Le margoulin et celui qui n’a rien

le 8 juin 2019

Le margoulin de la finance fait dans la viande pour les démunis et s’enrichit sur le dos des plus pauvres avec l’argent des fonds européens. Oui, il s’agit bien d’un margoulin qui truande en toute impunité, quand le pouvoir lance la chasse aux … pauvres !

La société française en question, dont la boite au lettre est basée en Bretagne, aux statuts et aux ramifications opaques, laisse cohabiter tranquillement homme de paille et société financière dirigée par des gens si « mobile » avec leurs capitaux, comme on dit aujourd’hui, qu’ils peuvent passer du Togo au Luxembourg, de Madagascar au Cambodge sans problème, pendant que les femmes et hommes démunis ou en situation de détresse sur le dos desquels ils s’enrichissent sont bloquée dans leur maison ou trop souvent abandonnés sur les trottoirs de nos villes.

Pendant que tant de personnes sont privées d’emploi ces propriétaires-actionnaires débordent d’activité. On les trouve le matin sur le marché de la viande importé de Pologne, le midi dans l’immobilier, à l’heure du gouter dans le papier, et le soir c’est hôtellerie et Casino, lorsqu’ils ne sous-traitent pas l’eau à Madagascar. Ces gens ont profité sans aucun scrupule des crédits européens, du fond d’aide aux plus démunis pour aller acheter en Pologne des steaks hachés au goût de carton-pâte d’où la viande est quasi indétectable. Comment de tels scandales sont-ils toujours possibles ? Pourquoi les autorités françaises chargées des marchés publics d’achats alimentaires pour le compte des organisations de solidarité avec les plus démunis ne procèdent préalablement à aucune enquête sur l’identité des acheteurs, et pourquoi laissent-elles sans contrôle s’effectuer ces achats dans des pays européens réputés pour le trafic de viande de bœuf et de cheval ? La Commission européenne compte-t-elle justifier ces achats sans contrôle alors qu’il s’agit de l’argent public du fonds européen d’aide aux plus démunis ?

Une commission d’enquête parlementaire est indispensable pour faire la clarté. Des sanctions contre ces margoulins et des enquêtes sur leurs activités sont indispensables.

3 commentaires


Jaine 10 juin 2019 à 13 h 45 min

J’espère Que tous ces charognards seront mis en prisons et que leurs sociétés seront dissoutes

alain harrison 11 juin 2019 à 7 h 50 min

Bonjour.

Voilà une des affaires a traité lors de la Constituante Citoyenne dans le cadre des institutions, et la Justice devra y passer, son laxisme est par trop évident. Il ya du monde à virer dans toute l’organisation du système sécuritaire (police, militaire, justice, dans leur administration). Et revoir leur rôle et leur prérogative.
Le gros problème c’est l’inertie du peuple en général. Ils on beau être à 80% pour les Gilets jaunes, mais attendent tranquillement les résultats aussi minces soient-ils, et bien vite se tanneront des mêmes Gilets Jaunes. Ici au Québec, ça été la même chose avec le printemps érables. Il faut quand même de temps en temps leur mettre a vérité en pleine face. Si les avancés du programme du CNR, dont la cotisation, sont mis au rancard, c’est bien en partie de leur faute. Il semble qu’aujourd’hui, la leçon n’a pas été apprise. La classe moyenne satisfaite, reste dans sa peur de perdre sa capacité à consommer, dont les voyages à l’étranger, passer des vacances ailleurs pour se sentir riche ? Ou quoi ?
C’est à eux de se mobiliser.
Et dire qu’il suffirait d’une quelques millions à tour de rôle…….. chaque fin de semaine, juste un horaire pas trop chargé dans la durée…… La simplicité et l’imagination ne fait pas partie des mentalités conditionnées.

Moreau 11 juin 2019 à 19 h 46 min

Monsieur Alain Harrison vous laissez de longs commentaires assez nombreux selon ce dont je m’aperçois de temps en temps, mais comme vous habitez au Canada, ils ne vont pas avec la situation réelle des gens en France et en Europe, et ça se comprend, d’autant que les politiques que vous proposez posent aussi certains problèmes dans certains pays d’Amérique du Sud et ne sont pas retenues par le Canada. Ma conviction est qu’il faut habiter en France ou dans un autre pays de l’Union Européenne pour aborder le changement nécessaire et indispensable, et alors vous arriveriez à comprendre que le président Macron n’a pas tout faux. Il n’y a pas encore assez d’améliorations en France et dans l’Union Européenne mais il y en a quelques unes, et je pense que les gens apprécient les quelques progrès en cours et à venir même s’ils sont insuffisants parce que nous avons ce déséquilibre, la majorité actuelle est relativement bonne, certes avec sa spécificité libérale, mais nous n’avons aucune opposition de gauche socialiste ou/et communiste universaliste en France, c’est ça notre problème principal pour la France et pour l’Union Européenne. Il y a besoin de changements importants mais vous exagérez quand vous dîtes qu’il faut « virer tout le monde dans la police, dans l’armée, dans la justice, dans les administrations », ça ne correspond pas heureusement aux réalités, il y a d’autres changements importants à faire sans virer tant de monde, mais vous ne les savez pas, ce qui se comprend puisque vous habitez au Canada.

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter