Sujet : présidentielle2017

Le doute sur le vote Macron, dont nous ne cessons d’expliquer qu’il incarne le terreau d’une progression des idées brunes, est compréhensible.

Au nom de la République, rejeter l’extrême droite !

L’attitude à adopter lors du second tour de l’élection présidentielle fait l’objet d’intenses débats et réflexions chez une partie de celles et ceux qui refusent l’extrême droite tout en ne supportant plus ce qui la fait prospérer. Sa lente mais

'La réussite des rassemblements et marches du 1er mai diront à la fois le refus de l’extrême droite et la mobilisation pour le progrès social, la démocratie et la paix."

Bouleversements !

On n’a sans doute pas fini de mesurer et de sentir la puissance des secousses politiques produites par le premier tour de l’élection présidentielle. Les deux partis dits « de gouvernement » adeptes d’un projet bipartisan pour tenir « le système » sont laissés sur