Solidaires face à la haine

le 24 mai 2017
Une femme dépose des fleurs pour les victime de l'attaque du Manchester Arena

Une femme dépose des fleurs pour les victime de l'attaque du Manchester Arena

Mes pensées attristées et endeuillées vont au peuple anglais, aux familles et proches des nombreuses victimes de l’acte terroriste qui a frappé la ville de Manchester et sa jeunesse.

Les lâches assassins ont sciemment visé la jeunesse anglaise. De nombreuses victimes n’avaient pas encore atteint l’âge adulte, encore imprégnées de l’insouciance adolescente. Elles profitaient entre amis ou en famille d’un spectacle, d’un moment de détente et de bonheur simple sans se douter un seul instant devoir affronter la mort et le sang. Ceci renforce notre effroi et notre stupeur. Comment en arriver à ce degré de cruauté ?

Cette horreur nous rappelle que ne pourrons construire l’humanité fraternelle à laquelle nous aspirons et travaillons qu’en éradiquant le terrorisme fanatique, qu’en asséchant la source où s’abreuve la détestation de notre commune humanité.

Les pays européens doivent davantage coordonner leurs efforts pour déjouer le péril terroriste. Chaque effort doit viser à préserver les vies humaines et notre liberté, ce bien précieux qu’à travers leurs actes barbares ils cherchent à abattre en instillant le ressentiment et la division. Nous devons rester groupés autours des valeurs qui animent tous les humanistes et tous les progressistes du monde contre l’obscurantisme sanglant : la liberté, l’égalité, la fraternité.

1 commentaire


chb 26 mai 2017 à 14 h 13 min

Sûr que c’est très méchant de zigouiller des enfants venus assister à un concert, mais pourquoi se focaliser sur ce fait-divers là, qui insidieusement occulte toutes les saloperies de l’empire de ces dernières années ?
La haine n’était-elle pas à l’oeuvre (de concert avec le mensonge) quand la coalition « du bien » de l’Otan a détruit l’Irak, la Libye, et quelques autres contrées ?
Ou bien est-ce l’amour de l’humanité qui a poussé Nuland et Fabius à soutenir les nazis ukrainiens, en préalable à la privatisation des riches terres noires et des services locaux ?
Est-ce que les vies humaines et notre liberté, ce bien précieux, ne valent qu’à l’intérieur de l’espace Schengen pendant que crèvent les autres ? Les événements terroristes « contre la civilisation » donnent plutôt à penser, tout particulièrement si l’on consent à y voir des répercussions de notre bellicisme impérialiste, que la vie et la liberté de tous sont atteintes quand elles sont attaquées ailleurs dans le monde.
Une telle conception de la solidarité humaine, au moment où elle est un peu oubliée par « La Gauche », est curieusement à la base de la Responsabilité de Protéger élaborée pour disculper les ingérences occidentales. Encore un effet Orwell ?
Quels que soient les véritables organisateurs des attentats en Europe (non, il n’est pas indécent d’y soupçonner la patte de services secrets), on observe que leurs actes barbares sont instrumentalisés pour guerroyer et accroître le chaos en Afrique et au Moyen-Orient, en attendant plus. Dans ce sens seulement la vengeance paraît légitime aux contribuables – téléspectateurs, et tant pis pour les dommages collatéraux ! ? Ainsi laissons-nous nos riches clients saoudiens écraser le Yémen, sous couvert de lutte contre la terreur.

Que les EU, la GB, la France, l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie arrêtent d’armer, de financer et de recruter les terroristes (que l’on cache sous le vocable « opposition armée modérée ») pour leurs besoins stratégiques et tout s’arrêtera par enchantement. Le reste c’est du blabla !

Laisser un commentaire

Commentaire

Nom *

Les champs marqués * sont obligatoires

Email *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Restez en contact

Inscrivez-vous à la newsletter