Le CETA, c’est assez !

le 27 octobre 2016

La Wallonie s'est opposé au traité de libre-échange avec le Canada

Tout était pourtant bien huilé, préparé, agencé et… caché pour infliger aux peuples européens et canadiens « l’Accord économique et commercial global » dit CETA, traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, concocté comme il se doit dans le plus grand secret depuis des années avant qu’il ne surgisse pour ratification comme un diable sorti de sa boîte.

Mardi 18 octobre, un Conseil des ministres du commerce extérieur devait dresser les couverts pour le festin final de la signature. Les promoteurs du traité s’étaient assurés en amont du feu vert de chacun des gouvernements européens en usant des habituelles intimidations. Tout allait donc pour le mieux…

C’était compter sans le Parlement de Wallonie, l’un des parlements régionaux de l’Etat belge. Ce dernier, par la voix de son ministre-président Paul Magnette, dont il faut saluer ici le courage, a refusé de déléguer au gouvernement fédéral le pouvoir qui lui est dévolu en matière de commerce extérieur. Et patatras : sans unanimité au sein des pays de l’Union européenne, la ratification du traité devient impossible ! Par la voix démocratique d’un parlement régional belge, qui entend faire respecter celle des syndicats, des associations de consommateurs, des salariés et usagers des services publics, toute la machine s’est enrayée !

Ce faisant, se trouvent réhabilités la politique et le mandat populaire face aux marchés et aux multinationales. Il ne s’agit pas ici d’un acte ni contre le commerce, ni contre le Canada. Sont en cause une méthode et un contenu. La méthode, c’est celle du secret. Si ce traité était si bon pour les paysans, les petites entreprises, pour la défense des normes de qualité alimentaire ou environnementale, pourquoi le cacher ? On trouve des heures de télévision pour des débats préparatoires aux primaires de la droite, mais aucune pour un débat contradictoire sur ce texte accélérateur du capitalisme mondialisé.

Quant au contenu, il ne s’agit pas d’un simple traité commercial. Il contient une codification des politiques à mettre en œuvre à l’opposé des droits sociaux ou environnementaux de l’Union européenne et va jusqu’à instituer une justice privée avec des tribunaux arbitraux privés pour protéger non pas les travailleurs mais les « investisseurs », c’est-à-dire les firmes multinationales.

Les acharnés promoteurs et rédacteurs de ce texte, pour tenter de calmer les réticences populaires et celles d’élus ou de membres de gouvernements, ont cru bon d’ajouter une « déclaration interprétative », sorte de tisane au miel pour faire avaler le poison, sans valeur légale.

Le traité « CETA » oblige à interpeller ses concepteurs qui sont les mêmes qui défendent cette construction européenne ultra-libérale. En effet, il enfreint les principes constitutionnels des Etats et le droit européen. Adopté, avec le mécanisme de « la cour des investisseurs », il crée un droit des affaires supérieur au droit européen et évidemment aux droits humains et environnementaux. Déjà, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe en Allemagne a prévenu de l’incompatibilité de nombreuses dispositions avec le droit et se réserve le droit de suspendre certaines mesures. Je propose que nos parlements nationaux et le parlement européen auditionnent des experts et des juristes pour vérifier ce point crucial.

La Commission et le Conseil européen poussent des cris d’orfraie devant ce retour inespéré de la démocratie. Qu’un Parlement se lève pour défendre les intérêts populaires est un affront de trop pour des institutions qui méprisent les principes élémentaires de démocratie. Nous devons soutenir nos amis Wallons et veiller à ce qu’ils ne subissent aucune mesure de rétorsion. Ce qu’ont fait les milliers de manifestants rassemblés dès samedi dernier à Amsterdam.

La brèche s’ouvre et si le coup de grâce était porté, la politique de libre-échange défendue par les institutions européennes serait complètement délégitimée. La mobilisation doit donc s’amplifier pour enterrer définitivement cet accord comme tous ceux dits « de nouvelle génération » taillés sur mesure pour le capital financier.

Je m’apprête à publier dans quelques jours un ouvrage intitulé « Le traité avec la Canada mis à nu » qui ambitionne d’en décortiquer tous les aspects. Il se veut une contribution à la nécessaire mobilisation citoyenne et populaire. Il mérite à ce titre d’être largement diffusé car le CETA est encore trop souvent ignoré, comme l’est la possibilité de remporter une grande victoire si les Wallons ne restent pas seuls. Le Conseil et la Commission ne reculeront devant rien pour faire passer ce texte. Une défaite serait pour eux celle d’une stratégie mise en place patiemment depuis une dizaine d’années. Elle ouvrirait un espace politique pour des accords de coopération et d’égal-échange dont l’humanité a tant besoin. Pour y parvenir, la voix des populations et de leurs organisations, des deux côtés de l’Atlantique, doit se faire entendre avec force et détermination.

16 commentaires


Pierre 27 octobre 2016 à 16 h 31 min

On recommence à croire à une « possibilité de démocratie »…
Mais attention… »Ils » (les lobbies ») n’ont pas dit leur dernier mot…
Ils ont tellement l’habitude d’avoir un coup d’avance qu’ils vont redoubler de persuasion.

Souhaitons que nos amis Wallons ne se laissent pas intimider, et que d’autres se joignent à eux.

Le.Ché 31 octobre 2016 à 9 h 16 min

Rien n’est gagné, le CETA et le TTIP sont des organisations qui préparent le gâteau pour les multinationales et qui finiront par gagner, il y a une solution par contre pour vraiment gagner c’est de sortir de cette Europe capitaliste, de l’euro et de l’OTAN.

alain harrison 29 octobre 2016 à 3 h 10 min

Bonjour.

Bon, c’est signé, le piège se referme. Vous voyez ce qui se passe au sein du système UE.
Qu’est-ce que nous allons voir avec CETA ?

Il va y avoir un tribunal « parapluie », les juges seront nommés par les gouvernants en remplacement d’une justice privée avec des tribunaux arbitraux privés. Ou un passage obligé,,,,

Mais, nous serons dans le CETA, et il en sera comme il en est pour l’UE.
Et pour toute réforme, il faudra l’assentiment de tous les membres, en réalité.
Car les demandes des Wallons obligeront à fignoler des mécanismes pour satisfaire d’autres demandes, s’il y en a ?!

Mais CETA n’est que ratifié.

Mais il ya tellement de choses là-dedans

Comment l’AECG Canada-Union Européenne va miner la démocratie (copier et coller pour retrouver le texte)
par Ellen Gould  October 14, 2016
( Ellen Gould est chercheure spécialisée en commerce international, et une associée de recherche avec CCPA-BC. )
«« Ce que les Canadiens et les Européens doivent plutôt noter dans l’AECG ce sont les nombreuses façons dont l’accord limite les pouvoirs des gouvernements démocratiquement élus et les obligent à accorder un traitement spécial aux entreprises étrangères.
Un simple exemple illustre comment avec l’AECG la façon dont nous sommes gouvernés va changer fondamentalement. Il s’agit de la clause qui garantit aux entreprises étrangères un statut égal ou supérieur à celui des citoyennes et citoyens d’un pays dans les audiences publiques portant sur un projet de règlementation. À la lecture de cette étonnante disposition, vous n’en croirez pas vos yeux. Pourtant, le texte est on ne peut plus clair : dans les consultations publiques sur un projet de réglementation, l’AECG exige que «chaque Partie permette aux personnes [un terme qui inclut les entreprises] de l’autre Partie de participer à des conditions non moins favorables que celles accordées à ses propres personnes.» [i]

Ce n’est qu’un exemple……..

CETA a gagné une manche importante, ne soyons pas naïf. Les Wallons n’ont pas obtenu ce qu’ils pensaient, mais bien le Parlement de Wallonie, l’un des parlements régionaux de l’Etat belge (et les intérêts du patronat) par la voix de son ministre-président Paul Magnette. En ce qui concerne les intérêts des patrons qui doivent compter sur la course aux parts de marché, mais là encore, ce n’est qu’une facette de la grande machine néo-capitaliste. Pour bien la comprendre, il faut en embrassé la totalité, la vue d’ensemble et le questionnement.
CADTM en montre une autre facette rattaché à la financiarisation de l’économie.
Le Wallanisme, des demandes à la carte. Où clientéliste ?
Nous avons des attentes face au Brexit, n’est-ce pas ? Nous attendons quelque chose !

La gauche n’a pas à attendre. La Grèce, les forces vives sont en hibernation, tellement le bouldozeur a été pesant….Attention, un tsipras, un hollande sommeille dans tous politiciens !!!
NOUS VERRONS QUI SONT INTÈGRES
Le Venezuela est acculé et doit prendre des mesures à la hauteur des forces QUI VEULENT DÉTRUIRE, il s’agit bien de détruire toute avancé du Peuple qui c’est levé. Il y a toute une partie qui est encore à genoux. Soumise à la classe moyenne vouée à la pensée unique et ses gadgets.

Venezuela : L’Armée bolivarienne prendra les entreprises qui se joindront à la grève annoncée par la MUD
Publié le 28 Octobre 2016 par Bolivar Infos
Catégories : #Venezuela, #opposition vénézuélienne
 
Resumen Latinoamericano, 27 octobre 2016
 
traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos
 
« Et vous verrez, monsieur le patron, si vous suivez ces fous en faisant grève ou si vous décidez de travailler avec le gouvernement pour cette patrie, » a déclaré le député Diosdado Cabello.
http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/10/venezuela-l-armee-bolivarienne-prendra-les-entreprises-qui-se-joindront-a-la-greve-annoncee-par-la-mud.html

Occuper, résister, produire..
Un documentaire qui devrait être libéré sur l’internet: la PRISE.
Tellement parlant.

Le combat n’est pas encore commencer en occident*, on attend quelque chose, ailleurs….
Les peuples occidentaux ont le potentiel du changement, mais ignorants du principe de la manipulation et du conditionnement. Il y en a qui en sont instruits, mais…….
Krishnamurti: pour vous est-ce une idée ou un fait ?
Il est urgent de lire le chapitre 1 du livre de JM Abgrall: tous manipulateurs tous manipulés.

on attend quelque chose……Mais le Venezuela n’ a plus le choix face aux diverses tentatives de démembrement de la Constitution, de la Constitution même; la médiatisation d’une crise humanitaire, économique et de la demande d’interventions de forces étrangères par la droite qui a gagné les élections (par la peur et les menaces si elle ne gagnait pas), mais qui doit suivre les règles inscrites dans la Constitution et dont elle fait fie.

* La gauche est en permanence scindée, elle n’a pas d’agenda « révolutionnaire » rassembleur…… C’est à vous de faire le bilan des erreurs, des distorsions, etc.
Mais sans solutions touchant chacune et chacun, que chaque citoyenne-travailleur peut reprendre à son compte et partager par tous………et bien……
Podemos s’est appuyé sur les Indignés, mais la suite semble répéter les déviations de vous savez qui…….Tsipras et ci. ?!?!

alain harrison 29 octobre 2016 à 3 h 54 min

Bonjour.

Il y a des problèmes à régler.

Il y a encore qui pense encore que Tsipras est un modèle à suivre.
Il faut se réveiller là.

Il y a les divergences sur le revenu de base et le salariat de M. Friot.
Il faut changer de regard, prendre de la hauteur, et voir qu’en réalité ce ne sont que des formules, des mots qui divisent dans les arguments du pour et du contre.
Dans des vidéos et des textes, les divergences sont soulevées.
Les arguments fusent, alors qu’il faut regarder la réalité des effets collatéraux de l’un et de l’autre
Lequel de ces deux avenus éliminera le plus efficacement dans le temps la misère et la pauvreté.
Lequel aura le potentiel efficient de passer du privé au coopératisme.
À faire l’exercice comparatif des coopératives autogérées à temps partagé (robotisation et revenu de base inconditionnel) et des dix avantages à devenir un individu-entrepreneur, en réalité le travailleur à valeur ajoutée.

Il faut comprendre le fond de l’affaire: soit on se libère de l’exploitation , soit on fait parti d’un système hautement sophistiqué d’exploitation.

Examiner avec attention ce que signifie l’entreprise progressiste (gracieuseté de certains PS), l’économie de partage de vous savez qui ( UBER en est l’artisan) point.

Krishnamurti: voir le faux du vrai et le vrai du faux.

alain harrison 29 octobre 2016 à 4 h 49 min

Marx a fait l’analyse et la démonstration claire du processus de l’exploitation, depuis le système c’est sophistiqué, c’est tout. Le fond est là couvert d’artifices (la tritisation n’est qu’un artifice de plus; UBER et l’artifice de l’économie de partage….plein d’autres)

Jaurès montre la voie de la révolution sous les conditions de la démocratie (de l’état de droit).

Au Venezuela, ils ont suivi les voies de la démocraties de l’état de droit e. Et bien, y paraît que sortir le peuple de la misère en demandant aux riches de faire quelque pas vers la simplicité volontaire, je rigole (AH).

Venezuela : L’Armée bolivarienne prendra les entreprises qui se joindront à la grève annoncée par la MUD
Publié le 28 Octobre 2016 par Bolivar Infos

Ce n’est pas par choix, ni par mauvaise volonté de la part du Chavisme, mais bien de la truanderie de la droite vénézuélienne et de l’HYPOCRISIE cynique des US. Attention le phantom (le clone) de Thatcher sera bientôt au pouvoir aux US.

Nous avons nos petits menteurs, au Québec Couillard et son mentor qui sévit ailleurs Charest. Au Canada, un Trudeau, l’envers de la veste de Harper.

CETA a passé, ne nous y trompons pas, et il se gavera. Il changera les normes ce n’est qu’un rapport de force au pouvoir.

La gauche a-t-elle l’intention de prendre le pouvoir ?
Le danger que cela représente, il est possible de le contrecarrer.
Mais pour cela, il faut que les familles qui ont des enfants dans la police et dans l’armée les ramènent à leur vrai rôle: protéger le peuple, les avancés sociales……….

C’est une tâche importante, réveiller le bras armé.

Ou bien, continuez à travailler pour les exploiteurs qui voient la guerre comme une source de profit. L’Histoire nous en a démontré __l’invariabilité. Encore plus actuelle aujourd’hui.

Les parents disent aimer leurs enfants………..
La classe moyenne dit aimé ses enfants………

C’est à eux de voir.
S’ils se sentent coupable dans leur choix…….. une société en compétition et frénétique ou une société conviviale……… Et bien qu’ils se réveillent.

Il y a deux fondamentaux, et le reste dépend d’eux. Imaginez une éducation libérée du carcan
de l’économie libérale.
La nouvelle économie, voir globalement…………C’est un convention, nous convenons que ça marchera sur des principes, sur des mécanismes, sur des……..

alain harrison 29 octobre 2016 à 4 h 58 min

Les ateliers sur le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
Potentiel et avantages.
Le questionnement et exploration.
Deus textes importants à conseiller.
Le chapitre 1 du livre de JM Abgrall. tous man…tous man… de la condition humaine, tout part de nous point.
Crime contre l’humanité, l’ultime retour des barbares par… voir l’ensemble

alain harrison 29 octobre 2016 à 5 h 31 min

Une remarque.

Ce n’est plus 4 sorties, mais 5.

Comme on dit quand on laisse les problèmes grossir……………………………………..

En ce qui concerne l’euro, une bonne réflexion s’impose, n’est-ce pas.

Il faut considérer deux choses: la spéculation (bien sûr le dollar) et la parité entre les pays.
Un euro en France vaut un euro en Grèce………

Nous devons adopter d’autres points de vue.
Krishnamurti, plutôt changer de direction.

Une autre conception de l’économie: passer des bassins à la fontaine à palier.
Remplacer la notion de profit par……..
Se questionner et explorer…et pourquoi pas dans des comités citoyennes travailleurs.

Nous sommes tous des travailleurs: étudiant, mendiant, soldat infirmière, balayeur, médecin……

Le peuple doit être initier à maître d’oeuvre à temps partagé.

Le temps de vie c’est tout ce que nous partageons.
À moins d’avis contraire.

Il y a une autre chose qui doit repousser les communistes: la chamanisme et les rituels, et bien ces choses agaçantes font parti de notre patrimoine et ont leur utilité.

Voir la naissance sans violence, un véritable rituel marqué dans l’expression de l’enfant naissant: rituel ou intégration !? Les deux vont ensemble.

alain harrison 29 octobre 2016 à 5 h 36 min

CETAssé.

Vraiment…………

4 5………

Il y a des choses qui tardent.
Il y a des solutions qui échappent……
Au diable les détails, l’action les résorbera, l’action intelligente….voir la sémantique général.
Le consensus, à ce stade, débouchera l’impasse.
Et oui, la dictature du consensus.

alain harrison 29 octobre 2016 à 5 h 38 min

Attention à ne pas se faire la guerre du « s’enfarger dans les plis du tapis »

alain harrison 29 octobre 2016 à 6 h 42 min

Sinon, et bien qu’un communiste se présente.

Mélenchon a le potentiel oratoire, il s’agit du contenu maintenant.
Parlera-t-il au noms du Peuple, des solutions et de l’alternative…

Il faut définir.
Quand on parle pour le peuple, l’épouvantail du populisme brandit par la droite du capitalisme.
Chavez était taxé de populiste, sans doute même par la gauche française, sauf exception.
Je le voyais comme les prêcheurs protestants gesticulants….Mais aujourd’hui je vois qu’il avait du géni…….. Il connaissait le peuple, tout comme les prêcheurs. Les prêcheurs utilisant l’habit, le déguisement langagier. Chavez parlait dans la langue du peuple point.

Mélenchon, voir son discours à LILE ou LILLE. Il est possible qu’il soit le bon choix. En tout cas, moi, Pierre Laurent…je ne sais pas pour vous …..

M. Le Hyaric, maintenant, il y a 5 sorties, et deux entités à réformer en profondeur: UE et CETA……..et de l’intérieure.

Si je vois un piège à our, est-ce que je mettrai le pied dedans pour ensuite me dire je dois en sortir.
Krishnamurti, une foi qu’on a vue un serpent, on ne s’en approche plus.

Le.Ché 31 octobre 2016 à 9 h 25 min

Le problème avec Mélenchon c’est qu’il n’est pas marxiste et donc il ne veut pas sortir de cette Europe conçue pour le capitalisme et sous domination des USA. Il a beau s’appeler Mélenchon il ne pourra rien faire à partir du moment qu’il veut rester dans cette Europe capitaliste gouvernée par Merkel-Junker.

alain harrison 2 novembre 2016 à 5 h 16 min

Bon, Mélenchon n’est pas marxiste…….. c’est un argument massue.

Alors, il y a un communiste, un socialiste, un progressiste……
Quoi, si t’es pas marxiste !?!?

Moi je ne suis ni marxiste, ni communiste, je vote QS (Québec) parce qu’il est le seul parti qui semble être pour l’humain avant le fric.
Ce n’est que l’EXERCICE DU POUVOIR QUI DÉVOILE à qui nous avons à faire.

Attendez-vous que Montebourg entre à la place de Mélenchon. Ce qui n’est pas donner pour ce dernier.
Mais il a un mouvement derrière lui. Si c’est la petite bourgeoisie qui remplit les rangs, ce ne sera pas les citoyennes travailleurs.

Vous trouverez toujours, ou un autre d’un autre camp, à redire sur un quelconque candidat. HA! dans le passé il a dit ça…et c’est figé.

De toute façon, il reste peu de temps avant les élections. Alors on se concentre sur le programme ou sur les chicanes de familles de la gauche.

Voici deux commentaires (des extraits) que j’ai relevé sur cet article.

Arnaud Montebourg dans la lignées de Bernie Sanders et Jérémy Corbyn ?…
Posted: 31 Oct 2016 09:48 AM PDT
«« « Il y a un défaitisme à gauche. Mais je ne partage pas cette neurasthénie. Je vois bien dans ma campagne de terrain que, pour peu qu’on ait des propositions, cela rencontre un réel écho populaire. La gauche peut l’emporter. J’y crois dur comme fer ». Dans une longue interview donnée au Journal du dimanche, Arnaud Montebourg l’assure : tout n’est pas perdu pour la gauche »»
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/arnaud-montebourg-dans-la-lignees-186027?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

Extrait commentaire 1
Alren 1er novembre 12:38
@Fifi Brind_acier
«« L’avantage de faire des propositions de changement plutôt qu’un « frexit » a priori, c’est que ces propositions peuvent avoir l’agrément d’autres peuples européens qui pourraient alors signer des accords avec la France, isolant l’Allemagne et ses féaux de l’Est et du Nord (qui à travers elle veulent être les féaux des USA). C’est de l’habileté politique, voyez-vous Fifi ! »»

Extrait commentaire 2

Ar zen 1er novembre 09:02

@Donato Di Cesare
«« Mélénchon le sait. Il ment à son électorat.
Surtout ne me croyez pas. Essayez de mettre en perspective une nouvelle constitution française et l’appartenance de notre pays à l’UE. Cela ne fonctionne plus. La seule issue, c’est, effectivement, de ré-écrire la constitution mais en doublant cette initiative du retrait de la France de l’UE. Il faut un « Frexit » pour retrouver les manettes de notre destin. Tout discours politique qui ne propose pas une sortie de l’Union européenne est une mascarade. Rien ne sera possible en restant dans l’UE. Mélénchon nous vend des illusions. »»

«« ces propositions peuvent avoir l’agrément d’autres peuples européens ………………….. C’est de l’habileté politique, voyez-vous »»

«« Tout discours politique qui ne propose pas une sortie de l’Union européenne est une mascarade. Rien ne sera possible en restant dans l’UE. »»

Effectivement, la première proposition sans la deuxième, et bien on risque de se retrouver devant la Grèce.

Le Brexit, le non Wallon ne sont que des coups dans l’eau.

Je le redis, il n’y a que l’agenda des solutions qui peut rejoindre tout le monde.
L’important ce sont les solutions et comment elles s’imbriquent (synergie) pour provoquer le changement radical.
Que le citoyenne travailleur en soit le maître d’oeuvre. Partage du temps.

Que les factions de la gauche (marx, com, trot, progr, écolo, démocr, etc…) organise une rencontre de leurs émissaires et Mélenchon.

Découplage des idéologies des solutions, c’est la seule façon de mettre entre parenthèse les dissentions……

Un consensus sur les essentiels.

Plan A, mais plan B, et pas à la tsipras, mais à la Chavez…..

Mélenchon a dit de bons mots pour le Vénézuéla…….et bien, il faut être conséquent….
L’Humanité de M.Hyaric doit l’être aussi……..

Attention, bien des hollandes portent des masques.

Allez-vous finir par vous branchez.

Ici au Québec, la grande majorité est sans consistence politique, elle trempe dans le consumérisme de tout et de rien. Mais il y a beaucoup de rien sur nos écrans TV.

Le dogmatisme, c’est la même chose que la pensée unique, et la pensée communiste (marx, trots, il y a même le com. anarchiste…..en tout cas tous des schismes… Le vieux monde réécrit en accéléré, on change les symboles mais dans le fond……….

Seul les solutions doivent être le maître-mot.

Bon

Pierre 29 octobre 2016 à 8 h 54 min

Comme au foot, sauf que là, à la fin, « …c’est les lobbies qui gagnent »…

Et pendant ce temps-là, en 40 ans, 50% des vertébrés ont disparu de la surface de la planète…
Question posée par Paul Jorion : « Et pour les 40 ans qui restent, on fait quoi ? « 

alain harrison 29 octobre 2016 à 20 h 42 min

Parlez des solutions à effet bénéfique synergique collatérale sur l’ensemble, dans un premier temps. Systématiquement: le potentiel de changement et les avantages pour tous.

D’abord éradiquer la pauvreté matérielle, puis intellectuelle. C’est à chacun de se prendre en main sur le plan personnel (chacun connaît ses lacunes), et participe au renouvellement à sa façon, selon ses forces.

Il faut que le Peuple s’implique, il y a tant de dossier, chacun choisit le sien, le regroupement et une coordination sur les priorités qui auront des effets significatifs et effectifs.

L’agenda des priorités , sur le fondement de nos problèmes qui se transmuent en chaos, le climat étant peut-être celui le plus à craindre, après les guerres préméditées et arrangées.
Busch est le plus grand criminel de guerre en ce début de siècle et ses acolytes, et ceux qui
qui continuent par leur politique belliqueuse.

Il y a deux fondamentales, vous devriez le constater, au lieu de cela vous tourner autour du pot pour certains, mais la majorité……..BAH….

Les analyses sont bien venues, et certains nous rendent un grand service et nous sauve du temps.

Il y a 5 sorties désormais, parce que les décisions et l’agenda n’ont pas été au rendez-vous.
La gauche continue…..elle ne fait pas le ménage. Voilà pourquoi Hollande dévoie le socialisme, qui ne c’est pas renouvelé, laissant échapper les solutions par ses argumentaires figés d’une autre époque. Ne saisissant pas le signifiant des mots, voir Korzybski, peut-être plus utile que la dialectique par trop usé.
Cessez la grande dialectique aller au contenu.
Marx a montré l’exploitation.
Jaurès montre la voie: plan A par la démocratie, mais le libéralisme triche continuellement, donc prévoir le plan B radical. Mais il faut annoncer ses vraies couleurs, qu’il y a un plan A et un plan B, être claire, pas comme le libéralisme….
Et puis questionné la mécanique économique dite relevé de la science, moi c’est un rapport de force basé sur une convention d’intérêt point.
Et bien inventons l’économie Humanité.
Au Venezuela, ils ont suivi les voies de la démocraties de l’état de droit e. Et bien, y paraît que sortir le peuple de la misère en demandant aux riches de faire quelque pas vers la simplicité volontaire, je rigole (AH).
Venezuela : L’Armée bolivarienne prendra les entreprises qui se joindront à la grève annoncée par la MUD
Publié le 28 Octobre 2016 par Bolivar Infos
Ce n’est pas par choix, ni par mauvaise volonté de la part du Chavisme, mais bien de la truanderie de la droite vénézuélienne et de l’HYPOCRISIE cynique des US. Attention le phantom (le clone) de Thatcher sera bientôt au pouvoir aux US.

L’heure des choix passent , bien tôt, le quart de siècle, du nouveau siècle perdu.

«« en 40 ans, 50% des vertébrés ont disparu »»

Mais le consumérisme s’en fou.
Le chapitre 1 et 9 du livre de JM Abgrall, tous manipulés tous manipulateurs.

Marx:
“Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.”

BERNARD Francis et Monique 31 octobre 2016 à 10 h 35 min

Nous sommes en dictature ! C’est le système qu’il faut changer mais nous n’avons pas la masse des médias pour pouvoir nous exprimer ! Seuls, le bouche à oreille et nos manifs !…
fmbernard

alain harrison 2 novembre 2016 à 5 h 22 min

Oui, les médiats sont un grand pouvoir, ils relaient l’info. Ils sont devenus des monopoles.

Et c’est le politique qui fait les lois, les décrets……

Répondre à Le.Ché Annuler la réponse

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter