RÉVÉLATION

le 29 juin 2016

Manifestation contre le CETA

Par Patrick Le Hyaric

Une manigance d’une gravité extrême se prépare dans les couloirs des institutions européennes à propos du projet de traité de libre-échange avec le Canada.

Les traités européens ont donné compétence à la Commission européenne sur la politique commerciale. Celle-ci négocie à partir d’un mandat donné par les gouvernements, le Conseil et le Parlement européen. Mais, il se trouve que le projet d’accord de libre-échange avec le Canada, et celui en préparation avec les Etats-Unis, dépassent les seuls enjeux commerciaux. Ils ne traitent pas que des tarifs et obligent aussi les Etats à modifier leurs normes sanitaires, sociales, environnementales, fiscales.

Dans ces conditions, de tels projets d’accord sont qualifiés de « mixtes » par la Cour de justice européenne.

Ils concernent à la fois les tarifs douaniers et les législations nationales ou continentales. Dans ce cas, il est prévu que les traités de libre-échange soient soumis au vote de chacun des parlements nationaux des pays qui constituent l’Union européenne.

C’est ce que ne veut absolument pas la Commission européenne.

Sûre d’elle-même, elle tente un coup de force en faisant mettre en œuvre le projet de traité avec le Canada, de manière « provisoire », avec le seul vote du Conseil et du Parlement européen, sans attendre l’avis de la Cour de justice européenne.

Il est évident, qu’une fois l’accord appliqué, tout retour en arrière serait difficile.

La manipulation de la Commission sera soumise au Conseil des ministres du commerce international, le jeudi 5 juillet prochain.

Pour la repousser, l’unanimité des Etats est requise. Le gouvernement français doit non seulement la rejeter mais prendre tous les contacts nécessaires pour que tous les pays réclament que le projet d’accord avec le Canada fasse l’objet de débats et de votes dans tous les parlements nationaux. La démocratie l’exige.

De surcroît, laisser passer cette occasion reviendrait à créer de force une « jurisprudence » qui ouvrirait la porte à une adoption du grand marché transatlantique sans le vote des parlements nationaux.

Une interpellation citoyenne et politique de tous les gouvernements et parlementaires nationaux est indispensable.

Alors que le vote britannique sonne comme un électrochoc, les institutions européennes vont-elles poursuivre dans leur déni de démocratie ?

Il est urgent de ne pas laisser faire !

14 commentaires


vitaux 1 juillet 2016 à 18 h 15 min

on se prepare des beaux jours

vitaux 1 juillet 2016 à 18 h 16 min

on se prépare des beaux jours ..stop

DOMART Jean-Marc 2 juillet 2016 à 21 h 52 min

Malheureusement, on ne cite pas assez toutes ces réunions semi-officielles et pour le moins discrètes de certains personnages politiques, d’affairistes et journalistes à la botte, dont la mission est de qualifier de « complotistes » ceux qui en parlent, et n’ont pas le sceau des médias officiels. Pécresse, comme Valls, Coppé, Juppé, Macron, Lagarde (surtout,bien sûr!), entre autres, ont tous participé aux réunions Bilderberg où se coordonnent au niveau international les politiques d’austérité, loin de tout regard de la « vile populace » très méprisée par ces habituels « défenseurs de la démocratie », du moins devant les médias à la botte. Il y a des choses que la « plèbe n’ « a pas à savoir ». Quand à la presse qui ne se conforme pas à ce diktat, on l’étouffe financièrement après l’avoir discréditée, ça passe mieux! C’est à ça que sert idéologiquement la concentration des médias par Dassault, Bouygues, Lagardère et Bolloré. Lisons donc plus souvent l’Huma et boycottons le Figaro, les médias qui s’y réfèrent, ainsi que tous ceux qui censurent et traitent péjorativement le monde du travail et ses représentants.

alain harrison 12 août 2016 à 21 h 29 min

Bonjour

DOMART Jean-Marc

2 juillet 2016 à 21 h 52 min

Malheureusement, on ne cite pas assez toutes ces réunions semi-officielles et pour le moins discrètes de certains personnages politiques, d’affairistes et journalistes à la botte, dont la mission est de qualifier de « complotistes » ceux qui en parlent, et n’ont pas le sceau des médias officiels. Pécresse, comme Valls, Coppé, Juppé, Macron, Lagarde (surtout,bien sûr!), entre autres, ont tous participé aux réunions Bilderberg où se coordonnent au niveau international les politiques d’austérité, loin de tout regard

Oui, on ne cite pas assez ces réunions et les noms des «complotistes» , pour ma part le mot n’est pas trop fort. Voyez, mon hésitation, malgré la somme des faits vérifiables et qui sont définitivement de l’ordre « du crime », qu’après coup l’état de droit et son acolyte le système de justice rendent légale.

Erdogan, tout comme Macri s’empressent, chacun à leur manière, à purger tout élément potentiel d’opposition, en réalisant une demande expresse de JPMorgan, l’une des banques criminelles les plus prolifiques (paradis fiscaux, investissement militaire, malversations……….).

Il y a beaucoup de dossiers sur des faits, sur des institutions, sur des personnages…, nous sommes si nombreux nous les citoyennes travailleurs, et il y a le temps partagé……

Il y a un dossier fondamental qui est d’ordre de l’Humanité: La CONSTITUTION.
Et sa réécriture ne peut être faite par quelque initiative limitée, que ce soit le m6r Fr ou le plan C. Ces organes devront répondre en tout point à l’ensemble des citoyennes travailleurs qui auront le dernier mot par un processus de consultation sur les thèmes et les items et leur formulation qui est l’élément clef de la spéculation interprétative.

Donc chaque mission (écriture de la constitution, audit citoyen sur la dette..) devrait se coordonner avec des comités citoyennes travailleurs pour la dite mission et leur satellite à temps partagé pour en informer le plus grand nombre et leur feed-back (rétroaction ou retour « d’opinion » ) et pour confirmer, dans le sens que le pouvoir politique citoyenne travailleur prévaut sur l’état de droit (faillite de ses engagements démocratiques oblige)
Plus question de se faire  » fourrer  » par quiconque.

C’est maintenant que ça compte. La lutte qui s’est engagée, c’est pour en finir avec des milliers d’année d’exploitation, de guerres et de mensonges.
C’est ce siècle-ci, bien mal commencé.

Avons-nous un terrain rassembleur ? OUI NON

Inspirons-nous les uns les autres, apportons tous notre eau au moulin, n’hésitons pas à reconduire ce qui éclaire……. si vous voyez ce que je veux dire.
Ayons un discours limpide, sans ambigüité, et corrigeons le tire quand c’est nécessaire.

Vous savez, répétez un mensonge suffisamment et il deviendra vérité. Mais si nous répétons suffisamment des vérités……

Je me sens déçu face à Podemos (Pablo Iglesias Turrión)…………Mais pas sur Tsipras, Hollande, Obama, Trudeau, Clinton……………Eux c’est claire.
Ils ne font qu’exécuter les termes de la finance.
Mais la gauche, est assez plombé merci.
JLM a à faire ses preuves, voyons, quels discours a-t-il ?

Nous n’avons qu’attendre de nous-mêmes, le Peuple, soi que nous prenions notre souveraineté ou NON.

alain harrison 8 juillet 2016 à 2 h 50 min

Bonjour.

Que le traité fasse l’objet de débats et de votes dans tous les parlements nationaux. La démocratie l’exige.

Cela ne sera pas respecté, même ici au Canada, Trudeau s’est déjà transformé en monarque.

Un nouveau Crime contre la Démocratie est en voie de réalisation.

La population conformiste consumériste est coupable par son manque de conscience,
Les prétextes qu’elle peut invoquer ne tiennent pas la route, depuis la crise de 2008, ce coup de tonnerre criminel ne l’a pas réveillé.
Elle demeure passive et attend le sauveur inconsciemment en regardant ses émissions préférées.

C’est elle qui profite lâchement des avancés sociétales que d’autres ont payé de leurs vies.
Prompte à crier à l’injustice quand elle est touchée, mais lâche pour les autres.

Elle est la première à trahir pour quelques joujou, voir les filent matinales pour le dernier iPhone, et jette sans tic ni réflexion son ancien, obsolescence oblige.

Oui, le monde, par manque de perception court à sa perte, non, à celle des suivants, ces propres enfants, qu’elles n’aiment pas, en réalité. À l’image et à la ressemblance de cet abjecte personnage que nous avons comme premier ministre du Québec, et ses acolytes.

Les parents aiment leur enfant, non, ils aiment posséder ce que tous possèdent, à la recherche de la valeur ajoutée…..que l’avenir promet.

alain harrison 8 juillet 2016 à 17 h 02 min

Je sais vous aller trouver que je suis dure. Mais quand je regarde les résultats des élections et que je constate que la majorité continue à voter pour les mêmes politiques qui nous ont mené à la dernière crise et qui, non seulement perpétue, mais approfondit le dérèglement de l’économie financière et ses conséquences sur le probable dérèglement climatique, et la reconduction du modus operandi guerrier (la levé militaire de l’Allemagne au Japon), sans compter sur les comportements agressifs entre les Chinois et Les Vietnamiens en mer de Chine….., le bras de fer US-Chinois-Russe, la destabilisation en Amérique Latine…..etc..
Tout ça dépend des gens qu’on met au pouvoir, et ça sa relève de notre responsabilité citoyenne.
Nos décisions impliquent le sort de nos enfants.

Et la gauche, a-t-elle quelque chose, un discours cohérent et articulé qui parle à la population des conséquences…….Et des solutions concrètes, non des vues de l’esprit……….

Question. Qu’est-ce que cette politique apporte sur le plan locale et son effet potentiel sur le monde (tout dépend de sa diffusion médiatique).

Je reviens sur cet article qui date, dans une revue alternative, mais qui parle de la culture amérindienne et de sagesse.

Richard Kistabish, chef Algonquin
« Chez nous, lorsqu’on veut savoir si un geste est bon, on pense aux répercussions que ce geste aura sur la septième génération à venir.»
Une entrevue réalisée par Agathe Genois
GUIDE ressources
vol.5 no 4 mars avril 1990

Agir localement, penser globalement, c’est ça aussi, et cela dans le cadre des gestes déjà posés et des répercussions connues. EX, le sort du peuple grec dans le cadre de l’UE.

Comment interpréter le comportement hollande-juncker-marckel…..
Rester ou sortir……

alain harrison 8 juillet 2016 à 17 h 27 min

La gauche devrait s’inspirer du Vénézuéla et des erreurs commises par la révolution en tenant compte du contexte aberrant qui touche l’ensemble de l’Amérique Latine, qui prend des allures du printemps arabe tourmenté.
Le Moyen-Orient un scénario exportable ????
L’austérité accablante de la Grèce, un scénario du plan d’affaire d’accaparement. N’y a-t-il pas braderie ???
Et maintenant la France et ses aéroports à vendre, un effet collatérale de la mondialisation ?

Quelle est la source des problèmes économiques et de ses effets collatéraux ?

Notre réel pouvoir, la vision d’ensemble et le questionnement.

L’histoire nous donne les recettes……..

alain harrison 8 juillet 2016 à 20 h 44 min

Et encore un commentaire qui ouvre sur le questionnement si nécessaire.

L’avenir de l’Espagne passe par « Unidos Podemos »
28/06/2016 à 18:05 par ozerfil

Un article bien optimiste que voilà, car…

Triste, affreux, à pleurer : une fois de plus, un peuple LIBRE a majoritairement CHOISI de se soumettre au capitalisme !!

C’est une lamentable, exaspérante et universelle CONSTANTE.

Que ce soit l’expérience du passé ou celle toute actuelle des autres, la culture ou l’absence de culture, l’alphabétisation ou l’analphabétisme, l’exploitation et la misère partout indécentes et odieuses, et mille autres injustices flagrantes, RIEN N’Y FAIT, les peuples, tous les peuples, finissent par mettre ou remettre les réactionnaires vénaux au pouvoir !

Le syndrome de la femme battue……….. Ça y ressemble, pour la majorité, la peur sourde entretenue, auto-réalisatrice: terrorisme et immigration inhumaine engendré par la persistance des conflits froid entre grande puissance aux main de minorités, l’avarice étant un asservissement pathologique ?!?!
La crise est multidimensionnelle, le capitalisme en est la source des dommages collatéraux.

Une métaphore:

Busch fils est plus près du diable que de dieu !
Comment créer un labyrinthe idé-ologique qui se dénie ?

alain harrison 9 juillet 2016 à 6 h 31 min

Révélation.

«« NLR : Tsípras avait-il alors une autonomie complète par rapport au parti ?

SK : Son opération n’a pas remporté un succès total. Tsípras n’a jamais réussi à faire ce que Pablo Iglesias a fait au sein de Podemos, où il n’y a pas un seul député appartenant à l’aile gauche du parti. Iglesias a réussi à exclure totalement du groupe parlementaire le secteur regroupé autour de Anticapitalistas – des personnes comme Teresa Rodríguez et l’opposition qui s’était manifestée à l’assemblée de Vistalegre -, qui n’était pas d’accord avec son modèle d’un parti extrêmement verticaliste. Il y eut beaucoup de résistance au sein de Syriza, parce que le parti ne s’était que partiellement transformé jusqu’à l’été passé et était resté en grande partie un groupe d’activistes qui avaient passé leur vie dans la gauche radicale grecque.

http://legrandsoir.info/montee-et-chute-de-syriza-new-left-review.html

Que penser de JLM ?

Les communistes semblent bien arrêter sur les 4 sorties, avec lesquelles je suis tout à fait d’accord.

Ce n’est qu’une fois accompli, les 4 sorties, mais avec un programme alternatif qui rejoint tout le monde, le Peuple, avec un échéance, que des échanges économiques entre les pays pourront être normalisé dans la nouvelle économie accepté par les différents pays qui auront fait la démarche.

Bien quelle serait cette nouvelle économie que les différents pays prendraient comme modèle ?

Cela ne s’improvise pas.
Il faut un consensus sur le changement.

Voyez la tâche à faire.

Et cela tient à cette question triviale mais néanmoins fondamentale.
Qu’est -ce que cela me rapporte, à moi, à ma famille, à mon milieu, car je vis dans un milieu qui affecte ma vie.

Voyez, le fondamental se développe, et attention de ne pas mettre la charrue devant les boeufs.

Qu’est ce que cela me rapporte….

Le revenu de base (salariat) couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.

Le tout PIB à la cotisation avec des mécanismes d’investissement adéquat.

Education et Santé gratuites.

Faites l’exercice de développer les 4 thèmes. Un sain exercice.

La vision d’ensemble et le questionnement.

Tient un atelier à temps partagé.

En ce qui concerne les ateliers à temps partagé, il suffit d’en avoir la passion de trouver l’alternative libérant le peuple et soi-même du même coup.

alain harrison 10 juillet 2016 à 20 h 36 min

Bonjour.

Comme il est intéressant de voir comment l’UPR alias UPM instrumentalise le FN et le PS (confondant la gauche).

À voir.

Nathalie Kosciusko-Morizet invitée de Tous Politiques sur France Inter, le 22/09/2013

Extrait: ( 12 min 38 sec à 14 min 20 sec)
«« en cas de duel FN-PS …..je vote PS……..
«« Je ne renvois pas dos à dos le FN et le PS, ..et face aux extrémistes il ne faut pas s’abstenir..Moi j’ai vue dans mon élection législative, la candidate du FN appeler à voter pour le candidat PS. J’ai vue des hiérarque du camp socialiste qui aujourd’hui pour certains aujourd’hui sont ministres défilés pour un candidat PS soutenue par le FN, et en aucune manière ne le dénoncé. J’ai vue un ministre de l’intérieur laissé des messages sur tous les répondeurs de ma circonscription en disant COU COU c’est Miss 21, voter pour le candidat PS, le même qui était soutenue par le FN et ne jamais le dénoncé. Et, j’ai pas vue beaucoup, en revenge, de journalistes demandés des comptes aux socialistes sur ce sujet. Moi je voudrais aujourd’hui, dans la classe politique, que tout le monde soit claire sur cette question du FN et des extrêmes, tout le monde y compris à gauche. Parce que aujourd’hui, beaucoup des nouveaux bataillons qui s’apprêtent à voter FN, proviennent de la gauche. La gauche qui a joué aux apprentis sorciers, depuis François Mitterrand, en créant le front national, en le faisant monté, en lançant toutes les provoques, qui permettaient d’irriter les électeurs et les portant à ça, la gauche aujourd’hui, elle est pas bien claire….»»
http://www.dailymotion.com/video/x150yxu_nathalie-kosciusko-morizet-invitee-de-tous-politiques-sur-france-inter-le-22-09-2013_news

Bien que le débat date, certaines vérités transcendent le temps.
L’histoire, aussi mal fait-elle,…….Il s’agit d’ en prendre les leçons et de rectifier, mais de rectifier.

La gauche a elle-même creusé sa tombe.

Alors de Mitterrand à Ecclesias, en passant par Tsipras…….même combat.

JLM, sa position annonce déjà…..du déjà vue.

Alors la gauche et les communistes ont du ménage à faire et le plus important, ne pas tomber dans l’opportunisme et répondre à la question:

Qu’avez-vous à proposer…..de CONCRET.

Et, qu’est-ce que ça va me rapporter, à moi, à ma famille, à mon milieu, car je vis dans un milieu qui a ses propres effets collatéraux sur ma vie, et moi sur mon milieu.

Alors, les idéologies ou la réalité.
Le libéralisme et sa théorie économique financière est la dernière idéologie (le dénie y est intégral), sa particularité, elle est tout en formule mathématique emprunté, elle se donne des applications derniers cri.

Sur ce dernier aspect je reviendrai.

alain harrison 12 août 2016 à 4 h 52 min

Bonjour.

Tout comme est amorcée la privatisation de la santé, la dérive éducative, il y a intérêt pour la finance sauvage de privatisé le système judiciaire selon le modèle similaire.

Soi créé un système de justice à deux vitesses similaire au système de santé (au privé c’est plus vite) et au système de l’éducation, le privé c’est mieux.

Mais d`où provient l’argent pour le système parallèle ?
Comment arrive-t-on à rendre le système publique « inefficace » ? Les coupures, nous vivons au-dessus de nos moyens, alors, on emploi la rigueur. Hun Hum, NON, l’austérité le plan, le plan d’affaire. Après tout ne sommes-nous pas en mode marchande, les parts de marchés, la compétitivité….le grand marché, celui qui apporte prospérité……..

Il est temps d’exiger de un: une taxe sur les transactions semblables aux taxes que nous tous citoyennes travailleurs subissons. De deux, qu’aucun des politiciens qui ont joué le jeu de la main gauche et de la main droite ne se représentent aux prochaines élections. Dés maintenant exigeons leur départ.
Envoyez un email de démission à votre député.
Le plupart sont à mettre à la porte. Ils ont participé sciemment au crime contre la démocratie, contre le travail, contre le droit…….Certains sont plus habiles que d’autres au jeu de la main gauche et de la main droite.

Revenons au système de justice, la plupart des juges sont sans doute respectables.
Mais en regard de décisions:

23 juillet par Renaud Vivien

Un tribunal de Washington a autorisé la Banque mondiale à ne pas répondre de ses actes devant la justice étasunienne |1|. Les plaignants indiens ont déjà fait appel de cette décision qui confère à la Banque mondiale une immunité qui la place de facto au dessus des lois.
http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/economie-banque-mondiale-une-zone-de-non-droit-protegee-par-des-juges.html

Il est claire ici qu’il s’agit d’un système à deux vitesses.

Le gouvernement, les militaires, la police et agence (..), le système judiciaire ont un seul mandat, obligation et devoir, soit de protéger le peuple contre les dérapages économiques (ce qui n’est évidemment pas le cas), contre la guerre, contre la criminalité, contre l’injustice.
Ce qui n’est évidemment pas le cas. Ex: les gens condamnés pour gangstérisme, purge des peines abrégées et recommencent point.
Le laxisme est intolérable de la part de nos institutions plombées d’affairistes.

Erdogan accompli et ouvre la porte à la déviance fanatique, ici, il se passe quelque chose de similaire au nazisme et au fascisme. Trump ne fait que montrer ce que cache Hilary.

Maintenant, il faut des solutions à chaque niveau du problème à mille têtes.

Et, il faut être sur un terrain solide et être méthodique.
Méthodique pour expliquer ce qu’implique les solutions synergiques: Faire d’une pierre deux coups. Revenu de base ou salariat, libérer le travailleur et fragiliser l’exploiteur. Maintenant, les coopératives autogérées……

Sans doute, Trudeau en sera des plus hideux.
Vous savez les images. Saura-t-il passer maître dans le jeu de la main gauche et de la main droite.
Couillard semble, passablement, bien nous faire avaler le jeu.

La sortie des 4: faire d’une pierre deux coups…….

Les oui mais, les mous, les affairistes………et les manipulateurs…..

alain harrison 12 août 2016 à 17 h 27 min

Bonjour.

Ce que nous faisons dans chaque pays pour dénoncer le système financier des US aide chaque pays à s’en sortir.
Est-ce que les US a déclaré la guerre au monde pour son style de vie. Imaginez pour un style de vie, une mode, il y en a en plusieurs, modes, à travers l’histoire: la mode des pharaons, des rois, des églises et enfin celle du consumérisme sans borne.

Cette année, l’Overshoot Day ou « jour de dépassement » a été atteint le lundi 8 aout, soit 5 jours avant l’année précédente. Cela signifie qu’en moins de huit mois, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut produire en un an…
http://www.wwfrewind.fr/?utm_source=crm&utm_medium=email&utm_campaign=newsovershootday0816

Nous hypothéquons l’avenir de nos enfants et un monde de paix, si nous ne quittons la mentalité du vieux monde. Seul l’éducation juste pourra contrer la sur sur population. Voilà un problème dont tout le monde ne parle pas. À quoi servent les guerres limités, les printemps de tout et de rien ?
Nous sommes en plein obscurantisme « moderne ».
Le terrorisme serait une sorte de regulation……

La premiere chose a faire: enrayer la pauvrete, Les effets synergiques collateraux benefique…

alain harrison 12 août 2016 à 21 h 58 min

Bonjour M. Le Hyaric.

Vous devriez revenir à la formule précédente de votre BLOG, plus  » conviviale « .

Merci de votre attention.

alain harrison 13 août 2016 à 0 h 45 min

À tout considérer, après avoir jeter un oeil plus attentif sur les pages du nouveau BLOG, oui, c’est mieux, la nouvelle formule.
Parfois je suis coq l’oeil…hi hi

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter