faire basculer la Démocratie, la République dans un bain de sang sans qu’il s’en rende compte tellement l’effet de masse risques de les embarquer vers le réparable qu’au prix d’atroces souffrances pour l’humanité en contexte de Guerre. Gardons raison et espoir! Ne doutons pas comme l’ Histoire nous l’enseigne. L’ Humain d’abord dans la Paix d’abord. Car c’est plus facile de faire des avancées progressistes dans la Paix plutôt que dans la Guerre. La Sécurité Sociale a été mis en place dans la Paix retrouvée. Cherchons les solutions en privilégiant les objectifs pour retrouver cette Paix attaquée dans les intérêts des peuples mais c’est ici le plus grand problème je pense.

Liliane De Gussem 18 novembre 2015 à 10 h 32 min

très bien dit !
la violence n’engendre que la violence, la seule arme est la non-violence si chère à Gandhi !

danilo 26 novembre 2015 à 10 h 36 min

OFFRE DE PRÊT ET D’INVESTISSEMENT JUSQU’EN HAUTEUR DE 45.000.000 €.

Etes-vous à la recherche d’un prêt de toute urgence soit: Pour relancer vos activités; Pour rénover l’intérieur de votre appartement,maison,immeuble; Pour la réalisation d’un projet ; Ou pour d’autres raisons. Mais hélas la banque vous pose des conditions dont vous êtes incapables de remplir. Plus de soucis, nous octroyons des prêts et de l’investissement jusqu’en hauteur de 45.000.000 euro.
NB: « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » Personne sérieuse seulement

Contact direct Email: jeanclaudepr@hotmail.com

RABOTOT Robert 16 novembre 2015 à 21 h 09 min

J’ai lu ton article dans l’Huma d’aujourd’hui et j’admire ta clairvoyance dans le combat contre ces monstres, ces loups qui sèment la mort au nom d’une religion qu’ils méconnaissent; Non à l’amalgame et à la haine, je tend la main à mes frères musulmans en les appelant à nous rejoindre dans notre combat contre l’horreur.

David Marchesi 16 novembre 2015 à 21 h 15 min

le fondamentalisme le plus meurtrier du monde reste le fondamentalisme capitaliste.Non à la guerre !

Dunat Marie 16 novembre 2015 à 22 h 59 min

Aux membres de DAESH,
Combien je vous plains vous qui ne connaissez pas l’amour,
Vous qui ne savez pas ce que signifie s’amuser, chanter, partager une amitié, faire la fête, être libre de penser et de dire.
Vous qui n’aimez personne, pas même vous.
Combien je vous plains vous qui avez grandi devant des femmes au visage caché.
Combien je vous plains vous qui êtes enfermé dans l’obscurantisme,
Vous qui êtes sous le dictat d’individus qui se servent de votre faiblesse, de votre crédulité, qui vous manipulent .
Combien je vous plains vous qui croyez servir Dieu et l’insultez par vos actes meurtriers.
Vous qui ne connaissez des versets du Coran que ceux que les fanatiques ont falsifiés.
Que de haine et de violence dans vos cœurs ! Que d’aveuglement !
Mais sachez le : la liberté est plus forte  ; quoi que vous fassiez, la démocratie gagnera.
Vous voulez nous diviser, nous dresser les uns contre les autres.
Mais nous voulons continuer de vivre ensemble, dans cette diversité qui fait la richesse des cultures et des croyances.
Nous voulons vivre joyeux et libres
Nous voulons voir le visage de nos mères, de nos femmes
Enfin, nous voulons vivre en paix.
« Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur terre
Les soldats seront troubadours … »
Paroles et musique: Raymond Levesque, 1956

Jupette 17 novembre 2015 à 18 h 10 min

C est bien votre message, oui, nous voulons vivre normalement. Mais ces fous ne nous lâcheront pas, en France, ailleurs, il sera difficile de les arrêter.

Liliane De Gussem 18 novembre 2015 à 10 h 33 min

je vais partager cette chanson avec mes amis
merci

Brisson Fanny 19 novembre 2015 à 19 h 02 min

C’est la plus belle réponse que l’on puisse faire à l’horreur…
Chérir la liberté, tendre toujours vers plus d’égalité et rester fraternels…
Là nous serons enfin des hommes !

OLIVIER GEBUHRER 17 novembre 2015 à 7 h 32 min

Ces meurtres de masse sont d’une telle abjection qu’on en reste sans voix .
A ces actions inqualifiables commises par des criminels connus , il fait chercher des causes ; les acteurs directs dont visibles mais comme le disait déjà B Brecht  » Le requin a des dents mais les dents on ne les voit pas  » ; qui a nourri les requins ?
Qui a engendré ces monstres qui ne sont pas tombés d’une autre planéte ? L’Afghanistan n’a pas suffi ; les puissnces occidentales et les Etats Unis en premier lieu combattirent l’URSS par Al-Quaida et talobans interposés ; l’URSS s’effondra; l’Afghanistan s’en porta t-il mieux ? Sadam Hussein était un effroyable dictateur mais l’Irak un des rares états laïcs du Proche Moyen Orient; les puissances occidentales et les Etats Unis en premier lieu soutinrent le régime de Sadam Hussein jusqu’au jour où il décida de s’émanciper de ses maîtres et d’attaquer le Koweit , état croupion où des intérêts nord américains vitaux étaient en jeu ; G W Bush monta alors une immense mise en scéne pour un scénario longuement préparé ; sus au tyran ! Sadam Hussein fut liquidé et avec lui l’Irak ; on hurla devant la destruction de Palmyre et d’autres sites patrimoins de l’humanité à bon droit mais le Musée de Bagdad disparut sans presque une larme ; L’Irak se porte t-il mieux aujourd’hui? Un peu plus tard ie même scénarion visa Khadafi enfant chéri de toutes les puissances occidentales et des Etats Unis en premier lieu ; jusqu’au moment où lui aussi décida de s’émanciper de ses maîtres et la France se joignit aux forces de l’OTAN , en fait celles des Etats Unis pour l’abattre ; la Lybie fut détruite et Khadafi disparut des écrans ; beau résultat . Su les ruines de ces Etats , nourris par une puissance alliée stratégique des Etats Unis grandit une force dont la barbarie est sans égale depuis le nazisme ; ce fit un « sujet de préoccupation » ; mais « on » préféra achever le travail en s’attaquant à la Syrie ; Assad est lui aussi un dictateur sanguinaire mais lui ne plia pas, lui aussi est à la tête d’un Etat Laïc ; et par dessus tout il continue d’avoir un soutien populaire qui seul explique qu’il ne soit pas tombé sous les coups . La France s’engagea pour faire ce que l’Arabie Saoudite souhaitait mais cela ne marcha pas et ne marche pas ; il faut que ce soit un gouvernement socialiste qui méne la danse ! haro sur Assad ; Daesh on verra après ; cherchons des islamistes « modérés » et surtout pro occidentaux; c’était conforme à la confrontation imbécile recherchée avec la Russie elle aussi menacée dans ses interêts vitaux par le cancer du Proche Moyen Orient etc etc … Un gouvernement socialiste ne remua pas le petit doigt pour sauver Kobané qui fut libérée du cancer par les forces du peuple kurde et sous les coups obliques de la Turquie membre de l’OTAN. Erdogan est un dictateur sanguinaire mais pas touche ; la Turquie est membre de l’OTAN …… Il faut que ce soient des forces de droite comme Juppé ou Fillon qui indiquent à leur tour qu’on ne court pas deux liévres à la fois ; la Syrie et son régime sont l’affaire du peuple syrien comme ne cesse de le dire la Russie ( où il ne faut pas voir une réminiscence des grands principes mais il faut appeler un chat un chat : aujourd’hui la Russie n’est pas du côté de l’Apocalypse , c’est déjà ça )
On ne voit toujours pas les dents du requin?
Il est temps , il est gand temps d’une réorientation fondamentale de notre politique extérieure ; arrêtons les ventes d’armes sophistiquées sur tous les théêtres de la guerre ; notre pays a mieux à faire ; je ne vais pas répéter en plus mal ce que dit si bien P Le Hyaric . Gagner la guerre contre le cancer du terrorisme de Daesch passe par une grande politique de paix dans le monde une politique qui passe par l’ONU et pas par l’OTAN . Tout autre message ouvre la voie du chaos

Jourdain 17 novembre 2015 à 9 h 42 min

Il faut de la tolérance mais en même temps combattre la médiocrité d’aujourd’hui face aux fous qui détournent une religion est nécessaire. En effet, dans ce bain de réflexions médiocres sur les Réseaux Sociaux par exemple, nous pouvons faire basculer la Démocratie, la République dans un bain de sang sans qu’il s’en rende compte tellement l’effet de masse risques de les embarquer vers le réparable qu’au prix d’atroces souffrances pour l’humanité en contexte de Guerre. Gardons raison et espoir! Ne doutons pas comme l’ Histoire nous l’enseigne. L’ Humain d’abord dans la Paix d’abord. Car c’est plus facile de faire des avancées progressistes dans la Paix plutôt que dans la Guerre. La Sécurité Sociale a été mis en place dans la Paix retrouvée. Cherchons les solutions en privilégiant les objectifs pour retrouver cette Paix attaquée dans les intérêts des peuples mais c’est ici le plus grand problème je pense.

Martz 17 novembre 2015 à 9 h 47 min

Bonjour et merci. Bien sûr je suis horrifié et effondré.L’émotion, puis la raison et encore l’émotion entrefilée.
La guerre, c’est nous qui l’avons commencée depuis plusieurs décennies tous azimuts (Afghanistan, Irak, Lybie, Syrie,Mali…) faisant des milliers de victimes innocentes sous des bombardements ciblés comme sur cet hôpital afghan.Et chic encore 12 rafales gagnant pour l’Egypte et les morts qui vont avec…
La guerre n’est pas la continuation de la politique par d’autres moyens, c’est son abolition. On ne gagne pas la guerre contre le terrorisme, on gagne contre les conditions qui l’ont crée. Halte à la guerre !!!
Didier Martz, philosophe

Le.Ché 17 novembre 2015 à 10 h 11 min

Je suis d’accord avec cette analyse de Didier Martz et si nous creusons encore un peu plus, c’est le capitalisme qu’il faudrait éradiquer, c’est Jaurès qui a toujours raison le capitalisme porte la guerre en lui comme la nuée porte l’orage.

alain harrison 18 novembre 2015 à 5 h 47 min

Oui, Jean Jaurès montre le problème, et il montre la voie de la solution.
Des paroles que, à ce que je sache, la gauche s’abstien.

Pour Jean Jaurès………

Calvinhac Gérard 17 novembre 2015 à 10 h 01 min

Si rien ne justifie les crimes commis,rien ne justifierait de les utiliser pour mettre à mal la République en créant de nouvelles lois liberticides, ce n’est pas en embauchant des fonctionnaires de police en en supprimant les postes d’enseignants ou d’infirmiers que la France ira mieux…
Dans la faille républicaine qui suit les attentats, s’engouffrent les pires idées.
Les racistes se démènent comme jamais.
L’émotion est manipulée pour scléroser la réflexion et faire avancer les pires idées.
On ne peut pas non plus souscrire au thème que l’on nous ressort à chaque fois, selon lequel les assassins seraient de mauvais croyants, cette guerre de religion doit nous faire réfléchir aux religions et à la laïcité.
Sans religion pas de guerre de religions, CQFD.
C’est donc avec effroi que j’entends se répandre dans les média ceux qui veulent faire venir ou revenir curés, rabbins ou imams dans les écoles.
Si leur ouailles sont mal éduquées ce n’est pas le problème de l’Éducation Nationale qui existe pour instruire sur les Lumières et non pas pour débattre sur l’obscurantisme.
Vive la France Laïque et républicaine.

Latour Daniele 17 novembre 2015 à 10 h 01 min

ça fait du bien, en ces temps où se cultivent la désespérance et la division, de lire l’essentiel des causes de ce qui nous accable. Pour l’instant, il est de toute urgence de travailler à construire, à tous les niveaux concernant chacun, les bases d’une véritable démocratie. pour un véritable changement, celà est indispensable, elle doit devenir crédible pour la majorité des exploités.

Loiseau 17 novembre 2015 à 10 h 44 min

Eradiquer les causes ( miséres , chômage etc )Donc le capitalisme et ses serviteurs : la droite ,l’extrême droite , une bonne partie du ps . Je ne peux plus voter pour tout ce qui represente le ps de prés ou de loin Cela fait trop longtemps que je me fais manipuler Les belles paroles nous amenent à ces situations . Les interventions contre les « dictatures » n’ont rien améliorées sauf ,sauf fabriquer des tueurs fous qui se prennent pour des résistants

CLASTRES 17 novembre 2015 à 11 h 05 min

Avant tout, la LAICITE et la SOLIDARITE. Un vœu qui me paraît essentiel : que plus aucun enfant ne sorte de nos Classes Primaires sans savoir lire, écrire,parler Français,compter ! Que l’on réapprenne à tous nos jeunes les textes et poèmes de nos Grands Ecrivains qu’ils ne connaissent plus. C’est ça la Culture Française !

BADARACCO Francine 17 novembre 2015 à 15 h 58 min

MOINS D’INDIFFERENCE AUX « AUTRES »
ET LUTTE CONTRE L’IGNORANCE = GRAND PAS EN AVANT

RENAULT Michel 17 novembre 2015 à 19 h 07 min

DEMANDONS LA CULTURE GRATUITE JUSQU’A 25 ANS
FRATERNITE

curti 17 novembre 2015 à 19 h 56 min

MINUTE DE SILENCE! Que de minutes de silence la France doit à d’autres peuples. Quand les exécutifs Français reçoivent des tortionnaires où le 11 janvier dernier<> au premier rang de la manifestation à Paris bras dessus; bras dessous Netanyahou avec la Palestine, Erdogan avec le peuple et la presse en Turquie. Mais on peut citer Merkel, et les beaux en Europe Hollande et membres de son gouvernement qui considèrent que l’ingérence de la France dans la gouvernance Grecque les concernent; eux qui sont incapables de diriger dignement la France. Avec une jeunesse tellement désœuvrée, haineuse; quelle part en Syrie pour le djihad auprès de Daech. Ces dernier comme le FN surf à sa façon sur la désespérance d’une jeunesse frustrée qui ne trouve pas sa place dans son Pays. Merci Mr Hollande, pour vos belles promesses; votre PRIORITE de campagne Présidentielles de 2012 vous occuper de la formation, faire reculer le chômage des jeunes… c’est tout l’inverse que vous avez fait en plus de 3 ans.
C’est vrai que en laissant les vieux au boulot, le privé qui ne crée pas d’emplois mais empoche le pactole pour ses actionnaires, le public qui ne crée plus d’emplois puisque un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite n’est pas remplacé; La loi sur les travailleurs détachés dont le FN ne cesse de parlé pour les régionales, eux qui se sont abstenus, la droite et les socialistes qui ont dit oui! il n’y a que le GUE de Tsypras et F de G qui ont dit NON. plus la baisse des dotations qui nous donne des services publics au rabais; qui couteraient moins chers (mais pour qui?) en tout cas c’est pas moins chers pour les usagers! Quand il faut courir après un courrier en recommandé! je pense que beaucoup de personnes le vivent.
De plus ceux qui sont en retraite avec les retraites indignes que vous leur versées après plus de 40 annuités, ils sont bien obligés de rechercher un boulot à côté de leur retraite! Mais comment pourriez-vous en être conscient, vous, vos ministres et vos belles rémunérations!! C’est facile de dire à ceux qui n’ont rien, serrez-vous la ceinture!! ces politiques d’austérités sont responsables de ces dérives,tous ces massacres. Les gens malgré les sacrifices, salaires bloqués, RTT rabotés, autorisé des patrons à payer leurs ouvriers en dessous des heures effectuées! C’EST HONTEUX!!
Mais on peut parler aussi de vos dénis de démocratie de 2005 traité constitutionnel, le référendum fusion départementale Alsacien qui n’était pas à la hauteur de vos espérances. Dû coup plus de consultation du peuple par référendum.<> l’utilisation du 49,3. La fusion Régionale sans consultation du peuple. Et la liste ne s’arrête pas là!!
Alors OUI! NOUS FERRONS VOTRE BILAN!!

gildu 17 novembre 2015 à 20 h 39 min

D’accord avec l’analyse très claire de P.H.
j’ajoute qu’il faut tarir à la source l’importation et le commerce des armes de guerre…

surmely alain 20 novembre 2015 à 1 h 57 min

Faut-il donc opposer à cette organisation terroriste des mots et le rêve d’une société idéale et à venir non sans nous reprocher d’être responsables de tous les malheurs de la terre?

La menace que constitue Daesh pour toute l’humanité est mortelle.Cette organisation doit être éradiquée,avant qu’il ne soit trop tard,donc sans délai.Pour s’en convaincre il faut s’intéresser de près à toutes les facettes du problème:stratégiques (territoires détenus,circuits de ravitaillement énergétique,contrôle de trafics de drogue),financiers (comptes en banque y compris dans des paradis fiscaux),militaires,idéologiques,humains…etc.On comprend alors que la menace doit être prise très au sérieux au risque de laisser se constituer une puissance,un monstre que nous ne pourrons plus abattre.Ce monstre pourrait alors,par notre lâcheté,plonger notre monde dans une nuit sans fin.Nous n’avons plus le choix:éradiquer daesh ou renoncer à notre sécurité ainsi qu’à notre liberté.

Le compte à rebours a déjà commencé.

alain harrison 21 novembre 2015 à 2 h 54 min

Mais nos chers politiciens, tous à signer avec empressement les CONTRATS INTERNATIONAUX, n’ont aucun plan, ni pour éradiquer L’EI, ni pour l’après.
Les réfugiés doivent retourner dans peur pays respectif avec la logistiqe de reconstruction.
L’Argent des Paradis fiscaux et la taxe Tobin serviront à la reconstruction, sans retour: c’est un don de L’Humanité.

Toutes les grandes puissances et les pays en mesure d’amener une aide doivent se concerter pour une stratégie globale et efficient pour éradiquer l’EI et cie.
Tous les pays, dont les pays d’Amérique Latine, doivent accompagner les Peuples du Moyen-Orient à se relever dans la dignité, la dignité de l’humanité. Nous savons tous maintenant qu’il n’y a pas de race dans l’humanité, démontré anthropologiquement et scientifiquement.
Nous devons considérer l’apport des grandes civilisations dans ce qui a aidé à grandir l’humain. Mais avec discernement et l’enseigné.
Une réforme de l’éducation est à considérer.
Il y a tellement de changements à faire dans l’avenir.
Il faut y aller par priotité synergique, selon la solution et ses effets collatéraux positifs.

IL faut récupérer les termes, ils ont toujours deux faces, sans oublier la transversalité, les liens entre les objets qui en apparence ne semblent pas en avoir.

Qu’est-ce que ça me donne, à mois, quel est mon profit, à moi , à ma famille ????

Et si la gauche ne saisit pas cela. Alors….

KAPUT.

gus 21 novembre 2015 à 20 h 22 min

Petite pensée, après tous ces drames humains…!d’avoir été là quand il ne fallait pas ! mais où est notre place et quand est-ce qu’il faut que j’y soit, là ou pas!
Pour moi, sans donner de leçon, c’est tous les jours qu’il faut être là ! partout ; le lien social c’est là qu’est le nerf de la « GUERRE »… d’accord avec CURTY (message un peu plus haut )… tout un chacun est capable de faire avancer les choses mais il faut un minimum d’intérêt !( ne pas laisser les autres faire à votre place …)là vous éviterez que l’on vous exploite …- l’obscurantisme se met en place parce que à un moment vous avez laissé tomber … / Cette société de consommation c’est mis en place parce que nous avons laisser faire! le capitalisme c’est quoi ! c’est l’exploitation de l’homme par l’homme… ce n’est pas du virtuel…
Toute cette exploitation, c’est comme « Facebook » et ces amis !(Vous en avez des centaines mais vous ne les connaissez pas !)vous êtes en finalité toujours seul! Vous racontez votre vie, vos malheurs … rien ne s’arrange ! mais derrière cela ça fait vivre peu de monde !mais ça brasse des millions d’euros, Vous! vous racontez votre vie, vous dépensez … pour en finalité … rien de plus… si ce n’est que vous mettez sur la place publique vos malheurs, votre vie quoi! quelle dignité! ……….mais votre quotidien vous le défendez comment? INDIGNEZ-VOUS,réagissez, bougez-vous !…
Trop peu de gens se battent!(ds les entreprises,les associations, les syndicats, contre le chômage, la précarité…) après on les marginalise et on les appelle des groupuscules !… mais souvent ils ont raisons et ils obtiennent des avancées malgré leur faible participation … alors rejoignez les ! ne les critiquez pas!

danilo 26 novembre 2015 à 10 h 36 min

OFFRE DE PRÊT ET D’INVESTISSEMENT JUSQU’EN HAUTEUR DE 45.000.000 €.

Etes-vous à la recherche d’un prêt de toute urgence soit: Pour relancer vos activités; Pour rénover l’intérieur de votre appartement,maison,immeuble; Pour la réalisation d’un projet ; Ou pour d’autres raisons. Mais hélas la banque vous pose des conditions dont vous êtes incapables de remplir. Plus de soucis, nous octroyons des prêts et de l’investissement jusqu’en hauteur de 45.000.000 euro.
NB: « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement. avant de vous engager » Personne sérieuse seulement.

Contact direct Email: jeanclaudepr@hotmail.com

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter