Faire lire l’Humanité et L’Humanité Dimanche

le 15 novembre 2020

Journal communiste, l’Humanité – avec L’Humanité Dimanche et l’humanité.fr – met en valeur les contradictions du système capitaliste, défend les acquis du mouvement progressiste, donne à voir et à comprendre les luttes sociales, pour l’égalité, les luttes pour la démocratie et les libertés, les actions pour obtenir une métamorphose écologique, montre la richesse et les interrogations de la création artistique, les luttes mondiales pour la liberté et la paix.

Alors que les vices et limites du système capitaliste sont mis à nu par la pandémie, que les crises, démocratiques, sociales, économiques et environnementales se multiplient, l’Humanité travaille à défricher les chemins d’une alternative progressiste s’inscrivant dans un processus communiste. C’est une tâche rude et exigeante. Mais d’une absolue nécessité.

Il est possible parfois que nos titres ne remplissent pas l’intégralité de leurs missions. La pression économique, sur les journaux et les médias n’épargnent pas – loin de là – notre groupe avec notamment l’augmentation des prix de la distribution en kiosques qui se prépare et la diminution de près de moitié de nos recettes publicitaires. Ceci a pour conséquence de réduire les rédactions et d’aggraver les conditions de travail des journalistes. Mais les journaux et revues de notre groupe restent indispensables à la vie démocratique comme au mouvement transformateur.

Lire et faire lire l’Humanité ne revient pas à s’accorder avec chacune de ses pages. Quel serait, du reste, un journal dans lequel chacun rencontrerait sa propre opinion sur tout et pour tout ? Non, lire l’Humanité c’est participer d’un combat en s’ouvrant au travail d’une rédaction qui s’engage chaque jour pour donner des éléments d’analyse sur les événements, portant souvent seuls les actions et les pensées syndicales, utile pour connaître les engagements et le travail des forces politiques de gauche dont le parti communiste, si absent des journaux et de la télévision, pour transformer le monde.

L’Humanité assume son parti pris. Celui de la défense des intérêts populaires, démocratiques, écologiques et du désarmement. Quand la plupart de nos confrères traitent de l’actualité économique en contant les caprices et vicissitudes du grand capital, nous donnons à voir leurs conséquences sur le monde du travail. Quand le traitement de l’actualité internationale épouse les vues d’une diplomatie française mercantile et alignée sur l’imperium nord-américain, nous accusons les logiques de guerre et mettons en lumière la vivacité des mouvements sociaux, populaires et démocratiques.

La couverture odieuse et de parti pris pour l’extrême droite en Bolivie, par exemple, n’aura trouvé face à elle, avant et après la victoire de Luis Arce, que l’Humanité. Quand la santé publique, laissée en souffrance par plusieurs décennies de politiques d’austérité, fait désormais l’objet de toutes les attentions, l’Humanité alerte et donne depuis des années la parole aux salariés, médecins, infirmières et à leurs organisations syndicales.

Fidèles au vœu de Jaurès, nous continuons d’accueillir et de relayer dans nos pages la parole syndicale, les alternatives à l’économie de marché capitaliste… Notre but reste celui formulé par le fondateur de notre journal : « la réalisation de l’humanité » à laquelle concourent les militants communistes, syndicaux, progressistes. L’Humanité, avec ses spécificités de journal quotidien et hebdomadaire d‘information général, fait partie intégrante du mouvement révolutionnaire.

Chacune, chacun qui y participe peut considérer l’Humanité comme son journal et en faire un outil pour mener et gagner les luttes à venir. Il est donc nécessaire de le faire découvrir, de le faire circuler dans le maximum de lieux, de réaliser autour de soi des abonnements de découvertes.

———

En ces fêtes de fin d’année, faîtes découvrir l’Humanité et L’Humanité Dimanche en offrant un abonnement de parrainage :

4 commentaires


gisele coupard 16 novembre 2020 à 10 h 01 min

tout à fait L HUMA est mon éclairage de chaque jour , tant au niveau politique, que culturel, chaque jour je prends un long moment pour le lire,
il doit pouvoir continuer de vivre, il a déjà franchi des crises, et il est là encore !!!!

COURAGE ET TOUJOURS DE L INOVATION POUR QU IL RESTE

(j’ai 78ans, mon père lisait chaque jour aussi, il me l’a transmit)

fraternellement

Nicoud Catherine 16 novembre 2020 à 13 h 33 min

Absolument/

Fiel Pascal 17 novembre 2020 à 14 h 28 min

Je lis l’humanité numérique tout les matins, de l’info vraie sans masque

PERREIN Hélène 18 novembre 2020 à 20 h 46 min

Bonjour
Élue municipale d’opposition je cherche des formules papier d’abonnement à l’humanité et l’humanité dimanche
En effet pour demander un abonnement en tant qu’élue il me faut fournir un document papier apparemment les abonnement internet ne sont pas possibles
merci de me donner les documents requis

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter