La Fête de l’Humanité aura lieu autrement

le 20 juillet 2020

Fête

Depuis des semaines, nous travaillons en lien étroit avec les services de l’Etat et les autorités sanitaires pour chercher les conditions d’une tenue de la Fête de L’Humanité 2020.

La poursuite de l’épidémie et le moment avancé de l’été nous contraignent, la mort dans l’âme, de constater l’impossibilité d’organiser la Fête au parc Georges Valbon de La Courneuve.

Depuis la moitié du mois de juin, nous avons répondu aux demandes des autorités étatiques et sanitaires pour l’organisation d’une fête réduite en surface et en nombre de participants, avec un protocole sanitaire très strict. Mais l’interdiction de tenir des concerts, le port du masque obligatoire, les signes de reprise de l’épidémie créent beaucoup d’incertitudes sur la valeur, en septembre, d’une autorisation donnée aujourd’hui, d’autant que la Fête se situe au cœur d’une zone urbaine dense.

Même notre demande de tenir un rassemblement de 20 000 personnes se heurte à l’actuelle norme des 5000 participants dans un même espace. Avec les risques sanitaires bien réels, nous devons aussi prendre en compte notre situation financière. Pour tenir une fête dans ce format réduit, deux millions d’euros seraient nécessaires, augmentés de 100 000 € de dépenses liées à la mise en œuvre du protocole sanitaire. De premières évaluations nous font craindre un important déficit pour une telle initiative. Ce serait insoutenable alors que l’Humanité est toujours sous la contrainte d’un plan de « redressement-continuation » et que nous avons déjà engagé près de 500 000 € de dépenses de préparation de la Fête. Les risques sanitaires, les risques financiers et judiciaires nous obligent à renoncer à tenir une Fête, même réduite, sur le terrain du parc de La Courneuve.

Dans ces conditions, nous proposons de tenir la Fête de L’Humanité dans un format nouveau les 11-12-13 septembre avec des initiatives culturelles, de grands débats, des actes de solidarité internationale, des prises de paroles d’acteurs des mouvements sociaux, citoyens et culturels, en divers lieux de la région parisienne et au-delà, relayés sur une plate-forme numérique dédiée. Nous souhaitons combiner notre nouveau projet de Fête avec une initiative de solidarité marquante pour les enfants en partenariat avec le Secours populaire français.

Afin de couvrir les frais déjà engagés et en soutien à l’Humanité, nous lancerons un bon de soutien au prix de 25€ dont 5€ seront reversés au Secours populaire. Nous éditerons également un Hors-série qui valorisera  les valeurs et combats portés par la Fête de l’Humanité au fil de son histoire.

Nous mesurons et partageons la déception de milliers de militants, de travailleurs, de jeunes, de citoyens, de femmes et hommes qui aiment à s’y retrouver dans une ambiance fraternelle et combative. Nous allons travailler à mettre à leur disposition un événement d’une autre nature qui puisse les rassembler, marquer l’actualité et être utile pour faire face à une situation sanitaire, sociale, culturelle, économique et politique qui s’annonce particulièrement difficile pour la jeunesse, le monde du travail et de la création. En ce sens nous recherchons le maximum de partenariats avec des acteurs sociaux, citoyens, culturels. Nous  donnerons dans les jours à venir les éléments d’une architecture et un programme de la Fête de l’Humanité.

Nous vous proposons donc de préparer ensemble  dans ces conditions si particulières « Une Fête autrement » utile à toutes celles et tous ceux souhaitent que se réalise L’Humanité. Comme le proclame en forme de  profession de foi le visuel que nous offre  l’agence « Jésus et Gabriel » : notre Humanité est plus forte que tout.

Patrick Le Hyaric

Directeur de l’Humanité

6 commentaires


Rochard 20 juillet 2020 à 16 h 07 min

✊✊✊✊

Patrice archin 20 juillet 2020 à 23 h 11 min

Vraiment dommage mais y’a pas le choix,en 50 ans c’est la première fois que ça arrive. A l’année prochaine j’espère.

Lefebvre Pascal 23 juillet 2020 à 8 h 41 min

J’y suis retourné l’année dernière après une longue absence.
Je vous souhaite d’aboutir dans un projet différent
Avec vous camarades !
Pascal de Calais

alain harrison 25 juillet 2020 à 6 h 15 min

Et bien faire la Fête à travers la France, comme Podemos avait initié des milliers de rencontres à travers le pays.

Que chaque rencontre discute des enjeux cruciaux dont la souveraineté des pays et sa liberté fondamentale à poursuivre des politiques décidés par les citoyens. C’est cette liberté qui devrait nous animer maintenant.
Que les participants à travers le pays s’engagent à promouvoir cette liberté. Reste à savoir quel serait le meilleur moyen pour réaliser cela ?

Béal Jean-François 25 juillet 2020 à 7 h 40 min

Bien sur très déçu sur l’annulation de notre fête de l’Huma;. Dans l’Isère, nous avons aussi été obligé d’annuler la fête du Travailleur Alpin prévue pour le week-end du 26 au 28 juin. Également annulé les deux foires de Beaucroissant. où notre fédération tient un restaurant  » La Terre et le Travailleur Alpin ». Nous prenons tous les moyens pour diffuser très largement la vignette soutient de 25 € dont 5 € pour le Secours Populaire;
On lâche rien.
Très fraternellement

MALICET 25 juillet 2020 à 20 h 20 min

Ce sont des cas de force « majeure » même si il y a énormément à dire, et sur l’antériorité et sur la gestion de cette épidémie.
Elle tombe plutôt mal pour le Parti.
Je ne suis pas adhérente mais vous pouvez compter sur mon soutien (dans la mesure de mes moyens, je n’ai qu’une petite retraite).
Si vous faites uns souscription, je serai des vôtre. Il faut que vous puissiez continuer à « vivre » pour le journal mais surtout au niveau des idées. Nous sommes à une époque « charnière » ou tout est possible, le meilleur comme le pire. « On » nous met déjà en piste, Sarko contre Le Pen pour 2022. La « gauche » a peut-être des choses à dire, Non !!
Il va falloir vous rassembler les mecs. On ne peut plus vivre chacun dans nos « chapelles »
Salutations JMA

Répondre à MALICET Annuler la réponse

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter