Il faut maintenant déchirer le CETA

le 21 octobre 2016

Déclaration de Patrick Le Hyaric
Député Européen, directeur de L’Humanité

Ainsi, malgré les pressions de toutes sortes, le gouvernement de Wallonie a tenu bon et refuse de donner son accord au traité de libre-échange avec le Canada négocié depuis des années dans le plus grand secret. La Commission européenne a choisi une fois de plus le passage en force, refusant même de négocier sur les points soulevés par M. Magnette, Ministre-Président de Wallonie.

Aujourd’hui une situation nouvelle se crée. Il n’est pas possible de tenir le sommet de l’Union européenne prévu jeudi prochain pour la signature de ce texte. C’est une première victoire de celles et ceux qui refusent ce traité ultralibéral qui abaisserait toutes les normes sociales, sanitaires et environnementales, tout en créant un droit des affaires contre les droits humains.

Nous refusons toute pression, toute mesure de rétorsion contre la Wallonie dans l’octroi des crédits européens.

Le combat n’est pas terminé. Le Conseil et la Commission européenne vont tout tenter pour faire avaliser ce traité, y compris en essayant sa mise en œuvre provisoire. L’attitude des élus de Wallonie oblige maintenant à ouvrir un vrai débat sur les contenus de ce texte dont la teneur est cachée au plus grand nombre alors qu’il aura de redoutables conséquences sur la vie quotidienne de chacune et chacun.

Pour l’intérêt général et la démocratie nous nous y attacherons.

16 commentaires


Derrien 21 octobre 2016 à 20 h 28 min

Ce n’est qu’un début. ….

Gregory 21 octobre 2016 à 22 h 26 min

Il n’y à pas que le CETA à mettre à la poubelle: il y a aussi le tafta

Manini Danièle 22 octobre 2016 à 6 h 05 min

basta la mondialisation !!!

olivier 22 octobre 2016 à 11 h 36 min

Bravo les Wallons, tenez bons. On est fiers de vous, vous êtes les plus courageux. On vous soutient, on ne vous lacera pas. Vous êtes la fierté de l’Europe. Merci !

PATRICIA MOUTARD 22 octobre 2016 à 12 h 29 min

Plus de 80 députés européens ont signé une lettre de soutien au Parlement de Wallonie et au Parlement de la Fédération de Wallonie-Bruxelles dans leur refus de délégation des pleins pouvoirs au gouvernement fédéral pour la signature de l’accord CETA entre l’UE et le Canada.
« En rejetant l’ultimatum imposé par la Commission européenne ainsi que les diverses menaces formulées ces derniers jours, vous êtes parvenus à rendre visible une vitalité démocratique. Ici et là, des voix se font entendre, appelant à la raison : mais la raison peut-elle exister sans débat approfondi, éclairé par des arguments contradictoires et à quoi servirait une démocratie au sein de laquelle les décisions seraient prises à l’avance ? », dit la lettre signée par des députés européens belges comme Marie Arena (PS), Philippe Lamberts (Ecolo), Claude Rolin (cdH), Bart Staes (Groen), Marc Tarabella (PS) Kathleen Van Brempt (sp.a) ou Hugues Bayet (PS) et de toute nationalité comme le Français Jean-Luc Mélenchon.

Gilou 22 octobre 2016 à 13 h 13 min

Félicitation à nos cousins belges et merci de vôtre engagement , mais ils sont les candidats à la présidentiel Française !

M.Piazza 22 octobre 2016 à 16 h 05 min

Bravo, nous comptons sur votre énergie et votre détermination pour nous mener au combat !

bispo 22 octobre 2016 à 16 h 59 min

qu’ils aillent se faire foutre tous ses technocrates ,ils veulent nous faire revenir aux temps de l’esclavage ils sont à la solde des lobbyistes ,et du grand capital .

alain harrison 23 octobre 2016 à 7 h 05 min

Vous savez, Trump montre seulement ce que les autres cachent.

alain harrison 23 octobre 2016 à 7 h 05 min

Voir la vérité d’une chose (Krishnamurti)

alain harrison 23 octobre 2016 à 7 h 06 min

En déchirant le CETA, il faut aller un peu plus loin…..la crise une occasion.

Pour ceux qui voient.

alain harrison 23 octobre 2016 à 7 h 09 min

C’est du pur J… contre Goliath.

Pierre 23 octobre 2016 à 22 h 10 min

Si ce projet est enterré, il est à craindre qu’il resurgira, sous une forme ou une autre…
Les lobbies ne renoncent jamais (c’est même leur credo…)

Denise Mahinc 23 octobre 2016 à 23 h 16 min

Nous refusons en tant que citoyens le traité de libre-échange avec le Canada. Solidarité et merci la Wallonie et son gouvernement.

labat 24 octobre 2016 à 2 h 06 min

Cet accord ne doit pas passer car c’est la porte ouverte au TAFTAT, resistance !

Vallet 26 octobre 2016 à 10 h 47 min

Pas plus de CETA que de TAFTA !
L’Europe avec son traité que l’on a refusé et qui nous a été imposé par SARKO
nous impose déjà les marchés libres , concurrence non faussé qui détruit surtout nos services publiques … LES ELUS DE GAUCHE DOIVENT BLOQUES CE CARNAGE comme le font les WALLONS !!!

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter